« Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément. »

En permanence, j’essaie d’écrire mes articles avec un langage courant, en évitant le plus possible le jargon technique.

Ce n’est pas toujours facile vu la quantité importante d’acronyme et de termes très spécifiques au Digital, sans compter les termes en anglais.

Et finalement, le nombre de termes un peu compliqués grimpe vite.

J’en ai parlé récemment avec Laurent, qui en tant que « serial entrepreneur » a un peu d’expérience dans la communication. Et voici ce qu’il m’a dit, en quelques mots :

Mettre en place un glossaire sur ton site Internet est utile à plusieurs titres. C’est plutôt simple à implémenter. Cela éclaircit la communication avec tes lecteurs … Sans compter que c’est un plus pour ton Référencement Naturel. 3 avantages que tu dois investiguer.

Alors, je me suis renseignée sur les avantages de créer un glossaire pour son site d’entreprise et aussi comment le mettre en place sur un site Web sous WordPress.

Les 5 avantages à créer un glossaire sur votre site Web ?

Créer un Glossaire pour votre site d'entreprise - Marketing de Contenu

A priori, ils sont plutôt nombreux.

Voici les principaux auxquels j’ai pu penser.

Avec un glossaire, votre public comprend le contenu de votre site

Simplifier sa communication doit être une volonté pour toute entreprise travaillant dans des métiers un peu techniques, voire très techniques.

Prenons un exemple. Votre entreprise vend des panneaux solaires et les services d’installation pour des particuliers.

Tout le monde connaît un peu ce sujet mais pas au point de connaître en détail tous les aspects techniques.

Or vu le budget nécessaire pour installer des panneaux solaires, vouloir comprendre toutes les spécifications techniques est impératif !

Un glossaire faciliter la compréhension du sujet. Vos visiteurs vont devenir client plus naturellement.

Créer un glossaire donne du contenu supplémentaire pour votre SEO

C’est bête à dire mais l’algorithme Google prend en compte plus de 200 critères.

En bref, Google met en avant les sites Web avec du contenu :

  • Fréquent,
  • Pertinent,
  • Informatif.

Créer un glossaire, c’est satisfaire Google sur ces 3 points.

  • Vous allez ajouter des mots dans votre glossaire régulièrement. Et chaque mot est une page Web, une page supplémentaire à indexer par Google.
  • Les items du glossaire sont forcément pertinents puisqu’ils expliquent le contenu des autres pages du site.
  • Enfin, c’est du contenu informatif, par définition.

Ainsi, votre glossaire peut devenir une source de trafic importante pour le site de votre entreprise.

Créer un glossaire renforce votre maillage interne, à nouveau bon pour le SEO

Créer un Glossaire pour votre site d'entreprise - Marketing de Contenu

Les mots qui correspondent à des items de votre glossaire sont automatiquement mis en lien vers une page dédiée.

Un glossaire ajoute naturellement des liens entre les pages de votre site, et ce de manière pertinente. Les experts en Marketing Digital appellent cela le maillage interne.

Google adore cela !

Cela montre que votre site vit tout en renforçant le champ lexical de votre site.

Un glossaire évite les fuites de trafic

En effet, mettez-vous à la place d’un client qui visite le site de votre société. Il va naviguer sur vos pages et tomber sur des mots qu’il ne connaît pas. Si aucune explication n’est fournie, il y a de fortes chances pour qu’il quitte rapidement votre site Web.

A priori, il va chercher ses explications sur un autre site Web comme Wikipedia ou ceux de vos concurrents. Il est aussi facile d’imaginer que :

  • Le site qui lui donne satisfaction va marquer des points
  • Il y a peu de chance qu’il revienne sur le site Web de votre entreprise.

C’est pourquoi créer un glossaire peut vous éviter de perdre de très valables visiteurs/futurs prospects commerciaux.

Votre glossaire rassure et crédibilise

Créer un Glossaire pour votre site d'entreprise - Marketing de Contenu

Enfin, je vous donne aussi mon avis personnel.

Un entrepreneur qui prend la peine d’expliquer clairement les choses à ses visiteurs et clients, rassure.

En comparant avec les autres sites de votre secteur d’activité, vos visiteurs ont l’impression vous êtes plus à l’écoute de vos clients.

Créer un glossaire crédibilise tout simplement votre entreprise en montrant que vous maîtrisez votre offre de produits et/ou services.

Et ajouter des définitions est l’un des moyens pour simplifier votre langage.

Et aujourd’hui, avec autant de sites « bidons » sur le Web, mieux vaut ne prendre aucun risque et prouver sa crédibilité par tous les moyens.

 

Créer un glossaire en 3 étapes pour un site sous WordPress ?

Mettre en place un glossaire est techniquement simple.

Evidemment, rédiger toutes les définitions va prendre du temps. Ceci dépend de votre appétence pour la rédaction et du nombre d’entrées à rédiger dans le glossaire.

Mais en tout cas, pour installer un système de glossaire, c’est quasi-instantané, surtout sur WordPress.

J’utilise WordPress pour #audreytips. Et je ne suis pas seule puisque que WordPress est le leader des CMS avec 60% de part de marché (source blogdumoderateur).

Et un nombre croissant d’entreprises l’utilisent.

Voici un mini-guide pour implémenter un glossaire sur votre site pour WordPress.

1. Installer l’extension glossaire pour WordPress

Après un rapide tour des différentes extensions WordPress, celle qui a retenu mon attention est CM Tooltip Glossary.

Pour valider mon choix, commencez par vérifier :

  • Le nombre d’installations est important (+8.000),
  • La pertinence des commentaires et évaluations. En effet, ayez des doutes sur la véracité des évaluations si un plugin WordPress n’a « 5 étoiles ».

Ensuite, rendez-vous dans la page Extensions de votre console d’administration WordPress.

Cliquez sur « Ajouter » puis renseigner « CP Tooltip » dans le champ de recherche pour l’afficher.

Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur « Installer » puis « Activer ».

En effet, avec WordPress, il est possible d’installer des extensions sans les activer et donc ne pas les utiliser immédiatement.

Ce n’est pas mon cas, je veux utiliser mon glossaire dès que possible.

Et voilà ! C’est tout, le glossaire est prêt à être utilisé.

2. Commencer à rédiger les items du glossaire

Avant cela, créez un « template » des définitions dans votre glossaire.

De cette manière, vous garantissez une certaine cohérence, très utile pour les visiteurs du site qui ne sont pas perturbés par des formats différents.

Par exemple, j’ai choisi de structurer les items de mon glossaire avec :

  • Une définition,
  • Les utilisations,
  • Et enfin mon analyse.

Par ailleurs, voici l’interface de l’extension.

Créer un Glossaire pour votre site d'entreprise - Marketing de Contenu

Comme vous le constatez, l’ergonomie est assez simple et très similaire à la liste de vos pages ou articles.

Cliquez sur « Add glossary item » pour ajouter une nouvelle entrée.

Une fois rédigé, l’item se retrouve dans cette liste, exactement comme pour une page ou un article.

3. Vérifier que le résultat s’affiche bien comme vous voulez

C’est aussi important de ne pas croire le développeur de l’extension sur parole.

Après avoir créé votre premier item dans votre glossaire, ouvrez la page correspondante pour vérifier le contenu de la page de l’item. Et si ce n’est pas le cas, faire des modifications dans votre glossaire.

Ensuite, pour vérifier que les liens vers le glossaire se créent bien automatiquement, créez tout simplement un article contenant l’un des mots et afficher cet article.

L’un de mes premiers termes a été « cookie ».

Et maintenant, vous verrez que si j’utilise le mot cookie dans une phrase, mon glossaire affiche bien un lien vers la page correspondante.

C’est simple et facile.

Et vous chers lectrices et lecteurs de mon blog, qu’en pensez-vous ? Est-ce quelque chose de pertinent pour votre activité professionnelle ? N’hésitez pas à faire un commentaire, nous avons hâte de connaitre votre avis.


Also published on Medium.