Pas facile de savoir quoi mettre dans son email de bienvenue.

Vous avez peur de faire des erreurs ? Vous ne savez pas quoi mettre ? Par où commencer ? Que dire ? Que mettre comme objet ? Comment être impactant ?

En plus, vous savez peut-être que c’est l’email qui va être le plus ouvert par votre liste.

En effet, le taux d’ouverture moyen d’un mail de bienvenue est de 82 % à comparer au 22 % d’une simple newsletter (source oberlo).

Vous avez passé des heures et des heures, des jours et probablement des semaines à créer votre lead magnet et à structurer votre landing page afin de créer votre liste email.

Car comme on vous l’a dit “Money is in the list”.

Imaginez la joie d’avoir vos premiers inscrits. Mais au lieu de ça, vous vous rendez compte que peu de personnes ouvrent votre premier email. Et vous voilà totalement ignoré par vos prospects.

Et s’ils n’ouvrent pas votre premier mail, quelle chance pour vous qu’ils ouvrent le second ? Les chances ne sont pas en votre faveur !

Rageant, frustrant, énervant !!!!

Vous vous dites :

  • Que vous avez fait ce travail pour rien,
  • Que ces gens sont nuls, qu’ils passent à côté de la valeur ajoutée que vous apportez,
  • Pire, vous pensez que vous êtes nul…

Alors quelles sont les erreurs les plus courantes dans un email de bienvenue et comment y remédier ?

C’est l’échange que j’ai eu avec Mélanie Couillard, Copywriter au service des entrepreneurs chez Comm’Aile.

C’est pourquoi, vous allez découvrir des astuces dans cet article pour réussir votre premier email en évitant ces 5 erreurs fatales (que tout le monde fait) afin d’exploser vos taux d’ouverture ! Et de donner envie à votre prospect de lire le second mail, puis le troisième…

Erreur fatale 1 : Offrir le lead-magnet avant l’email de bienvenue

Erreur fatale 1 : Offrir le lead-magnet avant l’email de bienvenue

Je vois beaucoup cette erreur chez de nombreux entrepreneurs. Et, je suis sûre que vous l’avez déjà vu…

Cette erreur, c’est d’offrir votre lead magnet au mauvais moment, c’est-à-dire au moment où votre lecteur inscrit son adresse email, directement sur votre page web.

Maintenant qu’il a téléchargé son lead magnet qu’elle est la probabilité qu’il ouvre votre email ?

0 !

Tout simplement, ne cherchez pas plus loin.

Votre lecteur est probablement en train de dévorer votre contenu. Voire pire, il l’a enregistré sur son bureau et est passé à l’article suivant dans sa recherche Google !

Au lieu de ça, offrez votre cadeau dans le premier email que vous envoyez.

Une autre erreur qui en découle est de ne pas envoyer d’email de bienvenue du tout !

Le lendemain ou quelques jours plus tard, lorsqu’il reçoit votre newsletter, il ne se rappelle probablement plus de vous. Car vous n’avez pas réussi à créer la connexion émotionnelle qu’offre le premier mail.

La conséquence directe, c’est que vous allez recevoir directement un désabonnement.

Voire pire, vous serez déclaré comme du spam !

Terminé, bonsoir !

Alors comment créer cette connexion émotionnelle dès votre premier email ?

Erreur 2 : N’écrivez surtout pas ce titre dans votre mail de bienvenue, cette méthode contre intuitive !

Ce titre qui semble évident, mais qui va vous desservir et je vous explique pourquoi ! Et surtout comment y remédier.

Mais laissez-moi vous raconter une histoire.

Votre lecteur s’est réveillé avec une douleur au dos ce matin. Une douleur qui l’empêche depuis plusieurs jours, semaines, mois de dormir. Une douleur qui l’obsède…

Mais aujourd’hui, il décide de passer à l’action, soit parce qu’il en à marre de souffrir soit parce qu’il reconnaît enfin le problème.

Que va-t-il faire ?

  • Se plonger dans Google,
  • Trouver une solution à son problème,
  • Plutôt une solution simple, rapide et efficace.

Dans cette perspective, vous vous doutez bien que votre site n’est pas le premier, ni le dernier qu’il va visiter !

Sa douleur est trop grande pour cela et puisqu’il a enfin décidé de passer à l’action, il est à fond !

Après avoir scrollé quelques sites, fait des recherches et donné son adresse mail à quelques sites de confiance…

Le voilà qu’il ouvre sa boîte d’emails pour récupérer ses cadeaux.

À votre avis que voit-il dans sa boîte mail ?

Bienvenue {prénom}

3, 4, 10 emails avec comme titre « Bienvenue » ou encore “Voici votre cadeau”…. Votre premier email avec un titre courant comme celui-ci ne vous différencie pas de la masse.

C’est donc le moment idéal de vous différencier de tous vos concurrents qui écrivent cet objet !

Rédigez des objets d’email attrayants et accrocheurs.

Mon astuce : rappelez votre promesse, la promesse qui se trouve sur votre landing page ! Cette promesse qui a fait passer à l’action votre lecteur en vous donnant son adresse mail.

Astuce promesse : Comment faire pour [bénéfice] avec [votre méthode] (même si [objection]) ?

Dans mon exemple, cela pourrait être : Comment ne plus avoir mal au dos avec ces 7 exercices (même si vous n’êtes pas souple) ?

Erreur fatale 3 de votre mail de bienvenue : Ne parler que de vous et de votre super produit/service

Erreur fatale 3 de votre mail de bienvenue : Ne parler que de vous et de votre super produit/service

Pour le nouvel an, j’ai rencontré un couple d’amis de mes amis. La soirée était agréable.

Mais…

Un des invités à passer la soirée à ne parler que de lui !

Et de son année 2020 pas terrible, des soucis de crèche pour ses enfants, de son chef qui l’ennuie, de ses projets voyages pour 2021, de sa perspective d’évolution de carrière, et j’en passe…

Gonflant, épuisant, soûlant.

Quelle est la chance pour que je l’invite à nous revoir ? 0 ! Juste 0

Ce n’est absolument pas la bonne méthode pour conquérir de nouveaux clients, ni pour se démarquer de la concurrence !

Nous avons tous envie qu’on s’intéresse à nous, à nos désirs, à nos projets.

C’est comme cela. L’humain est égoïste et a un profond désir d’être reconnu.

Alors évitez de parler uniquement de vous dans ce premier email et intéressez-vous à votre lecteur !

Parlez de lui ! Parlez de ces ambitions ! De ces désirs ! De ces douleurs

En parlant de ces 2 sujets (douleurs et désirs), vous allez créer une connexion émotionnelle avec lui.

Mentionnez ce que la lecture de votre lead-magnet ainsi que la lecture de vos newsletters vont lui apporter dans son quotidien et fixer le cadre des échanges :

  • Quelles transformations peut-il espérer ?
  • Quels changements peuvent s’opérer dans sa vie en suivant vos conseils ?
  • Quand va-t-il recevoir vos newsletters ?
  • À quelle fréquence ?
  • Quels sont les sujets abordés ?

Faites un court storytelling qui montre que vous êtes expert dans ce domaine et que votre entreprise apporte de la valeur parce que vous avez :

  • Été auparavant confronté à ses propres soucis et que donc que vous comprenez ce qu’il ressent,
  • Aidé des dizaines de personnes qui étaient dans sa situation.

C’est l’occasion de rassurer votre lecteur et lui montrer que vous maîtrisez votre domaine, tout en lui souhaitant la bienvenue.

Un storytelling même court renforce la connexion émotionnelle.

Erreur 4 : Ne pas lui demander de vous ajouter à ces contacts

Il a bien reçu votre mail, il l’a lu avec attention.

Il se dit “Yes, sympa ce gars, je vais lire son email, parce qu’il va m’apporter de la valeur, des conseils à mettre en place… Je lui fais confiance.”

Bravo à vous !!! Ceci est un mail de bienvenue réussi !

Mais si vos prochains emails arrivent dans sa boite des courriers indésirables ?

Une solution consiste à lui proposer d’ajouter votre adresse d’envoi à ses contacts.

Vous pouvez même aller plus loin, en lui facilitant la tâche et en écrivant un court tuto. Un “comment faire” si vous utilisez Gmail, Outlook, Yahoo…

C’est tout simple, mais terriblement efficace !

Je vous livre une autre astuce, dans la suite, pour ne plus atterrir dans la boîte de réception de vos prospects !

Erreur 5 : Ne pas ajouter de call to action (en BONUS le meilleur appel à l’action)

Erreur 5 : Ne pas ajouter de call to action (en BONUS le meilleur appel à l’action)

Comme chacun de vos posts sur les réseaux sociaux, comme chacun de vos articles de blogs, comme chacun de vos mails, comme chacune de vos newsletters, vous devez insérer un appel à l’action ou Call-to-Action en anglais (CTA)

Pourquoi ajouter un CTA ?

Il faut toujours inciter votre lecteur à passer à l’action : répondre à une question, donner son avis dans un commentaire, donner ses disponibilités à un RDV…

Sans appel à l’action, nous avons plus de difficulté à passer à l’action… Étrange notre psychologie !

Le meilleur CTA pour votre mail de bienvenue ? Cette technique utilisée uniquement par les pros du copywriting ?

La voici !

Demandez à votre lecteur de vous répondre dès votre Welcome email en vous expliquant sa plus grande problématique actuelle !

Pourquoi ?

Je vois au moins 2 bonnes raisons !

  • La première concerne les spams. En vous répondant, les différents comptes de messagerie vous considèrent comme un contact fiable. Plus de personnes vous répondent plus vous avez vos chances de sortir de la boite SPAM de vos prospects.
  • Le second avantage est que vous allez connaître la principale problématique de votre lecteur et donc proposer du contenu en conséquence, vous pouvez aussi segmenter votre liste mail pour cela.

C’est aussi une bonne façon de répondre à son mail en apportant un début de solution afin de vous montrer comme expert et comme une personne digne de confiance.

audrey : merci Mélanie pour ces 5 erreurs malheureusement trop courantes sur l’email de bienvenue. Je me permets d’ajouter qu’une autre erreur est de ne pas vérifier que ce premier email est bien lisible sur un mobile.

Conclusion sur les erreurs classiques d’un message de bienvenue

La première erreur fatale est de ne pas envoyer de mail de bienvenue ! Vous loupez une occasion en or de créer une connexion émotionnelle avec votre prospect.

D’autant plus que ce premier email à un fort taux d’ouverture ! Ne passez pas à côté de cette chance !

La seconde erreur est un titre banal, que l’on a déjà vu des centaines de fois !

Marquez votre différence dès le titre accrocheur de votre objet et différenciez-vous de vos concurrents !

La troisième erreur est de ne parler que de vous et de votre super produit et/ou service !

Votre lecteur a une douleur, il cherche des réponses et pas un énième “je suis le meilleur, écoutez-moi”.

Demandez à votre lecteur de vous ajouter à sa liste de contact afin de ne pas louper les informations utiles qui vont lui être envoyées dans les prochains jours.

Un appel à l’action qui va faire toute la différence en termes de spam et de séquençage de votre liste email. Pensez que plus vous aurez une meilleure connaissance de votre avatar, plus vous vendrez des offres utiles et nécessaires à vos futurs clients.

Les experts parlent beaucoup de stratégies autour du Marketing Digital. Par contre, très peu évoque l’email de bienvenue alors qu’il peut faire la différence dès le début de la relation avec vos prospects.

Rappelez-vous que les gens n’achètent pas ce que vous faites, mais pourquoi vous le faites !

C’est maintenant à vous de jouer ! Évitez ces erreurs fatales dans votre mail de bienvenue et regarder le taux d’ouverture grimper.

Pour résumer en 3 questions

Faut-il écrire un mail de bienvenue ?

La réponse est un grand oui ! Le taux d’ouverture de ce premier email est trop important pour passer à côté ! Avec ce premier email, vous pouvez vous différencier de vos concurrents.

Comment rédiger l’objet de votre email de bienvenue ?

Encore une fois, la concurrence est rude. Alors démarquez-vous dès la rédaction de votre objet. Arrêtez de souhaiter la bienvenue dans l'objet comme tout le monde. Marquez votre différence, votre personnalité, et cela dès l’objet de votre email.

Que faire après le mail de bienvenue ?

Je vous recommande d'envoyer une séquence de mail (par exemple une mini-formation en 5 ou 7 mails). De cette manière, vous créez du lien avec vos abonnés sur la durée. Ensuite, respectez votre communauté en n’envoyant que du contenu de qualité (toujours) et à une même fréquence. Rappelez-vous que l’emailing est le canal qui convertit le plus...

Avez-vous travaillé votre email de bienvenue ?