Le courrier électronique est un canal de Marketing puissant.

Selon comarketing news, 64 % des experts en Marketing perçoivent le courrier électronique comme le canal ayant le meilleur retour sur investissement, devant le site web de l’entreprise (52 %) ou les annonces de Google Ads (34 %).

C’est aussi le moyen le plus fiable pour communiquer en ligne :

  • 88 % des destinataires ouvrent les mails publicitaires parce qu’ils font confiance à l’expéditeur,
  • Et 87 % parce qu’ils connaissent l’expéditeur (source SNCD).

Laurent me disait l’autre jour :

J’ai regardé des indicateurs de performance de ta newsletter. Tu peux avoir de meilleurs rendements en segmentant ta base de contacts.

Segmenter mes contacts ?

Selon Définitions Marketing, un segment est un sous-ensemble homogène d’une population (clients, prospects, consommateurs) sur lequel il est possible de pratiquer des actions de marketing différenciées.

Les experts en Marketing Digital parlent encore de ciblage.

Entrons dans le vif du sujet.

Une erreur d’Email Marketing trop courante

Contrairement à ce que certains spécialistes du Marketing affirment, le Marketing par courriel est plus efficace que jamais.

Les dépenses en Email Marketing continuent de croître. Elles ont dépassé les 2,5 milliards de dollars en 2017, avec plus de 294 milliards d’emails envoyés quotidiennement.

En plus, comme de plus en plus de personnes lisent leurs emails sur un mobile, c’est un moyen à ne pas ignorer si vous voulez maintenir vos ventes.

Bien ciblée, une campagne d’emails est l’une des meilleures façons de donner à vos abonnés le moyen de s’engager immédiatement avec votre marque.

Oui, j’ai volontairement mis en gras “bien ciblé” dans la phrase précédente.

En effet, ignorer ces 2 mots est le piège à éviter absolument.

C’est sûrement l’une des raisons pour lesquelles le marketing par courriel a si mauvaise presse ces jours-ci.

Alors quelle est cette erreur que nous faisons tous ?

Une erreur de marketing email que beaucoup d’entrepreneurs font

Nous envoyons le même email à toute notre base de données.

En effet, trop de chefs d’entreprise ne segmentent pas leur base de données.

Ils envoient donc le même email à toute leur liste de contacts en espérant qu’un certain pourcentage de lecteurs va :

  • l’ouvrir,
  • le lire,
  • Et enfin cliquer sur le bouton d’appel à action (CTA).

Mais que se passe-t-il lorsqu’un abonné à votre liste de diffusion reçoit l’un de ces courriels non-pertinents ?

Il le supprime, se désabonne, voire pire, déclare cet e-mail comme indésirable.

Bref, ça ne marche pas !

  • Non seulement, cette approche handicape votre capacité à établir une relation authentique avec votre auditoire,
  • Mais en plus, cela détériore votre image de marque et votre réputation d’expéditeur d’emails.

Bref, vous êtes perdant à tous les coups !

Bonne nouvelle, c’est assez facile de corriger cette erreur

Bonne nouvelle, c’est assez facile de corriger cette erreur

Tout d’abord, vous devez avoir une compréhension précise de votre cible et savoir comment elle perçoit votre offre.

Au fil du temps, vous allez progressivement créer des profils type en recueillant :

  • Leurs caractéristiques démographiques,
  • Leurs besoins, leurs désirs,
  • Et leurs comportements, y compris leurs interactions avec votre marque, les marques concurrentielles et leurs achats.

Alors, comment analyser les besoins de votre cible ?

C’est une démarche complémentaire à celle pour établir vos persona.  En effet, la segmentation d’email repose sur le comportement du destinataire.

  • Sans segmentation, la plupart des emails finissent à la corbeille.
  • Avec une segmentation ad-hoc, votre lecteur a envie d’en apprendre davantage sur votre marque, voire d’acheter un de vos produits ou services.

Recueillir ces données est donc crucial pour créer un contenu pertinent pour vos e-mails.

Que vous ayez une plate-forme sophistiquée d’envoi de newsletter comme MailChimp, ou juste une feuille de calcul sous Excel, la puissance de toutes ces données est inestimable.

Avec ces données, vous allez pouvoir segmenter vos listes de contacts en accord avec vos personas.

Vos emails sont plus ciblés et plus pertinents.

La probabilité que vos abonnés cliquent sur le CTA, inclus dans vos emails, est donc plus forte. Le taux de clic de vos campagnes d’emailing va grimper.

En conclusion, une stratégie de ciblage adaptée et une segmentation de votre liste de courriels augmentent le rendement de vos newsletters tout en vous démarquant de votre concurrence.

Si vous êtes prêt à maximiser votre budget marketing, générer plus de conversions en diffusant des messages plus pertinents à votre public, la segmentation de votre liste de diffusion est un excellent point de départ.

Mais de quelles données avez-vous besoin pour bien segmenter vos contacts ?

Pour vous aider à démarrer sur la segmentation de base, voici 9 critères à envisager pour segmenter efficacement votre liste d’adresses email.

1. Segmenter vos contacts selon l’âge

Même si cela n’est pas forcément pertinent pour toutes les entreprises, l’étendue de l’âge de vos clients ou prospects est sûrement assez large.

L’âge est donc un premier critère de segmentation.

Il est même essentiel pour certains secteurs d’activité. Par exemple, vous ne vendez pas de la façon un même produit à un adolescent qu’à sa maman qui fait l’acte d’achat.

Mon conseil : en catégorisant votre liste selon l’âge du destinataire, vous adaptez votre message, les visuels et les offres que vous envoyez, sans “blesser” personne.

2. Le critère du sexe

Le critère du sexe - emailing

Le sexe est un deuxième critère extrêmement simple pour segmenter vos contacts.

Vos produits et services ont peut-être des versions différentes selon le genre de vos clients.

L’exemple qui me vient immédiatement à l’esprit est les chaussures…

Il est évident que les modèles diffèrent selon le sexe, même si dans tous les cas elle se portent au pied !

Mon conseil : si votre offre est “sensible” au genre, assurez-vous que le contenu de vos e-mails correspond au bon public.

3. Segmenter vos abonnés selon leur fonction

Ce critère est particulièrement bien adapté pour les entreprises dont l’offre s’adresse à une autre entreprise (B2B).

Un responsable des ressources humaines est-t-il intéressé par votre nouvelle offre de financement pour les photocopieurs ?

Probablement pas.

Mon conseil : demandez à vos abonnés leur fonction au sein de l’entreprise pour laquelle ils travaillent et vous avez une occasion en or de segmenter votre base de données selon ce critère.

4. Regrouper vos contacts selon le secteur d’activité

Là encore, si votre activité est principalement B2B, vos produits s’adressent sûrement à plusieurs secteurs d’activité.

Avec un tel critère de segmentation, il est plus facile de personnaliser le contenu de votre newsletter, selon les problématiques de ce secteur.

Par contre, si tous vos abonnés sont dans une même et unique liste, une grande partie de votre contenu devient trop générique et les bénéfices de votre offre trop flous.

Mon conseil : segmenter votre liste de contacts selon le secteur d’activité de vos abonnés pour diminuer le taux de désabonnement.

5. L’historique des achats est un bon critère de segmentation

Segmenter selon la fonction - emailing

Si une personne achète vos produits dès qu’ils sont disponibles, il y a de fortes chances qu’il en soit de même lors du prochain lancement de produit.

De même, si j’achète une machine à café, il va probablement avoir besoin de capsules de café ou de kit de détartrage à l’avenir.

Mon conseil : l’historique des achats est une mine d’or pour segmenter vos contacts en fonction des habitudes d’achat de vos clients.

6. Bichonner vos meilleurs clients

Dans la vraie vie, je suis persuadée que vous portez une attention particulière aux personnes qui achètent régulièrement chez vous.

En Marketing Digital, pourquoi pas leur envoyer :

  • Un simple “merci” après une vente,
  • Voire une offre spéciale en signe de remerciement.

Mon conseil : regrouper vos meilleurs clients dans un même segment pour leur adresser le bon message au bon moment.

7. Tenez compte des réponses à vos enquêtes

Si vous effectuez une enquête pour savoir qui est intéressé par un type particulier de produit, je vous conseille de créer une liste pour ceux qui répondent “oui”.

De cette façon, lorsque le produit en question est disponible, vous leur adresserez facilement avec un message d’annonce. Le taux de clic de cet email sera forcément très fort.

8. Remercier vos clients qui participent à un programme de  parrainages

9 Critères Pour Segmenter Vos Abonnés Newsletter

Quelle est la meilleure façon de dire « merci » aux clients qui ont eu la gentillesse de vanter les mérites de votre entreprise ?

Vous avez mis en place un programme de parrainage.

Alors, créez un segment pour tous les parrains. Puis, adressez-leur un message de remerciement ou une offre spéciale de temps en temps.

Vos abonnés vont apprécier et continuer naturellement de recommander votre marque. De votre côté, vous allez conquérir facilement de nouveaux clients.

9. Distinguer les clients en magasin physique des internautes

Votre offre est présente dans des magasins physiques mais aussi sur votre site web.

Je vous conseille là aussi de bien distinguer les personnes qui visitent vos magasins physiques de ceux qui vous connaissent uniquement sur votre site web. De cette façon, vous pouvez, par exemple, inciter les internautes à vous rendre visite et vice et versa.

Pour conclure sur la segmentation de votre liste de contacts

Évidemment, ces 9 critères pour segmenter vos contacts ne sont pas exclusifs.

On peut être une femme, de 30 ans et cliente fidèle de telle marque.

La plupart des outils d’envois de campagne d’emails permettent d’affecter un même contact dans plusieurs segments. Peu importe comment vous le faites : avec des listes, des champs ou encore des étiquettes (tags )…

En tout cas, c’est facilement le cas avec MailChimp, un outil d’envoi d’emails que je connais bien.

Ne me faites pas dire ce que je ne pense pas.

Comme tous les autres leviers du Marketing Digital, l’optimisation d’une campagne d’emails est complexe.

Par contre, si vous n’êtes pas satisfait des retours de vos campagnes d’Email Marketing, il y a forcément des choses à améliorer. Et les outils professionnelles vous donne accès à des indicateurs de performances que vous devez suivre.

Les bienfaits de la segmentation de votre base de contacts sont rarement abordés par votre plateforme d’envoi de mails.

C’est à vous de :

  • Suivre les meilleures pratiques en matière d’e-mail,
  • Cibler votre audience avec des messages pertinents,
  • Envoyer uniquement des courriels aux contacts autorisés,
  • Supprimer les adresses électroniques invalides de manière proactive.

Une chose est sûre.

En suivant ces 9 conseils de segmentation tout en se concentrant sur l’engagement de vos clients, vos campagnes d’emailing seront plus performantes !

Avez-vous déjà segmenté votre liste d’email ? Si oui, quels ont été vos résultats ? sur quels critères ?


Also published on Medium.