Vous entendez souvent parler de Growth Hacking, sans vraiment en connaître l’exacte définition.

C’est pourquoi une petite explication est de mise. Comme d’habitude, en le croisant dans les couloirs, j’ai posée la question à Laurent :

Le growth hacking est un ensemble de stratégies Marketing qui ont pour but de booster la croissance d’une entreprise ou d’une marque. On peut assimiler ce terme par l’optimisation des Metrics AARRR : acquisition, activation, rétention, revenus, referral.

Pour de plus amples informations, je vous invite à lire ce petit article !

Ma définition du growth hacking

Le growth hacking, littéralement « piratage de croissance », est un ensemble de techniques innovantes ayant pour but d’acquérir rapidement du trafic, de fidéliser les clients, mais aussi et surtout de leur donner un rôle-clé : parrain ou ambassadeur.

Les experts en Marketing Digital distinguent plusieurs types, selon la légalité des pratiques, à savoir :

  • Le white Growth Hacking,
  • Le grey Growth Hacking,
  • Le black Growth Hacking.

Vous allez retrouver le même point de vue sur Définitions Marketing.

Note : les adeptes de cette pratique sont appelés les Growth Hackers.

À quoi ça sert le Growth Hacking ?

Il suffit d’expliquer chaque point des Metrics AARRR pour comprendre son principe et son utilité.

  • Acquisition : il s’agit ici d’obtenir le maximum de trafic sur le site web de votre entreprise. Quel est le canal idéal ? Quelle est la cible ? Voilà autant de questions pertinentes.
  • Activation : c’est la phase où vous allez mener vis visiteurs à leur première action. Généralement, cela consiste à l’inviter à s’inscrire à votre newsletter, à télécharger un livre blanc ou encore à créer un compte utilisateur sur le site.
  • Rétention : le contenu sur votre site Internet doit constamment mettre vos utilisateurs en haleine. Il doit continuer à vivre à travers des envois d’emailings, des systèmes de points de fidélisation, des offres spéciales…
  • Revenus : c’est la phase où la conversion est faite, le prospect est devenu client.
  • Referral : lorsqu’un client est satisfait, il faut l’inciter à parrainer ses amis. Ainsi, votre trafic Web ne cesse d’augmenter.

Comment démarrer cette stratégie dans votre entreprise ?

Voici quelques astuces simples qu’un Growth Hacker débutant va mettre en place :

  • Proposez un contenu de qualité pour optimiser l’acquisition,
  • Prenez en compte le centre d’intérêt de votre public cible,
  • Optez pour des titres accrocheurs pour capter l’attention,
  • Privilégiez les infographies et les visuels,
  • Faites en sorte d’obtenir les adresses e-mail de vos visiteurs grâce aux newsletters,
  • Utilisez l’A/B testing pour optimiser toutes les étapes de votre conversion,
  • Utilisez Google Analytics pour analyser vos données, connaître ce qui intéresse réellement votre audience et définir vos objectifs,
  • Mettez en place des enquêtes de satisfaction, une incitation au partage sur les réseaux sociaux, des offres de parrainage…

N’hésitez pas à utiliser les outils adéquats pour automatiser vos tâches et gagner du temps.