Avez-vous déjà entendu le mot benchmark ?

Eh non, ce n’est pas le nom d’une marque !

C’est une analyse comparative effectuée par bon nombre d’entreprises pour améliorer leur rendement…

Selon Laurent :

Le benchmark, aussi appelé “benchmarking”, est une technique marketing pour mesurer les performances d’une entreprise concurrente afin de trouver les meilleures méthodes pour améliorer vos produits et/ou services et devenir ou rester le leader de votre secteur.

Ce matin, avant de se rendre à la cafétéria, il est passé dans mon bureau pour m’expliquer brièvement ce concept…

Je vous invite à en savoir plus en lisant cet article !

Ma définition du benchmark

Le benchmark est une analyse comparative destinée à identifier les bonnes pratiques des entreprises concurrentes et les appliquer en vue d’améliorer son chiffre d’affaires.

Les experts distinguent plusieurs types de benchmark :

  • Interne (vous comparez les services internes de votre propre entreprise),
  • Externe ou concurrentiel (vous faites une comparaison par rapport aux concurrents directs),
  • Générique (vous comparez des méthodes de travail dans différents secteurs d’activité pour trouver les meilleures pratiques),
  • Fonctionnel (vous comparez le fonctionnement des services d’autres entreprises afin d’améliorer l’ensemble des secteurs fonctionnels de votre société).

Global Benchmarking Network (pdf) indique que :

  • 68 % des sociétés utilisent le benchmark de manière informelle,
  • 49 % l’utilisent pour améliorer leurs performances,
  • Et 39 % pour améliorer leur process de production.

À quoi ça sert le benchmarking ?

Vous pouvez utiliser le benchmarking pour :

  • Améliorer votre stratégie marketing et proposer des produits/services innovants,
  • Connaître la position de votre entreprise sur le marché par rapport à vos concurrents,
  • Trouver les meilleures méthodes en vue d’améliorer vos performances et votre ROI,
  • Connaître la progression de votre société sur certains domaines spécifiques,
  • Identifier des business models performants et les adapter à votre entreprise…

Si vous prévoyez de créer votre entreprise, faire une analyse comparative de la concurrence est également essentiel.

Selon le résultat, vous allez adapter votre stratégie commerciale en peaufinant vos offres commerciales, leur prix de vente ou encore revoir les caractéristiques de vos produits aussi bien au niveau du concept que du processus de fabrication…

Pour information, faire un benchmark est plutôt facile et peu coûteux, comparé à ce qu’il peut vous apporter dans l’élaboration de vos stratégies marketing.

Selon le cas, vous pouvez utiliser :

  • Le benchmark de performances afin de comparer les produits/services de votre société par rapport à ceux présents sur le marché,
  • Le benchmark stratégique afin de déterminer la meilleure manière de développer votre entreprise face à la concurrence,
  • Ou le benchmark de conception afin d’étudier le fonctionnement des autres entreprises, identifier les bonnes pratiques et les appliquer en vue d’améliorer vos propres processus.

Comment réaliser un benchmark ?

Pour réussir votre benchmark, voici les principales étapes à suivre :

  • Évaluez les performances de votre entreprise et collectez toutes les données nécessaires afin d’identifier les points de comparaison,
  • N’oubliez pas de réaliser une étude de marché,
  • Établissez une liste de vos concurrents,
  • Évaluez entre 3 et 5 entreprises de votre secteur d’activité,
  • Identifiez les tactiques qu’elles utilisent ainsi que les domaines dans lesquels leurs activités se développent le mieux,
  • Veillez à attribuer une note sur dix pour chaque société et chaque tactique choisie,
  • Examinez et analysez les tendances actuelles en croisant les statistiques,
  • Définissez les actions de planification à entreprendre,
  • Établissez un rapport incluant le résumé des résultats clés, des grilles de comparaison, des conclusions, des recommandations et des objectifs définis conformément à la stratégie de votre société,
  • Communiquez-le aux personnes concernées,
  • Établissez un plan détaillé des actions à entreprendre.

Note : n’oubliez pas de surveiller en permanence les résultats des analyses comparatives afin d’élaborer des plans d’action adéquats et avoir un avantage concurrentiel. C’est un processus continu.