Mon précédent chapitre de ce guide sur l’emailing pour les PME donne des conseils sur comment recruter des abonnés de qualité. En effet, c’est le premier aspect pour maintenir vos ventes grâce au marketing par courrier électronique.

Ce chapitre décrit comment rédiger et diffuser du contenu de qualité via vos mailings. Un contenu unique et de qualité est la clé de voûte de toutes actions de Marketing Digital. C’est aussi vrai pour vos emailings.

Et Mathieu de préciser :

L’unique façon de fidéliser tes abonnés consiste à leur envoyer du contenu qui les intéresse. C’est pourquoi, il est important d’identifier les contenus que ta cible a envie de recevoir, histoire de faire mouche à tous les coups.

Pour faire mouche à tous les coups, créez un contenu attrayant

La première étape pour écrire du contenu d’email est donc d’identifier ce que vos abonnés attendent de vous.

La réponse se trouve dans votre contenu de message. Comme pour tout contenu Web, un internaute réagit en fonction de ce que ce contenu lui apporte. Soyez authentique en étant transparent et honnête. Commencez par créer une relation forte avec vos abonnés sans forcément vouloir immédiatement forcer la vente.

C’est une évidence ! Les abonnés qui sont fidèles à vos e-mails le sont aussi vis-à-vis de votre marque. C’est uniquement ainsi que votre entreprise peut conquérir de nouveaux clients.

  • Quels sont les différents types de courriels que vous pouvez leur envoyer ?
  • Quels sont les trucs et astuces pour que vos abonnés ouvrent vos emails ?
  • Quel contenu leur envoyer pour optimiser le taux de clic de vos emailings ?

Les différents types d’emails

Je regroupe les emailings à envoyer à vos abonnés en 2 grandes catégories. Chaque type d’email a un objectif différent. Mais ils sont tous les deux indispensables pour optimiser votre marketing par courrier électronique.

Les newsletters

PME : Envoyez Des Mailings Qui Font Mouche A Tous Les Coups - Email Marketing

Je considère que chaque entreprise devrait avoir une newsletter. Quelque soit son rythme de publication, c’est le journal de votre entreprise.

La newsletter se présente donc sous la forme d’un courrier électronique identique envoyé à tous vos abonnés, soit immédiatement, soit à une date et heure planifiées. Vous pouvez diffuser vos newsletters pour communiquer à vos abonnés des informations telles que :

  • Vos derniers articles de blog.
  • Les informations de mises à jour et/ou de nouvelles versions de vos produits,
  • Des conseils d’utilisation de vos produits ou services,
  • Des offres promotionnelles ayant une durée limitée,
  • Un événement auquel vous participez, comme un salon professionnel,
  • Des actualités de votre entreprise ou de votre secteur d’activité,
  • Un témoignage client, …

En ce qui me concerne, j’ai choisi que ma newsletter soit envoyée tous les vendredis vers 17h. Elle reprend mes 3 articles publiés durant la semaine. Mon objectif est de fournir ces articles à tous ceux d’entre vous qui n’ont pas eu le temps de venir les lire durant la semaine. Avec la technologie RSS, elle se configure automatiquement. Son envoi est aussi automatique grâce à MailChimp, mon outil d’envoi d’emailing.

Les emails de suivi

PME : Envoyez Des Mailings Qui Font Mouche A Tous Les Coups - Email Marketing

Les emails de suivi sont des emails automatisés. Ce sont des messages planifiés à l’avance et envoyés selon une séquence donnée.

Tous vos abonnés reçoivent automatiquement ces messages au bon moment. Vous l’avez compris pour que ça marche à tous les coups : il faut envoyer le bon message au bon moment.

Voici quelques exemples d’emails de suivi :

  • Accueillir vos nouveaux abonnés avec un message de bienvenue,
  • Reprendre contact quelques jours après leur inscription,
  • Souhaiter un joyeux anniversaire, une bonne fête, …
  • Annoncer un nouveau produit ajouté à votre catalogue, la disponibilité d’un produit de nouveau en stock, …
  • Remercier après un premier achat.

Et pour ceux d’entre vous qui gèrent un site d’e-commerce :

  • Suivi de la préparation de la commande et de son expédition,
  • Confirmation de paiement et facture d’achat,
  • Relance après un abandon de panier, …

Évidemment, vous n’avez pas besoin d’envoyer manuellement ces informations. Avec un bon outil d’envoi d’emailing, vous programmez l’envoi de l’email pour chaque événement déclencheur (ou encore trigger en anglais).

Pour ma part, j’utilise des emails de suivi à chaque fois que vous renseignez un formulaire ou que vous téléchargez un Bonus.

Vous l’avez compris, il existe une multitude d’informations à envoyer par e-mail à vos abonnés.

En plus d’une newsletter périodique, je vous conseille de mettre en place les 2 emails suivants :

  • Un email de confirmation d’abonnement,
  • Et un email de bienvenue.

L’email de confirmation d’abonnement

PME : Envoyez Des Mailings Qui Font Mouche A Tous Les Coups - Email Marketing Nous avons vu que vos formulaires d’inscription doivent bien faire comprendre aux internautes qu’ils acceptent de recevoir des offres de votre part.

Il y a encore mieux : c’est le “double opt-in” !

Selon Définitions Marketing, le “double opt-in” est une pratique par laquelle une demande d’abonnement à une newsletter ne devient effective qu’après avoir cliqué sur un lien figurant dans un e-mail de confirmation d’enregistrement de la demande. L’idée est de s’assurer que l’individu destinataire est bien réellement à l’origine de la démarche d’abonnement.

En effet, il se peut que :

  • Quelqu’un se soit inscrit accidentellement,
  • Ou qu’il a changé d’avis,
  • Ou bien qu’il ait été inscrit par une autre personne.

C’est aussi un moyen d’éviter que des robots polluent votre liste d’abonnés avec des milliers d’adresses emails.

L’inconvénient de l’email de confirmation est d’obliger votre futur abonné à ouvrir sa boîte mail pour cliquer sur le lien de confirmation.

La plupart des outils d’envoi d’emailing proposent :

  • Non seulement la gestion de vos formulaires de saisie,
  • Mais aussi la possibilité de décider via un paramètre l’envoi d’un email de confirmation.

C’est aussi simple que de cliquer une boîte à cocher !

Mon conseil : Si vous décidez de ne pas utiliser le “double opt-in”, je vous conseille alors de ne pas envoyer immédiatement vos offres sur les adresses email collectées sans validation. Il est prudent de commencer par envoyer un email de bienvenue pour que votre outil d’emailing vérifie ces adresses. Pour cela, vous pouvez créer une liste avec les adresses emails non encore validées. Puis, une fois validées, vous les déplacez dans votre liste régulière d’envoi. Avec cette méthode, vous évitez d’envoyer régulièrement des emails à de fausses adresses. Comme le prix des outils d’envoi d’emailing dépend du nombre d’adresses emails et/ou d’emails envoyés, vous contrôlez au mieux vos coûts.

L’email de bienvenue

PME : Envoyez Des Mailings Qui Font Mouche A Tous Les Coups - Email Marketing

C’est le courrier électronique que vos abonnés vont recevoir de votre part juste après votre email de confirmation si vous en utilisez un.

Le taux d’ouverture des emails de bienvenue est souvent supérieur à 50% (source skyline-technologies). Il est donc capital d’y consacrer un peu de temps.

Voici quelques idées à faire figurer dans votre email de bienvenue dans le cas d’une newsletter :

  • Les remercier d’avoir rejoint votre liste d’abonnés,
  • Leur décrire ce qu’ils vont recevoir dans le futur,
  • Leur en dire un peu plus sur votre entreprise et comment vous contacter,
  • Un Bonus si vous en avez mis un comme déclencheur dans votre formulaire d’inscription,
  • En option : suggérez à votre nouvel abonné de se connecter avec vous sur les réseaux sociaux : “Prenez 2 secondes pour me rejoindre sur Facebook, Twitter, …”.

Et voici mes 4 recommandations pour rédiger vos emails de bienvenue.

Indiquer au destinataire comment vous avez trouvé son email

Pour être pertinent, votre message de bienvenue doit comporter clairement la raison pour laquelle vous lui envoyez un email :

  • Vous avez collecté son adresse email lors d’un salon, mentionnez-le,
  • Cela suit une commande, indiquez de quelle transaction il s’agit.

En informant précisément l’origine à votre nouvel abonné, votre email est tout de suite plus personnel. Cela réduit aussi le risque de considérer votre mail comme du spam.

Envoyer l’email de bienvenue dans la foulée de l’inscription

Les internautes s’attendent à recevoir les emails de confirmation immédiatement après une inscription. Si ce n’est pas le cas, certains peuvent même penser que leur inscription n’a pas été prise en compte.

Dans le cas où vous avez recueilli des adresses email via un formulaire papier en magasin ou via des cartes de visite sur un événement, je vous conseille de leur envoyer votre email de bienvenue sous 48h. Si vous attendez plus, vous risquez que ces contacts ne se rappellent plus de vous lors de la réception de votre email et vous “jettent” tout de suite à la corbeille.

Ne pas en dire trop

Vu le taux d’ouverture des emails de bienvenue, il est tentant d’y inclure plein d’informations. Malheureusement, même si vous ne mettez que 2 ou 3 idées dans un même email, elles seront soit ignorées, soit lues en diagonale. Je vous conseille plutôt de programmer une série d’envoi sur une période d’une à deux semaines avec « un email, une idée ».

Mon conseil : Relisez vos emails de bienvenue régulièrement. Vu qu’ils partent automatiquement, on a tendance à les oublier. Assurez-vous qu’ils restent bien cohérents avec les valeurs de votre marque et le message que vous voulez transmettre.

Donner une bonne raison d’ouvrir votre email

La plupart des objets des emails de bienvenue sont du type ”Bienvenue” ou encore “Merci pour votre inscription”.

Essayez d’être plus créatif. Par exemple, personnalisez et/ou ajoutez un cadeau de bienvenue :

“Bonjour Nathalie, bienvenue chez mesbellesjupes.com. Profitez de 10% de réduction sur votre premier achat !”

Mon conseil : Votre objet doit toujours rappeler la récente inscription. Ainsi, vous conservez le taux d’ouverture exceptionnel des emails de bienvenue.

Vous voulez que vos e-mails soient lus ? Alors, travaillez leur objet ! Le prochain chapitre est dédié justement aux consignes de rédaction pour des objets incitant à l’ouverture des emails.

8 conseils pour optimiser l’objet de vos campagnes email

L’objet d’un email est à 64% la raison principale pour laquelle un internaute ouvre votre email (slide 8).

De manière générale, le texte de l’objet est la première impression que vous donnez aux abonnés une fois que vos emails atteignent leur boîte de réception. Et comme dans la vraie vie, la première impression compte sur le Web. Même avec un contenu exceptionnel, si l’objet de votre email n’est pas “vendeur”, personne ne va l’ouvrir et encore moins le lire.

La rédaction de l’objet est donc un passage obligé pour augmenter le taux d’ouverture de vos emails. Pour cela, vous devez considérer les objets de vos emailings comme un support de communication. C’est le message d’accroche ! Avec une trentaine de caractères, un bon objet suscite la curiosité, l’envie ou l’urgence. Enfin, avec un objet percutant, vous distinguez votre email des spams.

Même s’il n’y a aucun secret pour rédiger un objet parfait, il existe néanmoins quelques tactiques éprouvées qui donnent des résultats toujours impressionnants :

Plus votre sujet est court, mieux c’est !

PME : Envoyez Des Mailings Qui Font Mouche A Tous Les Coups - Email Marketing

On a observé que les sujets avec moins de 30 caractères obtiennent un taux d’ouverture supérieur à la moyenne.

Les sujets avec moins de 10 caractères ont un taux d’ouverture de 58% (slide 5)

Il est important de souligner aussi que 40% des emails sont ouverts sur un appareil mobile, sur lequel seulement quatre à sept mots sont visibles.

Par ailleurs, la plupart des boîtes de réception tronquent l’objet des emails. Alors, testez votre email sur les principaux services de messagerie de vos cibles, y compris sur tout type de mobiles (smartphones, tablettes, …).

Mon conseil : Utilisez l’aperçu avant envoi de votre outil d’emailing pour tester le rendu des emails sur les différentes plateformes.

Utilisez le pre-header

Vous avez beaucoup à dire, mais pas assez d’espace dans le sujet ? Pensez au pre-header (texte d’aperçu), qui lui peut avoir quelques dizaines de mots. C’est comme un résumé qui s’affiche sous la ligne d’objet lorsqu’un email est visualisé dans la boîte de réception. Avec plus de contexte et des informations supplémentaires, c’est l’endroit idéal pour persuader le lecteur d’ouvrir son courrier électronique.

Sur un iPhone, le pré-header est de 34 caractères en mode portrait et de 60 en mode paysage. Sur Gmail affiché sur un PC, il oscille entre 60 et 80 caractères. Ainsi, vous pouvez ajouter du texte supplémentaire qui est visible sur l’écran d’un mobile.

Voici quelques conseils sur le preheader :

  • Votre message doit être fort sur les 30 à 35 premiers caractères de votre pré-header,
  • Et toujours, suscitez l’intérêt par un message accrocheur et si possible personnalisé en complément de l’objet de votre email.

Même s’il est moins contraignant que l’objet, le pre-header dispose d’un espace limité pour capturer l’attention de votre destinataire, alors assurez-vous d’utiliser cet espace à bon escient.

Soyez cohérent et concis

L’objet doit toujours être cohérent avec les informations contenues à l’intérieur de l’email. Il est important de gagner la confiance de vos abonnés. Ne les trompez pas ! Décrivez bien à vos lecteurs ce qu’il vont trouver dans l’email.

Mon conseil : A la fois court et précis, un chiffre dans l’objet est une technique très efficace comme :

  • “5 conseils pour préparer vos ponts du mois de Mai”,
  • “Les 3 meilleurs pizzerias à Nantes”, …

Donnez un sentiment d’urgence

PME : Envoyez Des Mailings Qui Font Mouche A Tous Les Coups - Email Marketing

Les gens détestent passer à côté d’une bonne affaire. C’est pourquoi un sentiment d’urgence dans le texte du sujet est aussi une tactique puissante. Tout simplement, parce que personne ne veut manquer une vente, un webinaire ou une promotion incroyable ? Oui, personne !

Attention néanmoins à ne pas être trop intrusif. “Plus que 3h pour …” est sûrement un peu trop brutal. Par contre, un “teasing” comme “Plus qu’une semaine avant l’ouverture de notre boutique à Saint-Nazaire” sera plus apprécié.

Mon conseil : Jouez avec les dates du calendrier comme Noël, la Saint Valentin, la fête des mères mais aussi avec les saisons comme “L’été arrive, pensez à réserver ?” ou des événements comme “Dans 2 mois, les Jeux Olympiques…”.

Soyez précis

Le courrier électronique est certainement l’une des meilleures façons pour promouvoir une vente ! Soyez vraiment précis sur l’objet de la promotion, sur la remise exceptionnelle que vous accordez, …

Par contre, ne bombardez pas vos abonnés de courriels promotionnels. Sinon ils vont se sentir “agressés” et se désabonner sur le champ.

Mon conseil : Pourquoi ne pas s’inspirer des recommandations sur Internet comme “Mes 3 articles de la semaine pour …” ou encore “Les 10 baskets à la mode ce printemps …”.

Posez une question

Il est possible d’être clair et concis tout en étant intriguant. Poser une question dans le sujet de l’email est un excellent moyen susciter cette impression. En plus, cela rajoute un ton amical tout en suscitant une conversation.

Éveillez la curiosité de vos clients avec un “Avez-vous gagné … ?” après un jeu-concours.

Mon conseil : Poser une question est toujours un bon moyen d’interpeller. Et vous gagnez des points en donnant l’occasion à vos abonnés de vous répondre !

Misez sur la ponctuation

Le but de l’objet étant de séduire, la ponctuation ajoute des effets de style. Sans en abuser, un point d’exclamation ! un point d’interrogation ? et des points de suspension … créent le doute, ou la surprise.

Enfin, la plupart des outils d’envoi d’emailing acceptent les émoticônes 🍺 dans les lignes d’objet de vos emails.

Voici 3 avantages à utiliser des émoticônes dans vos objets :

  • Gagner de l’espace : « une image vaut mille mots ». Avec un émoticône, les lignes d’objet sont plus courtes et donc plus efficaces,
  • Faire passer l’émotion : il est souvent difficile pour les entreprises de transmettre de l’émotion. Les émoticônes donnent un côté plus léger et votre entreprise devient plus accessible,
  • Sortir du lot : Les émoticônes sont peu utilisés dans les objets des emails. Ils sont donc parfaits pour attirer l’attention de votre destinataire parmi tous les nombreux mails de sa boîte de réception.

Attention néanmoins de bien vérifier leur affichage sur tous les différents webmails.

Mon conseil : à utiliser ponctuellement pour conserver l’effet de surprise.

Personnalisez !

L’ajout du nom de l’abonné dans l’objet de l’email contribue fortement aussi à l’augmentation du taux d’ouverture de vos emailings. En l’utilisant avec modération, vous pouvez vraiment attirer l’attention de vos destinataires.

La personnalisation de l’objet de l’email avec le prénom est la plus courante. Mais vous pouvez aussi aller beaucoup plus loin en ciblant les objets de vos messages en fonction :

  • Des centres d’intérêts de vos destinataires,
  • Ou de l’historique d’activité (ouverture, clic, transfert du message…) constaté sur vos précédentes campagnes.

Mon conseil : Attention à ne pas choquer vos abonnés. Tout dépend de la proximité que vous avez avec eux et de leur âge.

Humanisez !

Encore une fois, donnez un visage humain à votre entreprise.

Pour le nom et l’adresse email de l’expéditeur, choisissez le nom d’une personne de votre entreprise, plutôt que le nom d’un département. Par exemple, un email venant de “sylvie@monentreprise.com” est beaucoup plus convivial que “serviceclient@monentreprise.com”, le pire étant “pasreponse@monentreprise.com”.

Mon conseil : Si vous ne voulez pas utiliser votre adresse personnelle, créez-en une spécialement pour vos campagnes de marketing par courrier électronique. Ainsi, vous pouvez répondre à partir de ce compte sans donner un lien direct à votre boîte email habituelle.

Rappelez-vous, vous n’avez que quelques secondes pour faire une bonne impression et motiver les gens à ouvrir vos emails. Alors, prenez toutes les mesures nécessaires pour encourager cette action au lieu d’être envoyé à la corbeille.

Testez !

PME : Envoyez Des Mailings Qui Font Mouche A Tous Les Coups - Email Marketing

Tester votre objet de campagne en amont est le seul moyen à votre disposition pour vous assurer de son efficacité et de son impact auprès de vos contacts.

Mon conseil : Voilà comment gagner du temps sur tous ces aspects techniques :

  • D’abord, faites confiance à l’outil d’optimisation des titres de coschedule.com pour retenir 3 objets différents.
  • Puis, envoyez votre message à 10% des contacts de votre base de données avec ces 3 déclinaisons de votre objet.
  • A partir des statistiques de votre outil d’envoi d’emailing, identifiez l’objet avec le plus grand taux d’ouverture. Ce sera celui que vous allez retenir pour envoyer votre email au 90% des abonnés restants.

Evitez de vous répéter : si les objets précédents de vos campagnes d’emailing ont bien fonctionnés, il est inutile de les réutiliser en permanence. Vos abonnés sont friands de nouveauté, vous risquez de les lasser.

Vous avez rédigé un objet “canon”, votre taux d’ouverture est au sommet, voyons maintenant ce qu’il faut mettre dans le contenu de votre email.

7 recommandations pour le contenu de vos emails

PME : Envoyez Des Mailings Qui Font Mouche A Tous Les Coups - Email Marketing

Comme vous et moi, toute personne reçoit des dizaines d’e-mails par jour. Il devient indispensable de ne pas décevoir le destinataire quant à la promesse du message. N’oubliez pas qu’il vous fait grand honneur en ouvrant votre e-mail !

Chaque campagne d’emailing doit avoir un objectif clair

Pour mesurer le succès d’une campagne, vous devez définir auparavant son objectif.

Vous cherchez à recevoir des appels téléphoniques ? Du trafic sur le site Web de votre entreprise ? Augmenter les ventes de l’un de vos produits et/ou services ? Cet objectif va forcément influencer votre contenu et le texte de votre bouton d’appel à l’action (CTA).

Faites simple et n’en dites pas trop

Vous avez forcément déjà reçu un email trop long et verbeux que vous n’avez jamais lu. Vous n’êtes pas le seul dans ce cas. Personne n’a le temps ni la patience de lire un email de 500 mots. Alors, soyez bref, limpide et attrayant.

Même règle que pour l’objet, allez à l’essentiel

Après tout, votre objectif est que l’utilisateur clique et se rende sur votre site.

Evitez donc de tout dévoiler. Continuez à faire du teasing. Donnez des résumés des différentes rubriques (produits, services, actualités…). Et incitez à cliquer pour “en savoir plus”.

Un seul bouton d’appel à l’action (CTA)

D’après Définitions Marketing, le call to action est une formulation incitant le contact publicitaire ou le destinataire d’un document de marketing direct à entreprendre plus ou moins immédiatement une action recherchée par l’annonceur (cliquez ici, participez au tirage au sort, appelez le 800, …).

Le CTA doit comporter un verbe d’action et un texte accrocheur.

Mon conseil : Appliquez les mêmes règles que pour une page Web : Un seul Call To Action !

Humaniser la signature !

Comme pour le nom et l’adresse email de l’expéditeur, un email signée par “Sylvie” au lieu de “Service client” par exemple, apporte un visage humain à votre marque.

Personnaliser vos emails marketing

Néanmoins, un bon emailing ne doit pas non plus laisser penser à vos destinataires qu’ils sont embrigadés dans une démarche commerciale.

Faites en sorte que chacun de vos abonnés pense que vous leur parlez rien qu’à eux, et non pas comme à des centaines d’autres personnes.

Pour cela, montrez-leur que vous savez qui ils sont, ce qu’ils veulent et que votre entreprise possède les produits et/ou services qui répondent à leurs besoins.

Une façon est de vous adresser à vos abonnés par leur nom ou leur prénom, soit dans la ligne d’objet comme nous venons de le voir, soit dès le début du contenu de message.

Vous pouvez également personnaliser le contenu de vos emails en fonction de leurs besoins et intérêts spécifiques. A partir d’informations recueillies via un questionnaire que vous leur avez précédemment envoyé, ou dans un champ dans votre formulaire d’inscription, vous pouvez configurer vos emails en fonction de leurs principaux intérêts.

Pourquoi personnaliser vos emails marketing ?

La personnalisation a pour but de créer une relation unique entre vous et votre destinataire. Vous lui montrez que vous prenez en considération ses attentes.

Un nom, un prénom, une position géographique et un historique d’achats suffisent à personnaliser le contenu d’un email marketing. Mais vous pouvez aller encore plus loin en personnalisant la date et la fréquence d’envoi.

Comment personnaliser vos emails marketing ?

Pour bien comprendre ses abonnés et leur proposer des contenus personnalisés, il est essentiel d’apprendre à les connaître. Pour cela, je vous conseille de :

Recueillez des données sur vos abonnés

Un lien vers un formulaire sur une page web permet de récupérer ces précieuses données. Pour l’abonné, c’est aussi le moyen de préciser ce qu’il attend de vous.

Par exemple, pourquoi ne pas ajouter à la fin d’un email une question de type « Cette offre vous semble-t-elle pertinente ? ». Cela peut se faire :

  • Soit sous la forme d’un lien qui renvoie vers une page sur laquelle l’internaute va répondre tout simplement par oui ou par non,
  • Ou tout simplement en répondant directement à l’email.

C’est rapide et efficace à mettre en place pour vous, mais également pour l’abonné pour y répondre.

Segmentez vos abonnés

Grâce à l’ensemble des données collectées, vous allez pouvoir regrouper vos abonnés par zone géographique, par âge ou par ligne de produit acheté. Ensuite, créez des e-mails personnalisés pour éviter de proposer des contenus trop généraux qui n’intéressent qu’une partie de vos destinataires.

Vous manquez d’imagination ? Voici 9 critères pour segmenter vos abonnés newsletter.

Testez vos campagnes d’emailing

Tout comme nous l’avons vu sur les objets de vos emails, en testant vos campagnes sur un échantillon d’abonnés (10%) avant de l’envoyer à l’ensemble de la liste de diffusion, vous anticipez les taux d’ouverture ou les taux de plaintes. Ainsi, vous pouvez améliorer la qualité de votre message pour optimiser son impact avant diffusion à l’ensemble de votre base.

Mon conseil : Si la personnalisation de l’objet impacte directement le taux d’ouverture, personnaliser le contenu augmente significativement le taux de clic sur votre bouton CTA.

Monétiser vos courriels

PME : Envoyez Des Mailings Qui Font Mouche A Tous Les Coups - Email Marketing

Le courrier électronique est une façon fantastique de créer des relations et d’accroître la confiance de votre public. Mais si votre but est de gagner de l’argent, l’emailing peut aussi y contribuer.

Je pense même que le courrier électronique est plus efficace que les réseaux sociaux et même que le référencement naturel (SEO) pour convertir des prospects.

De prime abord, monétiser vos courriels peut sembler compliqué. Mais si vous fournissez un contenu de qualité, écrit avec passion, vous avez déjà parcouru la moitié du chemin.

Voici quelques idées en vrac pour générer des revenus à partir de votre liste d’abonnés :

  • Créez un cours de courrier électronique payant,
  • Partagez des liens vers les pages de produits de votre site Web,
  • Offrez régulièrement des ventes et des réductions exclusives,
  • Créez une série de courriels, …

Le marketing par courrier électronique est une méthode efficace pour conquérir de nouveaux clients et maintenir les ventes. Il est rentable et facile à utiliser. Ce n’est donc pas étonnant qu’il reste un atout important dans le Marketing Digital pour les petites entreprises.

Passez à l’action ! Vous débutez avec le marketing par courrier électronique, personnalisez votre message de confirmation et rédigez votre email de bienvenue. Créez les e-mails dans votre plateforme d’envoi d’emailing ou rédigez simplement un brouillon dans votre outil de traitement de texte préféré, comme Google Docs ou Microsoft Word. Commencez à rédiger vos emails dès aujourd’hui.

Dans mon prochain article, je vous explique comment concevoir un template agréable pour vos emailings.

Pas encore d’outil d’envoi de newsletter pour votre entreprise ? Faites comme moi, utilisez Mailchimp !

A vous la parole

Quelles autres façons avez-vous pour augmenter les taux d’ouverture de vos emailings ? Avez-vous adapté votre façon de rédiger les objets par rapport au mobile ? Quel a été votre meilleur objet d’email ? Nous sommes sincèrement curieux de vous lire et nous répondrons à tous les commentaires ci-dessous comme nous le faisons toujours.


Also published on Medium.