Une grande majorité des blogueurs abandonnent dans les premiers 6 mois (source Trucs de Blogueuse).

Alors si vous publiez régulièrement du contenu Web depuis déjà plusieurs mois, vous êtes sur la bonne voie.

Toutes mes félicitations ! Beaucoup de vos concurrents ont déjà abandonné.

En effet, il faut beaucoup de persévérance pour publier régulièrement des articles sur un blog sans perdre sa motivation.

Manifestement, ce n’est pas votre cas, tous les indicateurs sont au vert :

  • Le trafic de votre blog est en croissance,
  • Vous avez de plus en plus de visiteurs chaque jour,
  • Les abonnés à votre newsletter sont de plus en plus nombreux,
  • Certains de vos articles se retrouvent sur la première page de Google,

MAIS, vous vous rendez compte que la gestion de vos étiquettes est une catastrophe.

Regardez le footer de mon site dans lequel j’ai inséré le widget “nuage de mots clés”. C’est illisible, brouillon… une catastrophe !!!

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Je suis allé voir Mathieu pour lui demander conseil :

C’est normal. Au bout d’un certain temps, la liste de tes étiquettes WordPress n’est plus du tout sous contrôle. Tu dois faire le ménage. Fais-le avec précaution sans oublier de faire les redirections 301 qui s’imposent.

Bon je vais m’y mettre !

Je ne suis pas la seule, me dit Mathieu, c’est rassurant. J’imagine que certaines de vos étiquettes sont :

  • Redondantes,
  • Sans importance,
  • Ou encore mal orthographiées,

Alors, il est temps de faire le ménage.

Ne vous inquiétez pas !

C’est assez facile à faire sans vous prendre beaucoup de temps.

Et ça peut rapporter gros. En effet, un blog propre et bien organisé sont deux caractéristiques que vos lecteurs et Google adorent.

Pourquoi est-ce si important ?

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Commençons par une définition :

Une étiquette (ou tag, marqueur, libellé) est un mot-clé (signifiant) ou terme associé ou assigné à de l’information (par exemple une image, un article, ou un clip vidéo), qui décrit une caractéristique de l’objet et permet un regroupement facile des informations contenant les mêmes mots-clés (source wikipedia).

Les étiquettes, comme les catégories, sont des « taxonomies ».

En informatique, le terme taxonomie (taxonomy en anglais) désigne une méthode de classification des informations dans une architecture structurée de manière évolutive (source Wikipedia).

Retenez que les catégories et les étiquettes sont des moyens d’organiser et de regrouper vos contenus Web qui aident vos lecteurs et les robots des moteurs de recherche à naviguer dans votre site.

Et c’est évident mais autant le dire :

Vos lecteurs naviguent plus facilement sur le site Web de votre entreprise si les étiquettes de vos articles sont bien organisées.

En cliquant sur les étiquettes d’un article, vos visiteurs se retrouvent en un clic sur la liste des vos articles qui parlent du même sujet.

La navigation d’une page à l’autre étant simplifiée, vous améliorez votre taux de rebond.

C’est aussi plus de chances de conquérir de nouveaux clients.

Pour les moteurs de recherche comme Google, les étiquettes :

  • Sont également un excellent moyen de comprendre de quoi parle votre blog en créant des liens avec un texte d’ancrage riche en mots clés,
  • Participent au maillage interne du site Web de votre entreprise,
  • Facilitent l’exploration de votre site Web par les robots des moteurs de recherche.

Le maillage interne renforce votre référencement naturel.

En effet, une page de votre site Web avec un bon classement pour Google va apporter sa part de trafic aux autres pages qui lui sont liées.

Pour résumé, un système d’étiquettes désordonné nuit à la convivialité et au référencement de votre site Web.

Voilà mes 2 recommendations

Evitez à tout prix que certaines étiquettes :

  • Se chevauchent les unes avec les autres ou avec une catégorie,
  • Aient un mot-clé qui ne soit pas pertinent pour votre cible.

Avec des étiquettes plus propres et plus organisées, vous aidez vos lecteurs et les robots à mieux naviguer sur votre blog. Ce qui a pour conséquence un taux de rebond plus faible et un meilleur classement dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Je l’ai constaté sur audreytips.com.

Avec des étiquettes plus précises, certaines de mes pages ont connu une augmentation significative de leur trafic.

Et nous l’avons aussi constaté chez certains de nos clients.

Quelles sont les meilleures pratiques pour les étiquettes de vos articles de blog

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

L’analogie avec le livre

Pour faire simple, je vais utiliser une analogie.

Imaginons que votre blog soit un livre.

Alors :

  • Les catégories représentent la table des matières,
  • Les étiquettes constituent l’index.

Les catégories d’un blog sont les chapitres d’un livre

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

De la même manière que les chapitres découpent en parties distinctes votre livre, les catégories de votre blog :

  • Représentent les principaux sujets abordés par votre blog,
  • Doivent avoir une frontière bien définie,
  • Sont généralement définies dès la conception de votre blog,
  • Et évoluent peu dans le temps.

Mon astuce : Je recommande toujours d’affecter une seule catégorie par article.

Les étiquettes d’un blog forment l’index d’un livre

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

À l’instar d’un index pour un livre, une étiquette est un mot-clé significatif utilisé dans plusieurs articles.

  • Un article doit avoir plusieurs étiquettes,
  • Une étiquette est transverse à toutes les catégories,
  • Les étiquettes se rajoutent au fur et à mesure que votre blog s’étoffe, ce qui peut entraîner quelques bizarreries, objets de cet article.

Prenons un exemple : une salle de fitness

Pour ceux qui ne le savent pas encore, je suis une adepte de fitness.

Alors, imaginons que vous mainteniez le blog d’une salle de gym avec les catégories suivantes :

  • Fitness,
  • Diététique,
  • Mode.

Tout article du blog est classé dans l’une de ces catégories et uniquement une.

Parmi les étiquettes de ce blog, vous trouvez :

  • Course à pied,
  • Perdre du poids,
  • Style de vie, …

Ces étiquettes aident les lecteurs à trouver l’information qui les préoccupent le plus.

Pour le club de gym, les étiquettes servent à mieux référencer son site Web avec des mots clés bien définis.

Plusieurs articles sont rattachés à l’étiquette “perdre du poids”, comme :

  • Une recette dans la catégorie “Diététique”,
  • Un exercice de musculation dans la catégorie “Fitness”,
  • Un article sur les vêtements de sudation dans la catégorie “Mode”.

L’étiquette “perdre du poids” de ces 3 articles va les faire remonter dans les résultats de recherche pour des mots-clés comme « mincir facilement en s’entraînant » ou d’autres mots-clefs LSI connexes.

Précision : Ne cherchez pas les catégories, ni les étiquettes pour les pages sous WordPress. Par construction, elles n’en ont pas. Ca fait partie des nombreuses différences entre un article et une page dans WordPress !

Note importante : les étiquettes et le contenu dupliqué

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Une mauvaise gestion de vos étiquettes peut entraîner du contenu dupliqué.

C’est le cas si la plupart de vos étiquettes ne sont rattachées qu’à un seul article.

Comme vous le constatez dans l’image ci-dessus, toutes les pages de ces étiquettes sont pratiquement identiques à part quelques informations sur l’article en relation avec l’étiquette.

Imaginons maintenant que 2 étiquettes ne soient utilisées qu’une fois chacune et pour le même article. Dans ce cas, les pages des 2 étiquettes sont identiques à 100%.

Et Google n’aime pas le contenu dupliqué.

C’est aussi pourquoi une gestion méticuleuse de vos étiquettes est nécessaire.

Certains experts du Marketing Digital comme Daniel Roch qui a déjà écrit sur mon blog conseillent même d’éviter d’utiliser les étiquettes, sauf si on est un véritable expert des subtilités techniques du Web !

Il l’évoque vers la page 183 de son dernier ouvrage “Optimiser son référencement WordPress – 3e édition: Référencement naturel (SEO)”, disponible chez Amazon.

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Je trouve que c’est une option radicale !

Avec un peu de rigueur, il est tout à fait possible de tirer profit des étiquettes pour booster le trafic du site Web de votre entreprise.

Mon astuce : Utiliser des étiquettes qui concernent au moins 10 articles. De cette manière, les pages “étiquettes” ont moins de chances d’être totalement identiques.

Comment faire le ménage dans vos étiquettes

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Alors vos étiquettes sont-elles :

  • Désordonnées,
  • Dédoublées,
  • Non pertinentes,
  • Ou encore mal orthographiées ?

Je vous conseille d’y mettre un peu d’ordre.

Attention : ne supprimez pas, ni ne modifiez une étiquette sans précaution. Vous allez générer des liens cassés et de belles erreurs 404, ce qui perturbe non seulement vos lecteurs mais aussi les moteurs de recherche.

Il est indispensable de rediriger les pages des anciennes étiquettes vers les nouvelles.

De cette manière, vos lecteurs sont automatiquement redirigés vers la bonne URL.

En outre, les moteurs de recherche savent aussi que la page a été déplacée de façon permanente.

Pour cela, il est nécessaire de créer une redirection de type “301”.

Avec des redirections, vous éliminez les liens cassés et le site Web de votre entreprise n’est pas pénalisé par les moteurs de recherche.

Attention – Term Management Tools, une extension à ne pas utiliser

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

J’ai trouvé “Term Management Tools”, une extension WordPress pour fusionner des étiquettes sous WordPress.

Sa prise en main est immédiate. Elle fait le job : le ménage dans vos étiquettes WordPress !

Malheureusement, le support pour cette extension n’est plus assuré. Et elle n’a plus été mis à jour depuis plus de 2 ans.

Je vous déconseille donc fortement d’utiliser “Term Management Tools”.

En effet, une extension WordPress “périmée” n’est pas forcément compatible avec les versions récentes de WordPress.

En plus, cette extension WordPress surveille en permanence les éventuelles erreurs 404 sur votre site web, ce qui occupe inutilement des ressources de votre serveur.

Votre site Web va être ralenti.

Si, malgré ma recommandation, vous utilisez l’extension “Term Management Tools”, désactivez la fonction de surveillance des erreurs 404 une fois vos étiquettes fusionnées.

Par contre, il est nécessaire de garder l’extension activée pour assurer que les redirections restent en place.

Et c’est là où le bât blesse.

En laissant une extension non supportée activée sur votre site Web, vous prenez le risque d’être victime d’une faille de sécurité.

Sécuriser ses données et son activité pour un entrepreneur doit être une priorité absolue. Rien ne sert de courir des risques avec une extension obsolète.

J’insiste à nouveau. Ne vous servez pas de l’extension “Term Management Tools”.

D’autant plus que c’est assez facile de faire manuellement le ménage dans vos étiquettes WordPress.

Je vais donc vous expliquer en 4 étapes comment :

  • Modifier vos étiquettes manuellement,
  • Utiliser l’extension “Redirection” afin de ne pas générer des liens morts.

Étape 1 : Supprimer les étiquettes non utilisées

Si certaines étiquettes ne sont pas affectées à aucun article, vous pouvez les supprimer sans hésiter.

Pour afficher la liste de vos étiquettes, depuis votre console WordPress, dans la colonne de gauche, allez à :

Articles > Etiquettes

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Dans la barre de menu de la liste, cliquez sur « Total » pour trier vos étiquettes selon le nombre de fois où vous les avez utilisées.

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Repérez toutes les étiquettes avec un total de « 0 », puis supprimez-les :

  • Une par une,
  • Ou en bloc, via les actions groupées.

Étape 2 : Choisir les étiquettes à conserver

Après avoir supprimé les étiquettes non utilisées, parcourez la liste de vos étiquettes depuis :

Articles > Etiquettes

Repérez les étiquettes à regrouper.

Continuons avec mon exemple sur la salle de fitness.

Dans la liste des étiquettes, on trouve :

  • « course à pied »,
  • « courir ».

Rappelez-vous que vos lecteurs se servent de vos étiquettes pour trouver des articles sur un sujet proche.

Si vous gardez ces 2 étiquettes, il est impossible d’avoir la liste de tous les articles parlant de la course à pied.

C’est pourquoi il semble intéressant de les regrouper.

Mais, quel est le meilleur mot-clé pour vos visiteurs ?

Mettez-vous à la place de vos lecteurs.

De toute façon, les moteurs de recherche améliorent toujours leurs algorithmes pour fournir le meilleur contenu aux internautes.

Puis validez votre choix avec Google Trends, histoire de comparer les tendances de recherche sur les différents mots-clés.

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Je vous conseille de filtrer les données de Google Trends sur :

  • Votre zone géographique,
  • Les 12 derniers mois,
  • Pour votre secteur d’activité.

Vu le graphique, il semble assez évident de retenir “courir” – la courbe en bleue sur le graphique ci-dessus.

Par contre, vous devez prendre en compte que “courir” est aussi :

C’est pourquoi mon intuition me dit de plutôt retenir “course à pied”.

Car c’est un mot-clé plus précis si j’applique le principe de la longue traîne.

Voyons les recherches associées sur Google pour ces 2 termes :

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Manifestement “course à pied” est le bon choix pour une salle de Fitness.

Mes 2 astuces :

  • Optez pour un 3ème choix si vous trouvez un mot-clé mieux adapté,
  • Analysez les étiquettes peu utilisées afin de réduire la génération automatique du contenu dupliqué, comme évoqué précédemment.

Pour la suite de cet article, je désigne par :

  • “étiquette choisie” l’étiquette que vous retenez,
  • Et “étiquette à jeter” l’étiquette à éliminer.

Étape 3 : configurer votre redirection

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Avec l’extension “Redirection”, aucune crainte à avoir.

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Vous pouvez la sélectionner les yeux fermés !

Et je fais partie des 800.000 utilisateurs …

Installer l’extension “redirection”

Si l’extension “Redirection” n’est pas encore installée dans votre WordPress, depuis la colonne de gauche de votre console WordPress, allez dans :

Extensions > Ajouter

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Recherchez l’extension “Redirection”,

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Installez-la puis activez-la.

Utiliser l’extension “Redirection”

Depuis la colonne de gauche de votre console WordPress, allez dans :

Outils > Redirection

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Allez tout en bas de l’écran pour faire apparaître le bloc « Add new redirection” (Ajouter une nouvelle redirection).

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Entrez les URL appropriées :

  • Source URL : L’URL source est “l’étiquette à jeter”,
  • Target URL : L’URL cible est “l’étiquette choisie”.

Puis cliquez sur « Ajouter une redirection » (Add Redirect).

C’est aussi simple que cela.

Note : L’extension Redirection existe bien en français. Mais pour une raison qui m’échappe, elle est en anglais dans mon WordPress.

Étape 4 : Fusionner l’étiquette choisie aux articles pertinents

Pour finir, il reste à remplacer “l’étiquette à jeter” par “l’étiquette choisie” dans les articles étiquetés avec “l’étiquette à jeter”.

Pour cela, depuis la colonne de gauche de votre console WordPress, retournez sous :

Articles > Étiquettes

Recherchez dans la liste “l’étiquette à jeter”,

Puis cliquez sur le chiffre sous la colonne « total » tout à droite pour obtenir la liste de tous les articles avec cette étiquette.

Sélectionnez tous vos articles.

Puis choisissez “Modifier” dans “Actions groupées” puis cliquez sur le bouton “Modifier”.

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

L’écran suivant apparaît :

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Saisissez le texte de “l’étiquette choisie” dans le champ Etiquettes.

Puis cliquez sur le bouton bleu “Mettre à jour”.

Il ne vous reste plus qu’à supprimer “l’étiquette à jeter”. Pour cela, retournez dans :

Article > Etiquette

Recherchez-la, puis supprimez-la.

Et voilà, le ménage dans vos étiquettes WordPress est terminé !

Note : Si vous n’avez que très peu d’articles à modifier, cliquez un par un sur « Modification rapide » sous chaque article de la liste. Puis, supprimez “l’étiquette à jeter” et remplacez-la par “l’étiquette choisie”.

A vos risques et périls : au cas où ça vous semble utile, il existe des extensions “convertisseur de catégories et étiquettes”. Par contre, elles ne sont plus mises à jour et je ne les ai pas testées.

Gardez vos étiquettes bien organisées

Comment Faire Le Ménage Dans Vos Étiquettes WordPress - Référencement Naturel (SEO)

Maintenant que vous avez fait le ménage dans vos étiquettes WordPress, faites attention quand vous attribuez une étiquette à un article avant de le publier.

Si vous avez d’autres auteurs qui participent à votre blog, sensibilisez-les, par exemple, en incluant dans vos consignes de rédactions des règles sur les étiquettes :

  • Le nombre minimal et maximal d’étiquettes par article,
  • S’ils doivent choisir dans une liste déterminée ou s’ils ont le droit d’en ajouter,
  • Et quelques règles générales comme écrire les étiquettes en minuscule, vérifier les doublons, …

Si vous avez un éditeur responsable pour votre blog, la gestion des étiquettes peut être centralisées.

Pour cela, utilisez l’extension”Capability Manager Enhanced” pour empêcher les autres auteurs d’être en mesure d’ajouter des étiquettes.

Conclusion sur le ménage dans vos étiquettes sous WordPress

Maintenant, vous connaissez tout pour bien organiser vos étiquettes de votre site Web sous WordPress.

Si vous débutez en Marketing Digital, posez-vous d’abord la question suivante :

Vais-je savoir gérer mes étiquettes et m’en donner le temps ?

Si la réponse est non, évitez d’utiliser les étiquettes de WordPress.

Si la réponse est oui, organisez régulièrement vos étiquettes pour les rendre cohérentes et éviter le contenu dupliqué.

L’intérêt des étiquettes est avant tout pour :

  • Vos lecteurs qui cherchent des articles connexes à celui qu’ils viennent de lire,
  • Les moteurs de recherche qui classent vos pages dans leurs pages de résultats.

Ne repoussez jamais cette réorganisation au lendemain.

Une bonne structure de vos étiquettes est essentiel pour votre référencement naturel (SEO). De plus, vous gagnez du temps en vous en occupant le plus tôt possible.

Pour aller plus loin avec l’organisation des autres balises utiles au SEO, je vous invite à lire mon article “4 balises HTML à travailler pour booster son SEO”.

Nous espérons que cet article répond à toutes vos questions sur les étiquettes. Nous aimerions lire vos réflexions sur cette question. Comment organisez-vous votre contenu ? Êtes-vous un(e) adepte des étiquettes ? Ou envisagez-vous d’en devenir un(e) ? Faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous !


Also published on Medium.