53% de l’usage d’Internet se fait sur mobile et la tendance est à la hausse (source orson.io).

Ce qui fait réagir Laurent :

Cela ne signifie pas la mort de l’internet sur ordinateur, 47% du trafic n’est pas négligeable. Comme Google cherche toujours à offrir la meilleure expérience à  ses utilisateurs, il s’est posé la question suivante : si les utilisateurs utilisent de plus en plus leurs mobiles pour consulter Internet, pourquoi ne pas privilégier l’expérience sur mobile à celle sur un ordinateur ?

L’usage sur mobile en France est encore en-dessous de celle sur ordinateur. Mais la tendance est là !

A propos de l’index Mobile First de Google - Référencement Naturel (SEO)

(source statcounter)

Depuis des années, Google parle de l’indexation sur mobile pour rendre le Web plus convivial et refléter les tendances de comportement des utilisateurs sur mobile.

Aujourd’hui, Google annonce déployer l’index Mobile First (source Le Blog du Modérateur).

Cette annonce engendre beaucoup de confusions :

  • D’une part, les experts en Référencement Naturel (SEO) s’interrogent : est-ce que ça va être un nouveau Mobilegeddon ?
  • D’autre part, tout entrepreneur doit aussi se poser cette question : « Le site Web de mon entreprise est-il prêt pour le passage à l’index Mobile First ? Et si non, comment m’y préparer ? »

Avant de répondre à ces questions, découvrez comment Google indexe le site Web de votre entreprise et les changements à venir.

Comment Google indexe actuellement le site Web de votre entreprise ?

A propos de l’index Mobile First de Google - Référencement Naturel (SEO)

Tout d’abord, vous devez comprendre comment Google fonctionne dans les grandes lignes :

  • Un robot vient explorer les pages de votre site Web régulièrement. Les experts en Marketing Digital parlent de crawler un site Web,
  • Puis il rapatrie des informations de vos pages sur ses serveurs pour pouvoir les analyser. Ces informations se trouvent ainsi dans son index.
  • Une fois dans son index, son algorithme est capable de déterminer la position de vos pages dans ses pages de résultats en fonction des mots-clés tapés par les internautes.

Pour faire simple, avec l’index Mobile First, Google privilégie le contenu dans vos pages vues sur un mobile au lieu de prendre le contenu sur les pages affichées sur un ordinateur.

En d’autres termes, le contenu présent sur la version mobile de votre site Web sert de base pour déterminer les classements de vos pages dans ses pages de résultats.

Cela a donc une incidence directe sur le Référencement Naturel de votre site Web professionnel.

Qu’est-ce qui va changer avec l’indexation Mobile First ?

Voici une petite définition :

L’Index Mobile First est une nouvelle façon d’analyser un site web pour Google en privilégiant le contenu de la version mobile d’une page plutôt que celle la version sur desktop, comme jusqu’à maintenant.

Jusqu’à présent, Google indexe le contenu de votre site Web tel que les internautes le voient sur un écran de PC.

Et maintenant, Google va indexer et classer votre site Web en fonction du contenu présent sur la version accessible depuis un mobile.

Si le contenu est différent sur mobile que sur ordinateur, le classement de vos pages sera différent. C’est tout simple !

Tout d’abord, pas besoin de paniquer.

Nous en sommes au tout début de la migration.

Et Google n’a aucun intérêt à faire un changement brusque au risque de tout casser sur Internet.

Ce qui est cohérent avec son objectif, qui est de satisfaire ses utilisateurs et donc de leur fournir en permanence les meilleurs contenus en haut de ses pages de résultats.

C’est pourquoi pour diminuer tout risque, Google a annoncé que la migration va commencer par des sites qu’il juge “prêts”.

Quand ce changement vers l’index Mobile First va-t-il se produire pour votre site ?

A propos de l’index Mobile First de Google - Référencement Naturel (SEO)

Plus aucun doute, le déploiement de l’index Mobile First est en cours !

Néanmoins, sachez que Google va déployer son index Mobile First progressivement et donc pas tous les sites Web du monde entier du jour au lendemain.

Cela va peut-être même prendre des années, dixit Gary Illyes, ingénieur chez Google (source Search Engine Land).

Alors personne ne sait quand votre site va migrer vers l’index Mobile First.

Une seule chose est sûre : vous allez être averti via la Google Search Console.

Pas besoin de paniquer

A propos de l’index Mobile First de Google - Référencement Naturel (SEO)

Mobile First peut se traduire par Mobile en premier.

Autrement dit, Google ne génère pas un nouvel index Mobile First, ni ne crée un index “Mobile” à côté d’un autre index “Ordinateur”.

Il n’y a qu’un seul index, le même que Google utilise aujourd’hui.

Vous ne risquez donc pas d’être exclu de l’index de Google et par conséquent, de disparaître des résultats de recherche de Google.

Vous n’êtes pas obligé de me croire sur parole.

Je vous suggère donc de lire cet article publié par Google pour obtenir des informations directement de la source.

Pour une fois, Google a été transparent à propos de ce changement radical.

Avec une lecture rapide, vous allez facilement déterminer si vous avez des mesures à prendre.

Alors, avez-vous quelque chose à changer ? Tout ? Si votre site est déjà adapté aux écrans de mobile, est-ce suffisant ?

3 cas de figure pour préparer votre site Web à l’index Mobile First

Je vais aborder 3 cas de figures, selon que le site de votre entreprise :

  • A un design totalement responsive,
  • Dispose d’une version dédiée à la consultation sur mobile,
  • N’est pas du tout adapté à une affichage sur mobile.

Selon le cas de figure dans lequel rentre le site Web de votre entreprise, certaines des actions préconisées impliquent des investissements financiers et humains.

Mais elles sont nécessaires pour éviter des impacts négatifs sur le Référencement Naturel de votre site.

Rappelez-vous que le Référencement Naturel attire des visiteurs sur votre site Web.

Et si le site Web de votre entreprise convertit bien, c’est autant de moyens de conquérir de nouveaux clients.

Préambule : Google précise bien que les pages au format AMP ne sont pas celles qui seront indexées par le robot Mobile First. Il s’agit bien des pages de votre site Web avec votre URL.

1. Le site de votre entreprise est d’ores et déjà responsive

À titre d’exemple, voici comment se présente un article sur #audreytips sur un écran de PC (à gauche) et sur un mobile (à droite) :

A propos de l’index Mobile First de Google - Référencement Naturel (SEO)

Les cadres en rouge représentent le contenu principal de la page. C’est ce contenu qui intéresse principalement Google.

Pour #audreytips, les 2 versions du site ont exactement le même contenu principal.

Par conséquent, lors du passage à l’index Mobile First, il n’y aura, a priori, aucun impact sur le Référencement Naturel. En effet, Google voit le même contenu.

Ceci est dû au fait que le design de notre site est responsive.

Ce qui veut dire tout simplement que son design s’adapte automatiquement à la taille de l’écran, sans en modifier le contenu, ni son code HTML.

Si c’est aussi le cas pour votre site, dormez sur vos 2 oreilles.

Si vous disposez d’un site responsive comme #audreytips, votre site Web d’entreprise s’adapte à tous les appareils avec une seule URL et le même contenu.

Donc, vous n’allez subir aucune fluctuation dans les classements de Google.

Votre unique défi est de simplement garantir que l’expérience mobile est bien optimisée du point de vue de l’utilisateur : temps de chargement des pages, navigation…

Sur ce point, si vous diffusez des annonces publicitaires sur votre site ou abusez de fenêtres popup intrusives, vérifier bien les incidences en matière d’expérience utilisateur.

Mon conseil : Servez-vous des outils gratuits de Google pour tester la compatibilité et la performance sur mobile de votre site Web.

Note : tout ce que je viens de dire est valable aussi pour un site dynamique avec un contenu principal, un balisage et une URL identiques sur mobile et ordinateur.

2. Si vous avez un site spécialement conçu pour mobile

A propos de l’index Mobile First de Google - Référencement Naturel (SEO)

Dès que Google passe votre site Web sur l’index Mobile First, le contenu sur votre site mobile devient immédiatement sa référence.

Le problème est le suivant.

Pendant des années, le site “ordinateur” était la priorité des référenceurs et de vos équipes Marketing.

Il a été traité comme la version importante de votre site web, avec :

  • Un contenu complet,
  • Un balisage de données structurées,
  • Les balises hreflang pour les sites internationaux,
  • La majorité des backlinks…

Alors que pendant tout ce temps, la version mobile recevait :

  • Un contenu plus léger et une arborescence réduite,
  • Sans la même attention pour le balisage et les données structurées,
  • Avec peu ou pas des backlinks…

Il est fort probable que le SEO Mobile n’ait jamais été travaillé.

Aujourd’hui, avec l’index Mobile First, il est urgent de tout mettre au même niveau !

En conséquence, cela représente beaucoup de travail en fonction de l’état actuel de votre site mobile.

Mais si vous ne le faites pas, vous risquez de descendre en flèche dans les classements des pages de recherche.

Donc pour vous faire gagner du temps sur ces aspects techniques, voici une liste non exhaustive de points à vérifier et à corriger si besoin :

Examiner votre contenu

Vérifiez que :

  • Votre version mobile affiche tout votre contenu de qualité présent sur votre site pour ordinateur : texte, vidéo, images…
  • Les formats utilisés sur la version mobile sont tous explorables et indexables, en particulier les attributs alt des images.

Mettre en place les données structurées

Assurez-vous d’avoir le même balisage de données structurées sur les versions mobile et de bureau du site.

Les URL affichées dans les données structurées des pages mobiles doivent être la version mobile de l’URL.

Évitez d’ajouter inutilement des données structurées si elles ne concernent pas le contenu spécifique d’une page.

Faire une revue de vos métadonnées

Assurez-vous que tous les titres et méta descriptions sont équivalents sur les 2 versions de vos sites et pour toutes les pages.

Google mentionne « équivalent » plutôt que « identique ».

Vous pouvez toujours optimiser vos titres mobiles avec un nombre de caractères plus petit, mais assurez-vous que la même information et les mots clés pertinents sont présents.

Revoir toutes vos balises HTML

Les balises OpenGraph, les cartes Twitter et d’autres métadonnées sociales doivent être incluses dans la version mobile ainsi que dans la version “Ordinateur”.

Si vous avez un site web “international”, vous avez utilisé la balise hreflang.

Les balises hreflang de vos URLs mobiles doivent pointer vers la version mobile de votre pays ou de vos variantes linguistiques et les URLs sur ordinateur doivent pointer vers les versions internationales “ordinateur”.

Générer des sitemaps XML et robots.txt

Assurez-vous que tous les liens vers des sitemaps sont accessibles depuis votre version mobile.

Cela s’applique également aux fichiers robots.txt et potentiellement à tous les signaux de confiance, comme les liens vers votre page sur la politique de confidentialité.

Déclarer à la Search Console

Si vous avez uniquement vérifié votre site pour ordinateur dans la Google Search Console, ajoutez aussi la version mobile.

Tester la capacité du serveur

Si votre la version mobile de votre site dispose d’une URL différente, comme m.votre site.com, assurez-vous que votre serveur peut gérer un taux d’exploration supérieur.

Mon conseil : évaluez les modifications et posez-vous la question de migrer vers un design responsive pour n’avoir plus qu’un seul site à gérer.

3. Si vous n’avez pas de site mobile

A propos de l’index Mobile First de Google - Référencement Naturel (SEO)

Voici le pire des cas.

Le site Web de votre entreprise ne dispose pas d’aucune version adaptée aux écrans de smartphone.

Dans ce cas, Google va continuer à indexer le contenu de votre site Web visible sur un écran d’ordinateur.

Par contre, sans une expérience utilisateur fluide sur mobile, cela va jouer sur le Référencement Naturel de votre site.

En effet, vos concurrents avec un site Web performant sur mobile vont se retrouver immédiatement plus haut dans le classement et ceci même pour les internautes qui font des recherches sur Google sur un ordinateur.

En effet, Google le perçoit comme un site avec une expérience utilisateur médiocre par rapport aux autres sites (puisque le robot sera un robot « mobile »).

Ceci étant, si le site Web de votre entreprise n’est toujours pas adapté aux mobiles :

  • Non seulement vous subissez probablement déjà un impact négatif avec les critères qualifiés de “mobile friendly” de Google qui vont s’accentuer lors du passage à l’index Mobile First,
  • Mais surtout, vous ignorez dès aujourd’hui presque 40% des internautes français. Voulez-vous vous passez de 40% de vos futurs clients ?

Il est temps de rendre votre site compatible sur mobile, de préférence avec un design responsive pour être serein pour l’avenir.

Une bonne nouvelle : les contenus cachés

A propos de l’index Mobile First de Google - Référencement Naturel (SEO)

Google n’a jamais aimé les contenus cachés.

La bonne nouvelle est que Google ne pénalise plus les contenus cachés, tant qu’ils sont toujours “explorables”.

Je parle en particulier des contenus cachés derrière des accordéons ou des onglets.

Pendant des années, il ne les a pas pris en compte.

Mais avec le passage imminent à l’index Mobile First, Google est revenu sur ses positions. John Mueller, ingénieur chez Google, l’a confirmé.

En effet, il n’y a tout simplement pas assez d’espace pour tout afficher.

C’est une bonne nouvelle en matière de design et d’expérience utilisateur (UX).

En effet, vu la taille d’un écran sur mobile, les onglets et les accordéons facilitent l’organisation des contenus volumineux.

Mon conseil : masquez certains contenus de votre site mobile dans des accordéons ou des onglets pour économiser de l’espace. Ce n’est plus un problème. Ce contenu est indexé de la même manière que s’il était entièrement visible.

Par contre, ne cherchez pas à manipuler l’algorithme de Google avec ces contenus cachés, vous risquez d’être pénalisé.

Mon conseil : Dotez-vous d’un site responsive

A propos de l’index Mobile First de Google - Référencement Naturel (SEO)

Bien que cela implique des investissements supplémentaires, migrer votre site vers un design responsive avec une URL unique est la meilleure des solutions.

En effet, un site responsive qui s’adapte naturellement à la taille de l’écran de vos visiteurs :

  • Apporte une meilleure expérience à vos utilisateurs,
  • Garantit que le contenu de votre site est identique, quelque soit la plateforme de consultation,
  • Facilite le travail des moteurs de recherche,
  • Et simplifie la tâche pour les développeurs qui gèrent votre site.

En outre, dans combien de temps Google va-t-il rendre les sites responsives obligatoires ?

Récemment, en ajoutant des critères dans son algorithme, Google a rendu obligatoire :

A mon avis, ce n’est qu’une question de temps avant qu’il agite le drapeau rouge contre les sites non responsives.

Mon conseil : sécurisez votre activité en budgétant et planifiant la migration vers un design responsive dès aujourd’hui. Si le site Web de votre entreprise est sous WordPress, suivez mes conseils pour bien choisir votre thème.

Le futur du SEO

Certains pressentent également que l’Index Mobile First va avoir une incidence sur divers facteurs et stratégies de classement.

Cindy Krum à Mobile Moxie a écrit 3 articles très fournis sur sa vision du SEO, suite à l’initiative de Google avec son index Mobile First.

Elle suppute même que Google va moins tenir compte des liens traditionnels et des URLs HTML pour le classement, au profit des données structurées.

Consultez les articles de Cindy (1, 2, 3) pour une explication détaillée sur l’avenir du Référencement Naturel (SEO).

Et mettez en place les données structurées sur votre site Web.

Conclusion sur cette introduction à l’index Mobile First de Google

Google déploie son index Mobile First.

En 2 mots, le contenu de votre site Web visible sur mobile va servir au classement de vos pages sur le moteur de recherche.

Cela va avoir une influence sur le Référencement Naturel et donc potentiellement sur votre trafic et donc votre capacité à conquérir de nouveaux clients.

Pas de panique, pour faire très simple, voire être simpliste :

  • Votre site est responsive, vous n’avez rien à faire,
  • Vous avez un site mobile distinct, et du contenu différent, suivez mes recommandations.

Ceci étant dit, même avec un site totalement responsive, assurez-vous que le temps de chargement de vos pages sur mobile est convenable et que les images et autres éléments (potentiellement) dynamiques sont optimisés correctement pour l’expérience mobile.

J’ai tout expliqué dans mes 23 recommandations pour optimiser votre site Web.

Cet aperçu vous aide-t-il à mieux vous préparer à passer à l’indexation Mobile First ? Avez-vous des questions ?


Also published on Medium.