Vous en êtes sûr : votre stratégie de référencement est la meilleure.

Vous créez des cocons sémantiques, vous optimisez vos contenus pour le SEO, vous travaillez la technique de votre site, vous faites du Netlinking…

En bref, vous faites tout bien pour que votre référencement soit efficace.

Toutefois, il y a un élément que vous oubliez sûrement : le suivi des indicateurs-clés de performance de votre Référencement Naturel (KPI SEO).

Pour avoir un retour de son travail et surtout pour optimiser ses actions, il est essentiel de suivre régulièrement vos KPI SEO.

En plus de vous permettre de communiquer des données claires à vos clients (à votre manager ou à vous-même), un tel suivi recense les menaces et les opportunités qui peuvent impacter votre référencement.

Les experts en SEO parlent de :

  • Données Macros : pour les éléments qui ne concernent pas directement votre site (par exemple les mises à jour des algorithmes)
  • Données Micros : pour les données directement liées à votre site comme son trafic, les positions de vos pages…

Vous ne savez pas vraiment quels indicateurs SEO utiliser pour vos reportings ?

Dans cet article, Anaïs Fournout, consultante en Web Marketing vous propose des clés méthodologiques et des KPI SEO pour bien suivre votre Référencement Naturel.

Pourquoi analyser les éléments macros pour votre SEO ?

Pourquoi analyser les éléments macros pour votre SEO ?

Pour analyser les résultats de vos actions SEO, vous vous tournez automatiquement vers des outils qui vous procurent des données relatives au site Web de votre entreprise.

Toutefois, outre ces KPI SEO directement attachés à votre site Internet, il est également important de s’intéresser aux éléments macros ou extérieurs pouvant impacter votre site Web comme :

  • Une mise à jour d’un algorithme de Google,
  • L’actualité du Marketing Digital en général,
  • Une montée en puissance d’un de vos concurrents,
  • L’arrivée d’un nouveau concurrent…

En effet, le Référencement Naturel est un domaine mouvant et dépendant des nombreuses mises à jour de Google.

Pour ne pas passer à côté d’informations importantes qui sont des menaces ou des opportunités pour votre site Internet, il est essentiel de réaliser une veille régulière.

Comment intégrer des données macros à un suivi SEO ?

Comment intégrer des données macros à un suivi SEO ?

Vous faites régulièrement de la veille et vous vous demandez comment intégrer ces éléments à votre suivi SEO ?

Votre tableau de reporting doit contenir les colonnes suivantes :

  • Résumé de l’actualité SEO,
  • Possible impact sur le site Web de votre entreprise,
  • Les KPI SEO à vérifier pour mesurer un potentiel impact,
  • Les actions correctives ou plan d’action.

Cette organisation vous offre une meilleure vision des corrélations entre les éléments macros et les données de votre site.

Mon conseil : mettez à jour ce tableau de façon mensuelle ou bimensuelle en fonction de vos besoins et moyens.

Concrètement, cette organisation peut vous mener à ce type d’analyse :

  • Données SEO micros : vous notez une baisse des positions sur des mots-clés stratégiques,
  • Données SEO macros : Google met à jour un de ses filtres algorithmiques,
  • Corrélation de données : la date de cette baisse des positions coïncide-t-elle avec la mise de jour de l’algorithme ?
  • Plan d’action : analyser les modalités de cette mise à jour puis effectuer des actions correctives

Ou encore :

  • Données SEO micros : vous avez une baisse de trafic, mais vous conservez vos positions,
  • Données SEO macros : votre concurrent  lance une nouvelle offre qu’il médiatise avec des campagnes d’annonces (SEA),
  • Corrélation de données : la campagne de votre concurrent draine une de vos parts de trafic,
  • Plan d’action : vous ripostez avec des actions en SEO ou sur un autre canal ou bien vous attendez que la campagne publicitaire soit terminée.

Dans ce dernier cas, estimez par exemple votre chiffre d’affaires perdu à cause de cette baisse de trafic. Cela peut vous donner des armes pour négocier un budget en interne pour travailler sur un plan d’urgence.

Bien sûr, toutes vos interprétations ne sont pas forcément les meilleures. Vous allez devoir très certainement creuser d’avantage vos données pour affiner vos analyses.

7 KPI SEO clés à suivre sur votre site Web

7 KPI SEO clés à suivre sur votre site Web

1. Le suivi de votre positionnement

L’un des objectifs premiers du SEO est de positionner votre site sur les premiers résultats des pages de résultats pour des requêtes stratégiques en rapport avec pour votre activité.

Assez logiquement, l’un des indicateurs SEO à suivre régulièrement concerne l’évolution des positionnements de vos pages pour ces mots-clés.

2. Les visites organiques et la part de trafic

Comme pour le suivi de positionnement, le volume des visites organiques est un indicateur clé de performance en SEO.

Beaucoup de jeunes sites présentent une forte part de trafic provenant des sources “Direct”, “Referral” ou “Paid”.

En effet, les jeunes entreprises mettent souvent les bouchés doubles sur des campagnes publicitaires pour se faire connaître rapidement. Toutefois, pour être positionné sur des requêtes stratégiques sur le long terme, il est nécessaire de travailler votre référencement (SEO).

Le suivi du volume des visites organiques et de la part de trafic provenant des moteurs de recherche vous permet d’identifier :

  • Les pages qui vous apportent le plus de trafic organique,
  • Celles qui devraient être optimisées.

En ayant une stratégie de référencement structurée, vous allez voir votre part de trafic organique forcément augmenter.

3. Le temps de chargement mobile

Google a entrepris de passer tous les sites sous l’Index Mobile First.

Concrètement, Google prend en compte les performances de votre site sur un mobile pour classer vos pages Web.

Par exemple, depuis plus d’un an, si vous lancez un nouveau site, il est automatiquement ajouté à l’Index Mobile First.

Il est donc extrêmement important d’avoir un site adapté à une utilisation sur mobile que ce soit :

  • D’un point de vue de l’ergonomie,
  • Ou de la vitesse de chargement.

Pour le suivi, bonne nouvelle : Google Search Console vous notifie les problèmes que ses robots d’exploration rencontrent sur votre site Internet professionnel.

Vous les consultez à partir de l’onglet “ergonomie mobile

4. Le contenu dupliqué

4. Le contenu dupliqué

S’il y a bien une chose (enfin plusieurs choses) que Google déteste, c’est bien le contenu dupliqué.

Pour éviter d’être pénalisé dans votre référencement, vérifiez régulièrement qu’il n’y a aucune duplication de contenu sur votre site.

Même si vous produisez des contenus originaux, il peut arriver de renseigner une balise “Title” ou un “H1” similaire par mégarde.

Ainsi, pour suivre cet indicateur SEO, surveillez :

  • Vos duplications de page : 2 pages identiques (exemple : l’une en http et l’autre en https),
  • Vos duplications de balises “Title”,
  • Toutes duplications de méta description,
  • Vos duplications de balises de titres de sous-titres “HN”,
  • Vos duplications d’attribut alt image…

5. Le taux de rebond et la durée des visites

Vous êtes très bien positionné sur un mot-clé stratégique pour votre activité : bravo !

Toutefois, vous notez que cette page enregistre un fort taux de rebond et/ou une durée de visite faible.

Il est possible que :

  • Le contenu ne soit pas adapté aux intentions de recherche des utilisateurs,
  • Votre maillage interne ne les encourage pas à parcourir d’autres pages de votre site,
  • Le temps de chargement du site soit trop élevé,
  • Une page ne soit pas user friendly…

Suivre et analyser ces 2 indicateurs est très utile pour identifier les pages à optimiser.

Ensuite, analysez vos cibles pour identifier vos axes d’amélioration et construire votre stratégie de content marketing.

6. L’indexation des pages

Cela fait plusieurs mois que vous travaillez d’arrache-pied pour publier régulièrement du contenu.

Après une visite rapide sur votre Search Console, vous remarquez avec horreur que vos pages ne sont pas toutes indexées.

Cela vient peut-être d’un blocage dans votre fichier robots.txt.

Pour identifier ces potentiels problèmes de couverture, suivez régulièrement cet indicateur d’indexation.

Par ailleurs, toutes les pages n’ont pas forcément vocation à être indexées. Si vous utilisez des étiquettes sur votre blog d’entreprise, il y a de fortes chances que cela crée, par la même occasion, du contenu dupliqué et des pages peu qualitatives.

En suivant votre indexation, vous identifiez de potentiel problème et pouvez désindexer les pages sans valeur.

7. Les domaines référents et backlinks

La qualité de vos backlinks est un critère important pour votre SEO. Elle participe à aider Google à considérer votre site Web comme étant un site de confiance et d’autorité.

En netlinking, la plupart des référenceurs sont d’accord sur le fait que la qualité prend le pas sur la quantité. En effet, tous les backlinks ne sont pas bénéfiques au référencement.

Un lien provenant d’un site d’autorité n’a pas le même impact qu’un lien provenant d’un annuaire obscur avec nombreux contenus dupliqués.

Ainsi, pour suivre votre netlinking :

  • Vérifiez la qualité de vos backlinks (taux de spam, thématique, lien sur la home…)
  • Vérifiez votre ratio d’attributs de liens (Nofollow/Dofollow),
  • Mesurez l’évolution de votre autorité de domaine et de votre “Trust Flow” qui évalue l’indice de confiance d’une page web,
  • Surveillez votre potentiel perte de domaines référents.

5 outils pour suivre vos indicateurs SEO

5 outils pour suivre vos indicateurs SEO

Comme pour toutes les campagnes webmarketing, mettre en place un suivi des indicateurs de performance du référencement est essentiel.

L’utilisation de logiciels adaptés l’est également.

Vous vous demandez quels logiciels utiliser pour suivre vos actions de référencement naturel ?

Voici 5 outils pour faciliter l’analyse de vos KPI SEO.

1. Les outils Google

Les outils SEO en général peuvent être assez chers.

Quand on se lance en freelance ou que l’on souhaite se former au SEO tout seul, il peut être compliqué d’investir dans tous ces outils.

L’avantage des outils Google, c’est qu’ils sont gratuits et qu’ils permettent de faire pas mal de chose :

  • Google Analytics pour suivre les données micros de votre site,
  • Google Search Console pour notamment vérifier l’état de votre indexation,
  • Test My Site pour obtenir le temps de chargement de vos pages Web,
  • Mobile friendly pour s’assurer que votre site est compatible sur mobile.

2. Screaming frog ou l’allié de l’analyse on-site

2. Screaming frog ou l’allié de l’analyse on-site

Screaming Frog est un outil puissant de crawling qui vous permet notamment d’identifier :

  • Vos contenus dupliqués,
  • Le statut de vos pages (erreur 404, redirection 301 ou 302),
  • L’état de leur indexation.

Outre les indicateurs ci-dessus, Screaming Frog offre une multitude de possibilités d’analyse On-site et off-site.

Par contre, pour profiter de toutes ses fonctionnalités, il est nécessaire de prendre une licence payante.

3. Ahrefs : l’outil parfait pour l’analyse off-site

3. Ahrefs : l’outil parfait pour l’analyse off-site

Ahrefs, ou son concurrent Majestic SEO, sont très utiles pour suivre vos campagnes de netlinking.

Avec Ahrefs, vous allez notamment :

  • Suivre l’évolution de votre autorité de domaine,
  • Analyser la qualité de vos backlinks,
  • Suivre vos positions,
  • Estimer le potentiel d’un mot-clé…

Ahrefs propose une version d’essai de 7 jours à moins de 10 €.

Par contre, passé ce délai, vous devrez vous acquitter de 99 € par mois (pour l’offre la moins chère).

4. Moz et son extension pour navigateur

4. Moz et son extension pour navigateur

Moz permet également de visualiser l’autorité d’un domaine ainsi que ses backlinks.

Son extension de navigateur est particulièrement utile pour voir l’autorité de domaine (DA) et le taux de spam d’un site Internet, directement sur les pages de résultats de recherche de Google (SERP).

Note : tous ces outils n’ont pas les mêmes éléments de mesures. Ce qui fait que vous trouverez souvent des données différentes en fonction des outils. N’hésitez pas à mixer vos données, mais ne vous y perdez pas.

5. Monitorank pour un suivi sur-mesure de vos des positions

5. Monitorank pour un suivi sur-mesure de vos des positions

Avec Monitorank, vous suivez vos positions sur les requêtes renseignées, ainsi que celles de vos concurrents.

Il propose une offre modulable à partir de 4 € par mois pour le suivi 100 mots-clés.

Parfait pour les petits budgets d’un entrepreneur qui démarre son activité !

Conclusion sur les principaux indicateurs SEO à suivre

Audrey : Merci Anaïs pour ce panorama complet des indicateurs à suivre en SEO ainsi que les outils pour y parvenir. Je rajouterai que pour suivre les actualités sur le SEO, le mieux est de suivre des représentants de Google comme John Mueller et évidemment #audreytips.

Le suivi et l’analyse des données macros et micros du site de votre entreprise sont essentiels pour un bon référencement.

Suivre ses KPI permet d’identifier les opportunités et les menaces qui peuvent impacter votre SEO.

La plupart de ces indicateurs sont fournies pas des outils gratuits de Google. Mais vous pouvez aussi vous appuyer sur des outils plus poussés comme Screaming Frog, Ahrefs, Moz…

Chez #audreytips, nous nous servons principalement de SEMrush.

Pour résumer en 3 questions

Qu'est-ce que la performance en SEO ?

L'optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) consiste tout simplement à modifier votre site Web et ses contenus afin de le rendre plus visible pour les moteurs de recherche et ainsi à améliorer le classement de votre site. ... Fondamentalement, un KPI SEO est un indicateur pour analyser comment améliorer le classement d'un site Web donné sur des moteurs comme Google.

Quels indicateurs suivre pour évaluer la performance de vos actions en SEO ?

Voici 7 KPI SEO que vous devez suivre : le classement de vos mots-clés, la quantité et qualité des backlinks, le volume de trafic organique, le temps passé sur vos pages et leur Taux de rebond, le temps de chargement, le contenu dupliqué… En outre, assurez-vous de suivre les actualités sur le SEO vu que Google améliore son algorithme très régulièrement.

Quels outils utiliser pour le suivi de vos indicateurs SEO ?

Il y a de nombreux logiciels pour le suivi des KPI SEO. Commencez par les outils gratuits de Google, puis sélectionnez un outil plus complet qui convient à votre méthode de travail et à votre budget. Idéalement, pour gagner en fiabilité sur vos indicateurs, mixez ensuite les données provenant de différents outils.

Et vous, quels types de KPI et d’outils utilisez-vous pour suivre vos actions de référencement ?