Je suis certaine que vous ne savez pas comment rendre votre séquence d’emails de bienvenue mémorable ! Et cela de manière simple !

Je vous imagine bien, devant votre page blanche, sans savoir par ou commencer, dans quel ordre associer les éléments et bien plus encore…

J’ai la chance chez #audreytips avoir Mélanie, notre angel “Email & Copywriting” avec qui je me suis entretenue.

Nous avons besoin de nous connecter avec les marques et les entreprises. La prospection classique ne marche plus. C’est pourquoi, vous ne devez jamais manquer une occasion d’engager la conversation. Et cela commence avec votre séquence de bienvenue.

C’est pourquoi, je vous dévoile, mes secrets pour rendre vos lecteurs accro à votre newsletter dès leur inscription.

Je vous prends par la main, et vous détaille comment créer une séquence d’onboarding en 3 mails simples à rédiger, mais très agréable à lire pour vos futurs acheteurs.

C’est essentiel pour vous démarquer de la concurrence, tout en montrant vos valeurs et motivations afin de créer un lien fort avec votre audience

En effet, vous l’avez bien compris, il n’est plus possible de faire de prospection, ni de conversion comme avant.

Un nouveau Marketing Digital

Un nouveau Marketing Digital

Le monde du marketing digital évolue vite, et encore plus avec cette crise de la COVID.

Plus de prospection, mais de la conversation

Aujourd’hui, vos prospects ne désirent plus de prospection, ils veulent de la conversation.

Pourquoi ?

Parce que vos futurs clients sont trop habitués à être prospectés.

En effet, ils ont passé beaucoup de temps sur la toile à cause des 3 confinements.

Et la stratégie des faux webinars en direct, les calls de “closing” ou encore la lecture d’une page de vente sont devenus maintenant des choses trop familières pour eux.

Créer du lien avec vos prospects

Aujourd’hui, vous devez créer un lien quasiment direct avec votre audience. D’ailleurs, même les grandes marques l’ont compris. Elles font, elles aussi, de la création de contenu.

Par exemple, j’ai été grandement étonné lorsque, en téléchargeant mon application de running, le service m’a également proposé des articles sur :

  • Quel type de chaussures je devrais porter,
  • Quels accessoires sont indispensables pour courir,
  • Ou encore, faut-il mieux courir le matin ou le soir ?

Cette stratégie de contenu est totalement en accord avec l’Inbound Marketing, c’est-à-dire donner beaucoup de gratuit, tout simplement parce que cela fidélise vos prospects.

Alors au moment de passer à l’achat, ils viennent spontanément chez vous. C’est la façon la plus éthique d’acquérir de nouveaux clients.

Pourquoi l’Email Marketing ?

Ici, nous n’allons pas revenir ici sur l’importance d’avoir une newsletter en 2021, ni de ces taux fabuleux de conversion, ou encore du fait que c’est le meilleur moyen pour créer du lien avec votre audience.

En effet, l’Email Marketing, et en particulier la newsletter, est le meilleur moyen de fidéliser, de montrer l’humain derrière l’entreprise afin de faire de la vente directe,

Alors autant bien commencer la relation avec vos futurs acheteurs, avec un email ou une séquence d’emails de bienvenue mémorable.

En effet, cette séquence d’onboarding permet de créer un lien avec votre lecteur.

Car, non seulement, grâce à cette séquence d’email marketing, vous démontrez votre crédibilité, mais en plus, votre lecteur s’habitue à ouvrir vos emails et à passer à l’action avec des CTA.

Nous allons voir tout cela en détail.

Commencer votre séquence de bienvenue en faisant bonne impression

Commencer votre séquence de bienvenue en faisant bonne impression

Ce premier email est la seconde porte d’entrée avec votre prospect. Il vous a découvert grâce à votre site web, a lu quelques articles et a été intéressé par le lead magnet que vous lui proposez.

Il ouvre ses mails, espérant récupérer au plus vite l’ebook, ou le code promo que vous lui proposez, et là, en ouvrant votre mail, il tombe sur quelque chose de bien rédigé, qui montre votre sérieux ainsi que votre enthousiasme.

Laisser une bonne impression

Alors de quoi faut-il parler dans ce mail afin de laisser une bonne impression ?

Vous savez nous recevons tous, de nombreuses newsletters que nous ouvrons peu. C’est pourquoi dès ce premier email, vous devez faire la différence.

Je vous invite à parler de ce que le lecteur va découvrir dans cette newsletter, à décrire en 2 ou 3 points quels sujets vont être abordés, la fréquence de la newsletter, et à quel moment vous l’envoyez.

Partagez les bénéfices qu’il aura à vous lire, par exemple, recevoir des conseils adaptés à sa situation.

Cela peut être des réductions sur vos offres, ou encore des avant-premières sur la sortie de vos produits ou service.

Les appels à l’action

Pour éviter la case SPAM, je vous conseille également de lui demander de vous ajouter à ces contacts.

C’est un petit appel à l’action, mais ce n’est pas le seul.

Le second consiste à lui faire répondre à votre mail en parlant de sa plus grosse problématique actuelle du moment liée à votre sujet. C’est le vrai appel à l’action de ce premier email de votre séquence de bienvenue.

Toutes les informations recueillies servent à segmenter votre liste de contact, mais aussi à mieux connaître vos nouveaux abonnés qui viennent de s’inscrire.

Et cerise sur le gâteau, vous allez amasser des idées de contenu pour vos articles de blog ou pour vos prochaines newsletters.

Enfin pour finir, pourquoi pas dans un post-scriptum, annoncer le contenu de votre prochain email, sans évidemment trop lui en dire, pour attiser sa curiosité.

Surtout que dans le second mail, vous allez passer à la vitesse supérieure.

Le mail de la séquence d’onboarding qui démontre pourquoi on ne devrait suivre que vous

Le mail de la séquence d’onboarding qui démontre pourquoi on ne devrait suivre que vous

Dans ce second email, pour lequel vous avez fait un teasing dans la newsletter précédente, vous devez donner une grosse valeur ajoutée à votre client.

Comment faire cela ?

Sélectionnez une des plus grosses problématiques de votre secteur d’activité et partagez un plan d’action concret ou encore donnez les 3 stratégies à appliquer.

Cela peut être, par exemple, un complément à votre lead magnet. Ainsi, vos lecteurs qui ne l’ont pas encore ouvert, vont se pencher sérieusement dessus.

Il faut que cela soit simple et applicable rapidement, et que vos lecteurs n’aient pas déjà vu mille fois ce conseil. Vous devez ajouter votre cru, votre personnalité, et en quoi vous êtes différent de la concurrence.

Dans ce mail, montrez vraiment votre expertise, ne gardez pas l’information pour vous.

Et comme appel à l’action, demandez lui de partager à un ami, une personne qui connaît, un collègue qui a le même problème.

Terminer la séquence de bienvenue en parlant de son pourquoi

Maintenant, que vous avez démontré que vous étiez un expert de votre thématique et qu’on peut vous faire confiance, je vous propose de partager un peu de votre histoire personnelle et surtout vos motivations profondes.

C’est “le pourquoi” de Simon Sineck. D’ailleurs, je vous invite à regarder la vidéo ci-dessus pour bien comprendre cette notion.

Alors mettez en avant vos valeurs, ce qui vous anime et ce qui vous motive.

C’est le moment “storytelling” de votre séquence d’emails de bienvenue.

Vous pouvez également partager des témoignages clients, afin d’asseoir davantage votre autorité.

Cela montre, en effet, que votre produit/service est de grande qualité et en plus que cela fonctionne pour des clients qui ont eu le même problème que vos futurs acheteurs.

Comme appel à l’action, pourquoi pas demander à vos lecteurs de vous suivre sur un réseau social, ou encore de vous ajouter à LinkedIn.

L’idée ici, est de donner un autre point de contact, ou de vous suivre. Plus vous multipliez les points de contact, plus vous êtes présent dans l’esprit de vos futurs acheteurs.

Conclusion pour rendre votre séquence de bienvenue mémorable

La séquence de bienvenue permet de créer un lien avec un nouvel abonné au lieu de lui envoyer directement sur votre newsletter.

La séquence d’onboarding permet également de démontrer votre expertise, de partager votre histoire et aussi vos valeurs.

Pensez à faire un appel à l’action à chaque fin de vos mails.

Le premier email contient ce que le lecteur va découvrir et les bénéfices pour lui de vous lire. Avec un appel à l’action concernant l’ajout au contact et la réponse à votre mail

Le deuxième mail contient un plan d’action ou des stratégies simples à mettre en place pour montrer que vous êtes une référence, demandez à vos lecteurs de partager la newsletter.

Enfin, le troisième et dernier email de la séquence de bienvenue raconte votre histoire et prouve votre autorité avec quelques témoignages clients.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec la rédaction de votre séquence d’onboarding, je vous invite à nous contacter pour en discuter plus longuement.

En plus, avec une séquence d’onboarding bien conçue, vous aller pouvoir commencer à attribuer un score de maturité à vos prospects.

Pour résumer en 3 questions

À quelle fréquence envoyer les emails de la séquence d’onboarding ?

Cela dépend du rythme au quel vous envoyez votre newsletter. Si votre newsletter est mensuelle, alors un mail par semaine me semble correct. Si votre newsletter est hebdomadaire, alors espérez votre séquence de bienvenue sur une semaine. La question ne se pose pas sur le mail quotidien, un mail par jour suffit.

Combien d’emails envoyer dans une séquence d’emails ?

Avec juste 3 emails, une séquence de bienvenue commence à être très performante. En effet, la plupart des entreprises n’ont pas d’email de bienvenue et encore moins de séquence d’onboarding. Mais vous pouvez monter jusqu’à 5 mails, voire 7.

Est-ce qu’un mail de bienvenue suffit ?

Oui, dans ce cas, soignez bien votre première impression. Pour cela, évitez d’offrir le lead-magnet avant l’email de bienvenue, de ne parler que de vous et de votre super produit/service. Et évidemment, ajoutez toujours un call to action...

Partagez avec nous en commentaire, les actions que vous allez mettre en place suite à la lecture de cet article.