Personne ne peut les manquer. On les voit dans de nombreuses campagnes de publicité.

Les influenceurs sont absolument partout dans les campagnes d’influence marketing des entreprises, sur nos écrans ou dans nos magazines…

Les marques souhaitent maintenant plus que jamais s’allier à ces véritables leaders d’opinion pour gagner en visibilité et en notoriété.

Mais alors :

  • Qui sont ceux qu’on nomme les influenceurs ?
  • Comment les distinguer ?
  • Que sont-ils vraiment capables de faire ?

Pour ceux qui auraient du mal à suivre la tendance (et la cadence) de l’influence marketing, c’est le moment de lire cet article de mon invitée Juliette Thobois, content manager chez Kolsquare.

Un influenceur, qu’est-ce que c’est ?

Macro, micro, nano… Qui sont les influenceurs d’aujourd’hui ? - Réseaux Sociaux

1. Définition

Pour comprendre qui sont vraiment les influenceurs, il est essentiel de comprendre “ce qu’ils sont en réalité”.

Sur la Toile, de nombreuses définitions existent pour tenter de les ranger dans une case.

Si on en suit les dires de chacun, l’influenceur est en réalité un individu qui, de par son statut ou son exposition médiatique, peut influencer les comportements de consommation dans un univers donné.

C’est notamment ce grand pouvoir de persuasion qui pousse les marques à approcher ces “K.O.L.” (Key Opinion Leader) dans le cadre de dispositifs marketing spécifiques.

Il existe plusieurs types et thématiques d’influenceurs, mais celui qui nous intéresse tout particulièrement aujourd’hui est l’influenceur digital dont le secteur varie souvent.

Véritable maître de l’influence marketing (ou marketing d’influence en français), il est généralement perçu comme un véritable atout pour les entreprises en quête de visibilité et de notoriété.

Grâce à lui, de très importants volumes d’audience peuvent être mobilisés, ce qui peut notamment faire la différence dans la stratégie marketing digitale d’une marque.

2. K.O.L. = performance ?

À force de travail et d’investissement, l’influenceur va acquérir une audience plus ou moins progressivement sur les différents réseaux sociaux.

Si certains misent leur activité uniquement sur un seul réseau, d’autres multiplient les canaux et sont présents autant sur Instagram que Twitter ou même Facebook.

L’audience des influenceurs se mesure généralement en fonction de leur nombre d’abonnés. Leur e-réputation est constamment développée dans le but d’acquérir toujours plus d’abonnés et donc de générer des profits.

Le K.O.L. garde une certaine légitimité auprès de ses abonnés et c’est particulièrement en ce point que la relation marques/influenceurs est importante.

Et pour cause, il est essentiel que les marques laissent parler la créativité et l’authenticité d’un influenceur sous peine de manquer la découverte d’un univers particulier.

C’est notamment en cela qu’un influenceur peut devenir une véritable valeur ajoutée pour une marque qui souhaite changer son point de vue par exemple lors de la vente d’un nouveau produit.

Distinguer un influenceur

Macro, micro, nano… Qui sont les influenceurs d’aujourd’hui ? - Réseaux Sociaux

1. Selon son secteur

Être influenceur n’est pas une affaire de généralité

Et pour cause, pour toutes les campagnes de communication, il est essentiel d’identifier clairement :

  • Les centres d’intérêt,
  • Les thématiques de publication,
  • Et le secteur d’un influenceur.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que pour qu’une campagne d’influence marketing soit réellement efficace, le partenariat marque/influenceur doit être cohérent.

Si les univers des uns et des autres sont trop éloignés, une dissonance risque de se faire ressentir :

  • Autant chez les abonnés de l’Instagrameur, blogueur, Youtubeur…
  • Que chez le public cible de l’entreprise.

Prudence tout de même !

Il est tout de même envisageable de concilier deux univers opposés ou du moins éloignés, à condition de le faire intelligemment.

Comprenez que si la marque peut se servir de l’expertise d’un K.O.L. dans un domaine, elle ne pourra que s’en enrichir et inversement.

Là encore, il est question de cohérence dans les propos et les désirs des uns et des autres.

Distinguer un influenceur selon son secteur n’est pas une affaire de tout repos

Certains d’entre eux n’entrent pas facilement dans des cases et il est difficile de les y mettre.

Pour que les marques reconnaissent le bon influenceur dans leur secteur, il leur est recommandé de faire appel à des plateformes basées sur la data comme Kolsquare.

Grâce à un outil comme Kolsquare, les marques identifient et “matchent” avec un ou plusieurs influenceurs notamment grâce à leur moteur de recherche multicritères sur les données de la communauté d’un influenceur…

Il existe de nombreux secteurs différents dont les influenceurs sont plus ou moins nombreux, plus ou moins friands.

Sachez que les thématiques les plus porteuses pour les influenceurs sont relativement stables depuis quelques années.

Parmi les secteurs les plus porteurs, notamment concernant les publications (ou posts) sponsorisées, certaines industries sont plus matures sur le sujet de l’influence marketing :

  • La mode,
  • La beauté,
  • Et le sport.

Les taux d’engagement restent néanmoins plus élevés sur des thèmes qui ne présentent pas encore énormément de posts sponsorisés comme :

  • La famille,
  • Les animaux,
  • Et le voyage.

2. La taille de sa communauté

Il est également possible de distinguer les influenceurs suivant la taille de leur communauté. Suivant le nombre d’abonnés qu’ils possèdent, les influenceurs ont plus ou moins de “poids” sur les réseaux sociaux et sur la Toile de manière générale.

En voici les principales segmentations :

Le macro-influenceur

Le macro-influenceur cumule entre 500.000 et plusieurs millions d’abonnés sur l’ensemble de ses réseaux sociaux.

Il parvient à toucher une audience très large notamment grâce à sa notoriété.

Il peut s’agir de célébrités, comme de Youtubeurs français très populaires comme EnjoyPhoenix, Cyprien

Le micro-influenceur

Le micro-influenceur cumule en général moins de 50.000 abonnés et possède une visibilité moins importante que celle du macro-influenceur.

Néanmoins, ces taux d’engagement sont généralement plus élevés que ceux de son collègue macro puisque le micro mise avant tout sur l’engagement de sa communauté.

En appuyant sur la confiance de ses abonnés, le micro-influenceur est considéré comme plus authentique.

Le nano-influenceur (ou adviser)

Le nono-influenceur est le “Monsieur-tout-le-monde” de l’influence marketing.

Il commente, partage et aime (ou non) des produits ou des services et les recommande généralement à ses pairs.

Le nano-influenceur arrive à modifier l’e-réputation d’une marque à condition qu’ils soient accompagnés de plusieurs advisers.

Distinguables dans la sphère de l’influence marketing, ces influenceurs possèdent chacun des caractéristiques qui leur sont propres.

Conclusion sur qui sont les influenceurs aujourd’hui

Si certains misent leur stratégie sur les clics et les likes, d’autres vont peser le pour et le contre et s’appuyer sur l’engagement de leurs fidèles abonnés.

C’est en prenant compte de ces informations que les marques peuvent choisir ou non de collaborer avec un influenceur sur le court, moyen ou sur le long terme.

Il est essentiel pour les entreprises qui souhaitent mettre en place des campagnes d’influence marketing de s’intéresser à l’univers, au secteur et à la thématique de l’influenceur avec qui elles souhaitent s’allier.

Il n’en retournera forcément que des résultats positifs si un terrain d’entente entre les 2 parties a été trouvé, et ce, dès le départ.

Audrey : Merci Juliette et pour ajouter mon grain de sel, sélectionner le bon influenceur, c’est le choisir non pas sur son nombre de “followers”, mais sur sa capacité à s’approprier votre message pour le mettre en accord avec son public.

Pour ceux qui veulent en savoir plus comment utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir leur offre, je vous renvoie vers mon guide destiné aux entrepreneurs sur le Marketing sur les réseaux sociaux.

Avez-vous eu recours à des influenceurs ? Quels sont vos retours d’expérience ?