C’est souvent le texte d’ancre qui nous vient à l’esprit quand on parle de lien…

Vous l’aurez compris, notre terme du jour est l’ancre de lien !

Hier, Laurent m’a donné en détail les différents types de textes d’ancrage. Il m’a aussi, bien évidemment, donné sa définition :

Le texte d’ancre est le texte cliquable d’un lien, redirigeant vers une autre page Web, un document à télécharger… C’est un élément à ne pas négliger pour le référencement (SEO).

Pour mieux connaître ce terme, ne zappez surtout pas !

Ma définition du texte d’ancre

Le texte d’ancre, connu également sous le nom de “texte d’ancrage” ou “ancre de lien”, n’est nul autre que le texte d’un lien cliquable sur une page web.

Il y a plusieurs types de textes d’ancrage, parmi lesquels :

  • LSI ou Latent Semantic Indexing (des variantes ou synonymes du mot-clé principal),
  • Générique (des mots standards tels que “cliquez ici”, “pour plus d’informations”, “lire la suite”…),
  • Imagé (des ancres d’image),
  • De marque (nom de marque ou phrase de marque),
  • URL ou texte d’ancrage nu (l’URL de la page Web),
  • De longue traîne

Ryte souligne que les textes d’ancrage jouent un rôle important dans les liens internes et externes, ainsi que pour l’utilisabilité d’un site Web.

À quoi ça sert l’ancre de lien ?

L’utilisation d’un texte d’ancrage dans vos contenus peut être utile aussi bien pour vos visiteurs que pour les moteurs de recherche.

Pour vos lecteurs, c’est un excellent moyen d’améliorer la navigation interne et de leur indiquer ce qui les attend s’ils cliquent sur le lien hypertexte.

Pour les moteurs de recherche, l’utilisation d’ancres sur vos liens procure également à leurs algorithmes de Google ou Bing des informations sur le sujet du contenu de la page vers laquelle celui-ci pointe.

C’est pourquoi les meilleures pratiques incitent à rédiger des ancres appropriées et bien détaillées.

Note : utiliser un texte d’ancrage pertinent peut, dans une certaine mesure, avoir un impact important sur le classement de votre site sur les SERP. Il donne de la crédibilité à la page vers laquelle le lien est redirigé.

Comment optimiser vos textes d’ancre pour le SEO ?

Les textes d’ancrage doivent être optimisés et utilisés à bon escient.

Voici quelques bonnes pratiques à mettre en œuvre pour les optimiser :

  • Comme susmentionné, assurez-vous que vos ancres de lien sont pertinentes,
  • Privilégiez le “naturel”, le texte d’ancrage doit être inséré naturellement dans une phrase,
  • N’oubliez pas d’utiliser une balise ALT pour les ancres d’image,
  • Les ancres trop riches en mots-clés sont à éviter,
  • N’hésitez pas à utiliser différents types d’ancres de lien,
  • Mieux vaut utiliser un mot-clé cible pour chaque texte d’ancrage. Sachez que Google considère comme du spam les textes d’ancrage identiques,
  • N’oubliez pas de déterminer le bon ratio pour la distribution de vos textes d’ancrage…

Note : vous pouvez suivre vos textes d’ancrage avec des outils tels que Monitor Backlinks, SEMrush ou Ahrefs.