Où en étions-nous donc ? Ah oui, au 101ème critère pour être mieux classé sur Google !

Une fois n’est pas coutume. Aujourd’hui, Laurent, l’un des co-fondateurs de #audreytips, prend la plume, ou plutôt le clavier, pour rédiger cet article.

En effet, Audrey a attrapé un petit rhume printanier, rien de grave, mais elle préfère se reposer.

Alors, je reprends là où elle s’était arrêtée dans sa liste des critères influençant le classement Google.

Bien que je connaissais la plupart des premiers critères listés, certains ont été des découvertes.

Certains m’ont même vraiment surpris !

A nouveau, il faut rendre à César ce qui est à César.

Cette série d’articles est très directement inspirée par l’excellent article de Brian Dean, spécialiste du SEO.

Préambule : Google conserve la structure de son algorithme de classement au fond d’un coffre bien gardé. C’est pourquoi les critères exposés dans cette série d’articles ne peuvent être que des suppositions. Cette liste ne constitue pas non plus une liste exhaustive. En outre, l’algorithme fait l’objet de mises à jour constante. Ainsi, il se peut que parmi ces 200 critères, certains ne soient plus d’actualité ou temporairement non activés.

Pour vous faire votre propre opinion sur la pertinence de chacun des critères, placez-vous dans les chaussures de Google. Son unique objectif est de positionner en haut de ses résultats les meilleurs contenus en accord avec notre requête et son intention.

Alors maintenant que ce préambule est fait, reprenons notre liste des critères pour être mieux classé sur Google.

Etre mieux classé sur Google : les critères relatifs aux backlinks

Etre mieux classé sur Google : les critères relatifs aux backlinks

Je poursuis sur la liste des critères autour des liens retours (ou backlinks).

Pour estimer la popularité de votre site Internet, Google analyse le nombre et la qualité des backlinks.

En effet, chaque lien est considéré par les moteurs de recherche comme un vote en faveur de ce site.

C’est pourquoi, les backlinks sont un élément fondamental pour être mieux classé sur Google.

Autrement dit, plus vous accumulez de bons liens retours, plus votre site est bien positionné dans les résultats de recherche.

Voici quelques critères qui, je pense, estime la qualité d’un backlink.

L’extension pays du nom de domaine où se trouve le backlink

Le fait que l’extension du nom de domaine du site sur lequel se trouve le backlink soit dans un pays donné, vous aide à être mieux référencé, pour ce pays-là.

Donc si un de vos backlinks se trouve sur un site en “.fr”, le classement de votre site est mieux classé sur google.fr.

Mon conseil : si vous avez une stratégie commerciale nationale, ciblez des sites ayant des extensions nationales en priorité, pour votre construction de backlinks.

La position du lien dans le contenu de la page

Un backlink placé en haut de la page, plutôt qu’en bas de page présente un léger avantage pour le « poids » de ce lien pour votre SEO.

A priori, ce n’est pas un critère très important.

Mon conseil : à garder à l’esprit lorsque vous rédigez un article invité qui sera publié sur un autre site.

La position du lien dans la page elle-même

Ce critère est très proche du précédent.

Ce critère repère où se trouve le lien dans la page :

  • Est-il dans le contenu de la page (ce qui est le mieux) ?
  • Ou dans la colonne de droite, voire dans le pied de page qui sont 2 emplacements moins performants pour votre référencement.

Mon conseil : si vous êtes en position de demander au propriétaire du site qui crée un backlink vers le vôtre, préférez un backlink dans le contenu texte et au début de celui-ci. Cette règle est facile à respecter si vous rédigez vous-mêmes un article invité sur un site tiers. En plus, vous enlevez du travail à votre hôte, tout le monde est gagnant.

La pertinence du site sur lequel se trouve le backlink

Google est obnubilé par la qualité et la pertinence des informations qu’il présente aux internautes

C’est pourquoi, un backlink présent sur un site dont le contenu est cohérent avec l’activité de votre société, est un facteur positif pour être mieux classé sur Google.

Mon conseil : d’une manière générale en SEO, et pour les backlinks en particulier, pensez toujours à la pertinence, la pertinence … et la pertinence.

Le reste coule de source !

La pertinence de la page elle-même sur laquelle est positionné le backlink

La pertinence de la page elle-même sur laquelle est positionné le backlink

Ce critère est encore très proche du précédent.

A priori, Google évalue la pertinence du contenu de la page sur laquelle se trouve le backlink selon le contenu de votre propre site/page.

Mon conseil : si vous avez la possibilité de négocier sur quelle page se trouve un backlink, préférez donc une page qui traite du même sujet (ou d’un sujet très proche) que celui sur la page destination sur votre site.

Prenons un exemple : vous êtes fleuriste et vous avez envie de proposer un lien vers une page présentant vos magnifiques bouquets de roses. Vous contactez une blogueuse passionnée par les fleurs. Elle accepte de publier un article parlant de votre magasin. Elle vous propose de rédiger un article sur les fleurs de manière générale. Bien que positif, ce backlink n’est pas aussi performant que si l’article parle spécifiquement de roses. Demandez-lui donc d’orienter le contenu dans cette direction.

Le sentiment du texte entourant le lien retour

Google est de plus en plus intelligent.

Les experts en SEO supposent que son algorithme de classement est maintenant capable de déterminer si le texte qui contient votre backlink est plutôt un avis favorable ou au contraire défavorable !

Évidemment si l’avis est favorable, le poids de ce backlink gagne en valeur et votre site est mieux classé dans les pages de résultats de Google.

La présence du mot-clé dans le titre de la page : le top pour être mieux classé sur Google

Vous voulez faire encore plus fort !

Obtenez un backlink, dont le titre de la page sur lequel il se trouve, contient le mot-clé pour lequel vous avez optimisé votre propre page cible.

C’est a priori un critère avec une forte pondération pour l’algorithme de Google et donc pour vos positions sur les pages de résultats.

Continuons sur mon exemple de la fleuriste et de la blogueuse. Le site de la fleuriste contient une page cible optimisée pour le mot-clé « roses printanières rouges ». Si la blogueuse inclut « roses printanières rouges » dans le titre de la page contenant le backlink, c’est bingo !

Mon conseil : encore une chose à demander ou proposer pour être mieux classé sur Google lorsque vous recevez un backlink.

Une vélocité d’acquisition de backlinks positive

être mieux classé sur Google - Une vélocité d'acquisition de backlinks positive

Oulala, de quoi s’agit-il exactement ?

La vélocité de backlinks correspond à la vitesse d’acquisition de nouveaux backlinks vers votre site d’entreprise.

Si votre vélocité de backlinks est positive, c’est-à-dire que vous gagnez plus de backlinks que vous en perdez, vous allez remonter dans les classements de Google !

Là encore, Google est logique avec lui-même.

Si un contenu est de qualité, un backlink augmente votre visibilité à d’autres internautes. Logiquement, ils vont aussi le “backlinker” si votre contenu de très grande qualité.

Une vélocité de backlinks négative

Par contre, il est également possible que cette vélocité soit négative.

Pour cela, il suffit que les sites qui contiennent des backlinks les suppriment, sans que des nouveaux ne viennent les remplacer.

C’est très pénalisant pour votre référencement naturel dans Google. En effet, le moteur de recherche considère que votre site est en perte de vitesse, que sa popularité est en train de baisser.

Mon conseil : dans une stratégie de backlinks efficace et pour profiter à fond de ces 2 derniers critères, il est important de travailler sur la durée… Ne vous précipitez pas trop et gardez-en pour plus tard. Etalez dans le temps votre construction de backlinks. Car si vous en créez trop d’un coup, vous aurez plus de difficultés à maintenir le rythme dans la durée. Et les inévitables futures destructions de backlinks vont vous pénaliser.

Ne jamais oublier : le référencement naturel est un travail de longue haleine… C’est une course de fond plus qu’un sprint.

La présence de liens sur des pages « Hub »

Un « hub » en anglais signifie « plateforme ». En Marketing Digital, c’est une page Web sur laquelle beaucoup d’infos sont présentes avec de nombreux visiteurs.

Ce sont des sites ou pages considérées par Google, et par les internautes, comme des ressources de haut-niveau. On peut bien sûr citer Wikipedia, mais aussi des sites comme « Comment Ca Marche« .

Le fait d’avoir un backlink présent sur l’un de ces sites semble être extrêmement positif pour votre SEO.

Mon conseil : repérez ces sites en relation avec votre secteur d’activité. Puis faites vous connaître. Si vos contenus, produits et services font du sens pour ce site, ils vous citeront. C’est une façon d’acquérir un ou plusieurs backlinks de qualité.

La présence de liens sur des pages à forte autorité

Un backlink qui vous provient d’un site à forte autorité a plus de poids qu’un lien provenant d’un site moins connu ou de niche.

Mon conseil : Gagner un backlink sur un site d’autorité importante n’est pas une chose aisée à obtenir. Alors, ne délaissez pas la construction de backlinks sur des sites de niche. En effet, mis bout à bout, s’ils sont assez nombreux et pertinents, leur impact peut être aussi important.

Un backlink provenant de Wikipedia

être mieux classé sur Google - Un backlink provenant de Wikipedia

Wikipédia est l’encyclopédie la plus importante sur Internet.

Malheureusement, les liens externes ont un attribut en « NoFollow ».

Donc normalement, la grande majorité ne sont pas pris en compte par les moteurs de recherche au même titre qu’un lien de « DoFollow ».

Et pourtant, certains experts du Marketing Digital pensent que la présence d’un lien vers le site de votre entreprise, sur Wikipedia, peut vous donner un peu plus de crédibilité auprès de Google.

Les mots-clés en co-occurrence

Les mots en co-occurrence sont les les mots qui entourent le lien qui pointe vers votre site.

Le fait que ces mots, proches du lien, soient bien en relation avec la page cible sur votre site d’entreprise, est positif pour la pondération de ce lien.

Mon conseil : si vous pouvez négocier le contenu texte qui entoure le backlink, suggérez d’ajouter un peu de texte sémantiquement lié à votre activité professionnelle. C’est encore une règle à ne pas oublier si vous rédigez vous-même l’article ou si vous pouvez relire une interview avant sa publication.

L’âge du backlink

Le poids affecté à un backlink augmente avec le temps.

Plus il existe depuis longtemps, plus il va impacter votre référencement naturel dans Google. Autrement dit, s’il est récent, il doit « faire ses preuves » pour le moteur de recherche.

Mon conseil : bichonnez vos backlinks les plus anciens. Pour cela, maintenez une relation de proximité avec le propriétaire du site, surtout s’il s’agit d’un site Web très pertinent pour votre activité.

Les backlinks provenant de « vrais sites » par rapport aux sites de « spam »

Sur Internet aujourd’hui, il y a de plus en plus de « faux blogs » et de portails créés uniquement dans une optique d’influencer le SEO pour des clients divers…

Évidemment, Google le sait et ne se laisse pas gruger !

Son algorithme analyse des signaux pour distinguer l’interaction sociale et la présence d’une marque sur le site. En conséquence, si le site est un site de spam, le backlink est même plus pénalisant qu’autre chose.

Mon conseil : visez, pour vos backlinks, uniquement des sites sérieux et crédibles.

Un profil de backlink naturel

Le site Web de votre entreprise possède forcément des backlinks. Je vous le souhaite en tout cas !

Tous ces backlinks et leurs caractéristiques constituent le « profil de backlinks » de votre site Web.

Si vous faites les choses de manière normale et naturelle, vos backlinks le sont aussi. Et un site avec un profil de liens naturel est favorisé par Google.

Par contre, votre profil de backlinks est beaucoup moins naturel si vous forcez les choses :

  • En étant trop rapide ou volontaire dans votre stratégie d’obtention de backlinks,
  • Ou si vous « industrialisez » trop les choses,
  • Voire pire, si vous achetez des backlinks sur certains sites spécialisés qui vous vendent des offres de type « 500 backlinks pour 100 dollars » (à éviter à tout prix).

Mon conseil : faites les choses progressivement, sans optimisation excessive. Dans le cadre votre stratégie de création de backlinks, comme celle de la production de contenu, soyez naturel !

Les liens réciproques

être mieux classé sur Google - Les liens réciproques

Google prend en compte aussi l’existence de liens réciproques.

En effet, certains sites vous proposent : “mets-moi un lien, je t’en mettrai un en échange”.

Attention à ne pas abuser de cette pratique. Si la proportion de liens réciproques est forte dans votre profil de backlinks, Google considère ceci comme de l’optimisation excessive.

Mon conseil : concrètement, méfiez-vous des gens qui vous proposent de positionner un lien vers votre site sur le leur, en échange d’un lien sur votre site vers le leur. En effet, Google fait attention à cela et peut vous pénaliser. En  plus, ces sites ne sont pas forcément pertinents par rapport à votre activité.

Les liens créés par les utilisateurs

Le moteur de recherche est capable de distinguer les liens créés par les internautes qui visitent un site de ceux créés par le propriétaire du site.

Si par exemple, vous mettez un lien dans les commentaires de cette page, Google sait faire la différence avec un lien inclus dans le contenu de cette même page.

Les liens provenant de redirections 301

Il est possible que des liens provenant d’une redirection 301 soient un peu moins performants que des liens sur un site non redirigé.

Mais ce critère ne semble pas être très important tant qu’il n’y a pas de redirection de redirection…

Les microformats Schema.org

Le poids d’un backlink inséré dans une page avec des données structurées, est renforcé et va plus influer sur votre référencement naturel.

Les données structurées (ou microformats) sont des extraits de code servant à labelliser des contenus sur une page web.

Par exemple, sur une page de recette de cuisine, les données structurées servent à identifier les ingrédients, le temps et la température de cuisson, les calories…

Ainsi, c’est beaucoup plus simple pour Google de comprendre certains contenus d’une page.

Par conséquent, c’est aussi plus simple de juger de la pertinence d’un backlink.

Une présence dans DMOZ

Brian Dean cite aussi qu’être référencé dans l’annuaire DMOZ – pour « Directory Mozilla » – donne un peu plus de poids aux liens.

Mais comme l’annuaire a fermé ses portes depuis Mars 2017 d’après Wikipedia, je considère que ce critère est devenu très certainement obsolète.

Le TrustRank du site qui contient le backlink pour être mieux classé sur Google

Dans le deuxième volet de cette série, j’ai évoqué un indicateur de confiance, appelé TrustRank, dont la protection de la marque est tombée en 2009.

Quoiqu’il en soit, le poids d’un backlink prend certainement en compte un indicateur de confiance du site sur lequel ce lien retour est présent.

Et logiquement, plus cet indicateur est élevé, plus le backlink vous sert à être mieux classé sur Google.

Mon conseil : à nouveau, choisissez des sites crédibles, sérieux, reconnus et pertinents, lorsque vous en cherchez à qui demander des backlinks.

Le nombre de liens sortants sur la page

Si la page sur laquelle vous obtenez un backlink contient énormément de liens sortants, Google diminue le poids pour votre lien.

En effet, il semble répartir ce poids sur tous les liens sortants de la page.

Mon conseil : si possible, tentez d’obtenir des liens backlinks sur des pages qui ne sont pas surchargées en liens sortants. Par exemple, le fait d’avoir un lien dans une « liste des 200 fleuristes de Dijon » est de (bien) moindre intérêt que d’avoir un lien sur une page qui liste les « 10 meilleurs fleuristes de Dijon ».

être mieux classé sur Google - Les liens venant des forums

Les liens venant des forums

A une époque, les experts en SEO se sont aperçus que mettre des liens vers les sites de leurs clients partout dans les forums donnait de bons résultats.

Aujourd’hui, Google suit ce type d’optimisation abusive de très près…

Son algorithme a évolué pour que le classement Google ne soit plus perturbé par ce type d’agissements.

Mon conseil : si vous créez des backlinks sur des forums, choisissez des forums réellement pertinents pour votre activité. Faites-le de manière utile pour les autres utilisateurs du forum et ne comptez pas trop là-dessus pour être mieux classé sur Google.

Le nombre de mots du texte contenant le backlink

Si le backlink est inclus dans un article de fond, de 500 ou 1 000 mots, l’impact pour le SEO de votre site Web est plus fort que dans un petit encart de texte de 25 mots.

Mon conseil : avoir un lien vers votre site dans un encart n’est pas inutile. Par contre, pour être mieux classé sur Google, il vaut mieux, de loin, qu’il soit présent dans une interview, un article de fond, une analyse détaillée de votre produit…

Voici le lien pour tout savoir sur 25 autres critères de l’algorithme de Google.

Qu’avez-vous trouvé d’intéressant parmi ces 25 nouveaux critères ?