L’un de mes objectifs sur #audreytips est d’aider les entrepreneurs à sécuriser leur activité.

Or j’ai récemment appris que de nouveaux services éclosent autour de Google AdWords, la régie publicitaire de Google.

Et certains d’entre eux ne sont pas très recommandables …

Attention donc aux arnaques liées à AdWords !

D’ailleurs, Mathieu m’a fait part d’un nouveau type de « semi-arnaque » sur Adwords :

Mon ami naturopathe, Sylvain, m’a fait part d’un appel téléphonique de la part de Google AdWords récemment, lui proposant une offre très alléchante. Après quelques minutes de conversation, j’ai commencé à avoir des doutes. Je lui ai demandé de me transférer l’email qu’il avait reçu … En effet, mes doutes étaient confirmés, il s’agissait bien d’un genre de semi-arnaque AdWords ! Pas vraiment illégal, mais clairement un service non optimisé jouant sur le manque de connaissances de mon ami … Pas très clean, je trouve !

Merci Mathieu, je vais endosser mon costume de justicière. C’est un rôle que j’adore 🙂

Quelques rappels préalables sur le fonctionnement de Google AdWords

Attention aux arnaqueurs actifs sur AdWords ! - Publicité En Ligne

Mots-clés et annonces sur AdWords

Je vous ai déjà parlé dans plusieurs articles du système de régie publicitaire AdWords :

Et Google Adwords repose sur une notion clé : les mots-clés.

Un mot-clé est les termes que l’internaute tape dans Google pour lancer sa recherche. Dans AdWords, vous pouvez alors définir les mots-clés et leurs variantes pour lesquels vous souhaitez diffuser vos annonces.

C’est un système très efficace. En effet, il permet de cibler finement les internautes qui vous intéressent, à l’exclusion des autres. Ceci avec le simple choix des bons mots-clés mais aussi grâce aux mots-clés à exclure.

Si vous êtes un petit cabinet d’avocats spécialisés en fiscalité à Paris, voici des exemples de mots-clés pertinents pour vous :

  • +avocat +fiscalité +Paris
  • [avocat succession Paris]
  • « Avocat fiscaliste » +Paris -gratuit

Comme vous le voyez, les signes (comme +, [], «  » ou -) sur les mots indiquent si Google Adwords doit en tenir compte ou pas.

Constituer une liste de mots-clés est un vrai travail qui ne fait pas en 5 minutes.

En effet, il est nécessaire de :

  • Analyser le retour d’expérience des précédentes campagnes,
  • Voir quels mots-clés sont réellement cherchés par les internautes,
  • Adapter sa campagne,
  • Réfléchir aux mots-clés à exclure,
  • Trouver de nouvelles idées de mots-clés pertinents, …

Tout cela en travaillant aussi le texte des annonces correspondantes. En effet, plus un mot-clé est en phase avec le texte de votre annonce, plus vos campagnes sont performantes pour votre entreprise !

Affichages et clics

Attention aux arnaqueurs actifs sur AdWords ! - Publicité En Ligne

Google se rétribue de 2 manières pour chaque annonce qu’il place sur les pages de résultats :

  • Le CPC : un coût par clic sur votre annonce,
  • Et le CPM : un coût pour 1 000 affichages de votre annonce, sans prendre en compte le nombre de clics.

Si votre objectif est de donner de la visibilité à l’offre de votre entreprise, il est plus intéressant de payer au CPM.

Les experts en Marketing Digital appellent cela la « reconnaissance de marque ». En général, ce sont les grands groupes qui utilisent cette pratique.

Tout simplement parce ce que c’est un luxe de riche de pouvoir diffuser de la publicité AdWords sans mesurer le retour sur investissement !

Pour la majorité des entreprises, il est préférable de travailler au CPC et donc s’intéresser au nombre de clics.

Après tout, un affichage de publicité sans clic apporte rarement du business pour votre entreprise !

Sauf si vous avez la bonne idée d’ajouter une extension « téléphone » à votre annonce AdWords. Dans ce cas, l’internaute peut vous appeler plutôt que de cliquer sur votre pub.

En tout cas, pour notre ami naturopathe, payer au clic est la bonne option pour contrôler ses coûts en ne ne payant que lorsque Google AdWords lui envoie des vrais visiteurs sur son site.

Positions d’annonces dans AdWords

Attention aux arnaqueurs actifs sur AdWords ! - Publicité En Ligne

Dernier rappel concernant AdWords : les positions des annonces.

Aujourd’hui, la page des résultats de Google dispose jusqu’à 7 positions publicitaires :

  • 4 se trouvent en haut de la page au-dessus des résultats naturels,
  • 3 sont positionnés en bas de page en-dessous des résultats naturels.

Il est possible de préciser à AdWords une stratégie d’enchères pour que vos annonces se trouvent en « haut de page ». En bref, cette stratégie favorise une bonne position de vos annonces sur la page.

Ainsi votre annonce se retrouve le plus en haut possible sur la page de résultats tout ceci en respectant votre budget publicitaire.

J’ai posé la question à Mathieu sur ce sujet précis :

Pourquoi pas ? Ce n’est pas mauvais en soi que d’être en première position dans les résultats publicitaires de Google. Mais cela ne doit pas être l’objectif prioritaire pour un entrepreneur. En effet, c’est moins important que d’être positionné pour les bons mots-clés, avec des annonces bien rédigées et performantes, avec une campagne AdWords bien structurée … C’est encore plus vrai la concurrence est faible. Dans ce cas, aucun intérêt de vouloir être en haut des résultats puisque ton annonce  y sera quoi qu’il arrive !

Pour résumer, mieux vaut se concentrer sur la qualité globale de votre campagne AdWords plutôt que d’être obnubilé par la position de vos annonces.

Description de la semi-arnaque AdWords, faites attention !

Attention aux arnaqueurs actifs sur AdWords ! - Publicité En Ligne

Plusieurs choses ont attiré l’attention de Mathieu lors de son échange avec son ami naturopathe Sylvain.

Je vais tâcher de les retranscrire ici. Chacune d’entre elles conforte l’idée qu’il s’agit d’une semi-arnaque (le mot est peut-être fort) sur Google AdWords.

Afin de ne pas entrer en contentieux avec le prestataire en question, je ne vais pas le citer explicitement. D’ailleurs, rien ne sert de lui faire de publicité.

Je souhaite juste vous aider à sécuriser votre activité en ne tombant pas dans le panneau. Et au passage vous permettre de contrôler vos coûts en ne cédant pas (nécessairement) à ce type d’offres.

D’autres experts en Marketing Digital, comme Nicolas Ooghe, conseillent aussi de se méfier des arnaques AdWords, SEO, …

Le processus commercial utilisé

Tout d’abord, le prestataire a passé un appel téléphonique à l’ami naturopathe de Mathieu.

Dès les premières phrases, le discours est ambigu. Il se présente comme « un expert de Google AdWords ».

Il est facile d’en déduire que le prestataire travaille pour AdWords.

Cette introduction est un peu osée. Car évidemment le prestataire n’a aucune relation avec AdWords. Après vérification sur le devis transmis pour le service proposé, il s’agit d’une petite boîte de Marketing basée en Irlande.

Mon conseil : Faites bien attention à qui vous appelle et à poser la question de manière claire : « Vous travaillez pour Google ? ».

Si la réponse n’est pas claire, c’est probablement que le prestataire ne travaille pas pour Google.

Précision : Si vous avez précisé dans votre compte AdWords que vous acceptez d’être appelé par Google, Google peut vous appeler aussi pour vous procurer des conseils. Evidemment, je vous encourage vivement d’accepter les appels de Google : leurs conseils sont bons et gratuits. Assurez-vous juste qu’il s’agit réellement d’un collaborateur de Google !

L’offre trop belle pour être vraie

Attention aux arnaqueurs actifs sur AdWords ! - Publicité En Ligne

Pendant l’échange téléphonique, Sylvain a donné des informations détaillées sur son activité indépendante. Ainsi, le soit-disant expert a pu sélectionné une dizaine de mots-clés, plus ou moins pertinents.

L’offre de l’expert est la suivante : je vais vous garantir, pour les mots-clés qu’on vient de choisir ensemble, que votre annonce sera affichée dans Google, au moins 66% du temps, pour un prix fixe mensuel. Pour un petit complément, je peux aussi vous garantir d’être positionné dans les 4 premiers résultats !

Dans le cas de Sylvain, le budget était d’environ 110 Euros HT par mois.

Avouez que c’est très, très alléchant. Avoir la garantie d’être dans les résultats la plupart du temps. Pour un travailleur indépendant, cela semble très performant !

Voilà ce que Sylvain s’est concrètement dit :

  • Je vais payer 110 Euros par mois. En plus je vais gagner du temps car je n’aurai rien à faire,
  • Je vais bénéficier de 110 Euros par mois de publicité AdWords,
  • Pour ce prix, de nombreux internautes vont voir mes annonces, les deux tiers du temps,
  • Je travaille avec des experts qui vont donc diffuser des annonces AdWords super optimisées.

Mais la réalité est tout autre.

Voici les problèmes « cachés » de ce type d’offre :

À ce prix, aucune optimisation n’est prévue

Le prestataire se contente contractuellement de choisir des mots-clés et de rédiger (avec le client en plus) une annonce AdWords.

Puis, il s’engage en effet à diffuser l’annonce pendant 6 mois pour 110 Euros HT par mois.

En effet, Sylvain n’a rien à faire. Mais il est fort à parier que le prestataire aussi ne va rien faire, à part lancer l’annonce au début et ensuite regarder les sous arriver sur son compte.

Il s’agit donc d’une situation perdante pour le client. Il croit bénéficier d’un service performant et adapté. Mais en réalité, il ne bénéficie que d’une présence non optimisée sur AdWords.

Et comme je le rappelle toujours : « on a rien sans rien« . Les martingales n’existent pas (ou plus) en Marketing Digital !

Mon conseil : Demander au prestataire à quelle fréquence la liste de mots-clés est mise à jour, combien d’annonces nouvelles seront créées par mois, …

Le budget publicitaire part en grande partie dans la poche du prestataire

Attention aux arnaqueurs actifs sur AdWords ! - Publicité En Ligne

Pour que le prestataire s’y retrouve, il prend forcément, sur les 110 Euros HT mensuels, une marge pour le « travail » qu’il effectue. Et c’est normal.

C’est un même système assez classique. De nombreux prestataires spécialisés en Google AdWords demandent 10 ou 15% du montant publicitaire dépensé.

Au moins avec un pourcentage, vous savez que le prestataire n’en profite pas !

Mais dans le cas de Sylvain, le prestataire propose au client un prix tout “compris” : le budget publicitaire à payer à Google et sa propre rémunération.

Rien ne lui empêche alors de s’arranger, en jouant sur les paramètres de la campagne, pour qu’il n’y ait que très peu d’affichages de son annonce.

Pour cela, rien de plus simple, il va :

  • Réduire la zone géographique d’affichage,
  • Diffuser les publicités la nuit principalement, quand les enchères ont tendance à baisser,
  • Ou jouer un peu sur les mots-clés, pour accepter des mots-clés larges incluant des mots tels que « gratuit », « cours », … qui n’ont peu ou pas d’intérêt.

Et pire encore, le prestataire peut proposer un budget en ayant préalablement fait une analyse du volume mensuel et des enchères, à l’aide de l’outil de planification des mots-clés AdWords. Ainsi, à l’avance il s’assure que seulement 20 ou 30 Euros sur les 110 mensuels sont réellement dépensés en publicité.

Et en plus le prestataire reste dans son droit puisqu’il n’a promis au client que de positionner ses annonces dans Google, rien d’autre !

Mais comprenez bien que dans cette proposition, rien n’empêche au prestataire de s’arranger pour dépenser 10 Euros en publicité sur les 110 Euros payés par le client !

Mon conseil : Choisir un prestataire AdWords qui indique clairement le montant prélevé pour son travail.

Les impressions ne fait pas les affaires du client …

Comme déjà indiqué dans le chapitre précédent « Rappels sur AdWords », pour l’écrasante majorité des entreprises, et probablement la vôtre aussi, suivre le nombre d’impressions n’est pas intéressant. Il faut s’intéresser aux clics.

Si le prestataire avait proposé à Sylvain de recevoir au moins 100 clics par mois sur son annonce, pour 110 Euros HT, cela aurait déjà été bien plus intéressant !

D’autant plus qu’un affichage d’une annonce mal ficelée, entourée d’annonces bien travaillées par vos concurrents, n’a aucune chance de recevoir des clics.

Pas de prise en compte de la performance de votre site Web et de sa performance

Attention aux arnaqueurs actifs sur AdWords ! - Publicité En Ligne

Un prestataire compétent en AdWords ne se contente pas de dire au client : « on va vous positionner vos annonces quoi qu’il arrive ».

Il doit avoir aussi un rôle de conseil auprès de son client. Par exemple, expliquer que pour qu’une campagne AdWords fonctionne bien, le site Web de l’entreprise doit aussi être performant.

En effet, aucun intérêt d’envoyer du trafic vers le site de votre entreprise si votre site date de 2005, est plein de bugs ou tout simplement convertit mal !

On peut se demander si le prestataire ne faillit pas à son rôle de conseil. En fait, il pousse à la consommation sur AdWords, sans s’intéresser à l’intérêt final de son client.

Mon conseil : Demander au prestataire de regarder votre site Web d’entreprise pour savoir s’il a des idées pour l’améliorer selon les annonces AdWords qu’il va créer.

 

En conclusion, sachez qu’une campagne AdWords nécessite des efforts, du temps pour l’optimiser et doit viser la qualité avant tout.

Aucun de ces aspects ne semble pris en compte dans l’offre du prestataire qui a démarché notre ami Sylvain !

L’arnaque AdWords qui n’en semble pas une …

Attention aux arnaqueurs actifs sur AdWords ! - Publicité En Ligne

A la suite de l’appel, le prestataire « spécialiste d’AdWords » a transmis à notre ami naturopathe un email tout à fait professionnel avec un devis en bonne et due forme qui décrit bien l’offre proposée, avec toutes les mentions légales nécessaires.

Tout est donc en ordre sur un plan légal. Il n’y a rien à dire sur cet aspect-là.

Mon conseil : Soyez particulièrement attentif aux offres présentées de manière professionnelle mais qui vous semblent douteuses. C’est surement le signe d’un « professionnel de l’arnaque ». Faites confiance à votre intuition. Si vous doutez, c’est que votre cerveau vous alerte. Sylvain s’est dit : « je vais demander son avis à Mathieu, je ne suis pas sûr que ce soit aussi beau que cela en a l’air ». Et il a eu bien raison !

Pour conclure sur les arnaques liées à Google AdWords

Attention aux arnaqueurs actifs sur AdWords ! - Publicité En Ligne

Google AdWords est une régie publicitaire très puissante qui peut donner de vrais résultats votre entreprise.

Malheureusement, nous avons vu qu’il est possible de se faire berner par des entreprises peu scrupuleuses …

Si vous souhaitez mieux comprendre Google Adwords pour repérer à coup sûr des « arnaques », n’hésitez à aussi consulter mon guide sur Adwords « Tout savoir sur les Publicités sur Google« .

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà reçu ce genre d’offre ? Trouvez-vous qu’il s’agit d’une arnaque ou pensez-vous que c’est de « bonne guerre » comme procédé ?


Also published on Medium.