Est-il encore nécessaire de démontrer l’importance d’optimiser le contenu de ses fiches produit sur son site e-commerce ?

Comme le propriétaire d’une boutique physique qui met en valeur ses produits sur ses étals, mettez en avant les vôtres pour guider le prospect droit vers le panier.

Les pages décrivant vos produits sont des éléments centraux dans le processus d’achat de vos prospects, et globalement dans l’écosystème de votre site e-commerce.

Avec une bonne analyse des caractéristiques techniques attendues par l’internaute, vous êtes sûr de lui apporter le juste niveau d’informations afin de le séduire et ainsi accroître votre taux de conversion.

Après avoir évoqué l’analyse et la réflexion autour de l’optimisation du contenu purement rédactionnel des fiches produit, il est temps d’évoquer l’UX (l’expérience utilisateur) de vos fiches produit. Et c’est encore Gaëlle Vielajus qui nous fait part de son expérience.

Pourquoi travailler l’expérience utilisateur des fiches produit ?

Pourquoi travailler l’expérience utilisateur des fiches produit ?

La conception UX de votre fiche produit consiste à la construire en considérant l’expérience de l’internaute comme le point central du design de création.

De cette manière, vous êtes sûr d’améliorer les taux de transformation et de conversion.

De nombreux domaines s’entremêlent pour obtenir une approche efficace.

Je veux parler du design graphique de l’interface, du marketing, de la psychologie et aussi de la conception utilitaire et fonctionnelle de l’ergonomie…

Ce sont autant de disciplines qui viennent régir des principes à suivre pour booster le potentiel commercial de vos fiches produit.

Il est également important de garder à l’esprit qu’en France, 4 internautes sur 10 font leurs recherches uniquement depuis leur smartphone (source Médiamétrie).

En plus, cette tendance ne va qu’augmenter. En effet, la plupart des gens délaissent leur ordinateur au profit de leur mobile.

C’est pourquoi optimiser les fiches produit et concevoir leur UX pour un affichage sur mobile est un impératif.

C’est la condition sine qua non pour mettre en exergue votre contenu correctement, et ainsi de disposer d’un site e-commerce qui convertit.

De la valorisation de votre contenu, à son optimisation, en passant par l’organisation de vos pages et de la conception d’une navigation simplifiée, découvrez comment travailler les éléments essentiels d’une UX qualitative des fiches produit de votre boutique en ligne.

L’UX d’une fiche produit : les questions qu’elle soulève

L’UX d’une fiche produit : les questions qu’elle soulève

Une fiche produit pour quelle finalité ?

La fiche produit de votre site e-commerce est la source principale d’informations du produit mis en valeur par celle-ci.

Afin de convaincre votre visiteur dans sa décision d’acte d’achat, toutes les données descriptives et informatives du produit doivent être présentes :

  • La dénomination de l’article,
  • Les caractéristiques (composition, dimensions…),
  • Le prix,
  • Le délai et le coût de livraison…

Vous pouvez aussi ajouter des éléments moins essentiels, mais qui viennent nourrir le discours commercial.

Je fais référence aux recommandations d’utilisation et/ou d’entretien, à l’histoire du produit et de la marque, aux créateurs et/ou fabricants…

Les propriétaires de sites de commerce en ligne le savent tous. Il est difficile de pouvoir répondre à toutes les questions que peuvent susciter un produit, voire d’être totalement exhaustif sur ses caractéristiques et qualités.

Cependant, pour accroître votre taux de conversion et générer plus de ventes, optimiser vos fiches produit tant dans leur efficacité que dans leur clarté, est un levier majeur pour voir progresser votre chiffre d’affaires.

Les prérequis d’une fiche produit réussie

Les prérequis d’une fiche produit réussie

Une fiche produit, pensée pour l’UX, est un pas de plus vers l’amélioration de l’expérience de navigation de l’internaute.

Elle tend à générer un taux de conversion plus important. En effet, vous séduisez vos prospects et suscitez plus facilement l’acte d’achat.

Il est primordial d’avoir conscience que l’internaute, pressé et intransigeant, n’est qu’à un clic de la concurrence.

Avant de procéder à un achat, il mène son étude de marché comparative pour guider son choix.

Il passe donc en revue d’autres sites afin d’évaluer leur crédibilité grâce aux informations portées à sa connaissance, d’estimer la qualité du produit qu’il recherche et aussi de mettre en concurrence le prix.

Ce n’est qu’en respectant un cahier des charges précis dans la conception de vos fiches que vous allez créer un environnement favorable à la compréhension d’un produit et à l’exploration de votre catalogue.

Durant cette phase de création, assurez-vous de répondre “oui” à toutes ces questions :

  • Les informations importantes sont-elles présentes et en quantité suffisante ?
  • Les visuels aident-ils à appréhender l’objet dans sa globalité ? Les mettent-ils en valeur ? Sont-ils fidèles à la réalité ?
  • L’esthétique globale de la fiche produit est-elle plaisante ?
  • Les éléments de réassurance sont-ils explicites ?
  • Les appels à l’action, comme le bouton de mise au panier, sont-ils visibles au premier coup d’œil ?
  • Tout est-il mis en place pour conserver l’internaute sur votre site internet ? Par exemple, lui proposez-vous une solution si l’article ne convient pas (produits alternatifs, additionnels) ou s’il n’est plus en stock (alerte de disponibilité) ?

C’est le cas ? Vous êtes sur la bonne voie.

Mais avant d’arriver à la fiche produit “parfaite” qui donne envie, son élaboration passe par plusieurs stades de réflexions, d’essais et d’analyses, afin de construire une solide stratégie applicable à votre business en ligne.

La fiche produit, un rouage au cœur d’un écosystème global

De bonnes pages produit agissent comme les composants d’un mécanisme. Elles sont des éléments nécessaires au bon fonctionnement d’une stratégie globalisée pour votre site de commerce électronique.

Elles ne sont pas des pièces rapportées à ce système, mais des outils indispensables pour créer le parfait écosystème.

Votre e-commerce doit présenter une architecture bien construite, à l’aide d’une arborescence logique répondant aux besoins de l’internaute.

Un environnement délimité par des pages catégories pertinentes, dans lesquelles viennent s’inscrire les pages produit, est la condition sine qua none pour la bonne performance de vos ventes en ligne.

Un parcours simple et limpide est autant apprécié par l’utilisateur que par les moteurs de recherche pour votre référencement naturel.

Ce sont donc 2 bonnes raisons de vous intéresser au parcours que vous proposez. En effet, trop d’informations mal organisées vont irrémédiablement bloquer les visiteurs.

Vous devez donc d’imaginer l’arborescence idéale pour votre site e-commerce, en accord avec votre secteur d’activité et vos produits.

Elle peut être très pragmatique et logique grâce à un classement :

  • Par marque,
  • Par type d’objet (par exemple pour des chaussures : plates, sandales, à talons, bottes, baskets…),
  • Ou par thématique, saisonnalité ou une occasion par exemple.

Ces classifications aident le visiteur à trouver plus vite le produit qui l’intéresse, ce qui in fine optimise sa navigation.

Des menus déroulants ou un moteur de recherche, permettant à l’internaute de taper des mots-clés pour trouver un produit, facilite son parcours.

Pensez également à proposer des filtres de recherche. En effet, un catalogue trop fourni risque d’effrayer l’utilisateur face à des centaines, voire des milliers de propositions mal organisées.

De cette manière, ils affinent facilement leur sélection précisément, et votre taux de conversion augmente grâce à ces facilitateurs mis au service de l’internaute.

Les principes UX d’une fiche produit qui convertit

Les principes UX d'une fiche produit qui convertit

Faciliter et baliser le parcours d’achat

Votre principale préoccupation dans la conception de votre fiche produit, est de faciliter l’acte d’achat.

Si le produit a convaincu le prospect, tout doit être balisé afin qu’il puisse procéder à son achat facilement et rapidement.

La fiche produit est une interface décisive pour cette action. C’est là où le futur client décide de le devenir ou non.

Les informations principales et le bouton de mise au panier doivent donc apparaître sans effort.

S’il souhaite aller plus loin dans son exploration, les informations complémentaires peuvent être déroulées grâce à un simple “scroll” sur l’écran.

En plus des caractéristiques du produit, sa disponibilité en stock doit être affichée explicitement.

Cela évite les frustrations liées à la rupture de stock.

C’est aussi une occasion de recueillir l’e-mail de votre prospect (tout en respectant le RGPD), en vue de le prévenir du réassort. Pour cela, ajoutez un petit formulaire afin de générer une alerte lors du renouvellement du stock.

Lorsque l’utilisateur décide de mettre l’article au panier, une bannière ou un message venant avertir de la mise au panier est aussi apprécié.

En cas d’absence de ce type de message, l’internaute risque de supposer qu’il y a un bug informatique. Dans cas, il y a de fortes chances qu’il remette de nouveau l’article au panier. Il peut donc être amené à commander plusieurs fois le même article. Vous épargnez ainsi un temps précieux à votre client et à votre service de relation client.

Toutes ces améliorations ergonomiques apportent un maximum d’éléments informatifs rapidement à votre prospect, pour le séduire, et l’inviter à procéder à l’acte d’achat grâce à un parcours linéaire.

Capter son audience et prolonger la navigation

Capter son audience et prolonger la navigation

Comme sur les étals et rayons d’une boutique physique, le positionnement de vos produits revêt une importance capitale sur le Web.

Afin de capter votre audience et de prolonger sa navigation, offrez-lui le choix d’explorer les variations du produit ou des articles liés en un clin d’œil.

Pour un même article décliné en plusieurs couleurs, finitions ou dimensions, l’internaute doit pouvoir facilement trouver ces options.

Les produits additionnels quant à eux, doivent être pertinents au regard de l’article consulté initialement par l’internaute.

Cette condition a de réels effets sur l’efficience de vos ventes, et sur la pertinence perçue de l’internaute à propos de la qualité de votre offre.

L’important est de susciter l’envie d’aller cliquer pour en savoir plus à propos d’articles similaires, complémentaires, d’accessoires, pour faire naître de nouvelles idées et besoins d’achat.

Certains ajoutent à la fiche produit des encarts proposant des redirections vers d’autres produits, au risque que cela vienne détourner l’attention de l’internaute… D’autres préfèrent faire ces propositions seulement lorsque l’article a été mis au panier, afin de ne pas le perturber dans sa quête initiale. En effet, il s’agit du moment idéal pour proposer d’autres articles, qui viennent améliorer l’utilisation du produit acheté.

Ceci rejoint finalement un principe de vente bien connu. Si un client vient avec une idée de ce qu’il veut acquérir, donnez-lui en premier lieu ce qu’il recherche. Puis engagez la discussion pour favoriser des ventes additionnelles grâce à du conseil.

Équilibrer et doser les données d’une fiche produit

Sur une fiche produit consultée sur un ordinateur ou sur l’écran réduit d’un smartphone, la quantité d’informations affichées est essentielle.

Par contre, l’équilibre est toujours difficile à trouver entre lisibilité et manque de détails, ou bien fiche fournie et indigeste…

Partez du postulat qu’il est toujours mieux de livrer un maximum d’informations à vos prospects en la hiérarchisant, plutôt que de faire de la rétention.

Pour cela, organisez et scindez les données rédactionnelles. Ainsi, vous délivrez la quantité nécessaire et conséquente d’informations, sans ne faire aucune concession.

Grâce à un système d’onglets pour catégoriser les niveaux d’informations, vous diminuez radicalement la longueur de vos pages tout en restant exhaustif.

Les mobinautes vont apprécier. Le seul frein potentiel à cette méthode, est la multiplication des clics de l’utilisateur.

Néanmoins, l’imprécision du toucher tactile sur mobile peut rendre les onglets difficiles à atteindre. Dans ce cas, vous risquez que votre internaute quitte la page en perdant patience. En effet, le mobinaute recherche de l’immédiateté dans tout ce qu’il consulte.

Pour limiter le nombre de clics, il est possible de condenser les informations “brûlantes” en tête de la fiche produit, puis d’insérer un bouton “voir plus” ou “+” pour afficher le reste des informations.

Selon votre secteur d’activité, une méthode ou l’autre sera la plus efficace.

Mon conseil : A/B testez l’efficacité de votre interface selon vos prospects pour gonfler votre taux de conversion.

Les principes de l’expérience utilisateur mis à l’œuvre

Les principes de l’expérience utilisateur mis à l’œuvre

Ce qui doit figurer sur votre fiche produit

S’agissant du contenu de votre fiche produit, un certain nombre d’éléments doivent obligatoirement y figurer. Ce sont les informations essentielles à la compréhension du produit.

Il existe également des sous-niveaux d’informations, plus ou moins importants selon votre secteur d’activité, qui méritent potentiellement d’apparaître sur votre fiche produit.

Ces autres éléments sont cruciaux aux yeux de vos prospects. En effet, ils vous distinguent de la concurrence et forgent votre singularité.

Tout se joue avec une expérience plaisante pour l’utilisateur sur votre site conçue grâce à un parcours nettement balisé, une interface utilisateur bien pensée et de nombreux éléments descriptifs et informatifs pour appuyer votre expertise.

Le cœur de base

Le premier niveau d’information regroupe :

  • Le titre optimisé de la fiche dans lequel doivent figurer la dénomination du produit, sa marque, sa taille/dimension, son coloris…
  • Des visuels séduisantsPubliez des photos de qualité qui présentent le produit à la fois dans son ensemble et plus en détail,
  • Une description informative : un résumé des caractéristiques et atouts du produit,
  • Le prix d’achat. Il doit être présenté explicitement, tout comme les coûts supplémentaires liés à des déclinaisons, ajouts d’options…
  • Les déclinaisons. Elles doivent être visibles sur une même fiche pour empêcher la fuite de l’utilisateur,
  • La mise au panier. C’est le “call to action” le plus important. Il doit être visible et suivi d’une notification pour confirmer l’action de la mise au panier.

Les éléments qui font la différence

Ces éléments non-obligatoires font la différence et tendent progressivement à devenir incontournables :

  • Les éléments de réassurance. Ils assoient votre légitimité et votre solvabilité, et rassurent le prospect sur la qualité de vos services en matière de SAV, livraison, cryptage des données, conditions de paiement et de remboursement…
  • Les retours client. Les avis sont très importants. Ils rassurent et viennent appuyer votre argumentaire aux yeux de l’internaute qui se forge son idée du produit grâce à eux,
  • Les boutons de partage. Ils donnent aux internautes l’occasion de diffuser votre fiche produit et d’en faire la promotion,
  • Les ventes croisées. Les articles additionnels et pertinents encouragent l’upselling (par exemple pour un appareil photo : cartes mémoires, housses, trépied…),
  • L’ajout sur une wishlist. Un prospect peut naviguer sur votre site en prévision d’un futur achat sans être encore prêt à acheter. Avec une “liste de souhaits”, l’internaute stocke les articles qui l’intéressent pour un éventuel achat ultérieur,
  • Les alertes de retour en stock. Les alertes sur la disponibilité sont appréciées en cas de rupture des stocks. L’internaute a donc le moyen de laisser son adresse e-mail afin d’être alerté lors du réassort,
  • L’abonnement. Pour certains produits comme les consommables, l’option d’un abonnement récurrent pour ne jamais être à court est un service très appréciable pour le consommateur. C’est aussi un moyen pour vous de fidéliser.

Les bonus pour les pros

Ces éléments demandent plus de moyens, mais font monter en gamme votre site ecommerce :

  • Des tutoriels photos ou vidéosCes médias sont extrêmement appréciés des utilisateurs qui se projettent déjà dans l’utilisation du produit, les confortant dans leur intention d’achat,
  • Des visuels à 360°. Ils offrent un aperçu des objets dans leur globalité, sont très appréciés et offrent une expérience exceptionnelle, proche de la réalité. Cela fait tomber les barrières du e-commerce,
  • L’ajout de visuels pris par vos clients. Comme les avis rédigés, les photos ou les vidéos prises par vos clients des produits qu’ils ont achetés, apportent de la confiance à vos prospects. C’est la puissance de l’influence communautaire,
  • Le service “click and collect”. Les consommateurs apprécient de retirer leur commande dans une boutique physique pour des questions de rapidité, de proximité, mais aussi pour éviter le coût de livraison,
  • Des FAQ. Si un produit suscite de nombreuses questions, une FAQ évite d’avoir à traiter trop d’e-mails autour d’un même produit, vous gagnez du temps, et vos prospects également.

Quelques conseils sur les éléments les plus importants

Quelques conseils sur les éléments les plus importants

La description

L’internaute en consultant votre fiche produit doit obtenir toutes les informations clés qu’il est venu chercher en vue de procéder à l’achat.

Ces informations doivent le rassurer pour rendre son besoin d’achat irrépressible.

Rédiger une fiche produit unique est un investissement payant sur le long terme, autant pour vos clients que pour le référencement naturel.

Google apprécie les contenus de plus de 300 mots afin de bien comprendre le contenu de votre la page. Cependant, les internautes naviguent aujourd’hui pour la plupart sur l’écran restreint de leur smartphone. Ils doivent pouvoir prendre connaissance des informations clairement et le plus rapidement possible, au risque d’aller voir ce qu’il se passe chez la concurrence.

La description doit donc être un concentré d’informations les plus importantes sur votre produit, à savoir les tailles/dimensions, les coloris, et une courte description technique de sa composition.

Afin d’éviter que le mobinaute n’ait à multiplier les mouvements, la fiche produit adaptée au mobile se doit d’être conçue afin d’être parcourue en un seul coup d’œil, et en un minimum de tapotements sur l’écran.

Concrètement, pour réaliser une fiche produit “mobile friendly”, vous devez :

  • Réunir et condenser les informations rédactionnelles essentielles sur le produit en un minimum d’espace, consultable aisément au format écran de téléphone,
  • Placer une icône pour dérouler la suite du contenu afin que le mobinaute puisse obtenir de plus vastes informations s’il le souhaite. Votre contenu ne perd pas sa valeur aux yeux des algorithmes, et la page est tout de même indexée,
  • Penser à optimiser et minimiser les mouvements du mobinaute. La navigation tactile sur mobile est imprécise. Veillez à ce que l’utilisateur puisse facilement consulter les informations, choisir les coloris, tailles…

Les images

Les images de vos pages Produit

La représentation visuelle de votre article est le cœur de votre fiche produit, et a son importance dans l’appréciation de l’internaute.

En plus de délivrer des informations précieuses, les photos sont aussi là pour séduire.

C’est pour cela qu’il est impératif de miser sur des visuels explicites de très grande qualité et de haute définition. Votre visiteur doit pouvoir observer des détails précis à son aise en zoomant.

Il est d’ailleurs important de laisser à l’internaute toute la latitude de contrôler le zoom, et au mobinaute de pouvoir jouer facilement avec en pinçant la surface de l’écran ou en double-cliquant.

Enfin, afin que l’utilisateur puisse apprécier les moindres recoins du produit en HD, assurez-vous que les images ne soient pas pixelisées.

Si vous cherchez le nombre idéal de photos à intégrer dans vos fiches produit, la réponse est le plus possible.

En effet, avec plusieurs images, vous offrez une représentation complète du produit, sous toutes ces facettes, et également en mettant en valeur les détails qui font mouche.

Afin d’offrir une User Experience optimale, les photos doivent pouvoir être consultée grâce à un simple balayement de l’écran de droite à gauche, plus que de haut en bas, manipulation plus inconfortable.

Le prix

Comment afficher le prix sur vos fiches produit

Si les photos de votre produit sont primordiales, le prix l’est encore davantage.

C’est l’élément déterminant pour amener à l’achat, mais à la fois potentiellement rédhibitoire pour l’internaute.

À ce sujet, 2 cas de figures sont possibles :

  • La compétition est rude sur votre marché,
  • Vous vendez des produits très spécifiques, plus rares.

Ces 2 approches radicalement opposées sont intimement liées à votre stratégie de Marketing Digital et à votre politique tarifaire.

La compétition est rude sur votre marché.

L’internaute n’a qu’à cliquer sur le lien suivant pour acheter la même chose chez la concurrence. Le prix est l’élément hypercentral de votre stratégie. Il doit d’être compétitif et être au cœur de votre communication sur la fiche produit.

Si votre communication est plutôt “agressive” et joue sur un prix plus bas que celui de la concurrence, le tarif doit figurer en première position aux côtés de l’intitulé de la fiche produit et/ou du visuel.

Le but étant que l’internaute soit emporté par son désir d’achat, grâce à une fiche produit qui réussit à court-circuiter la seule idée d’aller voir ailleurs tant la bonne affaire est à saisir, là, maintenant, tout de suite.

Vous vendez des produits très spécifiques, plus rares

Ils se distinguent des autres par leur caractéristique intrinsèque.

Le côté unique du produit prévaut sur son prix. Il ne doit donc pas être l’élément central de votre communication.

Ce qui ne signifie pas pour autant que dans le cas d’une stratégie plus douce misant le caractère unique du produit, l’internaute soit forcé à fouiller pour trouver le prix.

Certes, il doit être moins mis en avant sur la fiche produit, mais pas caché pour autant, au risque de faire fuir le prospect.

Le prix doit être unique afin de ne pas perturber le prospect.

Si des taxes ou frais d’expéditions s’ajoutent, il est préférable de l’indiquer dans un second temps, lorsque l’article est dans le panier ou au moment de la validation de la commande.

Peu importe la configuration, l’internaute apprécie si vous lui fournissez ce qu’il est venu chercher instantanément.

Faites ressortir le prix grâce à une police de taille plus conséquente, une couleur spécifique… Bref, une caractéristique visuelle qui agit comme un signal pour l’attention.

La disponibilité et les options de livraison

La disponibilité et les options de livraison

Un autre aspect sensible des ventes en e-commerce est sans aucun doute la livraison.

De nombreuses études pointent qu’un coût de livraison jugé trop élevé par l’internaute engendre un taux d’abandon extrêmement important.

Offrir la gratuité de l’expédition est la solution idéale, mais pas à la portée de toutes les entreprises.

L’abandon de panier est principalement dû à la surprise induite par un manque d’informations claires sur le coût de la livraison et les options disponibles en amont.

C’est pourquoi afficher clairement le coût de la livraison au plus tôt fait mieux avaler la pilule. Vous devez appliquer ce même principe sur le délai de livraison.

De plus, afficher l’état de votre stock peut jouer en votre faveur en enclenchant d’autres ventes.

Comment ? Eh bien en affichant l’état en temps réel de votre stock, pour susciter un sentiment d’urgence, une zone de stress, qui pousse à l’achat.

Centralisez toutes ces informations clairement, dans un même endroit. Ainsi, l’internaute en prend connaissance facilement sans devoir consulter d’autres pages au risque que voir votre taux de conversion chuter inexorablement.

Mon conseil : mettre en avant ces informations et modalités, tout proches du prix par exemple.

Ainsi, vous facilitez les recherches de l’internaute et la mise au panier, car ces informations l’aident à arbitrer entre le délai de livraison annoncé et son prix.

Les avis clients

Les avis clients

Pour fonctionner, votre site e-commerce doit pouvoir venir rassurer le prospect, susciter son adhésion et surtout inspirer sa confiance.

Le discours commercial de votre entreprise est une chose.

Par contre, l’internaute préfère toujours un avis de ses semblables, les autres clients. En effet, les consommateurs sont unis face à un commerçant dont l’avis est logiquement jugé peu partial.

Les avis clients sont des éléments de réassurance essentiels pour augmenter la confiance des internautes en votre entreprise, vos produits et prestations.

C’est pourquoi, vous devez les mettre en avant.

Ils vont valider ce que vous affirmez sur votre produit. Mais en plus, ces clients parlent à votre place de la qualité de vos services. Souvent même, ils abordent des points que vous ne pouvez légitimement pas aborder vous-même.

De plus, le point de vue d’un consommateur est toujours bon à consulter. Il apporte des impressions, usages, réponses aux problématiques sur le produit auquel vous n’avez pas forcément pensé.

Les avis clients donnent de la crédibilité

Les avis clients jouent sur votre crédibilité et sur votre taux de conversion. Il est donc essentiel d’offrir ces éléments-clés de façon claire et accessible et de laisser le soin à l’internaute de les trier.

Offrez à vos visiteurs toutes les clefs pour consulter facilement les avis positifs, comme les négatifs.

Tout ne peut pas plaire à tout le monde. Occulter ces avis qui ne vont pas dans votre sens est une pratique suspecte, les prospects ne sont pas dupes.

La transparence inspire la confiance

La transparence des avis est un gage de qualité qui inspire confiance. De plus, l’avis négatif peut finalement jouer en votre faveur.

La psychologie d’un acheteur le guide immédiatement à en prendre connaissance, pour éviter les mauvaises surprises.

Il vérifie automatiquement par la suite les autres avis plus positifs afin de pouvoir apprécier lui-même le produit grâce à son cheminement personnel.

Plus les avis seront nombreux, et leur quantité clairement affichée, plus vous êtes crédible grâce à la note globale que les consommateurs attribuent à votre produit.

audrey : merci pour toutes ces recommandations sur l’expérience client pour les fiches produit. Je me permets juste d’ajouter que les internautes cherchent de la fluidité ce qui passe nécessairement par l’optimisation du temps de chargement de vos pages.

Conclusion sur l’expérience utilisateur comme vecteur de profit

L’expérience utilisateur (UX), traverse toutes les étapes du processus d’achat, des informations relatives au produit, au prix, à la disponibilité, à la livraison, qui sont autant de points à considérer dans la conception de l’UX.

Ce travail complexe, basé sur de nombreuses analyses et tests, n’est désormais plus un luxe, mais une réelle nécessité pour tout entrepreneur propriétaire d’un site e-commerce.

En apportant le soin nécessaire à la conception de vos fiches produit, vous offrez une expérience qualitative et agréable à vos prospects qui sont dans des dispositions favorables pour procéder à l’acte d’achat.

Jouer sur la capacité de vos fiches produit à convertir a un impact direct et quantifiable sur vos clients et donc vos ventes.

Chaque site et les améliorations à y porter sont des cas particuliers et singuliers. Mais tous les magasins en ligne rencontrent des facteurs extérieurs qui viennent inexorablement remettre en question leur travail en permanence.

L’UX est un point de départ à la réussite de votre site marchand. Mais l’influence de la concurrence est notamment un facteur hors de votre contrôle qui vient forcément impacter vos performances.

Il s’agit donc de mettre toutes les chances de son côté et de proposer un parcours de navigation ergonomique pour tous les internautes, sans oublier les mobinautes. Les acheteurs sur mobile n’ont aucun scrupule à aller voir ce qui se fait chez la concurrence si vos fiches produit et votre site ne sont pas parfaitement responsive, c’est-à-dire adaptés pour la navigation mobile.

Les chiffres de la navigation Internet des mobinautes le prouvent. Votre site e-commerce doit répondre aux évolutions liées à nos usages et à nos nouvelles façons de consommer.

Pensez aussi à déclarer votre catalogue de produits sur Google Shopping pour gagner en visibilité.

Pour résumer en 3 questions

Pourquoi s’intéresser à l’UX de mes fiches produit ?

La fiche produit sur votre site e-commerce est la vitrine principale de votre produit. Optimiser sa fiche produit, c’est fournir tous les éléments nécessaires aux internautes afin d’accroître votre taux de conversion et générer plus de ventes. Une UX soignée améliore la navigation, et donc l’expérience du visiteur sur votre site. Une ergonomie fonctionnelle, un parcours simple et une esthétique plaisante sont autant de biais pour viser la satisfaction de votre prospect et provoquer l’envie d’achat, et celle des moteurs de recherche au service de votre référencement naturel.

Quel lien entre UX et taux de transformation ?

Des fiches produit, conçues sous le prisme de l’UX, sont indispensables à une stratégie de Marketing Digital globale et offrent de belles performances de ventes. Un exemple très simple : un mobinaute fuit quasi systématiquement un site dont les fiches produit ne sont pas adaptées à sa navigation sur smartphone. Penser l’UX de son site pour les internautes sur mobile, c'est les convaincre de passer à l’achat grâce à une interface qui répond à ses contraintes de navigation. Les chiffres parlent. Chaque année, c’est toujours plus d’internautes qui utilisent leur smartphone pour effectuer leur achat. Il s’agit d’un levier indispensable à votre croissance pour vous adapter à ces nouveaux modes de consommation, afin d’exister parmi la concurrence féroce entre les sites e-commerce.

Des exemples de leviers marketing pour convertir ?

L’UX et le contenu de vos fiches produit prennent une place prépondérante pour augmenter vos chances de conversion. Mais ce ne sont pas les seuls leviers de bonnes performances. Votre produit et ses qualités sont un point de départ de nombreuses opérations marketing qui incitent à l’achat. Les notions de marketing persuasif et les techniques incitatives, comme les réductions très limitées dans le temps ou les ventes flash ou éphémères, viennent créer un stress qui pousse à l’achat. Les marqueurs de stress de l’ergonomie, sous forme d’une petite annonce 'ce produit vient d’être acheté', 'il ne reste plus que X produits en stock', sont toujours diablement efficaces. Pour l’internaute, c’est maintenant ou jamais. Il va se décider très rapidement et procéder à l’achat sans trop réfléchir. Les éléments de réassurance sont aussi des leviers efficaces, qui confortent le client dans son achat. Une promesse de 'satisfait ou remboursé' est un classique du genre.

Et vous, quels sont les ajustements UX mis en application qui ont permis de convertir plus de ventes ?