Je vais vous poser une question…

Comment faire en sorte que votre offre explose en termes de ventes ?

En réalité, il y a plusieurs méthodes pour y parvenir.

Mais il y en a une qui est essentielle.

Sans elle, vous ne pouvez pas faire de ventes.

La base pour bien vendre vos produits… c’est de faire des offres que votre audience veut acheter.

C’est-à-dire des offres qui les intéressent.

Si vous ne connaissez pas les désirs de votre client.

Vous ne pourrez pas savoir quelle offre lui plaira.

Donc, il y a de grandes chances que votre offre passe à côté de la plaque.

Autrement dit, vous ferez très peu de vente, car personne ne sera intéressé.

Mais comment savoir ce qu’ils veulent et ce qu’ils ne veulent pas ?

C’est la discussion que j’ai eue dernièrement avec Baptiste Houée, qui édite une newsletter bi-hebdomadaire sur des techniques pour rédiger des textes de ventes afin d’augmenter le taux de conversion de vos contenus.

Alors comment connaître leurs problèmes, leurs désirs, leurs besoins pour faire les meilleures offres possibles ?

Et surtout pour faire plus de ventes ?

Pour ça, il faut s’informer sur eux.

Vous devez récolter le maximum d’informations pour ensuite leur faire des offres spécialement.

En tant qu’entrepreneur, il est impératif pour votre marketing digital de connaître votre audience.

Il y a plusieurs méthodes pour améliorer votre connaissance client.

Et je vais vous en donner 8.

1. Faire des sondages

Faire des sondages pour améliorer sa connaissance client

Les sondages sont la première idée qui vient à l’esprit dès que vous souhaitez vous informer sur les attentes de votre audience.

En effet, c’est très simple et ainsi, vous collectez un volume important d’informations très rapidement.

Pour cela, lister vos questions et diffusez-les depuis un outil de création de sondage comme Google Forms.

Et une partie de votre audience va répondre à vos questions et vous les recevoir sur un plateau d’argent.

Mais attention, il y a un piège…

Votre audience peut vous donner des mauvaises réponses.

Par exemple, si vous demandez « quel prix êtes-vous prêt à payer pour tel produit ? ».

Ils peuvent annoncer un prix :

  • Moins cher pour que vous baissiez le prix de votre produit,
  • Pour lequel ils pensent être prêts à acheter. Mais sur la page de paiement, ils vont trouver le prix trop excessif…

Ou encore, vous leur demandez quel produit ils aimeraient, mais le plus souvent, ils ne le savent pas.

Ils connaissent leur problème, mais pas forcément leur solution.

Donc faites attention aux réponses erronées au risque de mettre en défaut la connaissance client.

2. Lire les questions et les commentaires de vos clients

Que ce soit en message privé, ou dans les commentaires sur votre chaîne YouTube et sur votre blog d’entreprise.

Votre audience se pose des questions.

Ils bloquent sur quelque chose et aimeraient savoir comment se sortir de leur situation.

Et certains viennent vous voir pour vous poser cette question.

Mon conseil : au lieu de trouver une bonne raison de ne pas les lire, en prétextant par exemple que c’est chronophage et ennuyant, consacrez du temps au contraire pour lire tous les commentaires et répondez à leurs questions.

Ainsi, vous allez accumuler des informations pour créer votre persona.

En effet, ils vous énoncent clairement leur problème et leur désir.

Si ceux qui vous écrivent des commentaires, sont confrontés à ces problèmes, vous pouvez en déduire qu’il en est de même pour le reste de votre audience.

3. Approfondir les discussions avec vos clients

Approfondir les discussions avec vos clients pour mieux les connaître

Ce conseil est la suite du précédent.

En lisant les questions dans les commentaires et en y répondant, vous avez déjà beaucoup d’informations.

Mais vous pouvez pousser encore plus loin pour approfondir votre connaissance client .

Je vous conseille de continuer les discussions, même si l’exercice est chronophage.

Par exemple, vous pouvez leur demander :

  • Qu’est-ce qui vous bloque plus précisément ?
  • Qu’est-ce que vous aiderait le plus maintenant ?
  • Quelle est votre motivation ?
  • Qu’est-ce que vous désirez plus que tout ?

Je vous garantis, les personnes sont vraiment ravies de répondre à vos questions puisqu’elles ont engagé la discussion.

Ainsi, vous aller même de conquérir de nouveaux clients parce que vous leur accordez beaucoup de valeurs et vous montrez votre expertise.

Mon astuce : proposez à quelques-uns de parler avec eux dans la vraie vie.

Partagez sur vos réseaux sociaux, un message comme « Je suis à tel endroit, si vous voulez prendre un verre avec moi pour qu’on discute, envoyez-moi un message privé ».

Certes, le face-à-face est plus difficile aujourd’hui, mais vous avez le téléphone ou Google Meet pour cela.

Même en événement digital, c’est vraiment efficace. En effet, vous pouvez élargir plus facilement le débat. En plus, c’est plus rapide que par messagerie.

4. Tester, puis retester

Pour identifier quel type de produit marche et/ou ne marche pas, il n’y a pas 36 000 solutions.

Tant que vous n’avez pas lancé un produit, vous ne pouvez pas vraiment imaginer le succès qu’il va rencontrer.

Alors, je vous conseille de tester.

Si un produit ne fait pas beaucoup de ventes, a priori, ce sujet n’intéresse pas ou peu votre audience.

Inversement, s’il engrange les ventes, vous avez réussi à créer un produit qui intéresse réellement votre audience.

En plus, après avoir lancé plusieurs produits et services, vous avez une connaissance client plus fine à propos de ce qui les intéresse vraiement et ce qui ne les intéresse pas du tout.

Pour résumer, lancer un produit, c’est directement recevoir du feedback.

Et c’est aussi une opportunité de croissance pour votre entreprise puisque vous vendez tout au long de vos tests. En plus, avec cette technique, vous allez acquérir beaucoup d’expérience.

Bien sûr, ne lancez pas un produit sans un minimum de validation au préalable, sinon c’est la roulette russe.

Note : cette technique est d’autant plus efficace que vous lancez des offres régulièrement. Avec une nouvelle offre par an, cette technique est plus risquée et sûrement pas assez efficace.

5. Chercher dans les forums

Chercher dans les forums

Vous vous en doutez.

100 % de votre audience ne pas venir vous poser des questions.

Même s’ils rencontrent tous les mêmes problèmes, ils imaginent que vous ne pouvez pas répondre à tout le monde.

Donc ils ne viennent pas vous déranger.

Par contre, il y a une grande partie de votre audience qui pose leur question sur les forums. En effet, ils font jouer sur la communauté pour obtenir leurs réponses.

Les forums sont l’endroit idéal pour lister les problèmes de votre audience.

Pour chaque question posée, vous avez un problème que vous pouvez résoudre.

C’est vraiment une mine d’or.

Mais attention…

Vérifiez que ces problèmes sont en adéquation avec les problèmes de votre audience.

En effet, si vous cherchez des forums de personnes qui veulent perdre du poids.

Mais que votre audience veut en fait prendre du muscle.

Ça ne va pas coller.

Mon conseil : commencez par mieux connaître votre client idéal avant d’aller approfondir le sujet sur des forums.

6. S’aider du SEO

Si vous publiez régulièrement du contenu, vous attirez sûrement des visiteurs sur votre site internet grâce au Référencement Naturel (SEO).

Concrètement, ils recherchent des solutions en tapant sur YouTube ou Google une requête commençant par « comment… ».

Et ils atterrissent sur vos contenus.

Figurez-vous que ça peut vous aider pour votre connaissance des clients.

En effet, avec du contenu pertinent dédié aux cyclistes de plus de 40 ans, vous êtes presque sûr que la plupart de l’audience est composée de cyclistes de plus de 40 ans.

C’est ma magie des algorithmes de Google.

Le SEO agit un peu comme un filtre qui attire un type de client spécifique.

Alors, si vous voulez atteindre tel type de client, rédigez du contenu seulement pour ce type de clients.

Et automatiquement, ils viendront.

En plus, grâce à Google, il est facile d’identifier les sujets le plus recherchés, donc les plus populaires.

7. Poser une question à la fin de vos contenus Web

Poser une question à la fin de vos contenus Web

C’est une astuce simple et efficace.

En fin de contenu, suscitez la discussion avec vos lecteurs en leur posant une question :

  • Quel est votre problème actuel ?
  • Quel type de contenu vous intéresserait ?
  • Comment je pourrais vous aider ?
  • Quel produit voulez-vous que je fasse ?

En théorie, vous pouvez demander presque n’importe quoi. En pratique, il faut juste être un peu plus fin que les réponses ci-dessus.

Il y a toujours une partie de votre audience qui va vous répondre et qui vous sera d’une grande aide.

C’est tout autant bénéfique pour eux que pour vous. Alors, ils vous procurent des informations très utiles pour encore améliorer votre avatar client.

Il ne vous reste plus qu’à leur fournir ce qui les aide.

8. Faire du coaching pour avoir votre avatar client parfait

Le coaching, gratuit ou payant, est très efficace pour recueillir les attentes de votre cible.

Évidemment, cela peut faire peur quand on n’en a jamais fait…

Mais si vous en êtes capable et que vous en avez envie, les séances de coaching vont vous aider ÉNORMÉMENT.

En effet, lors des consultations, la personne vous pose TOUTES les questions qu’elle a. Et vous, vous lui répondez à toutes.

Il vous suffit de les noter pour connaître tout sur vos clients.

C’est sûrement la méthode la plus efficace, mais c’est aussi la plus difficile.

À vous de voir si vous voulez l’utiliser.

audrey : merci Baptiste pour ces conseils de bon sens pour acquérir une connaissance fine de votre audience. C’est vrai que l’on a toujours tendance à parler de l’intelligence client via les données. Par contre, même en analysant vos données collectées dans un logiciel CRM, comprendre finement vos clients et prospects doit se faire également en provoquant des échanges réguliers avec eux.

Conclusion sur les méthodes pour améliorer votre connaissance client

La connaissance client suppose un échange régulier entre vous et eux.

En effet, ils sont tout simplement les mieux placés pour vous dire qui ils sont et ce qu’ils recherchent.

C’est pourquoi ils possèdent les réponses à toutes vos questions. Ainsi, le meilleur moyen est de leur demander directement.

Je vous rappelle que les enjeux de la connaissance client sont de les connaître sur le bout des doigts pour construire les meilleures offres possibles et ainsi accumuler plus de ventes.

Plus vous êtes proche de votre audience, plus il est facile d’échanger avec elle et de recueillir des informations précises et fiables…

Ainsi, vos offres deviennent de plus en plus pertinentes… et votre chiffre d’affaires grimpe en conséquence.

Certains vont revenir vous acheter de nouveaux produits, car leur achat précédent les a vraiment aidés.

Vous créez un cercle vertueux que les experts en Marketing appellent la flywheel.

Et cela repose sur la communication avec votre audience. C’est essentiel pour faire plus de ventes.

Sans compter qu’une fois lancer, les avis clients sont de formidables accélérateurs pour votre croissance.

Pour résumer en 3 questions

Comment faire les meilleures offres possibles à son audience ?

Il faut leur vendre ce qui les intéresse, ce qu’ils sont prêts à acheter. Le meilleur moyen de le savoir est d’échanger avec eux pour les connaître sur le bout des doigts.

Quelles sont les conséquences d’une bonne connaissance client ?

Tout simplement, vous allez générer plus de ventes. En effet, vous avez créé une offre qui les intéresse réellement. Et toutes ces infos sont très utiles pour écrire votre texte de vente (présentation de votre produit) et mettre plus en valeur ce que vous proposez.

Est-ce que connaître son client est si utile que ça ?

Oui, car ces informations vous aident pour tous vos contenus, ils doivent être axés sur ce que le client veut. Ainsi, vos contenus sont plus facilement consommés et beaucoup plus appréciés.

Et vous, quelle technique vous trouvez la plus efficace pour connaître vos clients ? Utilisez-vous d’autres techniques ?