Gagnez plus de trafic en un minimum de temps et gratuitement, c’est le rêve de tout entrepreneur.

Mais tous les consultants SEO vous le diront “atteindre la première page de Google sur une requête cible prend du temps… au minimum quelques mois pour avoir un retour concret”.

Pourtant, Brian Dean de backlinko.com à exploser cette idée reçue en 2015 en augmentant en seulement 14 jours de 110 % son trafic organique, preuve à l’appui.

Pourtant, Brian Dean de backlinko.com à exploser cette idée reçue en 2015 en augmentant en seulement 14 jours de 110 % son trafic organique

Avec un seul article, il a généré 300 000 visites sur son site dans le délai ultra-court de 2 semaines.

Je vous laisse imaginer la suite de l’histoire. Brian devenu un poids lourd du référencement web et du SEO.

Et bien entendu, sa méthode dite “Skyscraper”, appelée aussi la technique des “gratte-ciels” en français, est devenue un incontournable du netlinking.

Je me suis donc retourné vers Sandra, notre experte en rédaction Web, pour en savoir plus.

Évidemment, elle connaît cette méthode sur le bout des doigts :

La méthode Skyscraper est un moyen efficace pour développer votre entreprise grâce au Marketing de Contenu. Par contre, elle doit être exécutée sans erreur ce qui n’est pas toujours évident.

En plus, Sandra est intarissable sur le sujet, notre échange a duré plus d’une heure.

Alors, aujourd’hui , comment utiliser la technique Skyscraper pour donner de la visibilité à votre site web et générer plus de trafic organique ?

Qu’est-ce que la méthode Skyscraper ?

Qu’est-ce que la méthode Skyscraper ?

Pour propulser un contenu en tête des moteurs de recherche, vous devez privilégier plusieurs éléments qui vont permettre à Google de mieux vous référencer et donc de vous amener de la visibilité.

L’équation est ensuite simple :

Plus de visibilité = Plus de trafic = Plus de conversion.

Les critères d’un article respectant la méthode “Skyscraper”

Pour obtenir ce résultat, misez donc sur différents critères qui rendent votre contenu SEO friendly version XXL, à savoir :

  • Un contenu optimisé, intéressant, pertinent et efficace,
  • Des liens externes provenant de sites d’autorité en nombre,
  • Le taux de clic sur votre contenu.

C’est en partant de ce constat que Brian Dean a donc imaginé la méthode Skyscraper pour renverser tous les codes du Référencement Naturel (SEO).

Il l’a ensuite rapproché d’un concept psychologique naturel chez l’homme : sa tendance a être attiré par les meilleurs.

Brian Dean le dit lui-même :

C’est la nature humaine d’être attirée par les meilleurs. Et ce que la méthode Skyscraper vous propose, c’est de trouver le plus haut “gratte-ciel” de votre secteur d’activité … et de lui ajouter 20 étages pour le rendre plus grand.

Cette méthode est finalement assez simple, mais terriblement ingénieuse.

Les 3 étapes de la méthode “Skyscraper”

Elle repose sur 3 étapes distinctes :

  • Fouiller le web à la recherche d’un contenu pertinent ayant de nombreux backlinks. Heureusement, des outils très performants comme Site Explorer permettent de déceler ce type de contenu en un rien de temps. Sans quoi, cela serait un énorme travail fastidieux à faire à la main. Pour autant, le boulot ne s’arrête pas là, car il faut encore vérifier la qualité des liens. La liste donc trouvée en première recherche doit donc être passée dans les filtres d’outils comme Ahrefs ou SEMrush.
  • Écrivez un contenu 10X meilleur : plus long, plus détaillé, plus pertinent… à vous de trouver l’amélioration à apporter, une amélioration significative, au contenu sur lequel vous avec choisi d’appliquer la méthode Skyscraper.
  • Contactez les sites d’autorité pour leur proposer de remplacer leur lien vers le contenu de votre concurrent par le vôtre en prouvant sa meilleure qualité.

Pourquoi la méthode Skyscraper ne fonctionne pas toujours ?

Pourquoi la méthode Skyscraper ne fonctionne pas toujours ?

De nombreux experts en Marketing Digital se sont rué sur cette technique avec des résultats qui restaient très en deçà de ce qu’ils attendaient.

Alors, pourquoi la méthode Skyscraper fonctionne pour certains sites et pas pour d’autres ?

Y aurait-il une étape cachée que l’on aurait loupée ?

La réponse est non.

Ce n’est pas une éventuelle étape cachée qui pose problème.

Ce qui a fait échouer les sites se résume en quelques phrases simples.

Ils se sont focalisés sur le contenu et y ont sans doute passé de très longues heures pour produire un contenu vraiment génial et remarquable.

Mais ils ont oublié de prendre en compte les données connexes sur l’environnement concurrentiel et les autres critères de l’algorithme en chef, Google.

1. Vérifier l’autorité du site

La première chose qui a été négligée est de vérifier votre image de marque.

En effet, quelle autorité a votre site aujourd’hui ?

Si vous vous attaquez à des “sharks” comme les appelle Brian Dean du web, vous n’avez aucune chance de réussir.

Plus précisément, si vous avez l’intention de souffler la première place à des poids lourds du web, vous allez entrer en concurrence avec des sites ayant une autorité qui dépasse la vôtre.

De fait, l’internaute cliquera sur le site qu’il considère comme référent même si votre article est bien meilleur que le sien.

Il faut donc avant toute chose travailler votre image de marque et développer votre notoriété sur le web avant de vous mettre en tête d’appliquer la technique Skyscraper.

Publiez du contenu de qualité régulièrement en vous aidant des outils dédiés, montrez votre expertise et vous rentrerez dans un cercle vertueux.

2. Dénicher l’intention derrière le mot-clé

La seconde erreur la plus fréquente est une mauvaise analyse du mot-clé sur lequel vous voulez vous positionner.

Il est important, on ne le répètera jamais assez, d’aller au-delà du mot-clé et de comprendre l’intention cachée derrière de l’internaute.

Pour cela, une seule solution.

Travailler son persona à fond.

Au mieux, vous ciblez les intentions de votre cible, au mieux vous choisissez le mot-clé afin qu’il soit pertinent.

Il faut également penser en termes de tunnel de conversion afin de bien cibler, là encore, où se situe votre persona dans l’entonnoir.

3. Diffuser intelligemment votre contenu

La troisième grande erreur des entreprises qui échouent dans la méthode Skyscraper est de ne pas personnaliser leur message aux différents sites desquels elles veulent obtenir des backlinks.

Est-ce que vous vous seriez prêt à revoir un lien que vous avez fait vers un site avec un message du style :

Bonjour,
J’ai vu que vous aviez donné un lien à X.
Voici mon contenu sur le même sujet.
Il est plus détaillé et bien plus pertinent pour votre cible.
Je vous invite donc à mettre votre lien vers mon contenu.
Bonne journée, 

Je pense que non.

Pourquoi iriez-vous donner un lien vers un site que vous ne connaissez pas et qui sort de nulle part ?

Il faut donc cibler les sites faisant les liens que vous souhaitez récupérer en leur adressant un message personnalisé.

Une présentation de qui vous êtes au minimum est requise et puis, il faudra utiliser vos talents de copywriter pour écrire la suite de l’email afin de mettre en valeur votre contenu.

Mon conseil : le succès en référencement dépend de nombreux facteurs: votre secteur d’activité, vos concurrents, votre budget, votre temps, vos ressources… Ne vous reposez jamais sur une seule tactique. Expérimentez-en plusieurs et faites-les fonctionner dans votre cas.

Adapter la méthode Skyscraper aux enjeux 2020

Adapter la méthode Skyscraper aux enjeux 2020

La méthode Skyscraper est donc bien plus complexe que vous ne l’avez imaginé au départ. Il faudra votre talent de marketeur et de référenceur pour l’utiliser efficacement.

Mais au-delà de cela, il faut se poser une question : quel impact les évolutions SEO 2020 vont avoir sur la méthode de Brian Dean ?

Eh bien, la première astuce serait de miser sur la recherche vocale pour cibler le mot-clé de votre contenu.

En effet, cette évolution majeure et persistante du SEO est une opportunité à saisir pour obtenir la première place de Google sur des mots-clés faiblement concurrencés pour le moment.

Donc quand vous retravaillez l’article choisi, vous adoptez aussi une nouvelle position de référencement.

Le second point est de s’axer sur la notion de “meilleur contenu” que décrit Brian Dean dans sa méthode.

Et pour que votre contenu soit meilleur, outre l’aspect SEO et rédactionnel, il faut miser aussi sur l’ajout de la vidéo.

En effet, la vidéo comme la recherche vocale sont les points forts des évolutions SEO.

Il ne faut donc pas hésiter à ajouter une vidéo à votre contenu, ce qui lui permet d’être 2 fois plus consulté qu’un contenu simplement écrit.

Conclusion sur la méthode Skyscraper

Pour muscler votre référencement naturel et booster le trafic organique de votre site, la méthode Skyscraper de Brian Dean est une bonne solution.

Très schématiquement, cela consiste à :

  • Repérer un contenu populaire en lien avec un mot-clé que vous souhaitez cibler,
  • Rédiger un contenu de meilleure qualité que les contenus existants,
  • Envoyer des e-mails aux influenceurs ou aux bonnes personnes pour en faire la promotion une fois en ligne.

Mais comme pour toutes les techniques, il faut savoir distinguer les petites lignes de la méthode et travailler à fond chaque point afin d’obtenir les résultats attendus.

Prenez le temps de créer un contenu plus complet, avec des images intéressantes.

Optimisez au maximum le référencement “on-page” de cet article.

Enfin, faites-en une promotion forte auprès des bonnes personnes.

Pour cela, concentrez-vous aussi sur la rédaction de vos e-mails pour mettre toutes les chances de côté pour recevoir des réponses.

Si vous n’obtenez pas de réponse à votre e-mail, ne jetez pas l’éponge. Renvoyez un autre e-mail jusqu’à ce qu’ils vous répondent.

Vous avez raison.

Cela exige une charge de travail importante pour écrire et diffuser un article « Skyscraper ». Mais une fois fait, vous avez une longueur d’avance sur votre concurrence.

Par contre, ne vous reposez pas sur vos lauriers.

Au fil du temps, la pertinence de votre contenu va diminuer.

Peut-être que vos concurrents vont essayer de faire de même et publier un article qui sera meilleur que le vôtre.

Alors, relisez régulièrement votre contenu et voyez comment l’améliorer pour qu’il reste la meilleure ressource disponible si vous souhaitez toujours figurer sur les premiers résultats de recherche pour conquérir de nouveaux clients.

Pour résumer en 3 questions

C’est quoi la méthode Skyscraper ?

Rédiger un contenu Skyscraper est une technique d’Inbound Marketing qui consiste à trouver des sujets qui fonctionnent parfaitement pour le référencement sur les moteurs de recherche ainsi que sur les réseaux sociaux. Cette méthode consiste à identifier un sujet populaire, à créer un contenu meilleur que tous les existants afin d’obtenir des backlinks naturellement et en contactant les bonnes personnes.

Quels sont les avantages de la technique dite Skyscraper ?

En appliquant cette technique du Marketing de Contenu, vous créez avant tout un contenu de haute qualité, utile à vos lecteurs. En conséquence, vous allez augmenter vos partages sur les réseaux sociaux et recevoir de nombreux backlinks. L'autorité de votre site va donc être renforcée ce qui va vous faire remonter dans les pages de résultats de Google. En plus, vu que la visibilité de votre article sera forte, vous devriez recevoir de nombreux commentaires sur le blog de votre entreprise ce qui va générer des conversations et donc des relations solides avec vos lecteurs.

Quels sont les critères pour réussir votre contenu Skyscraper ?

Prenez bien en compte les données sur votre concurrence. Impossible de souffler la première place à des poids lourds du web même avec cette technique. Rédigez un contenu qui correspond à la même intention de recherche. Soyez pertinent dans la promotion de votre article. C’est la condition sine qua non pour obtenir des backlinks.

Avez-vous essayé la technique Skyscraper de Brian Dean ?