Je ne sais pas pour vous, mais les meta descriptions de Google ont toujours été pour moi un mystère.

Jusqu’à la fin de 2017, la taille limite d’une balise meta description était d’environ 155 caractères. Et la plupart des outils de référencement en ligne comme SEMrush ou des extensions WordPress comme Yoast suivaient cette règle.

Par contre, ce n’est pas pour ça que Google retient cette taille au chiffre près :

  • Des fois, plus de 155 caractères sont affichés pour conserver une phrase complète afin de ne pas tronquer un mot. D’autres fois, au contraire, Google ne s’embête pas et coupe un mot en plein milieu,
  • Le plus souvent, Google utilise la méta description que vous avez définie. Mais, ça ne lui empêche pas, dans certains cas obscurs, de ne pas en tenir compte pour décider de choisir lui-même le texte à extraire de votre contenu.

Ceci étant constaté et pour simplifier, la règle que j’ai toujours suivie est :

  • Google utilise votre méta-information en utilisant au moins ses 155 premiers caractères.
  • Et, si aucune balise meta description est définie, Google se débrouille pour choisir un extrait du texte issu de votre contenu.

De 155 à 320 caractères

Depuis décembre 2017, Google a pratiquement doublé cette limite de caractères en la portant à … 320 caractères. Du moins, d’après ce que Mathieu m’a dit :

Le but des méta descriptions a toujours été d’aider les internautes à décider quels résultats de recherche sont les plus pertinents pour répondre à leurs questions. C’est pourquoi j’affirme qu’avoir des méta descriptions (ou extraits de résultats de recherche) 2 fois plus longues est réellement important.

En effet, c’est beaucoup de caractères en plus pour proposer des descriptions “accrocheuses”. Pour certains de mes contenus, j’avais dû mal à les décrire précisément avec juste 155 caractères. J’aurais souvent aimé en avoir 250. Donc 320 caractères sont vraiment les bienvenus.

Aparté

320 caractères est une taille légèrement supérieure à la nouvelle longueur d’un Tweet. D’ailleurs, les 155 caractères étaient déjà supérieurs à la précédente longueur des Tweets.

On peut même se demander s’il n’y a pas une corrélation entre la taille maximale d’un Tweet et celle de la méta description acceptée par Google. Mais ne comptez pas sur moi pour affirmer ces propos. Je pense même le contraire ! Cela donnerait une trop grande importance à Twitter.

Comment cette nouvelle limite de caractères affecte-t-elle votre référencement ?

Une Meta Description De 320 Caractères Ça Implique Quoi ! - Référencement Naturel (SEO)

Plus de caractères = Plus de mots

La première conséquence est que des extraits de recherche plus longs autorisent plus d’informations.

C’est à la fois une bonne et une mauvaise chose.

Un effet négatif sur le taux de clics et votre trafic

Avec plus d’informations directement disponibles dans les pages de résultats de recherche, certains internautes ont leur réponse sans avoir besoin de consulter le site Web de votre entreprise.

C’est une bonne chose pour les internautes. Mais cela risque de diminuer le volume de trafic sur votre site Web, au moins pour les requêtes basiques. Si la réponse à la requête tient en quelques lignes, l’internaute n’a plus besoin de visiter votre page Web.

En outre, les internautes ne se rendant plus sur votre site, ils ne vont pas non plus parcourir d’autres pages afin de mieux connaître votre offre ou expertise.

Un effet positif sur le taux de rebond et le taux de conversion

Les internautes, qui visitent néanmoins votre site, sont ceux qui cherchent réellement à avoir plus d’informations. Donc si votre contenu est de qualité, ils vont passer du temps à lire votre contenu et votre taux de rebond diminue.

En plus, les personnes en situation d’achat ne vont pas se contenter d’un résumé sur la page de résultats de Google. Elles vont forcément visiter votre page. Et si elles sont réellement en situation d’achat et que votre offre leur convient, votre taux de conversion va automatiquement augmenter.

Plus de caractères = Des pages de résultats plus longues

Une Meta Description De 320 Caractères Ça Implique Quoi ! - Référencement Naturel (SEO)

Un effet collatéral de l’allongement des méta descriptions vient de l’espace qu’elles prennent.

Des méta descriptions plus longues impliquent plus de lignes entre chaque résultat et donc des pages de résultats de recherche plus longues. Si chaque résultat de recherche a de 1 ou 2 lignes supplémentaires, cela pousse immédiatement vers le bas tous les résultats.

Si sur votre écran d’ordinateur, 5 résultats de recherche sont visibles sans avoir besoin de faire défiler la page, alors avec des méta descriptions plus longues vous n’en verrez plus que 4. Le 5ème passe sous la barre de flottaison.

Ce n’est pas vraiment difficile de faire défiler une page Web sur un PC pour regarder les 10 résultats de la première page.

Mais que se passe-t-il sur mobile ?

Sur mobile, l’écran est beaucoup plus petit et donc les pages sont déjà plus longues. Avec des balises meta descriptions plus longues, vous allez encore plus devoir faire défiler l’écran pour afficher les résultats de recherche suivants. Pour la plupart des personnes, ce ne sera pas un problème. Mais pour certains, ça va devenir fastidieux à la longue et ils ne le feront pas.

Dans tous les cas – sur PC ou sur mobile – les positions 8, 9 ou 10, en bas de la première page, qui reçoivent déjà peu de trafic, vont sûrement en recevoir encore moins.

Si pour certaines requêtes, certaines de vos pages se trouvent en bas de la première page, je vous conseille de bien suivre l’évolution du taux de clics de ces pages.

Plus de caractères = Plus de mots-clés utilisés de manière naturelle

Nous avons tous tenté de rédiger des méta descriptions en les bourrant de mots-clés. Et c’est peine perdue, si vous souhaitez qu’elles restent intelligibles par un être humain.

Par contre, avec plus de caractères à votre disposition, insérer plus de mots-clés tout en ayant des phrases “naturelles” va devenir plus facile.

Ca ne va pas changer grand chose pour ceux qui ne savent pas vraiment comment rédiger de bonnes méta descriptions. Cela risque même devenir pire pour ceux qui vont essayer de bourrer encore plus cet espace supplémentaire de mots-clés comme le souligne Abdel Tamrane dans son article sur 1789.fr.

Par contre, c’est, sans aucun doute, un changement bénéfique pour ceux qui savent rédiger de bonnes méta descriptions. Les 320 caractères apportent :

  • Une meilleure description de vos pages,
  • Une meilleure visibilité dans les résultats de recherche,
  • Et une plus grande capacité à convaincre.

C’est d’autant plus efficace que vous utilisez des mot-clés “synonymes” avec la technique des mots-clés LSI.

Plus de caractères = Plus de possibilités de différenciation

Une Meta Description De 320 Caractères Ça Implique Quoi ! - Référencement Naturel (SEO)

Un autre effet secondaire de l’allongement de la taille des balises méta est de pouvoir différencier plus facilement des pages similaires dans les pages de résultats de recherche.

Par exemple, si vous avez 5 pages décrivant chacune une chambre de votre hôtel, vous rencontrez peut-être des difficultés pour différencier les méta-descriptions de chacune de ces pages. Avec des méta-descriptions plus longues, il est plus facile de décrire plus précisément vos chambres et ainsi les différencier davantage dans les résultats de recherche.

Ceci étant dit, si le contenu de vos pages est très proche les uns des autres, je vous conseille de revoir en priorité le contenu des pages pour éviter d’être sanctionné par la duplication de contenu. La balise meta description ne suffit pas pour les distinguer !

Plus de caractères = Les meta descriptions courtes se démarquent difficilement … ou pas

J’observe la même chose à chaque fois que Google met en ligne un changement majeur. Les entrepreneurs qui s’adaptent en premier se démarquent facilement de leurs concurrents.

Dans le cas qui nous intéresse dans cet article, les entrepreneurs rédigeant des méta descriptions plus longues vont avoir un avantage sur ceux qui n’utilisent pas ce nouvel espace.

Par contre, à court terme et pour une fois, ce changement favorise ceux qui ignorent les pratiques basiques du référencement. En effet, si vous avez laissé vide les balises meta descriptions de vos pages en laissant à Google le soin de déterminer lui-même l’extrait, il est fort à parier que Google publiera à votre place des meta descriptions longues.

Les entrepreneurs qui vont le plus souffrir, sont ceux qui ont défini une meta description courte mais qui ne font pas attention, ou ne se soucient guère de cette modification. A priori, leur balise meta description étant définie, Google va la retenir. Et ces méta descriptions vont rester courtes à jamais.

A ce jour, je n’en connais pas l’incidence. Il est même possible que des meta descriptions plus courtes mais plus percutantes vont se démarquer davantage. C’est ce que je constate sur Facebook qui autorise des messages très longs. Et les textes qui rencontrent le plus de succès ont moins de 100 caractères.

Plus de  caractères = Plus de place pour insérer un appel à l’action

Une Meta Description De 320 Caractères Ça Implique Quoi ! - Référencement Naturel (SEO)

Avec une méta description plus longue, vous pouvez ajouter un appel à l’action efficace pour inciter les internautes à cliquer sur votre lien et donc à accéder au site Web de votre entreprise.

Une bonne meta description décrit une proposition de valeur. Cette proposition de valeur explique clairement pourquoi l’internaute doit visiter votre page. Avec 155 caractères, il n’est pas toujours facile d’intégrer une proposition de valeur. Avec 2 fois plus d’espace, c’est nettement plus facile.

Ceci étant dit, soyez prudent. Ne tombez pas dans le travers du Clickbait. Si votre description ressemble trop à un slogan publicitaire, les internautes vont zapper de la même façon qu’ils le font avec les coupures pub à la TV. En effet, ils vont supposer que votre contenu est aussi un contenu à tendance publicitaire et donc de piètre qualité.

L’objectif est d’intégrer un appel à l’action décrivant votre proposition de valeur. Pour résumé, il ne s’agit pas de dire « Cliquer ici pour nous enrichir », mais « Cliquer ici pour vous enrichir », comme quoi une lettre peut faire tout la différence 🙂

Plus de caractères = Attendre la mise à jour des applications SEO

Lorsque vous choisissez un service ou une extension pour WordPress spécialisé pour le référencement naturel “on-page” que ça soit Yoast ou All In One pour WordPress ou une extension spéciale pour WooCommerce ou quelque chose pour Joomla et/ou Drupal, vérifiez bien que le champ pour la méta description soit illimité.

En effet, trop d’extensions fixent un nombre maximal de caractères pour la saisie d’une méta description. De cette manière, vous êtes obligé de respecter les consignes supposées de Google.

Jusqu’en décembre 2017, cela a très bien fonctionné. Mais maintenant que la limite de caractères a changé, toute application ou extension doit être mise à jour pour respecter cette nouvelle longueur.

C’est pourquoi il est important de choisir une extension dans laquelle la saisie n’est pas limitée en longueur mais qui signale juste quand la limite est dépassée.

C’est le cas pour Yoast qui est l’extension que j’utilise et que je recommande. Mais, ce n’est pas forcément le cas pour des extensions plus confidentielles.

La position de Moz

Une Meta Description De 320 Caractères Ça Implique Quoi ! - Référencement Naturel (SEO)

Comme vous le savez, Moz est au fait de tout ce qui concerne le référencement sur internet. En particulier, Moz suit les changements majeurs de l’algorithme de Google. Et la modification de la longueur des méta description ne fait pas exception.

Dans son article, Moz souligne que les 320 caractères ne sont pas nécessairement une limite stricte. Il cite même les résultats de recherche pour des pages de Wikipedia avec un extrait jusqu’à 386 caractères.

En plus, toujours selon Moz, l’ancienne limite de caractères est bien morte. Google a déployé ce changement à grande échelle.

Votre site n’est peut-être pas encore mis à jour. Par conséquent, l’ajout d’une description plus longue peut être temporairement tronquée. Mais comme Google indexe régulièrement votre site, il va prendre en compte tôt ou tard la totalité de vos balises meta.

Précision : Google, dans certains cas, malheureusement ignore toujours votre balise meta description. Cela semble se produire uniquement quand votre méta description est redondante avec le titre ou inutile.

Que devez-vous faire ?

Une Meta Description De 320 Caractères Ça Implique Quoi ! - Référencement Naturel (SEO)

Avec toutes ces informations en main, que devez-vous faire concrètement par rapport à cette nouvelle limite de nombre de caractères ?

Limitation des outils

Tout d’abord, vous devez tenir compte des limites techniques de votre CMS ou de votre extension SEO. Lapalisse dirait : “Vous ne pouvez avoir des descriptions plus longues que si vous êtes autorisé à le faire”.

Voici ce que je vous conseille de faire :

  • Rédiger une description proche de 300 caractères pour un nouvel article et attendre qu’il soit indexé.
  • Vérifier votre article dans les résultats de recherche de Google pour voir si la description est tronquée. Si elle ne l’est pas, tout est en ordre de marche !
  • Si la description est tronquée, déterminer qui est le responsable ! Est-ce votre extension SEO ou un système qui génère automatiquement des descriptions plus courtes ou simplement le champ de la meta description de votre CMS ?
  • Vérifier auprès du développeur de l’extension ou du CMS. A-t-il annoncé sur leur site Web qu’ils travaillent sur une mise à jour autorisant des méta descriptions plus longues ?
  • Si aucune annonce n’est publique, le site web est-il actif ? L’extension ou le CMS est-il encore sous développement ?
  • Si le site Web semble actif, envoyez-lui au support un message pour demander s’il va prendre en compte les modifications de Google.
  • Si le développeur n’a rien prévu, si son site Web est obsolète, ou s’il a indiqué que le CMS ou le plug-in ne reçoit plus de correctifs, cherchez une autre solution.

Que faire si votre système est bloqué ?

Dans ce dernier cas, les 2 solutions que vous avez sont :

  • Un développement spécifique,
  • Ou une migration de site.

Si vous utilisez une extension en open source, il y a beaucoup de chances pour que quelqu’un essaie de fournir un correctif. Cela peut fonctionner. Mais je conseille toujours d’éviter de conserver des extensions ou logiciels en fin de vie. Plus un logiciel est ancien, plus il est susceptible d’avoir des failles de sécurité, ce qui est un risque à ne pas prendre.

Vous pouvez aussi payer un développeur pour essayer de créer ce correctif pour vous. Mais cela n’est pas forcément possible, en fonction des droits de modification accordés.

Et si vous devez changer de système

Enfin, vous pouvez simplement changer d’extension ou migrer vers un autre CMS.

  • Changer d’extension n’est pas trop contraignant. A priori, vous ne risquez pas  d’avoir une coupure de service,
  • Migrer de CMS est un problème plus important à résoudre.

Adoptez toujours la même règle que moi : utilisez des systèmes leader sur leur marché, ou au minimum très populaires.

Par exemple, si le site Web de votre entreprise est sous WordPress, l’extension Yoast a mis à jour sa recommandation sur la longueur de la balise méta description pour correspondre au récent changement de Google.

La méthode pour mettre à jour vos meta descriptions

Une Meta Description De 320 Caractères Ça Implique Quoi ! - Référencement Naturel (SEO)

Certains gourous du Marketing Digital affirment que changer chaque extrait pour respecter la limite plus longue est une perte de temps.

J’affirme le contraire surtout si vous aviez l’habitude de travailler vos meta descriptions. Je vous recommande d’allonger 100% des méta descriptions dès que possible afin de bénéficier de plus de caractères pour :

  • Insérer des mots-clés de manière naturelle,
  • Décrire votre contenu plus précisément,
  • Ajouter un appel à l’action.

De cette manière, le taux de clics depuis la page de résultats de Google et donc le volume de votre trafic vont croître. En conséquence, vous allez conquérir plus facilement de nouveaux clients.

Par contre, il faut bien dissocier vos futurs articles de ceux déjà publiés.

Pour vos prochains articles

Pour vos articles à venir, profitez à fond des 320 caractères tout en gardant en mémoire l’ancienne limite. Si possible, rédigez une courte description, puis développez-la. De cette façon, si elle est tronquée par Google, le texte court reste accrocheur.

Une fois vérifié que les méta descriptions sur votre site ne sont plus tronquées, rédigez systématiquement des méta descriptions plus longues.

Pour vos articles en ligne

Mon conseil : Si vous avez un nombre conséquent de pages Web ou d’articles de blog, mettez à jour régulièrement les meta descriptions de vos articles en ligne. Ainsi, vous montrez à Google que vous vous efforcez de respecter ses derniers objectifs.

Pour cela, triez le contenu de votre site selon le trafic généré pour traiter les pages selon ce critère.

Les pages qui ne reçoivent peu ou pas de trafic sont à travailler ensuite au fil du temps. C’est peut-être un moyen d’attirer un peu de trafic sur ces pages. Finalement, c’est une façon peu coûteuse de trouver de nouvelles opportunités, mais c’est sans garantie.

Conclusion sur les 320 caractères de la balise méta description

En décembre 2017, Google a augmenté la limite de caractères pour les méta-descriptions. Ce sont les petits extraits de texte qui apparaissent sous votre lien dans les pages de résultats de recherche.

Dans cet article, nous avons parcouru les observations suivantes :

  • Avant ce changement, la taille des méta descriptions affichées dans les résultats de recherche varient légèrement, avec une moyenne d’environ 155 caractères.
  • Aujourd’hui, la plupart des requêtes ont des méta descriptions plus longues, atteignant 320 caractères, soit presque le double de la limite précédente.
  • Cette limite est toujours “flexible”. Certains sites arrivent à la dépasser afin d’afficher une phrase complète pour ne pas couper quelques mots.

Nous avons ensuite vu comment cette nouvelle longueur influe sur votre référencement naturel.

Puis, je vous ai proposé les actions suivantes :

  • Vérifier sans tarder si vos logiciels et extensions de référencement naturel ont des limites maximales pour le champ de la meta description. Si c’est le cas, mettez-les à jour et vérifiez si la limite est bien mise à jour. Si la limite n’est pas en accord avec les 320 caractères, apprenez comment éditer vos meta-descriptions manuellement ou remplacez votre logiciel par un autre qui est conforme.
  • Rédiger de nouvelles meta descriptions plus longues pour tout nouveau contenu.
  • Augmenter la taille de vos meta-descriptions pour vos contenus existants. Modifiez en priorité les méta descriptions des pages de destination, des articles de blog importants et des pages avec un trafic élevé.

Et, bien sûr, gardez un œil sur les futurs changements apportés par Google.

Avez-vous eu connaissance de ce changement de taille pour la méta description ? Avez-vous commencé à les mettre à jour ? Ou encore avez-vous décidé de ne pas en tenir compte ? Votre avis est le bienvenu …


Also published on Medium.