Savez-vous ce qu’est un « widget » ?

En anglais, si on regarde dans le dictionnaire, cela signifie littéralement « gadget, bidule, machin, … ».

Mais rassurez-vous, je pense que cet article va quand même beaucoup vous intéresser. En effet, pour votre site Web, c’est une excellente façon de vous démarquer de vos concurrents !

Mais ce n’est pas moi qui en parle le mieux, c’est mon fidèle rédacteur invité, Mickael Delaunay, que j’ai à nouveau le plaisir d’accueillir aujourd’hui.

D’ailleurs, Mathieu aussi est d’accord avec moi :

J’ai beaucoup apprécié le précédent article de Mickaël. Je suis ravi qu’il te rejoigne à nouveau aujourd’hui Audrey. D’ailleurs, si tu veux d’autres participants externes à ton blog, n’oublie pas de leur rappeler comment devenir un guest blogger pour Audrey Tips.

Sur ce, je donne la parole à Mickaël, à toi de jouer !

Widgets : faites (encore) parler de vous ! - Marketing de Contenu

Souvenez-vous de notre article sur les infographies, je décrivais le concept de “démocratie” sur Internet.

Je vous expliquais à quel point obtenir des votes éditoriaux était intéressant et représentatif pour Google quand ces votes sont vraiment légitimes et naturels.

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de lire ce premier article, je vous invite à le consulter (et notamment ses premières sections, sur lesquelles nous ne reviendrons pas au sein de cet article).

Avec les infographies, nous vous avons expliqué “comment créer ces votes ?”.

C’est suite à cette interrogation que je vous ai dirigé vers la solution de l’infographie.

En effet, les infographies vous permettent de :

  • Mettre en place une vraie campagne de communication,
  • Être proactif,
  • Et mettre en avant votre expertise.

Bref tous les ingrédients pour donner envie à une multitude de sites d’avoir envie de relayer votre infographie, et d’avoir envie de parler de vous.

N’y-a-t-il pas d’autres solutions ?

Widgets : faites (encore) parler de vous ! - Marketing de Contenu

Bien sûr que si !

L’infographie n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. C’est justement l’objet de cet article. Je vais aujourd’hui vous parler des Widgets.

Comme tout “support” (l’infographie est un “support” différent), le “Widget” a ses avantages et ses inconvénients.

Mais avant toute chose, définissons précisément ce qu’est un Widget. Vous en avez déjà surement croisé des dizaines. Peut-être même sans le savoir.

Qu’est-ce qu’un Widget ?

Le Widget consiste à mettre à la disposition d’autres sites (généralement sous la forme d’une iframe) un contenu dynamique intégrable dans n’importe quelle page web.

Résultat : tous les propriétaires de sites Internet sont ensuite libres de reprendre ce Widget sur leur site.

Le Widget ajoute généralement de la valeur ajoutée à la page web en question, avec le contenu dynamique qu’il propose.

Les Widgets “Statiques”

Par exemple, un site présentant la météo à Paris peut proposer un Widget permettant à n’importe quel autre site d’afficher la météo sur son site Internet.

Par exemple, Météo France propose un Widget pour afficher sur votre site les prévisions pour une ville donnée comme ci-dessous :

 

Comme l’iframe est chargé à distance, les données affichées sont sans cesse mises à jour.

Dans ce cas précis, le contenu est dit “statique”. C’est-à-dire, une fois intégré le Widget sur votre site, l’utilisateur ne peut que le lire sans pouvoir interagir avec.

Mais il y a encore plus mieux.

Les Widgets “Interactifs”

Le contenu du Widget peut être interactif.

En effet, avec du code JavaScript par exemple, il est possible de faire en sorte que le Widget réponde à une interrogation de l’internaute.

Illustrons avec un exemple de Widget interactif trouvé sur le site de l’ANIL.

Ce Widget donne un panorama détaillé des frais de notaire, quelque soit la région. Sans un tel Widget, l’ANIL devrait soit :

  • Publier de nombreux articles entiers,
  • Faire un tableau difficilement lisible.

Avec le Widget, le sujet est illustré de telle sorte qu’il soit plus facile à aborder.

D’autres sujets peuvent être abordés, comme par exemple toujours dans l’immobilier.

C’est ce qu’a fait Acheter-Neuf-Toulouse sur cette page (en bas de la page) pour illustrer les prix au m2 de l’immobilier neuf à Toulouse.

Seul « hic », le Widget en question n’est pas en « https » ce qui est une contrainte pour certains sites. AudreyTips étant par exemple en https, seuls les Widgets en https peuvent être relayés.

Un conseil donc : Déployez vos Widgets en http mais aussi en https.

L’intérêt ?

Comme pour l’infographie, le Widget permet au site Acheter-Neuf-Toulouse.com (par exemple, ou toute autre site), d’acquérir de la visibilité.

En effet, le Widget est une bonne manière de proposer un outil intéressant.

D’autant que dans le cas ci-dessus, le Widget est “dynamique”.

En effet, il est possible pour l’internaute de cliquer sur n’importe quel quartier Toulousain pour en connaître le prix au m², l’origine des informations, etc.

Et comme pour les Widgets “statiques”, les données contenues dans l’iframe sont aussi en temps réel mises à jour.

Le code HTML et le “remerciement” !

Widgets : faites (encore) parler de vous ! - Marketing de Contenu

Quand vous proposez un Widget, indiquez bien aux internautes le morceau de code HTML à copier-coller sur leur site Web.

Vous pouvez voir un exemple en bas de la page “Prix du m2 dans l’immobilier Neuf à Toulouse”.

Si ce bout de code HTML inclut un lien vers votre site alors je vous conseille de marquer ce lien en “nofollow” afin de respecter les consignes Google.

En effet, le lien ne doit pas être imposé à celui qui relaie le Widget. La coutume veut que c’est celui qui relaie le Widget qui est libre de vous “remercier” ou pas.

Bien évidemment, c’est ce que vous espérez en offrant un Widget – des backlinks.

Ce dernier vous offre bien plus de chances d’être remercié, mentionné, que si vous n’aviez rien fait.

Gardez donc à l’esprit que le lien retour ne doit pas être imposé lors du copier-coller du code HTML.

Les principaux avantages et inconvénients

Parmi les avantages les plus importants :

  • Un format adapté à tout type de blog,
  • Un format bien plus original et puissant qu’une infographie.

Parmi les inconvénients :

  • La diffusion d’un Widget dépend de la capacité des blogueurs à savoir copier-coller du HTML sur son site. Tout le monde ne sait pas forcément le faire.
  • Un Widget est plus complexe à présenter qu’une infographie,
  • Il est plus difficile d’illustrer quelque chose via un Widget que via une Infographie

Les étapes pour réaliser un widget

1. La définition

La première étape dans la construction d’un Widget est de rechercher ce qui peut être construit et comment.

Les 2 questions que vous devez vous poser sont :

  • Quelle est la taille du Widget ?
  • Quel est le rôle du Widget.

Tout d’abord, votre Widget doit mettre en avant votre expertise.

Mais il faut aussi que votre Widget ne soit pas trop spécifique. En effet, il doit s’adresser à un large public.

Car, s’il n’est intégré à terme que sur 2 à 3 sites, l’opération ne sera pas “rentable” au regard du coût du développement de ce genre d’outils.

Muni de cette réflexion, faites l’effort de synthétiser vos besoins dans un petit cahier des charges.

2. La réalisation

Widgets : faites (encore) parler de vous ! - Marketing de Contenu

Faire réaliser son Widget par un développeur est la bonne solution.

Mais ne négligez pas le graphisme. C’est particulièrement important. En effet, avec un beau design, votre Widget a plus de chance d’être relayé.

3. La diffusion

Exactement comme pour l’infographie, il faut commencer par “pousser” un peu pour initialiser les sites qui vont relayer votre Widget.

Pour cela,

  • Identifiez les blogs et les sites qui sont susceptibles d’être intéressé,
  • Et envoyez-leur un simple email.

Plus votre Widget est vraiment intéressant, Plus il apporte une réelle valeur ajoutée, PLus il sera relayé.

Et, si les internautes visitant les pages sur lesquelles votre Widget est intégré, l’apprécient, certains d’entre eux le relaieront à nouveau. C’est l’effet boule de neige avec autant de chances d’acquérir de backlinks.

Et encore plus, s’il n’existe aucun équivalent ! Il n’est par exemple pas nécessaire de faire un nième Widget Météo …

Audrey : Merci Mickael pour ton éclairage sur les widgets ! Je rajouterai juste que lorsque vous intégrez une vidéo YouTube sur votre site, c’est aussi un iFrame.

Et vous chères lectrices, chers lecteurs, qu’en pensez-vous ? Est-ce que le concept de widget vous parle davantage maintenant ? Est-ce que vous en avez par hasard déjà sur votre site ? Sont-ils utiles pour vos visiteurs ? Dites-nous tout 🙂