White Hat SEO, Black Hat SEO, Grey Hat SEO

Vous savez les différencier ?

Pas de panique, Laurent et moi sommes là pour vous éclairer !

D’ailleurs, voici la définition du White Hat SEO en une phrase :

Le White Hat SEO regroupe l’ensemble des techniques de référencement conformes aux exigences de Google.

Une définition claire et nette comme toujours, envoyée par email ce matin, car il était un tout petit peu débordé…. Merci Laurent !

Découvrez ce qui se cache derrière ce terme !

Ma définition du White Hat SEO

Le référencement White Hat a pour objectif de bien positionner un site Web sur les SERP, tout en restant conforme aux instructions de Google.

En d’autres termes, le référencement White Hat n’est pas interdit par le moteur de recherche, contrairement au Black Hat et au Grey Hat, souvent sanctionnés par celui-ci.

Louis Maîtreau souligne que ne pas s’engager uniquement dans les pratiques White Hat peut faire bannir votre site de Google et des autres moteurs de recherche.

À quoi ça sert le référencement White Hat ?

Le plus grand avantage du SEO White Hat réside dans le fait que c’est une méthode de référencement pérenne.

En effet, non seulement, c’est une technique conforme aux algorithmes de Google. Mais c’est aussi une excellente solution pour acquérir une position durable sur les moteurs de recherche.

En effet, il est difficile d’obtenir un référencement durable dans le temps avec le Black Hat SEO, sans compter que votre site Web risque d’être désindexé par la firme de Mountain View.

Grâce au référencement White Hat, vous pouvez :

Bref, le White Hat SEO est la meilleure façon d’optimiser un site Internet sur le long terme.

Comment bien positionner votre site Web avec le White Hat ?

Si vous souhaitez bien positionner votre site sur les SERP, voici les techniques White Hat à respecter :

  • Des contenus de qualité (uniques, riches en informations, bien rédigés et structurés, optimisés…),
  • Des mots-clés bien choisis (pertinents, non sur-optimisés…),
  • Un bon maillage interne, mais aussi des liens externes,
  • Des backlinks de qualité (pertinents, issus de sites d’autorité…),
  • Une vitesse de chargement rapide,
  • Un site en responsive design,
  • Une arborescence bien structurée,
  • Des balises title et méta descriptions optimisées,
  • Une navigation optimale