Tout monde parle de contenu Web de “qualité” !

Oui, mais … ce qualificatif est très subjectif :

  • Qu’est-ce qu’un contenu Web de « qualité » ?
  • Est-ce mesurable ?
  • Plus important encore, y a-t-il des façons d’en créer encore et encore ?

La formule standard couramment énoncée est :

Contenu Web de qualité = Bonne rédaction + Bon Mots-clés

Et voilà ce que Laurent en pense :

Un contenu de qualité ne rentre pas dans une formule ! Et les mots clés sont moins importants que tu ne le penses. Pour rédiger un contenu Web de qualité, sois obnubilée par ton persona et le suivi de ton taux de conversion !

Et il a enchaîné avec 8 façons de créer du contenu Web de qualité, que je vous présente dans cet article.

Un contenu Web de qualité ne suit (malheureusement) pas une formule.

Se concentrer sur les mots-clés conduit à un contenu Web destiné aux moteurs de recherche bien plus qu’à votre cible.

Chez #audreytips, nous pensons qu’un contenu de qualité est celui qui fidélise des clients potentiels et sûrement pas un contenu qui attire quelques visiteurs sur le site Web de votre entreprise.

Cela étant dit, il y a bien un lien entre un contenu créatif et un contenu issu de la formule précédente.

Tout réside dans le fait de comprendre comment ces mots doivent être utilisés à la fois pour attirer des visiteurs sur votre site Web puis au final générer des conversions.

1. Trouver vos mots-clés, mais bien au-delà du volume

Les mots-clés ne font pas un contenu Web de qualité - Marketing de Contenu

Cet article veut démontrer que les mots-clés ne sont pas tout.

Mais ça ne veut pas dire que vous ne devez plus chercher vos mots-clés en amont de la rédaction de votre contenu.

Les mots-clés sont toujours une composante essentielle d’un contenu Web de qualité, mais sans être aussi important que vous ne le pensez.

En harmonie avec votre référencement naturel (SEO)

Tout d’abord, l’écriture d’un nouveau contenu doit être en accord avec vos autres actions de Référencement Naturel.

C’est une évidence. Pourtant, c’est un problème fréquent que nous rencontrons chez nos clients.

Par exemple, de nombreux entrepreneurs externalisent la rédaction de contenu, sans donner à l’auteur les mots-clés à utiliser.

Et, même lorsqu’ils sont fournis, il est peu probable que l’auteur comprenne vraiment les principes fondamentaux de l’utilisation de ces mots-clés au-delà de la fameuse « densité ».

Ne pensez pas qu’aux données

Ensuite, pour trouver les mots clés pour un nouveau contenu, pensez bien au-delà des données.

Bien sûr, les outils comme Ubersuggest, KWfinder, SEMrush, … donnent :

  • Le volume de recherche mensuel,
  • Le niveau de concurrence,
  • Et même une note évaluant la facilité d’être bien classé.

Aucun outil n’indique quel contenu est vraiment intéressant pour vos lecteurs

Vous avez besoin de savoir quel type de contenu intéresse les internautes et les incite à s’engager.

Pour cela, recherchez sur Google vos mots-clés cibles, puis :

  • Analysez les titres des pages présentes dans la première page de résultats,
  • Regardez si ces articles ont fait l’objet de commentaires et combien ?
  • Vérifiez aussi si ces articles ont été partagés sur les réseaux sociaux.

Sans cela, vous cherchez des termes que vous jugez pertinents sans vraiment savoir si les internautes interagissent avec un tel contenu.

Bien sûr, en travaillant correctement votre Référencement Naturel, le classement de vos pages va grimper.

Mais il y a bien d’autres facteurs à considérer pour gagner des clients avec votre Marketing de Contenu :

  • Les visiteurs sur votre site Web lisent-ils votre article en entier ?
  • Le commentent-ils, le partagent-ils ?
  • Et enfin, cliquent-ils sur vos boutons d’appels à l’action ?

Ces 3 indicateurs sont votre objectif principal lors de la rédaction de vos contenus Web.

Mon conseil : Ayez des consignes claires pour vous assurer que vous écrivez pour générer des interactions et des conversions.

2. Bien vous organiser sans brider la créativité

Les mots-clés ne font pas un contenu Web de qualité - Marketing de Contenu

Vous avez une nouvelle idée “géniale” de contenu et instantanément vous vous jetez sur votre clavier !!

Ce n’est pas la façon la plus optimale de procéder.

Évidemment, je suis convaincue qu’il est préférable d’écrire lorsque vous avez l’inspiration. C’est la meilleure façon de prendre du plaisir au travail.

Mais s’il vous plaît, posez la structure de votre contenu au préalable !

En effet, un contenu écrit au fil de l’eau ou mal structuré convertit très peu.

Et avoir un ton conversationnel ne veut pas écrire tout ce qui vous passe par la tête.

Alors voici comment je vous conseille de procéder pour canaliser votre créativité afin de créer un contenu structuré :

  • Commencez par rédiger le plan de votre article avec le titre et les sous-titres,
  • Organisez votre contenu dans des chapitres cohérents pour garder votre futur lecteur intéressé,
  • Déterminez l’objectif de votre contenu,
  • Choisissez la catégorie de votre site Web qui va le recevoir,
  • Et enfin, listez les liens internes à insérer.

Mon conseil : Avec une telle méthode, vous validez aussi que votre contenu a bien sa place dans le site Web de votre entreprise.

Et si vous souhaitez développer votre créativité, voici quelques conseils !

3. Respecter le style et l’image de votre marque

Les mots-clés ne font pas un contenu Web de qualité - Marketing de Contenu

Quand on parle de contenu Web, peu de soi-disant experts du Marketing Digital abordent l’image de marque.

Pourtant, votre marque – son positionnement, vos valeurs – joue un rôle prépondérant dans le succès de votre entreprise.

Je ne suis pas la seule à le dire, mais nous sommes rares ! Parmi mes quelques confrères à aborder le sujet, voici l’article de Christian Neff de l’agence Markentive.

Qui plus est, le Marketing de Contenu n’est qu’un des pans du Marketing Digital, qui lui n’est qu’une partie de tous vos efforts de Marketing.

C’est pourquoi il est dangereux de sous-traiter votre rédaction Web à une personne qui ne partage pas les valeurs de votre marque, ou pire qui ne connaît pas votre secteur d‘activité.

A terme, le style d’écriture va évoluer, voire pire devenir incohérent avec le reste des messages diffusés par votre entreprise.

Et vos lecteurs vont le remarquer. Cela va installer des doutes.

Un contenu Web de qualité doit respecter le ton, le vocabulaire et le message de votre marque.

Et votre public cible ne doit sentir aucune différence, quel que soit l’auteur.

Tout contenu doit inspirer la confiance. Car un utilisateur est plus susceptible d’acheter s’il fait confiance à votre entreprise et comprend bien votre mission.

Mon conseil : Pour que le style de vos contenus reste fidèle au message général de votre entreprise, appuyez-vous sur le langage utilisé sur le site Web et tous les autres supports Marketing :

  • Votre marque utilise-t-elle le mot « passion » ou « objectif » pour décrire sa mission ?
  • Y a-t-il des éléments de votre slogan à utiliser dans le texte ?
  • Le style de la page “A propos” est-il conversationnel ou formel ?

Ce sont toutes ces subtilités qui font toute la différence.

4. Inspirer l’intégrité et l’authenticité

Les mots-clés ne font pas un contenu Web de qualité - Marketing de Contenu

L’intégrité et l’authenticité semblent des termes « vaporeux » par rapport aux données de volume de recherche de mots-clés.

Pourtant, l’intégrité et l’authenticité font la différence entre un contenu qui attire seulement des visiteurs sur votre site Web et un autre qui les transforment en client.

Il existe de nombreuses tactiques de référencement pour générer du trafic vers une page. Mais ce qui compte le plus, ce sont les actions que les utilisateurs prennent une fois sur votre site Web.

Et, donc, pour convaincre un utilisateur d’acheter, un contenu doit inspirer l’intégrité et l’authenticité.

En effet, les internautes sont de plus en plus au fait des tactiques de Marketing “louches”. Et les méthodes traditionnelles de manipulation ne fonctionnent plus.

Prenez une longueur d’avance en indiquant clairement le message de votre marque, le service que vous fournissez et la façon dont vous aidez vos clients potentiels.

Mon conseil : Publiez des contenus authentiques, honnêtes et conformes à l’éthique de votre entreprise. Sinon, votre Marketing de Contenu va vous faire perdre des clients avant même de les avoir trouvés.

5. Connaître votre public cible

Les mots-clés ne font pas un contenu Web de qualité - Marketing de Contenu

Au risque de me répéter : Trouver des mots-clés avec un volume de recherches mensuelles conséquent ne suffit pas.

Certes, vous êtes susceptible d’attirer un flux de lecteurs, mais rien d’autre.

Il y a une grande différence entre écrire :

  • Ce que vous pensez que votre public cible veut lire,
  • Ce que votre cible veut réellement savoir.

Relisez vos personas, puis posez-vous ces 3 questions :

  • Répondez-vous à leurs besoins ?
  • Y a-t-il des questions récurrentes dans les commentaires à élucider en publiant d’autres contenus ?
  • Parlez-vous de leurs préoccupations et de leurs peines ?

En répondant à ces questions, vos contenus entrent en harmonie avec les besoins de votre cible, ce qui va les inciter à faire appel à vos services.

Pour être susceptible de les transformer en clients, utilisez aussi un vocabulaire clair et mettez en exergue les points de douleur auxquels votre offre répond.

Par ailleurs, en les conservant sur votre site Web en enchaînant vos différents contenus, vous allez les convaincre de renseigner votre formulaire de contact, de s’abonner à votre newsletter ou même de décrocher leur téléphone.

Si vous avez du mal à imaginer des idées de contenu originales et attrayantes, écoutez ce que vous disent vos clients et prospects.

Enfin, effectuez une recherche rapide pour voir si vos concurrents ont répondu à ce problème et comment.

Mon conseil : Si vous ne saisissez pas toutes ces occasions et qu’un de vos concurrents le fait, vous allez perdre des affaires.

6. Stimuler la lecture

Les mots-clés ne font pas un contenu Web de qualité - Marketing de Contenu

Un contenu Web de qualité est forcément complet. Et la complétude engendre la longueur.

D’ailleurs, Hubspot a montré que la longueur idéale d’un article pour un bon référencement semble être comprise entre 2 250 et 2 500 mots, comme l’indique leur schéma ci-dessus.

Par contre, arriver sur une page avec un contenu long peut faire peur, surtout s’il est dense et peu structuré.

Dans ces conditions, impossible alors de garder vos lecteurs engagés tout au long d’un contenu.

Certes, un contenu informatif peut être un peu rébarbatif.

Alors, incorporez des éléments dans votre contenu pour que vos lecteurs aient envie de le lire jusqu’au bout.

C’est là qu’une réelle compréhension de votre public cible entre encore en compte.

Ayez une idée claire de quel type de contenu maintient votre public engagé.

Pour cela, testez différentes approches et analysez vos données pour savoir ce qui fonctionne ou pas.

Voici quelques suggestions à insérer dans vos contenus pour stimuler la lecture :

  • Des listes à puces ou numérotées,
  • Des photos en rapport avec votre texte,
  • De l’humour avec des GIF ou des mèmes,
  • Des vidéos informatives,
  • Une infographie,
  • Des Quiz ou enquêtes,
  • Des citations,
  • La mise en forme avec du gras,
  • Des questions qui provoquent la réflexion,
  • Une histoire,
  • Des exemples concrets,
  • Un conseil utile, …

Sélectionnez certaines de ces idées dans vos contenus, puis analysez les impacts.

Au fil du temps, vous saurez ce que votre auditoire apprécie, ce qui le maintient engagé et ce qui l’incite à effectuer certaines actions sur le site Web de votre  entreprise.

Mon conseil : Cette liste n’est en aucun cas exhaustive. N’hésitez pas à faire preuve de créativité pour votre Marketing de Contenu ! Et voici encore 4 conseils pour améliorer la lisibilité de vos contenus Web. Et un contenu Web de qualité se lit aussi facilement sur mobile !

7. Se démarquer de votre concurrence

Les mots-clés ne font pas un contenu Web de qualité - Marketing de Contenu

Le terme « Fraîcheur » est associé généralement à du contenu publié récemment.

Mais je crois que cela doit aller bien au-delà : un contenu frais est aussi un contenu unique.

Prenons un exemple, dans un secteur que je connais bien : le Marketing Digital.

Ils existent des milliers d’articles sur « Qu’est-ce que le SEO ? » ou « Pourquoi publier une newsletter ? ».

Tous ces sujets sont couverts à foison et leur contenu est pratiquement identique donc sans valeur ajoutée. Par conséquent, aucun de ces articles ne représente un contenu Web de qualité.

En fait, personne ne cherche à se démarquer de sa concurrence avec son contenu. Autrement dit, tout le monde réécrit sur les mêmes sujets. Ce n’est pas différenciant.

Et malheureusement, nous observons cela dans tout secteur d’activité.

Alors comment faire ?

Tout simplement, en scrutant ce que font vos concurrents !

Pour tirer votre entreprise vers le haut, regardez ce que vos concurrents font et faites-le mieux, et même différemment.

Mon conseil : Avant d’écrire un nouveau contenu, regardez ce que vos concurrents ont publié et réfléchissez comment faire mieux et différemment. C’est crucial si vous cherchez à écrire un contenu Web de qualité.

8. Analyser vos données

Les mots-clés ne font pas un contenu Web de qualité - Marketing de Contenu

Dans une démarche de Marketing de Contenu, tout entrepreneur doit chercher à comprendre quel contenu fonctionne bien.

Mais il est impossible de rédiger des contenus de qualité sans analyser vos contenus existants.

Pour cela, appuyez-vous sur Google Analytics et prenez le temps d’analyser :

  • Non seulement votre trafic,
  • Mais aussi le temps passé sur la page, le taux de rebond et tout autre indicateur qui illustre la performance de votre contenu.

Et surtout suivez vos conversions partout où les utilisateurs sont susceptibles d’effectuer une action.

C’est évident puisque votre objectif est de conquérir de nouveaux clients, non ?

Alors, le taux de conversion est le meilleur indicateur pour identifier quels contenus sont à créer à l’avenir.

Au besoin, appuyez-vous sur Google Tag Manager pour analyser finement tous les clics de vos internautes.

Mais ce n’est pas tout.

Pour les plus avertis d’entre vous, mettez en place une heatmap avec Crazyegg par exemple, pour comprendre comment vos internautes réagissent avec le design de vos pages.

Ce n’est que de cette façon que vous apprenez de vos erreurs et vous identifiez les tactiques qui fonctionnent pour trouver de nouvelles opportunités.

Sans cette connaissance, vous êtes comme aveugle et vous jouez de nouveau au devin.

Mon conseil : Analyser vos données régulièrement valide que vous êtes sur la bonne voie et que les principes cités précédemment fonctionnent bien pour votre entreprise.

Conclusion sur comment rédiger un contenu Web de qualité

Il n’y a aucune approche formelle pour rédiger un contenu Web de qualité.

Mais les principes fondamentaux sont toujours là.

  • Rédigez du contenu pour vos personas,
  • Structurez-le pour les moteurs de recherche,
  • Créez une expérience captivante pour générer le trafic que vous méritez,
  • Analysez vos indicateurs pour vous améliorer.

Les mots-clés sont générateurs de visiteurs. C’est bien, mais pas suffisant !

Analysez avec soin votre taux de conversion. C’est ainsi que vous pourrez mesurer le retour sur investissement de vos contenus Web.

Publiez de nouveaux contenus est nécessaire, mais pensez aussi à améliorer vos contenus existants en appliquant ces 22 conseils.

Convaincu(e) que les mots-clés ne sont pas tout ? Quelles règles allez-vous privilégier pour rédiger des contenus Web de qualité ?


Also published on Medium.