Définition

TLD signifie Top Level Domain. En français, cela donne « domaine de premier niveau ». Le TLD n’est autre que la terminaison du nom de domaine d’un site internet. L’autorité ICANN qui est désignée de gérer les noms de domaines se charge également de valider ou de refuser les nouveaux TLD.

Extensions

Les TLD ou domaines de premier niveau varient selon plusieurs critères : la nature, l’origine du site internet, etc. Les TLD peuvent également varier selon l’objectif du site internet : un site gouvernemental n’aura pas forcément le même domaine de premier niveau qu’un site familial.

Exemples

L’on peut distinguer plusieurs exemples de TLD :
– Les TLD nationaux : .cn pour la Chine, .be pour la Belgique, .mg pour Madagascar, .re pour l’île de la réunion, .ch pour la Suisse, etc.
– Les TLD par catégories de sites : .org pour les organisations à but non lucratif, .com pour les organisations à but lucratifs et les organismes commerciaux, .info pour les sites d’informations, .gov pour les organismes du gouvernement américain, etc.

Analyse

Les TLD ne s’appliquent pas exclusivement à l’outil internet. En effet, on utilise également les TLD pour les réseaux locaux. L’objectif, c’est de déterminer facilement l’origine de l’information. Ici, la sémantique est libre puisque les TLD ne sont utilisés qu’en internet. Par exemple, une société peut avoir plusieurs TLD dans son architecture : .mark pour le service marketing, .comm pour le service communication, .rh pour le service des ressources humaines, etc.

« Back to Glossary Index