Vous voulez accélérer le site Internet de votre entreprise ?

Vous avez raison !

Mathieu a coutume de dire :

Lorsque tes pages se chargent plus rapidement, tu obtiens comme par magie de facto une meilleure Expérience Utilisateur, mais aussi plus de pages vues et surtout un meilleur classement dans les moteurs de recherche.

Vous avez bien lu !

Optimiser la vitesse de chargement de votre site Web est fondamental non seulement pour vos visiteurs, mais aussi pour Google et autres moteurs de recherches.

Découvrez 23 conseils les plus utiles pour optimiser votre site Web et accélérer le temps de chargement de vos pages.

J’insiste ! Tous ces conseils n’ont qu’un unique but.

Optimiser pour accélérer la vitesse du site Web de votre entreprise.

C’est un guide que j’ai voulu exhaustif dans lequel vous apprenez :

  • Les raisons pour lesquelles la vitesse d’un site Internet est cruciale,
  • Les principales causes de lenteur d’un site sous WordPress,
  • Et les démarches à entreprendre pour optimiser et accélérer immédiatement votre site Web.

Note : Je me focalise sur le CMS WordPress qui est le système de gestion de contenu que je connais le mieux. En plus, la plupart de nos clients reposent aussi sur WordPress. Cela n’a rien d’étonnant puisque WordPress est le leader des CMS avec plus de 60% de part de marché (source arobasenet).

Cela étant dit, les règles présentées ci-dessous sont aussi valables si votre site Web utilise un autre CMS comme Drupal ou Joomla

Commençons par comprendre pourquoi optimiser votre site Web !

Pourquoi la vitesse d’un site Web est fondamentale

Pourquoi le temps de chargement est un critère important pour vos visiteurs ?

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Une étude de Microsoft montre qu’entre 2000 et 2016, la durée d’attention moyenne d’un être humain est passée de 12 secondes à 8 secondes, soit inférieure à celle d’un poisson rouge (9 secondes) ! (source : Top Santé)

S’il vous plaît, ne me demandez pas comment ils ont mesuré la durée d’attention du poisson rouge !

Qu’est-ce que cela signifie concrètement pour vos internautes ?

Vous disposez d’environ 8 secondes pour afficher à vos visiteurs le contenu de votre site Web afin de les convaincre d’y rester pour le lire.

Imaginons que les pages de votre site Web s’affichent en 5 secondes, il ne vous reste alors plus que 3 secondes pour intéresser l’internaute avec votre contenu !

C’est pourquoi réduire le temps de chargement de vos pages au maximum est essentiel si vous voulez conquérir de nouveaux clients avec votre site Web.

Il est facile également de trouver sur Google des citations comme :

  • 47% des consommateurs s’attendent à ce qu’une page Web soit chargée en moins de 2 secondes,
  • 40% des personnes quittent un site Web qui prend plus de 3 secondes pour charger. Ca ne vous est jamais arrivé ? Moi souvent, surtout lorsque je navigue sur mon mobile.
  • 1 seconde en plus, c’est 7% de conversions en moins.

Source : Kissmetrics

Pourquoi la vitesse est importante pour les moteurs de recherche

Concrètement, si votre site Web est rapide, vos utilisateurs vont l’apprécier.

En conséquence, ils vont vouloir y rester plus longtemps, parcourir plus de pages…

Et toutes ces données sont des critères des algorithmes des moteurs de recherche. Les experts en Marketing Digital parlent de :

Mais ce n’est pas tout.

Google et les autres moteurs de recherche ont aussi tendance à déclasser les pages Web les plus lentes.

Cela signifie qu’un site Web plus lent que la moyenne est donc moins bien classé dans les résultats de recherche, ce qui entraîne immédiatement un trafic plus faible.

Plus précisément, Google considère qu’il y a une durée de chargement de pages en-dessous de laquelle il commence à déclasser.

Cela veut dire que cela ne sert à rien de sur-optimiser sauf si vous avez un volume de trafic conséquent, il faut être suffisamment rapide pour que ce critère de l’algorithme ne se déclenche pas.

Pour résumer, pour avoir plus de trafic Web, plus de prospects et que votre site Web soit une source de Chiffre d’affaires importante, il FAUT que votre site WordPress soit plus RAPIDE !

Mais quelle est la vitesse idéale ?

C’est bien beau de savoir que Google a un seuil sur la vitesse à ne pas franchir, mais alors :

  • Quelle est cette vitesse idéale ?
  • Quel est l’objectif à atteindre ?

Evidemment avec Google, c’est secret.

Alors voici les règles que Mathieu conseille à nos clients :

  • Moins d’une seconde : c’est le top,
  • Moins de 2 secondes : c’est bien !
  • 4 secondes ou plus : il faut agir !

Mon conseil : Fixez-vous comme objectif, dans un premier temps, d’être sous la barre des 2 secondes. Sans oublier que plus votre site est rapide, mieux c’est.

Comment connaître la vitesse de votre site Web ?

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

La vitesse du site Web de votre entreprise vous semble correcte. En effet, tout se passe bien sur votre ordinateur.

Mais attention !

Votre navigateur (Chrome ou autre) stocke localement les sites Web dès que vous les visitez. De cette manière, il peut vous présenter plus rapidement les pages si vous les revisitez.

En conséquence, comme j’imagine que vous visitez fréquemment votre propre site Web sur votre ordinateur, celui-ci est visible quasi instantanément.

Par contre, un internaute qui visite votre site Internet pour la première fois n’a pas forcément la même expérience.

Connaître la vitesse de son site sur ordinateur

Pour connaître la vitesse de votre site Web, lancez un test sur un service en ligne. Les 3 services gratuits qui sortent du lot sont :

  • Pingdom,
  • GT Metrics,
  • Page Speed Insights.

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Pingdom est un outil en ligne gratuit qui donne la vitesse de chargement d’une page Web à partir de différentes localisations dans le monde. Pingdom vous donne aussi les causes de ralentissement.

GT metrics est un autre outil populaire pour mesurer la vitesse d’un site Web qui propose aussi des recommandations pour optimiser les performances de votre site Internet.

Page Speed Insights est un outil gratuit fourni par Google. C’est toujours intéressant de savoir comment Google vous apprécie. Il vous donne une note sur 100 et un code de couleur. Evidemment il indique aussi toute une série de conseils pour optimiser votre site Web.

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

C’est toujours intéressant de comparer les 3 résultats…

De cette manière, vous obtenez aussi plus de recommandations pour optimiser votre site Web et de conseils pour l’accélérer.

Comment apprécier la vitesse sur Mobile ?

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

J’en parle souvent. De plus en plus d’internautes consultent Internet sur leur smartphone. Et c’est même une tendance de fond.

En plus, Google et son Mobile First Index va privilégier l’expérience utilisateur sur mobile avant celle sur ordinateur pour vous classer dans ses pages de résultats.

L’expérience Utilisateur sur Mobile est très différente, d’une part à cause de la petite taille des écrans mais aussi de la connexion cellulaire qui est moins rapide qu’en Wifi.

Pour simuler tout ceci, Google propose un autre outil pour tester la vitesse de site web sur mobile.

Là encore, je ne peux que vous conseiller de tester le site Web de votre entreprise.

Là encore, je ne peux que vous conseiller de tester le site Web de votre entreprise.

Pour les plus experts d’entre vous, et vu le chamboulement qu’apporte le Mobile First, je vous conseille aussi d’utiliser 2 autres outils un peu plus techniques :

  • Google Lighthouse, qui pour moi est la version évoluée de Page Speed Insights,
  • Dareboost, un outil français qui propose un audit complet de la qualité de vos pages web pour optimiser votre site Web.

Mon conseil :

Concentrez-vous sur Page Speed Insights avec ces 2 objectifs :

  • Obtenir 2 belles pastilles vertes,
  • Obtenir une meilleure note que vos concurrents.

En effet, c’est possible aussi de tester la vitesse de chargement des sites de vos concurrents avec tous ces outils.

Ainsi, vous avez plus de chances d’être classés avant vos concurrents dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

C’est une façon rusée pour se démarquer de la concurrence, du moins vu du côté Marketing Digital.

Quelles sont les principales causes de ralentissement ?

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Le rapport de test de vitesse de tous ces outils propose de nombreuses recommandations pour optimiser le site Web de votre entreprise.

Malheureusement, le jargon technique utilisé est difficile à comprendre, ce qui rend ces recommandations difficiles à comprendre !

Pourtant, comprendre ce qui ralentit votre site Web est essentiel pour optimiser ses performances et prendre les bonnes décisions.

En résumé, voici les 5 causes principales de la lenteur d’un site WordPress :

  • Votre hébergement Web. Le serveur chez votre hébergeur Web n’est pas correctement configuré, cela nuit à la vitesse de votre site WordPress.
  • La configuration de WordPress. Si votre site WordPress ne délivre pas correctement les pages, cela surcharge votre serveur, ce qui entraîne un ralentissement de l’ensemble de votre site, voire une panne totale.
  • Le poids des pages. En général, le poids d’une page Web vient des images qui n’ont pas été optimisées pour le Web.
  • Des extensions. Une extension mal conçue peut elle aussi considérablement ralentir votre site Web.
  • Des scripts. Les scripts externes tels que les annonces publicitaires, les chargeurs de polices… ont également un impact énorme sur les performances de votre site Web.

Maintenant que vous connaissez les causes principales de ralentissement, voyons comment optimiser votre site Web.

  • 3 optimisations faciles à faire en un quart d’heure avec des gains significatifs,
  • 12 conseils en 1 heure pour peaufiner et toujours sans faire appel à un développeur,
  • 5 conseils à déléguer à votre développeur Web,
  • un Bonus rien que vous vous pour aller plus vite ! et …

Évidemment, sans oublier que votre objectif est double :

  • Des pastilles vertes sur Page Speed Insights,
  • Obtenir une meilleur note que vos concurrents.

Et donc vous n’avez peut être pas besoin de suivre ces 23 conseils.

3 optimisations pour gagner plusieurs secondes très facilement

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Chez #audreytips, nous aidons des dizaines d’entrepreneurs à optimiser les performances de leur site sous WordPress.

Avec cette expérience cumulée, voici comment optimiser – par vous-même – votre site Web en quelques clics et sans aucune connaissance technique.

Si vous savez manier une souris, vous pouvez le faire aussi !

1- Choisir un bon hébergeur

Vous ne pouvez pas faire de miracles si les fondations ne sont pas bonnes.

Et le niveau de qualité de votre hébergeur joue un rôle crucial dans la performance globale de votre site Internet.

En effet, un bon hébergeur prend en charge certaines actions pour optimiser les performances de votre serveur et par conséquent celles de votre site Web.

Une de ces actions est la mise à jour des logiciels sur votre serveur.

Voici un exemple concret.

WordPress repose sur le langage PHP dont la version 7 apporte un gain significatif dans les performances. Et, en faisant simplement cette migration, la plupart des sites Web sous WordPress se chargent 2 fois plus rapidement.

Mon conseil : êtes-vous sur PHP 7 ou une version ultérieure ? Demandez à votre hébergeur.

Ceci étant dit, si vous optez pour un serveur “mutualisé”, cela veut dire que vous partagez ce serveur avec d’autres sites.

Ainsi, si “votre” serveur héberge un autre site avec un volume de trafic important et/ou est mal configuré… cela va avoir une incidence sur la performance globale du serveur et par conséquent sur celle de votre propre site Internet.

Pour info, #audreytips est hébergé sur un serveur mutualisé chez o2switch et sa vitesse est tout à fait correcte.

Mon conseil : Si, malgré l’application de mes conseils ci-dessous, vous ne descendez pas sous la barre fatidique des 2 secondes, ou que la vitesse de votre site WordPress se dégrade brusquement, envisagez de migrer sur un serveur dédié (uniquement pour vous), voire de changer d’hébergeur.

Mais avant de migrer chez un autre hébergeur, voici 2 extensions à installer immédiatement :

  • La mise en cache,
  • La compression d’image.

2- Optimiser votre site Web avec la mise en cache

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Les pages de WordPress sont “dynamiques”.

En clair, les pages sont générées à la “volée” à chaque fois qu’un internaute visite un article ou une page du site Web professionnel.

En conséquence, à chaque demande d’une page, WordPress exécute tout un processus complexe pour trouver la bonne information, l’assembler puis l’envoyer à l’internaute.

Comme vous pouvez l’imaginer, ce processus nécessite de nombreuses étapes.

Voilà schématiquement ce qui se passe lorsqu’un utilisateur visite votre site WordPress.

Techniquement, WordPress a besoin de PHP pour fonctionner et d’une base de données MySQL.

Votre serveur récupère toute une série d’informations à partir de votre base de données MySQL et de vos fichiers PHP, puis tout est mis en place dans un contenu HTML prêt à être servi à votre internaute.

Ce traitement complexe peut vraiment ralentir votre site Web si vous avez plusieurs personnes qui visitent votre site en même temps.

En plus, ce traitement n’est pas forcément nécessaire vu que le contenu de vos pages Web ne change pas en permanence.

Ainsi, pour court circuiter ce traitement au maximum, les techniciens ont conçu ce qu’ils appellent la “mise en cache”.

Avec une mise en cache, votre site WordPress peut être entre 2 et 5 fois plus rapide.

Comment fonctionne une mise en cache

Au lieu de générer totalement une page à chaque demande, le plugin de mise en cache fait une copie de la page assemblée dès son premier chargement.

Ensuite, c’est cette copie qui est envoyée pour les prochains internautes.

Evidemment, les techniciens ont tout prévu. Périodiquement et de manière transparente et automatique, le cache est mis à jour si le contenu de votre page évolue.

Mon extension préférée de mise en page : WP Rocket

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Il existe de nombreux extensions de mise en cache disponibles pour WordPress.

Mais, je vous recommande d’utiliser l’extension WP Rocket.

WP Rocket est facile à configurer, mais surtout vos visiteurs vont remarquer immédiatement la différence.

3- Compresser vos images pour optimiser le temps de chargement

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Les images contribuent aussi à stimuler l’engagement de vos visiteurs.

Mais si vos images ne sont pas correctement optimisées pour le Web, elles font plus de mal que de bien.

En fait d’après Mathieu :

Le poids des images est LE problème le plus courant entraînant de la lenteur sur un site.

Mon conseil : Essayez que le poids de chaque image soit en dessous de 100 kilo-octets.

Comment faire : Avant de télécharger dans WordPress une photo directement depuis votre mobile, votre appareil photo ou une bibliothèque d’images libres de droit, passez par un logiciel d’édition de photos pour optimiser vos images pour Internet.

En effet, ces photos brutes ont souvent un poids de fichier trop important pour être diffusées sur le Web.

Mais en changeant le format du fichier image dans votre logiciel d’édition, il m’est arrivé de réduire la taille d’une image de moitié.

Sur #audreytips, je n’utilise que 2 formats d’image :

  • JPEG,
  • PNG.

Quelle est la différence entre JPEG et PNG ?

Tout d’abord, le format d’image PNG n’est pas compressé.

Une image non compressée a plus de détails. Par contre, le poids du fichier est plus grand. Donc son temps de chargement est forcément plus long.

JPEG est un format de fichier compressé ce qui réduit légèrement la qualité de l’image, mais son poids en kilo-octets est nettement plus petit.

C’est donc une histoire de compromis : qualité de l’image versus poids du fichier.

Quel format d’image choisir ?

Voici la règle binaire que je m’impose pour les images sur #audreytips :

  • Si j’ai besoin d’une image avec un fond transparent, j’utilise le PNG.
  • Sinon, c’est JPEG.

Ainsi, la plupart de mes images sont au format JPEG.

Compresser vos images avec Imagify !

Une fois les images mises au bon format et téléchargées dans WordPress, il est encore possible de réduire le poids de leurs fichiers.

Sur #audreytips, je me sers de l’extension imagify.io.

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Comme vous pouvez le voir sur l’écran ci-dessus, Imagify a réduit pratiquement de moitié le poids des 2384 images publiées sur #audreytips (43%).

Et je ne sais pas ce que vous en pensez mais la qualité des images n’est pas dégradée.

Une fois configuré, Imagify compresse de manière totalement transparente vos images au moment de leur chargement. Vous n’avez même besoin d’y penser.

Note : Avant, j’utilisais WP Smush pour compresser mes images. Mais la version payante est 10 fois plus chère que celle d’Imagify avec le même niveau de compression.

S’il est important d’optimiser la taille de vos images pour la vitesse de chargement de votre site, ce n’est pas le seul point à optimiser à propos de vos images si vous voulez améliorer votre référencement naturel (SEO).

Je vous invite à lire mon guide complet pour optimiser vos images sur WordPress.

12 conseils pour obtenir une vitesse maximale

Une fois votre extension WordPress de mise en cache configurée et vos images compressées, votre site Web va se charger immédiatement beaucoup plus rapidement.

Pour le constater, rejouez un test de vitesse avec les outils précédemment cités.

Mais pour encore plus optimiser votre site Web, voici 12 autres conseils qui ne nécessitent aucune connaissance technique.

Ne vous découragez pas : Quelques millisecondes d’améliorations par ici et par là peuvent réduire jusqu’à 500 ms sur votre temps de chargement.

4- Mettre à jour le CMS WordPress, votre thème et vos extensions

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

De nouvelles versions du logiciel WordPress sont mises en ligne fréquemment.

Votre thème WordPress et les extensions WordPress font également régulièrement l’objet de mises à jour.

Chaque mise à jour offre :

  • De nouvelles fonctionnalités,
  • Des améliorations pour renforcer la sécurité,
  • De nombreuses corrections de bugs,
  • Et des améliorations de performances.

C’est ce dernier point qui nous intéresse pour optimiser votre site WordPress.

En tant que propriétaire d’un site Web, assurez-vous que votre CMS, votre thème et vos extensions WordPress sont bien à jour avec les dernières versions.

Si vous ne le faites pas, votre site peut devenir lent et même être vulnérable à des menaces de sécurité.

Pour mettre à jour WordPress et/ou votre thème et vos extensions :

  • Connectez-vous à votre console d’administration de WordPress,
  • Puis dans la colonne de gauche, cliquez sur :

Tableau de bord > Mises à jour

Cette page vous indique si des mises à jour sont disponibles.

Si c’est le cas, un simple clic suffit pour installer celles-ci.

Mon conseil : Pas besoin de vous connecter tous les jours sur votre console WordPress, mais jetez-y un oeil au moins une fois par mois ou mieux une fois par semaine.

5 à 7- Faites régulièrement une revue de vos extensions

Toutes vos extensions sont à jour, mais certaines peuvent être néfastes par rapport à l’optimisation de votre site Web.

5- Supprimer les extensions dont vous n’avez pas besoin

Vérifiez régulièrement si une fonctionnalité proposée par une extension n’est redondante pas avec une autre.

Par exemple, si vous avez choisi un hébergeur spécialisé WordPress comme WPengine :

La gestion de la mise en cache est faite au niveau de votre serveur. Pas besoin de WP Rocket.

Votre hébergeur effectue des sauvegardes quotidiennement de votre serveur. Plus besoin dans ce cas d’une extension comme UpdraftPlus.

6- Identifier les fonctionnalités dupliquées entre les extensions

Voici 2 exemples de fonctions en doublon :

  • Vous utilisez Yoast SEO pour optimiser le référencement de vos pages. C’est un très bon choix. Mais savez-vous que Yoast sait aussi générer un fichier sitemap ? Vous n’avez donc pas besoin d’une autre extension pour le faire comme Google XML Sitemaps.
  • WP Rocket dispose aussi en standard d’une fonction pour nettoyer votre base de données. Alors plus besoin d’une autre extension spécialisée comme “WP-Sweep”.

7- Repérer les extensions qui ralentissent votre site Web

En effet, certaines extensions sont soit mal conçues ou tournent en permanence ce qui surcharge votre serveur inutilement.

Pour les identifier, lancez un scan de votre site Web avec l’extension P3 (Plugin Performance Profiler).

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Ooops : Le nombre d’extensions que j’utilise grimpe fortement. Je vais faire un peu de ménage. Rester en-dessous de 30 me semble un bon objectif.

Mon conseil : Faites régulièrement une revue de vos extensions et supprimez celles qui ne sont pas indispensables.

Mon astuce : Pensez à désactiver l’extension P3 entre 2 diagnostics.

Enfin, même si elles ne ralentissent pas votre site Web, supprimez les extensions WordPress désactivées.

8 à 10 – Réduire la longueur de vos pages

C’est une lapalissade : plus le contenu d’une page est important, plus son poids est important, plus le temps pour l’afficher est important.

Là encore, faites appel à PingDom qui vous donne le poids de vos pages :

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

D’après Mathieu, voici les seuils acceptables en terme de taille de page :

  • Moins de 500 ko : c’est Top !
  • Moins d’un méga-octet (1 Mo) : c’est bien !
  • Entre 1 et 3 Mo : c’est correct !
  • Plus de 3 Mo : il faut agir !

Evidemment, comme vu ci-dessus, le poids d’une page Web dépend principalement de la taille des images. Alors, commencez par optimiser vos images.

Ensuite, voici mes 3 conseils pour réduire la longueur de vos pages.

8- Afficher les extraits de vos articles sur votre page d’accueil et vos pages d’archives

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Par défaut, WordPress affiche le contenu complet de chaque article sur la page d’accueil et les pages d’archives.

Cela signifie que votre page d’accueil, vos pages de catégories, vos pages d’étiquettes et toutes les autres pages d’archives sont plus longues à charger.

En plus, si vous affichez vos articles en entier sur ces pages, les internautes n’ont plus besoin visiter la page de l’article.

Cela réduit le nombre de vos pages vues et la durée que vos utilisateurs restent sur votre site, qui sont 2 critères que Google prend en compte dans son algorithme pour classer vos pages dans ses pages de résultats.

Enfin, comme le même contenu est présent sur plusieurs pages, vous risquez d’être sanctionné par Google avec ce contenu dupliqué.

Mon conseil : Configurez votre site de façon à afficher seulement des extraits au lieu du contenu complet.

La Solution : Pour cela, depuis la console d’administration, cliquez sur :

Réglages > Lecture

Puis, pour l’option “Pour chaque article dans un flux, fournir” sélectionnez :

L’extrait” au lieu de “Le texte complet”

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Note : certains thèmes WordPress prennent en charge aussi cette fonction.

9- Paginer vos articles les plus longs

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Les lecteurs ont tendance à aimer les contenus Web approfondis.

En plus, les articles plus longs ont tendance à être classés en premier par les moteurs de recherche.

Mais si vous publiez des articles avec des contenus denses et avec de nombreuses images, cela a une conséquence non négligeable sur le temps de chargement de ces pages.

Mon conseil : scinder vos articles les plus longs en plusieurs pages.

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

La solution : WordPress dispose en natif de cette fonction.

Pour ajouter un saut de page là où vous le souhaitez, depuis l’éditeur d’article en mode visuel, tapez la combinaison de touches suivantes :

Alt + Maj +P

Ou bien, pour les plus experts, depuis le mode “texte” de l’éditeur d’article, copiez, là où vous souhaitez passer à la page suivante, la ligne suivante :

<!––nextpage––>

Répétez cette opération autant de fois que vous le voulez dans un même article pour le diviser en plusieurs pages.

Note : ce n’est pas une solution que j’ai retenue. Je préfère que la lecture de ce guide se fasse sur une page sans avoir besoin de cliquer pour passer à la page suivante. Je pense que c’est néfaste sur mobile !

10- Paginer la zone de commentaires de vos articles

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Bravo, c’est le signe que votre audience est engagée et que vos contenus sont intéressants.

Par contre, tous ces commentaires ont une incidence néfaste sur le temps de chargement de la page.

Mon conseil : Paginez la zone de commentaires.

La solution : WordPress dispose aussi d’un paramètre pour régler cela.

Il suffit d’aller dans :

Réglages > Discussion

Puis de cocher la case à côté de l’option « Diviser les commentaires en pages ».

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

11 à 13- Optimiser votre design pour la vitesse

Tous les conseils précédents concernent votre contenu.

Intéressons-nous maintenant au contenant, c’est-à-dire le design de votre site Web.

11- Choisir un thème optimisé pour la vitesse

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Lorsque vous sélectionnez un thème WordPress pour votre site Web, il est important d’accorder une attention particulière à sa vitesse de chargement.

Certains thèmes sont magnifiques mais trop complexes ou très mal conçus. Dans ce cas, ils peuvent aussi ralentir considérablement le temps de chargement du site Web de votre entreprise.

En plus, les thèmes que l’on trouve dans les bibliothèques comme themeforest prévoient toujours de multiples configurations, comme par exemple :

  • 15 formats de menus différents,
  • 10 pages d’accueil,

Lors du choix du thème, cela apparaît comme un avantage. En effet, vous pensez avoir ainsi toute la liberté de configurer votre design à votre guise.

C’est vrai. Mais en terme de vitesse, c’est une catastrophe.

En effet, toutes ces configurations – même celles qui ne sont pas utilisées – sont présentes en permanence sur votre site Web. Et elles alourdissent inutilement le design de votre site.

Mon premier conseil : Choisissez un thème le plus simple possible, quitte à ajouter des extensions de qualité pour obtenir les fonctionnalités dont vous avez besoin.

C’est bien plus préférable que de choisir un thème avec des mises en page complexes, des animations flashantes et bien d’autres fonctionnalités inutiles.

Pour approfondir : relisez mes 8 critères pour choisir un thème WordPress performant.

Mon second conseil pour les puristes : Choisissez le thème qui vous convient, configurez-le selon vos souhaits. Ensuite, demandez à votre développeur de l’optimiser en enlevant les fonctions inutiles.

12- Trouver une extension “Slider” plus rapide

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Un slider est un carrousel pour faire défiler plusieurs images, comme vous pouvez le voir sur ma page d’accueil.

Une extension de slider “mal codée” est aussi une raison de ralentissement de votre site Web.

Même si vos images sont bien optimisées comme évoqué ci-dessus, une extension “slider” peut anéantir tous vos efforts apportés par la compression des images.

Sur #audreytips, j’utilise le slider fourni par mon thème theskin.io. Si votre thème ne comporte pas de slider et si vous souhaitez en avoir un, Soliloquy semble être le plus performant en matière de vitesse.

Le fondateur de Arobasenet.com, Noel Nguessan, le confirme dans son article 20 Plugins WordPress pour améliorer les performances de votre blog.

13- Utiliser une extension “galerie photo” rapide

Si vous disposez d’une galerie de photos sur votre site Web, vous utilisez probablement une extension pour afficher vos photos.

Là aussi, il est très important de choisir une extension WordPress optimisée pour la vitesse.

Pour ma part, je n’en utilise pas.

Mais selon Blair Jersyer, Envira Gallery semble le meilleur choix comme il l’annonce dans son article 5 plugins pour créer des galeries photos sur WordPress.

14 & 15- Optimiser votre base de données WordPress

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Au fur et à mesure, votre base de données WordPress va accumuler de nombreuses informations dont vous n’avez probablement pas besoin.

Mon conseil : Pour améliorer les performances de votre base de données, je vous encourage à l’optimiser régulièrement pour vous débarrasser de toutes ces informations inutiles.

Voici 2 solutions.

14- Wp Rocket

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

WP Rocket est une extension de cache qui se propose aussi de nettoyer votre base de données WordPress. Pour cela, vous y accédez via l’onglet “Base de données”.

15- WP-Sweep

Si vous n’utilisez pas WP-Rocket, ce nettoyage peut être facilement exécuté avec l’extension WP-Sweep qui vous débarrasse des éléments comme les :

  • Articles détruits,
  • Révisions d’articles,
  • Étiquettes inutilisées…

WP-Sweep optimise également la structure de votre base de données, tout ceci en un seul clic.

Consultez mon article sur la façon de nettoyer votre base de données WordPress avec WP-Sweep.

Note : cet article sur WP Sweep peut aussi vous aider à comprendre comment configurer les paramétrages de nettoyage dans WP Rocket.

Mon conseil pour les perfectionnistes : Planifiez une optimisation de votre base de données quotidienne avec WP Rocket. Et passez 1 à 2 fois par an WP Sweep pour un nettoyage en profondeur.

16- Ne chargez pas de vidéos dans WordPress

Même si vous pouvez télécharger des vidéos et les afficher automatiquement dans un lecteur HTML5 depuis WordPress, je vous conseille de ne jamais le faire !

Si vous le faites, ces vidéos sont hébergées sur votre serveur et vont occuper la bande passante pour être diffusées.
Selon l’hébergeur choisi, vous pouvez être facturé des frais de sur-consommation.

Dans le pire des cas, si la consommation est trop forte, votre hébergeur peut aller jusqu’à fermer votre site Web, même si votre abonnement annonce une bande passante dite “illimitée”.

En plus, héberger vos vidéos sur votre serveur augmente considérablement la taille de vos fichiers de sauvegarde, ce qui va rendre plus difficile leur restauration.

Mon conseil : Hébergez directement vos vidéos sur des sites spécialisés comme YouTube, Vimeo, DailyMotion…

Laissez-leur la tâche de diffuser vos vidéos sur Internet. C’est leur métier, pas le vôtre !

En plus, WordPress dispose aussi d’une fonctionnalité d’intégration de vidéo. Copiez et collez l’URL courte de votre vidéo (celle qui commence par youtu.be) dans votre article pour que le player s’insère automatiquement.

Ou bien, copiez-collez le code HTML pour les intégrer dans vos articles.

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

5 conseils avec votre développeur pour optimiser votre site

Avec tous les conseils qui précèdent pour optimiser votre site WordPress, le temps de chargement de vos pages va forcément être plus rapide.

Mais j’insiste, chaque milliseconde compte.

Si vous souhaitez rendre votre site encore plus rapide, voilà 5 derniers conseils un peu plus techniques.

Certains nécessitent même de modifier les fichiers de votre site Web ou d’avoir quelques connaissances en PHP.

Mieux vaut prévenir que guérir : Commencez toujours par effectuer une sauvegarde de votre site avant de faire ces modifications, au cas où il y ait un problème imprévu.

17- Limiter le nombre de révisions des articles

Les révisions des articles prennent de la place dans votre base de données WordPress. Il parait même que certaines extensions parcourent aussi toutes les révisions d’un même article.

Nous avons vu précédemment que vous pouvez nettoyer votre base de données de ces révisions avec WP Rocket ou WP Sweep.

Mais entre 2 nettoyages, les révisions sont bien là.

Alors pour limiter le nombre de révisions à conserver pour chaque article, demandez à votre développeur d’ajouter cette ligne de code à votre fichier wp-config.

Par exemple, pour ne conserver que les 4 dernières révisions de chaque article, l’instruction est :

define( ‘WP_POST_REVISIONS’, 4 );

18- Utiliser un réseau de diffusion de contenu (CDN)

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Comme déjà mentionné, les utilisateurs de différentes régions dans le monde peuvent faire face à des temps de chargement disparates sur votre site.

En effet, l’emplacement de vos serveurs d’hébergement Web a un impact sur la vitesse de votre site WordPress.

Par exemple, imaginons que le site Web de votre société soit hébergé chez OVH en France. Un internaute français va avoir a priori un temps de chargement plus rapide qu’un visiteur aux USA.

C’est bête mais votre page doit traverser l’Atlantique !

Un CDN (ou “réseau de diffusion de contenu” ou en anglais “Content Delivery Network”) accélère les temps de chargement de tous vos visiteurs, quelle que soit la région du monde dans laquelle ils se trouvent.

Un CDN est un réseau composé de serveurs partout dans le monde. Chaque serveur réplique des fichiers “statiques” utilisés pour afficher votre site Web. Ces fichiers sont composés des images, des fichiers CSS et des JavaScripts, … contrairement à vos pages WordPress affichées dynamiquement comme expliqué ci-dessus.

Pour simplifier, c’est un peu comme un cache hébergé pour chacune des régions du monde.

Avec un CDN, chaque fois qu’un internaute visite votre site Web, le serveur le plus proche va servir les pages.
Du coup, votre propre serveur d’hébergement Web est également plus rapide puisque le CDN effectue la grosse partie du travail.

Vu que mon trafic est principalement français, je n’utilise pas aujourd’hui encore de CDN.

Le conseil de Laurent : Aucun intérêt en dessous des 100.000 visites mensuelles, sauf si vous avez des visiteurs aux 4 coins de monde !

Ceci étant dit pour ceux que ça intéresse, Laurent m’a cité CloudFare.

En effet, CloudFare intègre non seulement un CDN mais aussi des fonctions de sécurité avancées pour diminuer le spam et protéger de certaines attaques.

D’ailleurs, son paramétrage est aussi intégré dans l’extension de gestion de cache WP Rocket dont je vous ai parlé plus haut.

Pour configurer CloudFare avec WP rocket, voici leur page d’aide Utiliser WP Rocket avec CloudFlare.

19- Réduire le nombre de requêtes HTTP externes

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

De nombreuses extensions et thèmes WordPress ont besoin de fichiers depuis d’autres sites Web.

Ces fichiers sont des scripts, des feuilles de style et des images disponibles sur les serveurs de Google, Facebook…

Par exemple, Google Analytics est une ressource externe ! C’est difficile de se passer de Google Analytics, mais pour les autres, c’est tout à fait envisageable.

Il est bon d’en utiliser quelques-uns. Beaucoup de ces fichiers sont optimisés pour être chargés aussi rapidement que possible. C’est souvent même plus rapide que de les héberger sur votre propre site.

Mais si vos extensions nécessitent de nombreux appels externes, votre site web est ralenti considérablement.
Sur le rapport de PingDom ci-dessus, vous voyez que plus de 40% de mes requêtes sont externes. Je vais devoir optimiser tout ça.

Mon conseil : Demandez à votre développeur de réduire toutes ces requêtes HTTP externes en désactivant les scripts et les styles ou en les fusionnant en un seul fichier.

20- Réduire le nombre des appels à la base de données

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Remarque : Cette étape est encore plus technique et nécessite une connaissance de base de PHP et de WordPress.
J’en ai déjà parlé ci-dessus mais, malheureusement, de nombreux thèmes WordPress sont mal conçus.

Ils n’appliquent pas forcément les bonnes pratiques recommandées par WordPress. Ils finissent par faire des appels directs à la base de données, ou trop de demandes inutiles.

Cela ralentit votre serveur en lui donnant trop de travail à faire.

Même les thèmes bien codés comportent des appels de base de données uniquement pour obtenir les informations de base de votre blog.

Vous ne pouvez pas le reprocher aux développeurs de thèmes.

Ils n’ont tout simplement pas d’autre moyen de connaître ces informations vu que le thème est fait pour fonctionner sur plusieurs sites.

Mon conseil : Demandez à votre développeur d’utiliser un thème enfant pour remplacer ces appels de base de données par vos informations spécifiques.

21- Protégez vos images contre le « HotLinking »

Si vous créez du contenu de qualité sur votre site WordPress, la vérité (si je mens) c’est qu’il sera probablement tôt ou tard “volé”.

Dans ce cas, les sites “voleurs” Web risquent aussi de se débrouiller pour accéder à votre serveur pour afficher les images de votre contenu qu’ils auront mis sur leur page. Cela veut dire qu’ils volent aussi votre bande passante et font ralentir votre serveur.

C’est ce que les experts appellent le Hotlinking (cf Wikipedia).

Mon conseil : Là encore, il suffit de suivre les conseils de Jonathan Buttigieg sur GeekPress qui donne le bout de code à ajouter à votre fichier .htaccess pour bloquer le sniffage des images de votre site WordPress. Demandez bien à votre développeur de ne pas oublier de le mettre.

22- BONUS —> Clearfy : avant de lancer des développements

23 conseils pour optimiser votre site Web - Référencement Naturel (SEO)

Clearfy est une extension WordPress gratuite que je vous conseille de tester avant de procéder à des développements pour gagner du temps sur les aspects techniques.

En 2 mots, Clearfy désactive toutes vos fonctionnalités WordPress inutilisées.

L’extension Clearfy comprend des dizaines d’optimisations que vous pouvez activer en totalité ou individuellement.

Clearfy est très simple à utiliser avec une bonne quantité d’optimisations en vitesse, de sécurité et même de référencement naturel (SEO).

Cette extension n’est pas destinée à remplacer les autres extensions de sécurité, d’optimisation de vitesse et du SEO. Elle les complète.

23- Commencer par optimiser vos pages les plus populaires

J’imagine que, comme moi, 20% de vos pages génèrent 80% de votre trafic.

Alors, commencez par optimiser ces quelques pages.

Pour cela, identifiez vos pages les plus visitées avec Google Analytics.

Ensuite, appliquez mes différents conseils précédents pour ces pages-là.

Vu que la plupart de mes consignes s’appliquent sur votre site Web dans son ensemble, vous pouvez rapidement :

  • Améliorer l’Expérience Utilisateur de la plupart de vos visiteurs,
  • Constater dans les jours qui suivent une augmentation de votre trafic Web,
  • Et trouver de nouvelles opportunités grâce à votre présence sur Internet.

En conclusion pour optimiser et accélérer votre site Web

Comme nous l’avons vu dans cet article, de nombreuses optimisations sont assez faciles à mettre en place pour améliorer la vitesse de votre site WordPress.

Pour des gains immédiats :

  • Vérifiez que la version de PHP sur votre serveur est bien la 7 ou ultérieure,
  • Activez un système de cache comme WP Rocket,
  • Installez une extension de compression d’images comme Imagify.
  • En bonus, activez l’extension Clearfy pour optimiser plus finement votre site Web sous WordPress.

Concentrez-vous dans un premier temps sur Page Speed Insights avec pour objectif d’obtenir 2 belles pastilles vertes !

Nous espérons que ces 23 astuces pratiques sont utiles pour optimiser votre site WordPress afin d’obtenir rapidement de meilleures performances.

Une fois toutes ces optimisations mises en place, pensez aussi à passer en revue régulièrement toutes les recommandations proposées par la Google Search Console.

Lancez-vous, essayez quelques-unes de ces techniques. Puis comparez la vitesse de votre site WordPress avant et après. Et donnez-nous vos résultats dans les commentaires ci-dessous.


Also published on Medium.