Lorsqu’il s’agit de savoir quelles optimisations SEO Google considère comme des facteurs de classement, vous entendrez des réponses allant de 3 facteurs principaux à des centaines de critères, voire des milliers.

C’est l’échange que j’ai eu avec Dimitri Hubert, rédacteur web et spécialiste SEO chez SEOptimale.

En fait, tout ce que vous faites pour le référencement On-page ne concerne pas uniquement le classement.

La différence entre les facteurs de référencement et les facteurs de classement peut sembler être qu’une question de sémantique.

Il est important de se rappeler que le référencement ne se limite pas à atteindre le sommet de Google. Le référencement naturel comprend également l’optimisation de l’expérience utilisateur.

Dans cet article, vous trouverez 5 facteurs de référencement On-page qui comptent le plus, ainsi que des conseils sur la manière de les mettre à profit.

Certains d’entre eux vous aideront à améliorer votre classement, c’est certain.

D’autres améliorent l’expérience des visiteurs de votre site, stimulent les conversions des prospects et/ou renforcent votre notoriété sur le web…

1. Le contenu

Optimiser votre contenu pour le SEO On page

Il est évident que le contenu est roi.

Mais le simple fait d’avoir du contenu ne suffit pas à aider votre site à se classer pour les mots-clés qu’il cible.

Contenu pertinent pour l’intention de recherche des internautes

La compréhension de l’intention de recherche des utilisateurs est l’avenir du développement des moteurs de recherche.

Les algorithmes de Google travaillent sans relâche pour mieux comprendre la syntaxe et la sémantique des recherches effectuées par les internautes.

En fait, la pertinence du contenu par rapport à l’intention de l’utilisateur peut être considérée comme le facteur de classement le plus important. En effet, si votre contenu n’est pas pertinent pour une recherche, il sera dévalué.

Mes 3 conseils d’optimisation

  • Comprenez l’intention de vos mots-clés (informationnel, achat, navigation),
  • Observez les résultats de recherche pour ces mots-clés et voyez quel type de contenu est classé,
  • Analysez le cocon sémantique de ce mot-clé et optimisez le contenu en fonction de ces termes de recherche.

Contenu long-format

Le contenu de type long-format ou approfondi répond à autant de préoccupations des utilisateurs que possible, tout en offrant de nouvelles perspectives sur un sujet.

Avec un contenu long, comme un article de blog, vous démontrez plus facilement vos connaissances et votre expertise dans votre secteur d’activité.

Même les moteurs de recherche semblent préférer le contenu long pour de nombreuses requêtes informationnelles des internautes.

Une étude de SEMrush a révélé que la longueur du contenu est un facteur clé pour augmenter son trafic organique.

La création de longs contenus est donc bénéfique pour le référencement naturel.

En revanche, il n’y a pas de longueur idéale. Certains sujets ont juste besoin de 500 mots et d’autres plus de 3 000 mots.

Analysez tout simplement les résultats de recherche pour déterminer la longueur moyenne des pages référencées.

Devenir maître de son sujet n’est pas seulement bénéfique pour le référencement SEO. Cela vous aide aussi à devenir un leader d’opinion dans votre secteur et à créer des opportunités supplémentaires.

Mes 3 conseils d’optimisation

  • Recherchez les pages les mieux classées pour un mot-clé donné et analysez leur contenu,
  • Ajoutez des mots-clés sémantiquement liés pour étoffer le contenu avec des sous-sujets supplémentaires,
  • Répondez à toutes les questions que les utilisateurs peuvent se poser sur ce sujet.

Structure du contenu

Les balises SEO (title, métadescription et Hn) jouent toujours un rôle important dans la création de contenu, malgré l’essor de l’analyse sémantique.

Optimiser les balises de titre et d’en-tête de votre page aide à :

  • Communiquer l’intention et la syntaxe du contenu de votre page Web.
  • Organiser votre contenu pour en faciliter la lecture par les utilisateurs et les moteurs de recherche.
  • Rendre les pages de votre site plus faciles à scanner.

Mes 2 conseils d’optimisation

  • Insérez vos mots-clés ciblés dans la balise title, le slug de l’URL et la balise H1 des pages,
  • Créez des sections d’en-tête (H2, H3, H4) en utilisant des mots-clés similaires.

2. L’engagement de l’utilisateur

Surveiller l'engagement utilisateur pour comprendre le SEO On page

En définitive, nous concevons des sites Web à la fois pour les utilisateurs et pour les moteurs de recherche.

Lors de la conception pour les utilisateurs, il est toujours bon d’examiner votre site Web et son contenu sous un angle nouveau.

Principalement, dans quelle mesure votre contenu est-il engageant et est-ce que vous vous ennuyer sur votre site ?

L’engagement des utilisateurs (ou signaux d’utilisateurs) est depuis longtemps suspecté d’être un facteur de classement pour Google, même si c’est de manière indirecte.

Quoi qu’il en soit, les signaux des utilisateurs peuvent être un bon indicateur pour votre référencement On-page, mais également pour votre stratégie de Marketing Digital.

Pages par session

Le nombre de pages par session indique le nombre de pages consultées par un utilisateur avant de quitter votre site.

Cette mesure, ainsi que la durée moyenne de la session (le temps qu’un utilisateur passe sur votre site), se trouvent dans Google Analytics.

Cette mesure vous indique dans quelle mesure votre site est interactif et attrayant, du point de vue de la navigation.

L’analyse de cette mesure, ainsi que de votre flux comportemental, peut vous éclairer sur les failles qui ont un impact sur votre entonnoir de vente ou qui entravent les conversions.

Elle peut également vous montrer dans quelle mesure votre blog ou vos articles d’actualité sont interactifs et attrayants.

En général, si un lecteur consulte plusieurs articles en une seule session sur votre site, cela signifie que vous faites quelque chose de bien pour satisfaire son intention.

Mes 3 conseils d’optimisation

  • Analysez les pages présentant des taux de rebond élevés. Puis recherchez comment encourager des sessions plus longues ou plus de pages par session,
  • Insérez des appels à l’action sur les pages pour encourager les conversions,
  • Proposez des options de navigation supplémentaires dans le contenu, par exemple en plaçant des liens dans le corps du texte ou en fournissant des documents à lire.

Taux de rebond

Le taux de rebond est un autre indicateur déroutant qui n’est pas un facteur de classement, mais qui peut être positif ou négatif, selon la façon dont vous le regardez.

En fin de compte, votre taux de rebond indique le degré de satisfaction des utilisateurs de votre page de destination ou de votre site Web.

Un taux de rebond élevé peut indiquer que vos pages ne sont pas attrayantes et ne répondent pas aux attentes des utilisateurs, en particulier pour les pages de commerce électronique.

Les rebonds des utilisateurs peuvent également indiquer qu’ils sont satisfaits et ont obtenu la réponse qu’ils cherchaient.

Mes 4 conseils d’optimisation

  • Racontez une histoire ou commencez par une accroche convaincante,
  • Supprimez les interstitiels et les fenêtres publicitaires intrusives,
  • Améliorez le temps de chargement des pages,
  • Assurez-vous que le texte de la page de destination est pertinent par rapport aux requêtes de recherche.

Pour aller plus loin, voici 7 actions pour diminuer votre taux de rebond.

Taux de clics (CTR)

Le référencement de votre site est la première interaction qu’un utilisateur a avec votre site. Le CTR est un indicateur de la réussite de cette interaction.

Un CTR faible peut indiquer que votre message n’est pas pertinent pour la recherche d’un utilisateur.

Il peut également indiquer que votre métadescription ou la balise de titre de votre page n’est pas assez convaincante.

Mes 3 conseils d’optimisation

  • Insérez des mots-clés exacts dans les balises de titre et métadescription afin qu’ils apparaissent en gras.
  • Ajoutez un avantage à cliquer sur cette page dans votre métadescription,
  • Assurez-vous que vos balises ont la bonne longueur afin qu’elles ne soient pas tronquées.

Et pour aller plus loin, voici 7 autres conseils pour augmenter votre CTR sur Google.

3. La structure technique

Travailler la structure technique est important pour le SEO On page

Ensuite, examinez comment la structure technique du site affecte l’engagement des utilisateurs et le classement des mots-clés.

Le référencement technique peut être considéré comme la fondation du référencement sur laquelle tout le reste est construit.

Sans une base technique solide, votre “maison” va s’effondrer.

Accessibilité

Pour être indexé, votre site Web doit être accessible aux moteurs de recherche.

Les robots d’exploration n’ont accès qu’aux liens fournis dans votre plan de site et disponibles sur votre page d’accueil.

C’est pourquoi la pratique du maillage interne est extrêmement importante, comme nous le verrons plus tard.

Pour l’instant, nous ne nous préoccupons que de nous assurer que notre site Web est crawlable et que le budget de crawl est optimisé.

Votre budget de crawl détermine le nombre de pages que les moteurs de recherche indexent au cours d’une session d’indexation.

Il est déterminé par votre taux d’indexation et votre demande d’indexation.

Le taux d’exploration mesure le nombre de requêtes par seconde qu’un moteur de recherche effectue sur votre site.

Quant à la demande d’indexation, elle détermine la fréquence à laquelle les moteurs de recherche explorent votre site (en fonction de sa popularité).

Si la plupart des webmasters ne se préoccupent pas du budget de crawl, c’est une préoccupation pour les sites plus importants.

Les budgets de crawl permettent aux webmasters de donner la priorité aux pages qui doivent être crawlées et indexées en premier, au cas où les robots d’indexation pourraient parcourir tous les chemins.

Conseils d’optimisation

  • Créez une sitemap à l’aide de votre CMS ou de Screaming Frog et soumettez-la manuellement via Google Search Console,
  • Bloquez toutes les pages que vous ne souhaitez pas voir explorées ou indexées en les plaçant dans le fichier disallow de votre fichier robots.txt,
  • Nettoyez les chaînes de redirection et définissez des paramètres pour les URL dynamiques. Découvrez également nos conseils pour optimiser les URLs d’un site web.

Sécurité

Le fait d’avoir un site Web sécurisé par HTTPS est très précieux pour assurer la sécurité des transactions sur votre site.

Cela fait également partie des facteurs de classement UX pour Google.

L’erreur technique numéro un que nous trouvons sur les sites Internet est la création de liens vers des pages à contenu mixte ou HTTP.

Cela peut se produire lors d’une migration SSL et avoir plusieurs causes.

Alors que les pages devraient théoriquement rediriger vers leur équivalent HTTPS, il n’est toujours pas avantageux d’avoir des liens vers du contenu mixte.

Plus important encore, ces liens ne sont pas toujours redirigés.

Mes 3 conseils d’optimisation

  • Contactez votre hébergeur pour tout problème persistant lié à la certification SSL et à sa mise en œuvre.
  • Exécutez un crawl de votre site Web à l’aide de Screaming Frog pour identifier les erreurs de contenu mixte.
  • Réécrivez votre fichier .htaccess pour rediriger tout le trafic du site Web vers un domaine spécifique en utilisant l’URL HTTPS.

Des URL propres pour le référencement On-page

Tout aussi important, vous ne voulez pas de contenu qui renvoie à des pages cassées ou redirigées.

Non seulement cela peut affecter la vitesse du site, mais cela peut également avoir un impact sur l’indexation et les budgets de crawl.

Les problèmes de code de statut peuvent apparaître naturellement au fil du temps ou à la suite d’une migration du site.

En général, vous souhaitez des structures d’URL propres avec des codes d’état 200.

Mes 4 conseils d’optimisation

  • Effectuez un crawl de votre site Web à l’aide de Screaming Frog pour découvrir les codes d’état 4xx et 5xx.
  • Utilisez des redirections 301 sur les pages cassées pour envoyer les utilisateurs vers une page plus pertinente.
  • Mettez en place des pages 404 personnalisées avec des URLs disponibles pour rediriger le trafic vers des pages pertinentes.
  • Contactez votre fournisseur d’hébergement web pour toute erreur 5xx ayant un impact sur les URL.

4. Le maillage interne

Le maillage interne et le SEO On page

Le maillage interne est important à plusieurs égards pour le référencement naturel :

  • Crawlabilité,
  • UX et IA,
  • Contenu,
  • Netlinking.

Si le référencement On-page est le fondement d’un site Web, les liens internes sont les portes qui vous permettent de passer d’une pièce à l’autre.

Mais à mesure que les sites Web vieillissent et que les entreprises évoluent, il peut s’avérer difficile de maintenir la cohérence de votre site et une solide structure de liens internes.

Liens internes

Les liens internes font partie des meilleures techniques de SEO On-page depuis l’aube de l’Internet.

Il s’agit essentiellement de créer des liens vers des pages orphelines de votre site à partir d’une page de catégorie supérieure. Ainsi, vous transmettez l’autorité d’une page à l’autre et vous vous assurez que cette page est indexée.

La création d’une structure en silo organisée autour de sujets similaires permet aux pages inférieures de votre site de bénéficier de l’autorité des pages supérieures.

Cela permet également aux utilisateurs d’effectuer des actions supplémentaires sur votre site, comme lire davantage sur un thème particulier ou se rendre dans une autre section de votre site.

Conseils d’optimisation

  • Effectuez un crawl pour identifier les pages orphelines qui ne sont pas indexées.
  • Utilisez les liens de manière stratégique dans le contenu pour transmettre l’autorité et fournir un contenu de lecture supplémentaire (2 minimum par article).

Hiérarchie organisée

Tous les sites Web sont constitués d’une hiérarchie de sujets conçue pour communiquer aux utilisateurs et aux moteurs de recherche l’objectif de chaque section du site.

Inspirez-vous de #audreytips pour comprendre comment la navigation est conçue pour créer une arborescence de sujets autour du Marketing Digital.

En règle générale, votre hiérarchie doit être conçue selon une approche descendante, ce qui permet aux moteurs de recherche d’explorer et d’indexer certaines pages dans des catégories ou des groupes.

Mes 3 conseils d’optimisation

  • Effectuez des recherches sur les utilisateurs pour savoir ce que les clients recherchent.
  • Utilisez des mots-clés pour optimiser les pages de catégories et des mots-clés sémantiquement liés pour les pages de sous-catégories.
  • Ajoutez des fils d’Ariane ou des liens dans les pieds de page pour que les utilisateurs puissent revenir à une page spécifique.

5. Optimisation pour les mobiles

Le SEO On Page, c'est aussi optimiser pour les mobiles

À l’ère de l’index mobile-first, il est absolument crucial que votre site Web soit adapté aux mobiles.

L’index mobile first est devenu l’index de classement principal de Google, ce qui signifie qu’il est mis à jour avant l’index de bureau.

Consultez les consignes de Google sur les bonnes pratiques pour optimiser l’indexation mobile d’un site web.

Lorsque vous concevez un site pour un utilisateur mobile, gardez à l’esprit les dimensions de l’appareil, ainsi qu’aux spécificités relatives à la navigation sur un appareil mobile.

Par exemple, les longs défilements sont préférables aux liens qui obligent les utilisateurs à charger une autre page et entravent leur expérience de navigation.

Mais en général, les deux facteurs mobiles les plus importants sont une conception adaptée au mobile et une vitesse de page rapide.

Mes 3 conseils d’optimisation

  • Mettez en œuvre un design web réactif,
  • Marquez les pages avec le code AMP en utilisant votre CMS,
  • Améliorez la vitesse des pages en réduisant les ressources sur site.

audrey : merci Dimitri pour cet exercice difficile de vouloir lister les critères SEO les plus importants. Je me permets d’ajouter un 6ᵉ critère : la profondeur des pages. Vos pages sont-elles bien toutes à 3 ou 4 clics de votre page d’accueil ?

FAQ – 3 questions sur les critères les plus importants du SEO On-page

Le référencement On-page, qu’est-ce que c’est ?

Le référencement On-page ou SEO on-page, est une branche du référencement naturel qui se concentre sur l’optimisation interne d’un site web.

À quoi servent les facteurs de référencement On-page ?

Les facteurs de référencement On-page aident les professionnels du SEO à optimiser un site web pour les moteurs de recherche.

Quels sont les facteurs de référencement On-page les plus importants ?

Les 5 facteurs de référencement On-page à prendre en compte dans votre stratégie SEO sont : le contenu, l’engagement des utilisateurs, la structure technique, le maillage interne, l’optimisation pour mobile.

5 facteurs les plus importants du référencement On-page

Conclusion sur les facteurs de référencement On-page

Pour résumer, les 5 facteurs de référencement On-page les plus importants sont :

  • Le contenu,
  • L’engagement utilisateur,
  • La structure technique,
  • Le maillage interne,
  • L’optimisation mobile.

Nous n’avons peut-être pas pu couvrir tous les éléments du référencement On-page. Mais ces 5 critères doivent vous servir de base lors de votre prochain audit ou de la création de votre site Web.

Suivez les conseils d’optimisation pour améliorer votre positionnement sur Google et analysez les indicateurs de performances du SEO On-page.

Le référencement naturel est une industrie dynamique et avec du recul, nous pouvons mieux servir nos utilisateurs et survivre aux algorithmes changeants.

Parmi ces 5 facteurs de référencement On-page, quel est le plus important pour vous ?