Savez-vous qu’environ 27 % des internautes formulent leurs requêtes sous forme de questions sur les moteurs de recherche ? (source arobasenet)

En effet, la majorité des internautes cherchent des solutions à leurs problèmes sur le Web et ont tendance à poser directement des questions aux moteurs de recherche.

C’est aussi pour cela que Google privilégie les mots-clés de longue traîne et les contenus :

  • Riches en informations et utiles,
  • Avec des titres et sous-titres sous forme de questions,
  • Proposant des conseils et astuces,
  • Proposant des FAQ

Son but est de toujours mieux répondre à l’intention de recherche de chaque utilisateur.

C’est un élément à tout prix prendre en compte si vous souhaitez améliorer votre positionnement sur les pages de résultats.

D’ailleurs, Laurent me l’a confirmé quand nous avons échangé sur le sujet :

Désormais, identifier et répondre aux questions des internautes sont des éléments clés de toute stratégie SEO… C’est d’autant plus important avec la montée en puissance de la recherche vocale.

Mais comment identifier les questions que posent les internautes à propos de votre activité ?

Dans cet article, je vous propose quelques outils et astuces efficaces pour trouver les questions fréquemment posées par les internautes afin d’optimiser votre référencement.

Pourquoi identifier les questions que se posent les internautes ?

Pourquoi identifier les questions que se posent les internautes ?

Le principal objectif des moteurs de recherche comme Google est de mieux répondre à l’intention de recherche de chaque utilisateur.

Et comme les internautes cherchent des réponses à leurs questions, vous allez forcément améliorer votre référencement :

  • Si vous les intégrez dans vos contenus,
  • Si vous vous basez sur celles les plus fréquentes pour élaborer vos contenus.

C’est aussi simple que cela.

En outre, vu que Google vous repère comme ayant la bonne réponse à ces questions, le trafic généré est forcément de qualité.

Mais le plus important, en y répondant correctement sur votre site Web, vous améliorez l’expérience de vos visiteurs puisqu’ils trouvent les réponses attendues. Par conséquent, votre taux de conversion va s’améliorer.

Concrètement, répondre aux questions courantes autour de vos mots-clés apporte de nombreux avantages pour le référencement de votre site internet :

  • Améliorer vos positions sur Google en répondant exactement à l’intention des utilisateurs et selon le contexte,
  • Asseoir votre expertise auprès des moteurs de recherche. C’est le E de EAT,
  • Gagner des “Featured Snippets”, des “People Ask For” et autres “fragments d’information” dans les résultats de recherche de Google,

Vous avez encore un doute sur l’intérêt de cette stratégie ?

La plupart des outils professionnels de SEO ont ajouté un filtre pour afficher que les questions autour d’un mot-clé. À mon avis, ça renforce encore plus l’intérêt de cette stratégie.

Comment identifier les bonnes questions que se pose votre cible ?

Comment identifier les bonnes questions que se pose votre cible ?

Pour identifier les questions pertinentes liées à vos mots-clés cibles, vous avez l’embarras du choix !

J’imagine qu’il existe des dizaines de tactiques.

Alors, pour vous faire gagner du temps, j’ai dressé une petite liste non exhaustive de ces astuces et outils que j’ai l’occasion de pratiquer.

J’ai structuré cette liste ainsi :

  • La page de résultats de Google,
  • Les outils Google,
  • Les sites UGC,
  • Quelques outils dédiés à la recherche de questions,
  • Et les outils spécialisés en SEO.

Les pages de résultats de Google

Ça doit être un réflexe.

Le meilleur endroit pour comprendre Google est Google lui-même. J’ai déjà illustré cela avec les intentions de recherche.

Et c’est également le cas pour trouver les bonnes questions.

Si Google suggère des questions dans ses résultats de recherche, ce doit être celles les plus fréquemment posées par les internautes, non ?

Je vois au moins 3 façons d’identifier des questions directement dans les SERP.

1. People Also Ask

People Also Ask

People Also Ask (ou “Autres questions posées” en français) est une zone qui apparaît de plus en plus dans les pages de Google.

En cliquant sur une question, la réponse apparaît directement en dessous.

Mais, ce qui est magique, c’est qu’à chaque fois que vous cliquez sur une question, il y en a 3 autres supplémentaires qui sont proposées. Je ne connais pas la limite, mais cela semble infini.

Ainsi en quelques clics, vous pouvez identifier des dizaines de questions potentielles.

Mon conseil : pour trouver les questions pertinentes autour d’un mot-clé, parcourir les PAA est une tactique facile, fiable et gratuite.

2. Les recherches associées

Cela fait de nombreuses années que Google suggère des requêtes associées en bas des SERP.

Alors si le panneau “PAA” n’est pas présent, descendez tout en bas de la page des résultats et analysez les suggestions de recherche dans le bloc “recherches associées”.

Vous pouvez aussi trouver des recherches associées dans le “knowledge panel” qui lorsqu’il s’affiche se trouve à droite des résultats de recherche.

Mon conseil : analysez toujours avec soin la page de résultats de Google. C’est une excellente source pour identifier ou vous donner des idées de questions auxquelles vous devez répondre dans vos contenus.

3. Les opérateurs de recherche Google

Les opérateurs de recherche sont une autre façon de demander à Google les interrogations que les internautes se posent. Plus exactement, les opérateurs vous aident à trouver les articles qui y répondent.

Par exemple avec l’opérateur “intitle”, vous restreignez votre requête au titre.

Par exemple, voici la commande pour trouver tous les articles ont le mot “qu’est-ce que” dans leur titre ainsi que “marketing digital” :

intitle:“qu’est-ce que” intitle:“Marketing Digital”

Mon conseil : variez le type de questionnement en jouant sur le “Quoi”, “Qui”, “Où”, “Quand”, “Comment”, “Combien”, “Pourquoi”…

Vous pouvez aussi combiner plusieurs opérateurs comme “inurl” ou “site”…

Pour connaître les opérateurs principaux, n’hésitez pas à consulter cette liste sur le Blog du modérateur.

Les outils gratuits de Google

1. Google Search Console

Google Search Console

Google Search Console est un excellent outil pour récolter les questions que vos prospects se posent.

Enfin, celles pour lesquelles votre site reçoit déjà des impressions et du trafic.

C’est le gros avantage de cette astuce.

Google vous identifie déjà comme un candidat pour ces questions.

Alors, si vous y répondez clairement, vos positions vont forcément grimper.

Pour cela, accédez à l’interface de Google Search Console :

  • Cliquez sur le rapport “Performances > Résultats de recherche”,
  • Sélectionnez une plage de dates,
  • Filtrez vos requêtes de recherche avec des mots comme “comment”, “quoi”, “qui” ou “quand” en cliquant sur “nouveau” en haut du graphique.

Vu que l’on ne peut pas faire de combinaisons de filtres, cela devient vite chronophage.

Mon conseil : pour une étude approfondie, exportez-vous toutes vos requêtes et faites des filtres sur Excel ou Google Sheets.

Par contre, l’export depuis la Search Console est limité à 1 000 lignes.

Mon astuce : pour recueillir plus de données, servez-vous de Search Analytics for Sheets, un du module complémentaire pour Google Sheets.

2. Google Trends

Google Trends est un excellent outil pour connaître la fréquence à laquelle un terme a été tapé dans le moteur de recherche Google.

Trends ne va pas vous donner directement des questions. Mais c’est le point de départ pour trouver des sujets connexes à vos mots-clés.

Pour cela, après une recherche sur Google Trends, exportez les “sujets associés” et les “requêtes associées”. Vous obtenez 2 jeux de 25 termes ou expressions qui, après un tri, sont souvent à l’origine de nouvelles questions à fort potentiel en termes de trafic.

Les sites UGC (User Generated Content)

Les sites UGC (User Generated Content)

Pour identifier ce que votre public se demande autour de vos mots-clés, les sites dont le contenu est généré par les utilisateurs sont d’excellentes options.

C’est le cas pour Quora ou Reddit. En plus, c’est gratuit !

1. Quora

Quora, par exemple, est un site de questions-réponses.

Avec plus de 480 millions d’utilisateurs actifs par mois (source similarweb), de nombreux internautes posent des questions sur ce site et d’autres y répondent.

Là encore, tapez l’un de vos mots-clés et immédiatement vous avez accès aux nombreuses questions que se posent les internautes autour de votre sujet.

2. Reddit

De nombreux subreddits proposent des questions fréquemment posées directement dans la barre latérale.

Seul problème : il y a en souvent peu en français. Mais vous pouvez vous inspirer des questions en anglais.

Ce sont autant de questions populaires que vous pouvez donc exploiter pour optimiser le SEO de votre site Internet.

Les outils dédiés à la recherche de questions

1. AlsoAsked

AlsoAsked - Les outils dédiés à la recherche de questions

J’ai mentionné plus haut l’intérêt des PAA dans les pages de résultats de Google avec sa liste infinie de questions.

J’ai découvert récemment AlsoAsked, un outil pour exporter toute cette liste de questions.

Plus besoin de cliquer pour afficher plus des questions, fini les copiés-collés, Also Asked automatise gratuitement ce processus.

C’est aussi simple que Google :

  • Une barre de recherche
  • 2 filtres sur la langue et le pays,
  • Et go… AlsoAsked vous restitue un graphe avec toutes les questions.

En plus, vous pouvez l’exporter dans un fichier csv de façon à analyser toutes ces questions dans Excel ou Google Sheets.

Je répète : toutes les questions sont issues directement des résultats de recherche de Google.

Ce sont autant d’opportunités pour les ajouter à votre contenu et/ou à de nouvelles pages pour répondre aux plus courantes.

2. AnswerThePublic

AnswerThePublic est un générateur de questions et d’associations d’idées, qui se base sur les autosuggestions de Google et de Bing.

Vous en avez forcément entendu parler. Il s’est fait connaître grâce à sa restitution visuelle.

Là encore, vous tapez votre requête, la langue et le pays et le tour est joué.

Cet outil propose gratuitement jusqu’à 500 000 par mois à l’ensemble de ces utilisateurs. Par contre, vous êtes limité selon le trafic. Mais c’est un excellent moyen de le tester et de trouver quelques questions à insérer dans vos contenus.

3. Asking Franklin

J’ai découvert récemment Asking Franklin qui est très similaire à Answer The Public, mais il a l’avantage d’être conçu par des Français.

Asking Franklin dispose des mêmes fonctionnalités et d’un rendu visuel similaire.

En plus des questions, l’outil donne aussi les comparaisons, prépositions, et mots relatifs.

Les outils spécialisés en SEO

SEMrush - Les outils spécialisés en SEO

Si vous disposez du budget nécessaire, utiliser des outils spécialisés est probablement le meilleur choix.

En effet, la plupart disposent de la recherche de questions autour d’un mot-clé. Mais surtout, ils disposent de nombreuses autres fonctionnalités très utiles pour travailler votre SEO.

1. SEMrush

Avec SEMrush, vous identifiez très rapidement toute une liste de questions liées à vos mots-clés cibles.

Pour y accéder, lancez une recherche de mots-clés, puis filtrer sur la “Vue d’ensemble”, comme vous le voyez dans l’image ci-dessus.

Note : c’est l’outil que nous utilisons chez #audreytips.

2. Moz

Moz est aussi une référence dans le monde du Référencement Naturel.

Parmi sa batterie d’outil, Moz Keyword Explorer aide à trouver les mots-clés qui génèrent le plus de trafic et qui sont moins compétitifs.

Là encore vous tapez votre mot-clé, sélectionnez langue et pays, pour obtenir la liste de résultats. Ensuite, cliquez sur les suggestions de mots-clés.

Il suffit ensuite d’actionner le filtre pour afficher uniquement les questions que se posent les internautes autour de ce mot-clé.

3. Keywordtool.io

Son utilisation est simplissime : vous entrez votre requête, puis vous cliquez l’onglet sur “Questions”.

Avec la version gratuite de Keywordtool.io vous accédez à une partie de la liste des questions récentes liées à votre requête sans voir le volume de recherche et autres statistiques.

4. Ahrefs

Pour identifier les questions que votre audience pourrait demander, Keyword Generator de Ahrefs est aussi un excellent outil.

Là aussi, entrez votre requête et filtrez uniquement les questions.

J’imagine qu’il existe plein d’autres outils qui dispose de cette fonctionnalité.

Voyons maintenant comment utiliser ces questions.

Comment optimiser votre SEO avec les questions-réponses ?

Comment optimiser votre SEO avec les questions-réponses ?

À partir de toutes ces questions, vous avez plusieurs choix.

Tout d’abord, voyons les techniques “classiques”.

  • Rédiger tout un article pour une question. Pour #audreytips, c’est par exemple “Qu’est-ce que le Référencement Naturel ?”,
  • Compléter un de vos articles en ajoutant un chapitre dont le sous-titre est l’une de ces questions.

Je ne vais pas m’attarder dessus.

Voici 3 astuces “White Hat” un peu moins connues :

  • Intégrer des FAQ ou Foire aux questions dans vos pages,
  • Ajouter des questions-réponses (Q&A) sur votre fiche Google My Business,
  • Inciter les internautes à répondre aux questions sur votre site Web.

1. Proposer des FAQ dans vos pages

Pour booster votre référencement, n’hésitez pas à ajouter des FAQ dans chacune de vos pages, que ce soit une page produit, un article de blog, une page contact…

Cela va améliorer la qualité de vos contenus. C’est surtout un moyen rapide de mettre à jour des contenus déjà en ligne.

Assurez-vous que votre jeu de questions-réponses soit bien en rapport avec le contenu de chaque page afin d’éviter d’être pénalisé par Google.

C’est exactement ma façon de procéder. En bas de mes articles, il y a une section “Pour résumer en 3 questions”.

Et si en plus, vous étiquetez votre jeu de questions/réponses avec les données structurées, c’est bingo. Vous avez le moyen d’occuper encore plus de place dans les pages de résultats de recherche.

Proposer des FAQ dans vos pages

Et vous pouvez vérifier, les 3 questions ci-dessus sont bien le jeu de question en bas de cet article.

Mais je ne suis pas la seule.

C’est aussi une pratique adoptée par WebRankInfo quand il termine ses articles par un chapitre intitulé “Vos questions”.

Elle atteint même son paroxysme sur Abondance lorsque Olivier Andrieu publie ses FAQ comme “la balise meta Description et le SEO en 10 questions/réponses”.

Mon conseil : pour avoir un résultat optimal, je vous recommande d’intégrer des FAQ dans chacune de vos pages plutôt que de les regrouper sur une seule page.

2. Ajouter des questions-réponses sur votre profil GMB

Savez-vous qu’environ 92 % des internautes retiennent une entreprise parmi celles qui s’affichent sur la première page des résultats de recherches locales ? (Source SEO Expert).

C’est pourquoi il est si important d’optimiser votre fiche Google My Business.

Alors, pensez à mettre à jour régulièrement votre fiche, publier des Google Posts chaque semaine et répondre à tous les avis de vos consommateurs…

Mais pour vraiment vous démarquez de votre concurrence, les questions-réponses sont particulièrement efficaces !

Je parle bien d’ajouter des jeux de questions-réponses à votre fiche GMB.

En effet, les internautes peuvent poser des questions, celles-ci sont alors affichées sur la fiche et sur Google Maps.

Ils peuvent même “voter” pour les questions-réponses qu’ils préfèrent. Et selon le nombre de votes, l’ordre d’affichage des questions évolue.

Et si vous êtes l’heureux propriétaire d’une fiche GMB, vous pouvez aussi poser des questions et y répondre sur votre propre fiche.

Alors appliquons le dicton “autant être servi par soi-même”.

Dans ce cadre, quelques stratégies possibles avec votre jeu de questions précédemment trouvé :

  • Publier des questions et attendre que vos consommateurs y répondent, c’est le minimum syndical,
  • Et à l’autre bout du spectre : Publier des questions, y répondre et voter… Et si vous avez une petite équipe, demander à vos collègues de participer.

Si vous faites partie d’un réseau de magasins, c’est évidemment plus facile à organiser si tout le monde y met du sien.

Malheureusement, c’est rarement le cas.

Alors pour vous simplifier la vie, servez-vous de Postamatic, un autre module complémentaire gratuit pour Google Sheets. Ce module est très efficace si vous gérez des dizaines de fiches Google My Business, pour différents établissements d’un même réseau.

3. Inciter les internautes à répondre aux questions sur votre site Web

Au lieu de répondre vous-mêmes à vos questions, pourquoi ne pas inviter vos visiteurs à y répondre ?

Encourager vos visiteurs à partager leurs points de vue, sur votre site Web, peut être une bonne stratégie SEO.

À chaque réponse apportée, le contenu de vos pages évolue. C’est un excellent signe pour Google. Il suffit de regarder comment se positionne les pages de Wikipédia.

Comment faire ?

Activez tout simplement la fonctionnalité Q&A :

  • Avec un site e-commerce, démarrez la conversion en publiant les questions les plus fréquentes sur vos produits,
  • Vous animez un blog d’entreprise, insérez les questions dans les commentaires pour inciter votre communauté à participer.

Note : seul point négatif de cette stratégie, vous allez devoir assurer la modération 24/7 pour assurer un niveau de qualité en accord avec votre marque.

Conclusion sur l’importance des questions-réponses en termes de SEO

Identifier et répondre aux questions des internautes sont 2 éléments clés de votre stratégie SEO.

C’est pourquoi, vous ne devrez pas le négliger.

En plus, plusieurs outils gratuits ou payants sont à votre disposition pour trouver les questions que se posent les internautes autour de vos mots-clés.

Entre SEMrush, AnswerThePublic, Google Search Console et tout simplement les pages de résultats de Google, vous avez l’embarras du choix…

Pour ma part, je me sers essentiellement de :

  • La Google Search Console. En effet, je repère les questions pour lesquelles Google m’identifie pour un candidat possible,
  • Ensuite, je complète mon jeu de questions avec AlsoAsked.
  • Enfin, je sélectionne celles qui sont en rapport avec mon contenu, et y réponds dans ma section “Pour résumer en 3 questions” présentes en bas de mes articles, le tout avec les données structurées.

Finalement, peu importe la méthode utilisées pour les intégrer à vos contenus Web, l’important est de répondre au mieux aux intentions de recherche de vos visiteurs. C’est pourquoi les questions que se posent vos utilisateurs sont une méthode SEO très efficace.

Et cela vient de plus important avec la montée en puissance de la recherche vocale.

Pour résumer en 3 questions

Est-ce important d’identifier les questions les plus fréquemment posées par les internautes ?

Oui. Cela vous aide à mieux élaborer vos contenus, à mettre en avant votre expertise et à optimiser l’expérience utilisateur sur votre site Web.

Existe-t-il des outils efficaces pour identifier les intentions de recherche des internautes et les questions qui y sont liées ?

Oui. Il existe de nombreux outils gratuits et payants. Parmi les outils les plus populaires, on peut citer entre autres SEMrush, Moz et AnswerThePublic...

Les questions-réponses peuvent-elles booster votre référencement ?

Oui. Elles peuvent améliorer votre référencement, et cela, quelle que soit la méthode que vous utilisez : mise à jour de votre contenu, FAQ avec données structurées, inciter les internautes à répondre à vos questions…

Et vous, qu’en pensez-vous ? Croyez-vous que les FAQ et les Q&A sont indispensables pour avoir un bon référencement ?