Le taux de rebond est un indicateur qui peut faire peur !

En plus, Google Analytics recueille beaucoup de données, ce qui pour la plupart des entrepreneurs est un peu déroutant.

Et vous ne disposez pas du temps nécessaire chaque jour pour comprendre puis analyser les données de tous les nombreux tableaux de bord sur Google Analytics.

Voici le conseil de Laurent sur le taux de rebond :

La plupart des entrepreneurs pensent qu’un taux de rebond élevé est un signe négatif et qu’un taux de rebond faible est un signe positif. En fait, le pourcentage de taux de rebond peut être trompeur. Il vaut mieux suivre son évolution et se concentrer sur les raisons qui font fuir vos visiteurs.

Quand vous voyez ce pourcentage sur Google Analytics, vous cherchez à comprendre ce qui ne va pas :

  • Vos contenus sur le blog de votre entreprise sont-ils trop difficiles à appréhender ?
  • Sont-ils adressés à la bonne audience ?
  • Le design est-il bien adapté, en particulier sur mobile ?

Dans cet article, découvrez comment mesurer votre taux de rebond.

Puis, je partage également avec vous 7 façons rapides de réduire votre taux de rebond.

Mais d’abord, définissons la notion de taux de rebond et pourquoi vous devez vous en soucier.

Qu’est-ce que est le taux de rebond ?

Taux de rebond - 7 actions pour le diminuer facilement - Marketing Digital

Commençons par une définition simple, même si elle n’est pas tout à fait exacte :

Un rebond est une session durant laquelle un visiteur ne consulte qu’une seule page de votre site Web.

Un peu comme sur un trampoline : le visiteur arrive sur une page de votre site Web et la quitte comme s’il rebondissait !

Il y a un rebond lorsque par exemple votre visiteur :

  • Appuie sur le bouton “Retour” de son navigateur,
  • Ferme son navigateur,
  • Clique sur une annonce ou un lien externe,
  • Entre une nouvelle URL dans son navigateur…

La définition de Google Analytics d’un rebond est une session qui ne déclenche qu’une seule requête sur le serveur Analytics.

Autrement dit, un internaute visite une page (ou un article) de votre site web professionnel et part ensuite sans avoir aucune autre interaction sur votre site Web durant la même session.

Les experts en SEO appelle cela le “pogo-sticking” (source Définitions marketing).

Le calcul du taux de rebond

C’est une définition binaire du taux de rebond.

En effet, imaginons que vous atterrissez sur cet article sur le taux de rebond, vous le lisez puis :

  • Vous partez, cela donne un taux de rebond de 100%.
  • Vous visitez une autre page, et le taux de rebond passe à 0%.

Voici la formule mathématique pour calculer le taux de rebond (source neilpatel)

Taux de rebond - 7 actions pour le diminuer facilement - Marketing Digital

Par contre, je ne pense pas que le taux de rebond affecte directement votre classement dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

En effet, les moteurs de recherche ne disposent pas de la valeur du taux de rebond pour les sites qui n’ont pas de compte Google Analytics.

Par conséquent, utiliser la valeur du taux de rebond dans les algorithmes ne serait pas équitable.

Quoiqu’il en soit, même si l’algorithme ne prend pas directement en compte le taux de rebond, sa signification est très importante.

En effet, si un internaute arrive sur une page de votre site Web et immédiatement appuie sur le bouton “retour” de son navigateur, Google va en déduire qu’il y a une incohérence entre l’intention de recherche de l’internaute et le contenu de votre page.

Et comme Google cherche toujours à satisfaire ses internautes, il va se dire “peut-être que cette page ne devrait pas être aussi bien classée dans mes résultats”.

Vous comprenez maintenant l’importance de bien maîtriser la notion de “rebond” !

En clair, cela indique si vos actions de Marketing de Contenu sont efficaces et si vos visiteurs interagissent correctement avec votre contenu.

La clé est de bien comprendre vos clients “cibles” puis de savoir analyser correctement votre taux de rebond.

Comment connaître votre taux de rebond sur Analytics ?

Sur Google Analytics, pour connaître le taux moyen de rebond sur le site Web de votre entreprise, allez dans :

Audience > Vue d’ensemble

Taux de rebond - 7 actions pour le diminuer facilement - Marketing Digital

C’est le nombre de rebonds sur l’ensemble de vos pages divisé par le nombre total des visites sur toutes ces pages au cours de la même période.

Vous pouvez également connaître le taux de rebond d’une seule ou plusieurs pages dans pratiquement tous les rapports de la section :

Comportement > Contenu du Site

Taux de rebond - 7 actions pour le diminuer facilement - Marketing Digital

Mais également connaître votre taux de rebond en segmentant vos visiteurs selon leur âge, sexe, localisation… dans les rapports de la section “Audience” de Google Analytics.

Quelle est la bonne valeur pour un taux de rebond ?

Taux de rebond - 7 actions pour le diminuer facilement - Marketing Digital

De nombreuses études révèlent que le taux de rebond varie selon :

  • Votre type d’activité : B2B ou B2C (source Brafton),
  • Votre secteur d’activité (source Digishuffle),
  • Le type de page Web : page produit, article de blog…
  • Mais aussi des critères démographiques de votre cible : âge, sexe, pays…

Donc le taux moyen de 58.18% calculé par Brafton ci-dessus ne veut rien dire.

Par contre, Google Analytics va vous aider à optimiser votre taux de rebond en activant l’analyse comparative.

Pour cela, allez sur Google Analytics dans Administration > Paramètres du compte.

Taux de rebond - 7 actions pour le diminuer facilement - Marketing Digital

Ensuite, pour savoir comment vous vous positionnez par rapport à vos concurrents, rendez-vous dans la section :

Audience > Analyse comparative > Canaux

Précisez :

  • Votre secteur d’activité,
  • Votre localisation,
  • Le nombre de sessions quotidiennes.

Et le tableau dessous compare les principales performances de votre site avec vos concurrents. Le taux de rebond est présent dans la dernière colonne.

Taux de rebond - 7 actions pour le diminuer facilement - Marketing Digital

En fin de compte, un « bon » taux de rebond est différent pour chaque site Web. Il peut même être différent pour chaque page de votre site.

Mon conseil : suivez régulièrement la tendance d’évolution de votre taux de rebond et voyez comment vous pouvez le réduire pour vos pages de conversion.

Cet indicateur doit vous aider à identifier les faiblesses de votre site Web, sans vous fixer un pourcentage à atteindre.

Attention : un taux de rebond faible peut aussi signifier que vous avez inséré plusieurs fois le code de suivi Google Analytics dans vos pages. Vérifiez bien votre installation de Google Analytics sur votre site.

Un taux de rebond élevé est-il pénalisant ?

Taux de rebond - 7 actions pour le diminuer facilement - Marketing Digital

Pas nécessairement, dixit Google.

En effet, certaines pages peuvent naturellement avoir un taux de rebond élevé.

Par exemple, un article de blog de qualité peut donner l’information cherchée sans que votre visiteur ait besoin de consulter d’autres pages.

Note : le taux de rebond n’a aucune corrélation avec le temps passé par un utilisateur sur une page.

Tout dépend de l’objectif que vous vous êtes fixé pour votre site Web d’entreprise.

Prenons 2 exemples :

  • Si votre objectif est que vos visiteurs consomment beaucoup de contenu, un taux de rebond élevé est un signe négatif.
  • A contrario, si votre objectif est de renseigner un formulaire de contact présent sur la page, un taux de rebond élevé n’est pas un problème. Dans ce cas, suivez plutôt votre taux de conversion.

Maintenant, voyons comment améliorer vos taux de rebond.

Quelles sont les principales causes d’un mauvais taux de rebond ?

Voici quelques causes les plus fréquentes qui amènent les internautes à quitter immédiatement votre site Web :

  • Un titre qui ne correspond pas à la teneur de votre contenu,
  • Du contenu médiocre qui ne couvre pas le sujet de manière approfondie,
  • Une mauvaise compatibilité sur mobile,
  • Un temps de chargement de vos pages trop lent,
  • Une fenêtre popup trop intrusive,
  • Trop d’annonces publicitaires invasives…

7 moyens de réduire votre taux de rebond

Taux de rebond - 7 actions pour le diminuer facilement - Marketing Digital

Si vous ressentez le besoin de diminuer votre taux de rebond et pour vous faire gagner du temps, voici 7 actions à mener pour retenir les internautes votre site.

1. Rédigez du contenu en pensant à votre public cible

Si vous générez un volume de trafic important mais avec un fort taux de rebond, cela signifie que vos visiteurs ne sont pas intéressés par votre contenu.

Cela ne signifie pas forcément que votre contenu n’est pas de bonne qualité, mais que vous ne ciblez pas les bonnes personnes.

Assurez-vous de bien comprendre votre public cible :

  • Connaissez-vous leurs problèmes ?
  • Comprenez-vous bien leurs besoins ?
  • Quelles questions se posent-ils et pourquoi ?
  • Comment vos produits et services peuvent-ils aider à répondre à leur besoin ?

Publier des contenus sur tous ces sujets vous assure d’attirer les bonnes personnes, celles qui vont être vos futurs clients.

Pour bien formaliser les attentes de vos clients cibles, servez-vous de nos modèles de personas.

BONUS – Persona : Pierre – Directeur d’un cabinet de conseil

Ensuite assurez-vous de bien parler le même langage qu’eux.

En effet, les mots que vous utilisez doivent être ceux que vos personas utilisent. C’est le principe derrière la notion de mot-clé.

Enfin, ne trompez pas les internautes avec un titre accrocheur qui apparaît dans les résultats de recherche de Google sans rapport avec votre contenu. Cela s’appelle du Clickbait !

2. Publiez des contenus Cornerstone avec des liens vers des articles plus détaillés

Taux de rebond - 7 actions pour le diminuer facilement - Marketing Digital

Les articles Cornerstone (ou pierre angulaire en anglais) sont les articles piliers de votre site Web.

Ils combinent les principaux sujets provenant de différents articles de votre blog.

C’est la dénomination que yoast a choisi pour repérer les contenus importants, ceux que vous voulez que tous vos visiteurs cibles consultent, comme le précise Lycia Diaz sur La Webeuse.

Comment choisir vos articles Cornerstone ?

Pour choisir vos contenus « cornerstone », identifiez 5 ou 6 articles que vous voulez que vos visiteurs lisent quand ils arrivent sur votre site pour la première fois.

Ce sont vos meilleurs articles : les plus importants, les plus complets… Bref, ceux que vous voudriez voir apparaître en tant que lien « sitelink ».

En plus, veillez à ce que vos articles Cornerstone comportent les mots-clés sur lesquels vous cherchez à être référencé en priorité.

Ensuite un article Cornerstone doit :

  • Etre accessible directement depuis votre page d’accueil,
  • Contenir des liens vers vos autres articles qui traitent de sujets similaires mais avec des points plus précis. Et vice-versa. Les experts en SEO parlent de travailler son maillage interne.

Enfin, mettez à jour régulièrement le contenu de vos articles Cornerstone pour le garder pertinent.

Organisez les contenus de votre site comme une hiérarchie

Tout en haut se trouvent les articles cornerstones.

Sur #audreytips, vous avez un article cornerstone sur le Marketing Digital qui décrit les 6 leviers dont dispose tout entrepreneur pour conquérir de nouveaux clients.

Mon article sur le Marketing Digital pointe vers 6 articles décrivant chacun les bénéfices d’un des leviers, comme le Référencement Naturel.

Cet article pointe vers des articles liés aux 3 domaines du SEO : SEO On page, SEO Off page, SEO technique. En dessous, vous trouvez de nombreux articles plus pointus, comme l’optimisation de la méta description.

En structurant bien tous vos contenus, vos visiteurs vont rester plus longtemps sur votre site Web et votre taux de rebond va diminuer.

Mon conseil : un article Cornerstone est en général conséquent. Alors aidez vos lecteurs en insérant une table des matières.

3. Améliorez la lisibilité de votre contenu pour diminuer votre taux de rebond

Taux de rebond - 7 actions pour le diminuer facilement - Marketing Digital

Vous pouvez publier le meilleur contenu disponible sur un sujet donné.

Mais, si le visiteur ne peut pas le parcourir rapidement pour vérifier que le contenu correspond à ce qu’il recherche, il va partir immédiatement.

Pour cela, travaillez la lisibilité de vos contenus pour le rendre facilement  “consommable” avec :

  • Un titre et des sous-titres appropriés,
  • Des énumérations sur forme de listes à puces,
  • Des phrases courtes,
  • Et des images, vidéos, slideshares… qui ajoutent de la valeur au contenu.

Travaillez aussi avec soin :

  • Votre introduction qui doit être accrocheuse,
  • Votre conclusion qui est votre seconde chance pour convaincre les internautes, qui ont parcouru votre article rapidement, de le lire avec plus d’attention.

Un article lisible et bien présenté diminue le taux de rebond. Un mur de texte difficile à lire est rebutant.

Toutes ces recommandations sont d’autant plus vraies que les internautes consultent de plus en plus internet sur leur smartphone.

4. Ajoutez un appel à l’action sur votre contenu

Sans un appel à l’action, vos visiteurs ne savent pas ce qu’ils doivent faire après avoir lu votre contenu.

Alors, précisez-leur bien ce que vous voulez qu’ils fassent ensuite.

Sans appel à l’action, ils peuvent évidemment consulter d’autres pages, mais pourquoi laisser cela au hasard ?

Voici 3 actions simples à mener :

  • Faire référence à un article connexe à la fin de vos articles,
  • Ajouter un Bonus à télécharger dans certains de vos articles,
  • Inclure un formulaire pop-up avec Hellobar pour encourager les gens à s’inscrire à votre newsletter…

Assurez-vous que votre appel à l’action est en rapport avec le contenu que le visiteur lit.

En effet, mettre en avant des offres non pertinentes va avoir l’effet inverse : faire fuir vos visiteurs.

5. Assurez-vous que votre page se charge rapidement

Taux de rebond - 7 actions pour le diminuer facilement - Marketing Digital

La patience humaine est une denrée rare.

Si votre page se charge trop lentement, vous perdez une part non négligeable de vos visiteurs avant la fin de l’affichage de votre page.

Peu importe si le contenu correspond exactement ce que votre visiteur cherche, s’il ne se charge pas rapidement, votre taux de rebond est très élevé.

C’est encore plus important pour les utilisateurs sur leurs mobiles.

Alors optimiser votre site Web en sachant que la principale cause de lenteur sont les images.

6. Évitez les fenêtres pop-up

Oui, une fenêtre pop-up bien conçue est une façon d’encourager les gens à interagir.

Mais, il y a une différence entre une fenêtre pop-up de bon goût et une autre qui perturbe la lecture du contenu.

Dans un cas, vous convertissez un visiteur en un prospect, dans l’autre vous le faites fuir.

En effet, rien n’est plus frustrant que de tenter de lire un article et voir s’incruster des fenêtres pop-ups ou des encarts publicitaires au-dessus de celui-ci.

Alors, soyez pragmatique lorsque vous ajoutez vos fenêtres popup et évitez de créer une mauvaise expérience utilisateur pour vos visiteurs.

7. Le nec plus ultra : ouvrez vos liens externes dans un nouvel onglet

Pour optimiser le référencement naturel de vos pages, il est important de travailler vos liens avec vos autres articles.

Mais, il est également important de créer des liens vers des contenus externes. La référence à d’autres sites vient appuyer vos propos.

Cependant, si possible, ouvrez vos liens externes dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet.

Ainsi, vous laissez à votre visiteur la possibilité de revenir facilement sur votre site pour terminer sa lecture puisque le contenu est toujours présent dans un onglet de son navigateur.

Conclusion sur comment réduire votre taux de rebond

Le taux de rebond est un indicateur de Google Analytics à suivre, mais sans en être obnubilé.

Considérez le taux de rebond comme un guide pour estimer l’intérêt que les internautes portent à vos contenus.

Et suivez sa tendance d’évolution sans chercher à atteindre un pourcentage objectif puisqu’il n’existe pas de taux de rebond idéal.

Pour réduire votre taux de rebond, appliquez la recette suivante :

  • Avoir des contenus de qualité utiles pour vos visiteurs,
  • Créer des articles chapeaux,
  • Travailler la lisibilité de vos contenus,
  • Optimiser le temps de chargement de vos pages,
  • Ajouter un appel à l’action pertinent avec votre contenu,
  • Eviter les fenêtres pop-up trop invasives,
  • Et pour les perfectionnistes, paramétrer vos liens externes pour qu’ils s’ouvrent dans un autre onglet…

Ensuite, surveillez avec plus d’attention des indicateurs plus importants comme le taux de conversion, le chiffres d’affaires et/ou le nombre de prospects.

Jugez-vous que votre taux de rebond est trop élevé ? Quelles actions avez-vous prises pour le diminuer ?


Also published on Medium.