Les sites e-commerce fleurissent sur le Web à une cadence fulgurante.

Afin de se démarquer de la concurrence, il est indispensable de respecter des bonnes pratiques SEO afin de conquérir de nouveaux clients.

Les ventes de produits et de services sur le Web ont dépassé en 2019 les 100 milliards d’euros et 1,7 milliards de transactions, un record historique pour l’e-commerce.

Plus de 190 000 sites marchands ont été recensés en 2019, avec une hausse du chiffre d’affaires de +11,6 % par rapport à l’année 2018, malgré une croissance en fléchissement (source Fevad).

Plusieurs paramètres peuvent vous aider à rester compétitif et à engranger des commandes. Une stratégie en ligne efficace va améliorer votre référencement sur les moteurs de recherche.

Il y a fort à parier que vous ne mesurez pas le potentiel de vos fiches produits, ni à quel point elles peuvent faire partie intégrante de votre stratégie de Marketing Digital.

Pourtant, la fiche produit est le point d’entrée le plus important de votre site e-commerce.

Elle se doit donc d’être parfaitement optimisée tant dans son contenu que dans sa structure.

Un travail scrupuleux sur vos fiches produits vous aide à :

  • Mieux vous positionner grâce au référencement naturel,
  • Informer vos prospects sur vos produits,
  • Et donc, générer plus de ventes.

En effet, l’objectif premier d’une fiche produit réussie est bien d’apporter les caractéristiques techniques (dimensions, matériaux, coloris…) et visuelles d’un produit. Ainsi, l’internaute dispose d’une présentation complète de celui-ci.

En plus, la fiche produit une fois optimisée, vous offre les moyens d’apparaître en bonne position dans la page de résultats des moteurs de recherche.

C’est l’échange que j’ai eu avec Gaëlle Vielajus la semaine dernière lorsque je lui ai proposé de nous écrire un article sur le sujet.

Découvrez ses 9 astuces pour rédiger une fiche produit qui convertit

1. Choisir des mots-clés pertinents

Choisir des mots-clés pertinents pour votre fiche produit

L’analyse des mots-clés est le pilier stratégique du SEO pour comprendre ce que recherche l’internaute :

  • Quelles sont ses intentions ?
  • Et quelles sont ses attentes ?

En tapant quelques requêtes sur Google, il est facile d’identifier quels sont les sites mis en valeur en première page et comment ils y répondent.

Certaines requêtes très recherchées par les internautes, peuvent être travaillées afin de maximiser le trafic potentiel vers sa page, même si elles sont très concurrentielles.

Il y a cependant peu de chances de devancer des sites très anciens et puissants sur ces requêtes populaires.

Alors comment faire ?

Cibler les mots-clés de la longue traîne

Ciblez des mots-clés plus spécifiques et longs dits de la longue traîne.

Certes, ils présentent un plus faible volume de recherche. Par contre, l’internaute qui les saisit traduit clairement son intention.

  • Celui-ci est plus informé.
  • Il connaît votre secteur.
  • Il sait ce qu’il veut.

Et par conséquent, il est donc plus qualifié et à même de convertir.

En somme, avec les mots-clés de la longue traîne, vous visez un spectre plus restreint, mais plus qualifié.

Par exemple, si la requête est précédée ou suivie de termes tels que “pas cher” ou “achat”, l’internaute a certainement pour projet d’acquérir un produit ou un service.

Cet indice traduit l’intention de votre potentiel prospect. Il vous aide à distinguer l’internaute en quête d’achat, de celui en quête d’informations.

Les mots-clés détiennent donc de précieuses indications. Il est bon de les analyser pour la compréhension des besoins de l’internaute.

Utiliser vos mot-clés

Pour vos fiches produits, le choix des mots-clés est donc primordial afin de maintenir les ventes.

Trop peu de mots-clés et Google ne vous verra pas…

Trop de mots-clés et il risque de vous pénaliser.

Optimiser oui, mais sans sur-optimiser avec des contenus bourrés de mots-clés qui n’ont plus de sens !

Il est d’usage de faire figurer le mot-clé principal et/ou le nom du produit 2 ou 3 fois pour un volume d’environ 400 mots. Ce taux permet d’optimiser votre fiche produit pour le référencement de celle-ci.

2. Opter pour une balise title percutante et évocatrice

Opter pour une balise title percutante et évocatrice

Avant toute chose, l’internaute prend connaissance du méta titre ou title, qui n’est autre que le titre de la page web apparaissant dans les résultats de recherche (ici en violet).

Celui-ci peut réellement faire toute la différence, il est donc important de proposer un titre percutant et clair pour amener au clic.

Dans le cas d’une fiche produit, cette balise <Title> est simple à renseigner. Insérez-y le mot-clé principal, un mot-clé secondaire dans le meilleur des cas, tout en restant concis. En effet, elle ne peut contenir qu’environ 65 caractères.

Le but ?

Amener le prospect à comprendre en un rien de temps de quel produit il s’agit, et lui donner envie de cliquer.

Quelques exemples pertinents de mots-clés à intégrer dans le title d’une fiche produit concernant une robe dorée en lurex :

  • Robe dorée,
  • Robe dorée de soirée,
  • Robe dorée de fête,
  • Robe dorée habillée,
  • Robe dorée élégante,
  • Robe lurex dorée…

Le titre doit indiquer à Google quel est le vrai sujet de votre page grâce au mot-clé se rapportant au produit, mais aussi à l’internaute.

Enfin, il est bon de tenter d’attiser la curiosité du prospect avec une accroche séduisante.

La bataille est rude pour se démarquer sur les moteurs de recherche. Un titre accrocheur peut réellement vous faire sortir du lot aux yeux des internautes.

Un title sobre face à un titre optimisé qui interpelle et donne envie, n’a que peu de chances de rivaliser.

N’hésitez donc pas à mettre en exergue des qualificatifs qui font mouche pour une fiche produit réussie, qui vous assure un taux de clics important.

Note : appliquez aussi ces mêmes conseils pour la balise H1.

3. Produire un contenu étoffé et unique pour vos fiches produits

Produire un contenu étoffé et unique

Rédiger un contenu unique et qualitatif

Le cœur de votre fiche produit est son contenu, celui-ci se doit d’être unique et qualitatif.

En effet le duplicate content (contenu dupliqué en français) est une pratique absolument rédhibitoire pour le SEO.

Les algorithmes des moteurs de recherche le pénalisent très fortement. En effet, si plusieurs pages ont le même contenu, ils sont dans l’incapacité de les classer les unes par rapport aux autres. Et en général, ils préfèrent n’en indexer qu’une au détriment des autres.

Ce contenu dupliqué survient si vous copiez-collez le texte depuis un autre site Internet, mais également au sein d’un même site.

Dans ces 2 cas, il s’agit d’une pratique dangereuse pouvant porter atteinte à vos efforts pour le référencement naturel.

Efforcez-vous donc de produire un contenu unique.

Si vous avez peu d’éléments à mettre en valeur, vous pouvez évidemment trouver des informations via d’autres sources, mais vous devez les retranscrire à votre manière.

Publier des textes percutants et vendeurs

Travaillez le champ sémantique.

Usez d’un vocabulaire riche, varié, et imagé.

Et surtout gardez à l’esprit qu’il faut aller à l’essentiel et éviter les fioritures pour une lecture agréable.

Ne listez pas de but en blanc les caractéristiques techniques de votre produit.

Démarquez-vous plutôt en répondant à des questions simples :

  • Quelles sont les informations que vous souhaitez porter à la connaissance du prospect ?
  • Quelles sont ses potentielles interrogations à propos de votre produit ?
  • Et comment pouvez-vous le rassurer ?…

La fiche produit est l’élément qui va engendrer la mise au panier de l’article.

Alors, faites preuve d’originalité et offrez de la qualité pour cette étape clé de votre réussite.

Une fiche produit réussie est bien entendu un biais majeur de vente. Mais elle doit surtout être un biais informatif pour apporter des éléments de réponse à l’internaute, au risque de le voir repartir.

Son but est de contextualiser le produit. Car celui-ci ne peut pas l’appréhender comme s’il était dans un commerce physique. Usez et abusez d’éléments descriptifs avec un langage simple.

Pour décupler sa force de vente et afin de produire un contenu très accrocheur, vous pouvez utiliser 2 techniques connues du marketing digital pour séduire vos prospects.

Le copywriting ou le storytelling sont des techniques rédactionnelles spécifiques qui rendent vos textes plus percutants et donc plus vendeurs.

4. Fournir un volume de mots conséquent et structuré

Pour le référencement naturel de vos pages, un certain volume de mots est nécessaire pour pouvoir être indexé et remarqué par Google.

Les experts considèrent qu’une fiche produit comportant moins de 300 mots n’a que très peu de chances voire aucune d’être référencée, surtout dans un secteur concurrentiel (source SEMrush).

La rédaction de fiches produits pour le référencement, longues et optimisées, est l’assurance de livrer toutes les réponses aux questions du prospect venu se renseigner en vue d’un potentiel achat.

En résumé, une fiche produit bien rédigée et fournie est la base pour commencer à produire un contenu optimisé.

À cela, s’ajoute une structuration précise afin de mettre en valeur votre contenu rédactionnel.

Le texte doit être structuré sous forme de petits paragraphes, séparés par des sous-titres grâce aux balises h2 et h3.

Un contenu aéré, avec les mots-clés renforcés en gras grâce à la balise strong, offre toutes les clefs aux algorithmes de Google pour comprendre de quoi vous parlez.

5. Illustrer votre fiche produit avec des images optimisées

Illustrer avec des images optimisées

Les photos de vos produits sont les éléments centraux indispensables à votre site e-commerce, qui est finalement la vitrine virtuelle de votre entreprise.

C’est pourquoi vos photos doivent être optimisées au même titre et avec le même soin que vos données textuelles sur votre fiche produit idéale.

Le SEO étant surtout une question de régularité et de soin apporté à la production de contenu. À ce titre, les titres de vos images sont tout aussi importants que les autres informations dispensées dans le corps du texte.

Les algorithmes de Google apprécient l’information qualitative.

Une image soigneusement renommée accompagnée d’une légende détaillée a toutes les chances de vous aider au bon référencement de votre fiche produit.

Pour cela, tout d’abord renommez le fiche de votre image à la source, c’est-à-dire avant de la téléverser sur votre site.

Au lieu de “image1fdjndjgze.jpg”, écrivez les mots-clés se rapportant à l’image.

Par exemple, si votre produit est une robe dorée à franges, vous pouvez renommer votre photo ainsi : “robe-doree-frange.jpg”.

Chaque mot doit impérativement être séparé d’un tiret, et ne comporter aucune majuscule, ni accent.

Concernant la légende de l’image, poussez un peu plus loin la description de l’image et renseignez bien la balise ALT.

6. Travailler le maillage interne

Le maillage interne désigne les liens d’une page qui dirigent vers d’autres pages du même site.

Google apprécie particulièrement un maillage interne bien ficelé et pertinent, prouvant le soin et le sérieux apporté à l’expérience de la navigation de l’internaute.

Ces liens internes boostent votre visibilité et prolongent le temps passé par le lecteur sur votre site.

Comme pour toute pratique en SEO, la pondération et la pertinence sont de mise.

Il est donc important de renvoyer à un contenu cohérent depuis une page mère, et de ne pas abuser de ces redirections au risque de perdre l’attention du visiteur.

D’où l’importance du fil d’ariane. Il apporte de la fluidité à la navigation ce que Google valorise grandement.

Les ventes croisées

Avec l’exemple de la robe dorée, vous pouvez inviter vos lecteurs à découvrir par le biais de ventes croisées :

  • Un modèle de robe dans un coloris similaire,
  • Ou bien des produits additionnels accordés à cette robe, comme une paire de chaussures ou un sac assorti.

Il est important de rester cohérent et de ne pas suggérer un produit qui n’aurait absolument rien à voir avec le produit initial.

Par ailleurs, il décuple les opportunités de faire une vente sur le produit ou un autre produit suggéré.

Un contenu publié sur un blog

Pour donner du poids à vos fiches produits, les liens internes peuvent également renvoyer à des pages de contenu informatif pur, tel des articles de blog ou des guides…

Comme évoqué précédemment, une fiche produit réussie est suffisamment longue pour apporter les réponses aux questions de l’internaute tout en optimisant la page.

Mais vous ne pouvez pas être absolument exhaustif sur les questions se rapportant au produit au risque de noyer le lecteur.

C’est pourquoi intégrer un blog à votre boutique en ligne prend tout son sens.

Par exemple, une personne cherchant à acheter une robe dorée peut éventuellement se demander :

  • Comment prendre soin des vêtements en lurex ?
  • Comment se constituer un look de fêtes ?
  • Ou encore comment assortir une robe dorée ?

Vous pouvez apporter des réponses aux questions sur le produit grâce à votre blog, et aux liens qui dirigent le lecteur de la fiche produit vers l’article et vice-versa.

Ce maillage interne constitue l’architecture de votre site, un axe primordial pour des résultats SEO satisfaisants et une navigation prolongée.

7. Inclure des boutons de partage sur votre fiche produit

Inclure des boutons de partage sur vos fiches produits

Dans le but de faire grandir votre popularité et d’offrir de la visibilité à vos produits et votre site e-commerce, pensez réseaux sociaux et partage.

En effet, vous pouvez miser sur une fiche produit à la fois sur les moteurs de recherche, mais aussi sur les réseaux sociaux.

En ajoutant simplement à vos fiches produits des boutons de partage sur les réseaux sociaux (comme Instagram, Twitter, Pinterest ou Facebook), vous voyez vos chances grandir de voir vos produits relayés par les internautes sur ces plateformes.

Cette publicité gratuite est bénéfique à votre notoriété à la fois auprès de votre audience et auprès de vos futurs prospects, qui échangent à propos de vos produits et en prennent connaissance.

Enfin, d’un point de vue du référencement naturel, les algorithmes de Google repèrent votre activité sur ces plateformes. Et ils ont même tendance à gratifier cette notoriété grandissante.

8. Réécrire l’URL de la page produit

L’adresse URL de votre fiche produit est le lien de la page de celle-ci.

Cela peut sembler insignifiant. Mais en réalité, elle revêt une grande importance, et doit être optimisée au même titre que le reste du contenu.

On observe que pour créer la fiche produit idéale, il est d’usage de réécrire son adresse URL :

  • De manière courte et lisible instantanément,
  • En y intégrant un ou 2 mots-clés en rapport avec le produit,
  • Ou simplement le nom du produit.

Les mots de l’URL comme pour les images, doivent être séparés par un tiret et ne comporter aucun caractère spécial tel un accent.

9. Se distinguer avec des métadonnées attrayantes

Se distinguer avec des métadonnées attrayantes sur votre fiche produit

La touche finale de la fiche produit idéale, est le renseignement des métadonnées de votre page.

Ces éléments extrêmement importants sont ceux qui sont aperçus par les internautes en premier dans le SERP. Ils ne sont donc pas à négliger.

Les métadonnées sont composées d’un méta titre comme évoqué au début de l’article, ainsi que d’une méta description aux caractères limités.

En effet, si le seuil est dépassé, le texte apparaît comme tronqué, vous faisant perdre en lisibilité et en attractivité.

Il est primordial d’user de vos talents de copywriter dans la rédaction de cette méta-description afin de donner envie aux internautes de cliquer.

Elles agissent comme des call-to-action très puissants auprès de l’internaute. Vous devez donc les rédiger avec soin et dans un but commercial pour inciter au clic.

user de vos talents de copywriter dans la rédaction de cette méta-description

Vous pouvez par exemple récapituler brièvement les caractéristiques du produit, en intégrant les mots-clefs principaux.

Pensez à livrer ce que vous considérez comme le plus parlant et le plus intéressant à propos de votre produit (ici, il s’agit de la phrase située sous le méta titre).

audrey : merci Gaëlle pour ces conseils très pertinents. Je me permets d’ajouter qu’en important simplement dans Google Shopping le catalogue de produits, ceux-ci vont apparaître à une place privilégiée sur les pages de recherche.

Conclusion sur les astuces pour rédiger une fiche produit qui convertit

Afin d’améliorer concrètement les opportunités de croissance de votre entreprise, dirigez vos premiers efforts vers la création de fiches produits qualitatives.

Sur un site e-commerce, il s’agit du premier élément que l’internaute va percevoir de votre site. C’est donc le tremplin vers un achat. Il revêt donc une importance capitale et doit être optimisé pour le SEO pour :

  • Informer et conquérir de nouveaux clients,
  • Être visible des internautes en quête de vos produits,
  • Se démarquer de la concurrence,
  • Booster votre chiffre d’affaires.

Ce guide des 9 astuces porte à votre connaissance des pistes d’améliorations indispensables et essentielles pour le SEO afin de rédiger une fiche produit réussie, qui convertit.

Il n’est en rien exhaustif.

En effet, en termes de ventes, d’autres paramètres entrent en jeu. Ils ne sont plus véritablement liés au référencement naturel, mais plutôt à l’expérience utilisateur (UX).

Les éléments que nous vous livrons sont les clefs pour travailler votre positionnement dans le SERP.

Par contre, pensez également à effectuer des améliorations sur d’autres éléments qui ont un impact direct sur les internautes :

  • Le bouton de mise au panier, élément phare qui invite à cliquer et à acheter,
  • L’intégration d’avis clients sur vos produits,
  • Ou encore des éléments de langage appuyant les garanties que vous offrez pour rassurer votre prospect avant l’acte d’achat.

Une fiche produit est l’élément de vente le plus puissant faisant partie de l’écosystème de votre site. Elle doit s’inscrire parfaitement dans un ensemble construit, cohérent, pertinent et fluide à la navigation.

Et pour les plus érudits d’entre vous, définissez les données structurées pour chacune de vos fiches produits.

Pour résumer en 3 questions

Pourquoi s’intéresser à mes fiches produits ?

Elle constitue le nerf de la guerre de votre site e-commerce ! C’est une page stratégique de votre site. Celle que l’internaute voit avant d’effectuer la mise en panier de votre produit. De plus, elle ne nécessite pas de mises à jour permanentes une fois parfaitement rédigée. Enfin, votre potentiel consommateur a tendance à solliciter l’avis de ses proches ou de sa communauté sur les réseaux sociaux, en partageant la fiche produit avant l’acte d’achat. Si celle-ci constitue un élément attractif vers votre site et pousse à l’achat, le jeu en vaut la chandelle n’est-ce pas ?

Est-il possible d’optimiser le SEO d'une fiche produit ?

La réponse est oui ! La liste des caractéristiques du produit ne suffit pas à la rendre performante pour le SEO. Si vous respectez les bases de l’optimisation SEO, elle deviendra un élément pertinent de votre site et un vecteur de succès pour votre entreprise. Grâce à l’application de ces méthodes, votre site gagne en notoriété et en popularité grâce à sa mise en avant dans le SERP. Plus de prospects, plus de ventes, c’est mathématique.

Comment mieux convertir grâce à une fiche produit ?

Pour convertir grâce à votre fiche produit, votre attention doit se porter sur plusieurs éléments. Le respect des bases du SEO pour l’optimisation (structuration, balisage, images, mots-clés, volume de mots, métadonnées, URL, maillage interne...). La rédaction soignée du contenu de votre fiche pour donner envie (titre percutant, méta description claire et attrayante, informations utiles et conséquentes). L’aspect général de votre fiche produit (visuels soignés, balisage respecté pour une structure harmonieuse, intégration d’avis clients, propositions de ventes croisées, liens internes pertinents). Les boutons liés aux actions (le bouton d’ajout au panier, de partage vers les différents réseaux sociaux, propositions de liens pour naviguer sur d’autres pages du site).

Et vous, quelles sont vos astuces pour séduire vos prospects grâce à vos fiches produits ?