Le marketing émotionnel est l’un des meilleurs moyens – sinon, le meilleur de se connecter avec les consommateurs et de conserver leur concentration dans un paysage publicitaire de plus en plus dense.

Une bonne stratégie impliquant du marketing émotionnel fait bien plus que vendre. Il peut inspirer, et inciter à l’action en vous plaçant au centre d’une conversation qui ne se limite pas à votre produit ou à votre activité principale.

Donc c’est plutôt simple !

En termes de contenu, vous vous rapprochez de votre audience à tous les coups.

En termes de popularité, si une personne d’influence reprend votre message sur les réseaux sociaux, alors vous êtes assurés d’un effet de propagation et de viralité auprès de son public, qui cherche à reproduire cette émotion auprès de son propre cercle d’amis.

Créer et partager une émotion, peu importe le support ou la plateforme, est un raccourci vers la décision d’achat de vos clients.

Mais comment faire et être sûr de réussir ?

C’est un échange que j’ai eu avec Antonin Pasquereau, SEO Expert chez BlackCatSEO qui nous a donné l’idée de cet article.

Alors pourquoi le marketing émotionnel est-il si puissant ? Et comment faire pour d’abord attirer l’attention, puis gagner la fidélité de votre public cible ?

Comprendre le rôle des émotions dans le marketing

Comprendre le rôle des émotions dans le marketing

Allie Decker de Hubspot définit le marketing émotionnel comme “les efforts de marketing et de publicité qui utilisent principalement les émotions pour faire remarquer, mémoriser, partager et acheter votre audience”.

Quantifier les émotions pour le marketing

Mais pourquoi cela fonctionne-t-il si bien ?

Pourquoi est-ce si important pour votre marque ?

Tout simplement parce que les émotions colorent et façonnent constamment la façon dont nous percevons ce qui se passe dans le monde qui nous entoure.

Bien sûr, être perçu d’une certaine manière et être mémorable sont les principes fondamentaux de toute campagne de marketing.

Le marketing émotionnel est certainement l’un des meilleurs moyens d’atteindre ces objectifs connectés.

Chaque langue et culture a beaucoup de mots différents pour les émotions : heureux, triste, excité, dégoûté, exalté, morose, euphorique, déprimé…

La valence et l’excitation

En réalité, toutes ces étiquettes existent sur un spectre défini par 2 catégories de base : la valence et l’excitation.

  • La valence consiste à savoir si quelque chose est perçu comme positif ou négatif,
  • L’excitation est une notion étroitement liée, mais différente. Elle décrit si quelque chose est excitant ou apaisant.

Surtout, une émotion forte peut se produire avec n’importe quelle combinaison des extrêmes de ces échelles.

Et les émotions peuvent être comprises comme ayant toutes un certain niveau de ces 2 aspects.

Dans “The Measurement of Emotions”, Dr James A. Russel décrit dans le chapitre 4 les mesures des émotions. Il les a décomposés avec une simple visualisation sur 2 axes :

  • La valence comme agréable versus désagréable,
  • Et l’excitation comme l’activation versus la désactivation.

Dans “The Measurement of Emotions”, Dr James A. Russel décrit dans le chapitre 4 les mesures des émotions. Il les a décomposés avec une simple visualisation sur 2 axes : la valence comme agréable versus désagréable et l'excitation comme l'activation versus la désactivation.

Pour le marketing émotionnel, l’action se déroule dans la moitié supérieure de ce graphique.

Les personnes dans un état activé sont plus susceptibles de s’engager et de se souvenir de quelque chose.

Vous pouvez penser qu’une campagne de marketing émotionnel doit être dans le quart en haut et à droite, c’est-à-dire une activation élevée et un caractère très agréable. Mais ce n’est pas toujours le cas.

La clé à retenir pour le marketing émotionnel est que, positives ou négatives, les émotions que vous visez doivent être fortes.

En plus, elles doivent être provoquées intentionnellement.

Le plus souvent, les marques cherchent à créer des émotions positives.

En effet, elles optent rarement pour des émotions négatives. Même si parfois la peur, la colère ou la tristesse peuvent être productives pour inciter les gens à agir.

Comment créer une campagne de marketing émotionnel ?

Comment créer une campagne de marketing émotionnel ?

Vous commencez par faire des recherches approfondies en marketing émotionnel sur votre public cible.

C’est le ciblage émotionnel.

Par conséquent, vous devez savoir qui ils sont et ce qui les motive. Revoyez vos personas en conséquence.

L’une des plus grandes erreurs commises par les spécialistes du marketing lorsqu’ils essaient de créer du contenu émotionnel est de supposer que les réactions émotionnelles sont universellement les mêmes et non le spectre désordonné et difficile à prédire des réponses que nous voyons réellement dans le monde réel.

Une campagne qui inspire un public cible peut amener un autre public à se sentir ciblé et jugé. Par exemple, un message destiné à être humoristique peut faire rire un public cible, tout en provoquant un effet négatifpour un autre.

En fin de compte, pour prendre la meilleure décision pour votre marque, la recherche en marketing émotionnel repose sur la compréhension :

  • Des problèmes,
  • Des enjeux,
  • Des préoccupations,
  • Et des sources de fierté de votre public.

La recherche de mots-clés

L’un des meilleurs moyens de comprendre un public consiste à rechercher des mots-clés.

En un mot, savoir ce que votre public recherche en ligne donne un aperçu considérable de qui il est et de ce qu’il recherche sur le Web.

Des outils tels que BuzzSumo, SEMrush et Answer the Public fournissent de nombreuses ressources pour effectuer des recherches de mots-clés de base et avancées.

Elles donnent des résultats détaillés sur :

  • Les recherches les plus pertinentes,
  • Les termes connexes,
  • Les articles de presse,
  • Les influenceurs,
  • Et le partage de métriques.

Toute cette matière vous donne une bien meilleure idée de l’endroit où un produit ou une marque se situe dans la culture actuelle.

Des idées pour le référencement naturel

Une fois votre phase de recherche en marketing émotionnel terminée, il est temps de déterminer comment apporter de la valeur d’une nouvelle manière aux domaines d’actualité les plus importants que vous avez découverts.

Les 2 méthodes classiques pour y parvenir dans le marketing de contenu sont les suivantes :

Bâtir une identité émotionnelle

Bâtir une identité émotionnelle

Le contenu informatif de votre site Web constitue l’épine dorsale de toute stratégie de référencement.

En plus, il offre à votre marque de nombreuses opportunités de résonner émotionnellement avec les consommateurs tout en offrant une opportunité de conversion élevée.

En présentant l’impact social comme totalement lié à un achat, la marque puise dans le désir de ses consommateurs d’effectuer des achats socialement et écologiquement responsables tout en créant une forte probabilité de conversions.

Ce que vous devez faire, c’est être sûr du récit de votre marque, autrement dit du storytelling authentique.

Qu’est-ce que votre marque essaie de résoudre et/ou de réaliser grâce à son offre de produits ou de services ?

Parlez ensuite des émotions de votre public cible associées à ces objectifs.

Le Marketing émotionnel et les réseaux sociaux

En étant le point de rencontre privilégié et direct entre une marque et ses consommateurs, les réseaux sociaux permettent de communiquer des contenus viraux liés aux émotions, avec plus de force qu’ailleurs.

Le marketing émotionnel attire un public, fait la promotion de votre marque et vous rend mémorable.

Les audiences veulent être émues.

Elles veulent être engagées par plus que la simple proposition de valeur de votre produit.

Une célébrité ou influenceur peut alors propulser votre message par un simple like ou simple partage, vous devenez alors un catalyseur et un écho de cette émotion, reprise par une célébrité.

audrey : merci Antonin pour cette introduction au marketing émotionnel. Utiliser à bon escient, susciter des émotions donne un coup de boost immédiat à votre visibilité. Mais attention aussi au bad buzz.

Conclusion sur le Marketing émotionnel

Nous sommes tous des humains, donc nous ressentons intrinsèquement tous des émotions.

C’est la raison même du marketing émotionnel. Il regroupe les pratiques du Marketing pour jouer sur les émotions d’un prospect ou d’un client. L’objectif est de créer un lien émotionnel avec votre marque ou entreprise.

Évidemment, le marketing émotionnel reste délicat.

Pour le pratiquer avec succès, identifiez votre public et comment vous êtes le plus susceptible de l’atteindre.

Ensuite, pratiquer le storytelling qui est la clé de voûte du marketing émotionnel.

N’oubliez pas non plus la puissance des couleurs. La science l’a prouvé : les bonnes nuances jouent sur l’état psychologique, émotionnel et comportemental d’une personne.

Ainsi, la prochaine fois que vous créez un contenu, réfléchissez à la façon dont vous pouvez tirer parti des émotions pour créer un message plus puissant.

L’idée est de stimuler l’engagement, alors restez fidèle à la promesse de votre marque, soyez authentique et assurez-vous que votre message est sincère.

Pour résumer en 3 questions

Quelles émotions sont les plus utiles dans le cadre d’une campagne de marketing émotionnel ?

Ce sont en général des émotions fortes, plutôt positives comme la joie ou le bonheur et qui suscitent le partage. Le plus souvent, un contenu émotionnel ne fait appel qu'à une seule émotion pour attirer l’attention des consommateurs.

Pourquoi le marketing émotionnel fonctionne-t-il si bien ?

L'émotion est une force si forte qu'elle peut influencer une décision et inciter les gens à agir. C'est pourquoi c'est une technique de marketing efficace pour capter l’attention des consommateurs ou client et les inciter à prendre des mesures spécifiques comme un acte d’achat et par conséquent à atteindre vos objectifs commerciaux.

Pourquoi le marketing émotionnel est-il important pour votre marque ?

Quelle que soit votre offre, votre cible veut plus que la simple proposition de valeur de votre produit. En effet, vos clients cherchent des marques en accord avec leurs valeurs personnelles et qui parlent à leurs émotions. De ce fait, si vous ajoutez des campagnes de marketing émotionnel à votre stratégie, vous allez en tirer de nombreux avantages : un chiffre d’affaires plus élevé et des clients plus heureux sur le long terme.

Pensez-vous pouvoir aligner vos objectifs et stratégies marketing globaux avec des campagnes de marketing émotionnel ?