Depuis un moment, je vous vante les mérites de Google Analytics pour collecter et analyser les données du site Web de votre entreprise.

C’est l’outil idéal pour prendre les bonnes décisions dans vos actions de Marketing Digital.

Mais Google met à votre disposition un autre produit : Google Tag Manager (appelé encore Tag Manager ou GTM).

Laurent, qui est un grand fan GTM, m’a fait part de cette remarque qu’ils entendent de la part de leurs clients :

Malgré son utilité, il y a encore beaucoup de confusion sur GTM, son utilité, en quoi il est différent de Google Analytics…

C’est pourquoi j’ai décidé de dédier cet article pour élucider cette incompréhension et vous décrire les avantages à mettre en place GTM sur le site Web de votre entreprise.

Google Tag Manager : la fausse rumeur

Google Tag Manager : la fausse rumeur

La remarque qui revient le plus souvent de la part des entrepreneurs est que Google Tag Manager est le même outil ou la dernière version de Google Analytics.

En réalité, ce n’est pas du tout le cas !

Google Tag Manager est un outil complètement autonome et distinct de Google Analytics.

Couper court à cette rumeur

Pour faire court, Google Tag Manager est un outil convivial qui envoie des informations de votre site vers d’autres outils.

Suivre vos conversions sur Google Analytics et vos campagnes de remarketing avec Google Ads devient alors un jeu d’enfant.

Plus concrètement, avec GTM, vous êtes en mesure d’insérer des petits extraits de code en JavaScript sur votre site Web sans avoir à le demander à votre développeur Web.

Depuis l’interface de Tag Manager, vous décidez quelle action doit être suivie et sur quelle page. Et GTM se débrouille pour ajouter les extraits de code appropriés sur votre site pour tout fonctionne correctement.

Google Tag Manager repose sur principalement sur 3 principes :

  1. Les balises (ou tags en anglais). Ce sont des petits extraits de code (généralement en JavaScript) qui viennent s’insérer automatiquement sur une page Web de votre site.
  2. Les déclencheurs qui définissent quand et où les balises doivent être exécutées.
  3. Les variables qui stockent les informations à utiliser par les balises et les déclencheurs.

Google Tag Manager : vous devenez un super héro

Google Tag Manager : vous devenez un super héro

Sans Google Tag Manager, le code JavaScript doit être codé en dur sur votre site Web.

Autrement dit, vous êtes obligé de faire appel à votre développeur Web non seulement pour les insérer, mais aussi pour y apporter la moindre amélioration.

  • Besoin d’ajouter un événement ? Attendez que votre développeur le fasse.
  • Ou, si vous décidez de le faire vous-même, battez-vous avec le langage JavaScript pour obtenir exactement ce dont vous avez besoin…

Avec Tag Manager, son interface plutôt conviviale vous guide étape par étape durant la création d’une balise sans avoir besoin de maîtriser JavaScript.

Un peu comme le code de tracking pour Google Analytics, il suffit d’installer un seul petit code de suivi.

Celui-ci est appelé « conteneur ». Vous le placez sur votre site Web et GTM fait ensuite tout le travail à votre place.

Une fois GTM en place sur le site Web de votre entreprise, toute personne disposant des bonnes autorisations peut ajouter et/ou modifier des balises sur votre site Web.

Vous n’avez plus qu’à définir les actions que vous voulez suivre pour que GTM “développe” l’extrait JavaScript et l’installe sur votre site. Tout ceci sans aucune intervention humaine !

Ce que vous devez retenir : vous êtes autonome pour baliser votre site Web comme bon vous semble, sans dépendre de la bonne volonté d’un développeur. Bref, un outil idéal pour gagner en agilité, un atout pour vous démarquer de la concurrence.

Tag Manager et Analytics sont 2 outils dissociables

Exactement, Google Tag Manager et Google Analytics sont 2 outils qui fonctionnent indépendamment l’un de l’autre.

Vous pouvez :

  • Vous contenter de Google Analytics, comme la plupart des entrepreneurs,
  • Utiliser Google Tag Manager, sans vous servir de Google Analytics.

Toutefois, comme le répète souvent Laurent, “Google adore Google”.

Par conséquent, il n’est pas surprenant non plus qu’ils travaillent très bien ensemble.

GTM et GA travaillent très bien ensemble

GTM et GA travaillent très bien ensemble

Très honnêtement, travailler avec ces 2 outils connectés l’un avec l’autre offre des possibilités infinies !

Il existe quelques façons classiques pour utiliser Google Tag Manager avec Google Analytics.

Par exemple, utilisez Google Tag Manager pour enrichir les données collectées par Google Analytics, comme des pages vues et des événements.

Permettez-moi d’insister à nouveau.

C’est évidemment aussi possible sans utiliser GTM. Mais dans ce cas, vous devez ajouter du code JavaScript à votre site. Avec Tag Manager, plus besoin de développement spécifique puisqu’il le fait pour vous.

Comment envoyer des données à Google Analytics en utilisant Tag Manager

Vous avez mis une brochure au format pdf disponible au téléchargement sur quelques pages de votre site Web.

Imaginons que vous souhaitez suivre le nombre de téléchargements de cette brochure.

Pour cela, vous allez vouloir suivre 2 indicateurs clé :

  1. Le nombre de téléchargements de cette brochure,
  2. Et quelles pages sont à l’origine de ce téléchargement.

Dans ce cas, en quelques clics sur GTM, vous définissez une balise et un déclencheur pour suivre le nombre et la provenance des fichiers téléchargés.

Ainsi, vous identifiez mieux ce que vos prospects font sur votre site.

7 raisons pour lesquelles utiliser Google Tag Manager

7 raisons pour lesquelles utiliser Google Tag Manager

1. GTM est un outil gratuit

Google Tag Manager est non seulement un outil puissant, mais en plus, il est en plus gratuit.

C’est d’ailleurs souvent le cas pour les outils dédiés au Marketing Digital fournis par Google !

En effet, Google Tag Manager offre une multitude de fonctionnalités poussées :

2. Avec GTM, vous êtes totalement autonome

Insérez le conteneur une bonne fois pour toute sur le site Web de votre entreprise.

Ensuite, vous faites tous les changements quand vous le voulez sans aucun problème technique, efficace !

En plus, avec les outils de débogage disponibles et la prévisualisation, vous vérifiez facilement ce que vous faites avant d’insérer une balise sur votre site Web.

3. Avec GTM, aucune limitation

Vous pouvez utiliser Google Tag Manager avec des produits non Google.

En effet, GTM dispose en standard d’autres balises prédéfinies pour s’interfacer avec Crazyegg, Criteo, Linkedin, Twitter…

En plus, si vous ne trouvez pas la balise dont vous avez besoin, il vous suffit d’en personnaliser une !

Vous pouvez aussi ajouter Tag Manager :

  • Non seulement sur le site Web de votre entreprise,
  • Mais également sur vos applications mobiles sous iOS et Android si vous en disposez.

Bref, le champ des possibles est illimité.

4. GTM “sublime” Google Analytics

Sur Analytics en standard, il peut avoir une certaine confusion entre utilisateurs, sessions, appareils. C’est très proche, mais au final, on ne compte pas la même chose.

Un même utilisateur peut visiter votre site sur son ordinateur et le soir sur son mobile. Mais Google Analytics ne sait pas que c’est la même personne. Idem pour les sessions…

Pour éviter tous ces malentendus qui engendrent des imprécisions, savez-vous que vous pouvez mettre en place le suivi des users ID.

Une fois implémenté, Analytics attribue un ID unique à plusieurs sessions utilisateur et activités.

Ainsi, vous recueillez des données plus précises pour conquérir de nouveaux clients. Au final, vos prospects en bénéficient aussi !

C’est gagnant-gagnant.

Et bien, Google Tag Manager  facilite l’implémentation de ce type de fonctionnalités “complexes” de Google Analytics.

Mais GTM permet aussi de suivre d’autres choses dans Google Analytics, telles que :

  • Des filtres non-disponibles par défaut dans Analytics,
  • Le suivi de plusieurs sous-domaines dans un même Google Analytics (par exemple audreytips.com, blog.audreytips.com, et forum.audreytips.com)…

Et tout ceci sans faire appel à votre développeur et sans passer trop de temps sur ces aspects techniques.

5. Avec GTM, vous avez plus d’indicateurs et plus facilement

Avec GTM, vous avez plus d’indicateurs et plus facilement

De nombreux articles sur GTM sont disponibles sur le Web (y compris sur #audreytips), vous avez tout le loisir de mettre en place le suivi d’indicateurs “complexes” comme :

  • Le lancement d’une de vos vidéos YouTube sur votre site,
  • La profondeur de défilement vertical sur une page,
  • La visibilité d’un élément sur une page suite à un clic par exemple,
  • Ou encore améliorer le plan de taggage e-commerce comme nous le précise Rémi Vidal de alphalyr

6. GTM offre toutes les mesures de sécurité

Pas besoin de s’inquiéter. Google Tag Manager possède toutes les fonctionnalités de sécurité dont vous avez besoin :

  • L’authentification à 2 facteurs avec mot de passe et un code numérique que vous recevez via SMS, appel vocal ou application mobile,
  • Une gestion fine des utilisateurs au niveau du compte et du conteneur…

7. GTM vous empêche de faire des erreurs

En standard, GTM dispose :

  • D’options de débogage,
  • De la vérification intégrée des erreurs,
  • Et du contrôle des versions.

Vous êtes ainsi en totale confiance puisque tout ce que vous faites sur Google Tag Manager peut être testé et corrigé avant sa mise en ligne.

Alors, quand allez-vous installer Google Tag Manager ?

Nous conseillons toujours d’installer et de configurer GTM dès que vous commencez à trouver des limites à Google Analytics.

Ceci est rapidement le cas si vous avez besoin de faire un suivi précis de ce qui se passe sur votre site Web.

Et avec les 7 raisons évoquées plus haut, il n’y pas de doute à avoir.

Avec GTM, vous devenez autonome pour définir et installer des codes de suivi – ou balises – et a priori, sans aucune limite.

Même si Tag MAnager peut fonctionner sans Google Analytics, un des objectifs premiers est de pouvoir recueillir des données plus finement et ainsi avoir plus d’indicateurs sur Google Analytics.

Enfin, GTM est gratuit et fournit aussi des outils pour personnaliser puis tester ces balises avant les installer.

Vous êtes convaincu ? Voici de quoi installer GTM facilement sur votre site Web.

Note : si vous débutez vos actions de Marketing Digital, commencez par suivre vos indicateurs clés de votre trafic sur Google Analytics.

Pour résumer en 3 questions

À quoi sert Google Tag Manager ?

Google Tag Manager (ou GTM) est un système d'installation des balises, des scripts et d'autres extraits de codes sur votre site Web. Si vous êtes un professionnel du Marketing ou un entrepreneur, Google Tag Manager est l'un de ces outils qui vous facilite la vie.

Quelles différences entre Google Analytics et GTM ?

Google Analytics est l'outil d'analyse de trafic qui fournit des rapports sur l'activité de votre site. Tag Manager est un outil de génération de balises selon des règles définies. Par exemple, vous pouvez implémenter le script Analytics sur votre site en modifiant le code source, ou installer Tag Manager, puis implémenter Analytics depuis GTM.

Google Tag Manager fait-il partie de Google Analytics ?

Google Tag Manager ne remplace pas Google Analytics. Par contre, il facilite le déploiement d'extraits de code pour le suivi des événements dans Analytics. Google Tag Manager est l'outil intermédiaire pour personnaliser en quelques clics le suivi de vos activités digitales sur n'importe quel site Web.

Êtes-vous prêt à essayer Google Tag Manager ? Faites-nous part de vos expériences avec cet outil dans les commentaires ci-dessous.


Also published on Medium.