Si vous tenez un blog d’entreprise depuis un moment, certains de vos articles sont très bien positionnés sur Google.

Et vous avez même des articles dans le top 3 qui génèrent une grande proportion de votre trafic.

En plus, ce trafic convertit bien. Bravo !

Mais Laurent met en garde :

Ne vous reposez pas sur vos lauriers ! Avec le temps, ces articles vont finir par générer moins de trafic. Vous ne connaîtrez pas forcément la cause, mais vous subirez les conséquences : une perte de votre chiffre d’affaires.

C’est peut-être dû à une mise à jour majeure de l’algorithme de Google ou à l’obsolescence de votre contenu.

Alors quand Johann Nguelet du site “débuter un blog” nous a proposé un sujet d’article, je n’ai pu que l’accepter.

Johann nous explique pourquoi votre article chute et comment faire en sorte de remonter dans les moteurs de recherches.

Repérer une baisse de trafic

1. Identifier vos articles les plus populaires

Pour identifier vos articles de blog générant le plus de trafic provenant des moteurs de recherche, utilisez Google Analytics.

Mon article chute dans Google que faire ? - Référencement Naturel (SEO)

Pour accéder à vos articles les plus visités, cliquez dans la colonne de gauche sur :

Comportement > Contenu du site > Pages de destination

Une fois sur cette page, appliquez un filtre pour restreindre le rapport aux visites provenant des moteurs de recherche.

Pour cela, cliquez sur la flèche à côté de tous les utilisateurs pour ouvrir la liste de choix ci-dessous.

Mon article chute dans Google que faire ? - Référencement Naturel (SEO)

Puis filtrez les utilisateurs ne provenant que de Google en cliquant sur :

Trafic généré par les résultats naturels

La liste est maintenant limitée à vos articles recevant le plus de visites en provenance de Google, Bing…

2. Lister les mots-clés qui classent votre article

Maintenant que vous connaissez vos articles qui ont le plus de succès via les moteurs de recherche, identifions les mots-clés avec lesquels ils se positionnent.

Pour cela, utilisez l’outil SEMrush.

Entrez l’URL de votre site.

Semrush vous donne en retour pour chacune de vos pages :

  • Les requêtes tapées par les internautes,
  • Et surtout les positions dans les pages de résultats de Google.

Si besoin, suivez l’évolution des positions de cet article avec un outil gratuit comme jloo.

3. Étudier la saisonnalité du mot-clé

Parfois, la simple saisonnalité des mots-clés est tout simplement la cause temporaire d’une baisse de trafic.

Pour vérifier la saisonnalité d’un mot-clé, rendez-vous sur Google Trends.

Par exemple, le mot-clé “blouson hiver” est l’exemple type d’une saisonnalité.

En hiver, le mot-clé est beaucoup plus recherché qu’en été, comme le montre la courbe de Google Trends ci-dessous.

Mon article chute dans Google que faire ? - Référencement Naturel (SEO)

Bien évidemment, cet exemple est trivial.

Mais adoptez la même approche pour vos mots-clés afin de vérifier si le volume de recherche est constant.

4. Comparer votre trafic avec l’année dernière

La plupart des entrepreneurs comparent leur trafic d’un mois sur l’autre.

C’est une erreur !

Pourquoi me direz-vous ?

Car toujours en fonction de la saisonnalité, votre site Web peut recevoir moins de visites un mois sur l’autre, mais connaître une forte croissance par rapport au même mois de l’année précédente.

Mon conseil : Pour savoir si l’un de vos articles chute, comparez toujours le volume de trafic d’une année sur l’autre.

Toujours sur Google Analytics, dans le rapport Comportement > Contenu du Site > Pages de destination, choisissez par exemple le mois de janvier 2018 à comparer au mois de janvier 2017.

Mon article chute dans Google que faire ? - Référencement Naturel (SEO)

Le tableau du rapport de Google Analytics compare ainsi le volume de trafic des articles sur ces 2 périodes.

Ainsi, vous identifiez quels articles ont moins de trafic que l’année précédente.

C’est un bon indicateur pour apprécier la chute ou non du trafic organique.

Pour résumer, voici les 4 étapes pour investiguer une baisse de trafic :

  • Connaître vos articles les plus populaires,
  • Repérer les mots-clés pour lesquels ils se positionnent,
  • Regarder la saisonnalité de ces mots-clés,
  • Comparer le volume de trafic d’une année sur l’autre.

Pas besoin de vous inquiéter ni de travailler un article dont les positions n’ont pas bougé depuis un an.

Dans ce cas, votre mot-clé a tout simplement été moins recherché au cours des derniers mois.

En revanche, si vous avez perdu des positions, voici comment retravailler votre article pour le faire remonter dans les classements des pages de Google.

Analyser d’où vient la baisse de trafic

Mon article chute dans Google que faire ? - Référencement Naturel (SEO)
Thought process – Finding a solution to a problem

Les experts en Marketing Digital ont identifié que Google utilise plus de 200 critères pour positionner un article dans ses pages de résultats.

Une chute de trafic peut donc provenir de plusieurs facteurs.

Mais voici les principales causes d’une chute de trafic sur l’un de vos articles.

Une mise à jour de Google ?

Google met à jour régulièrement son algorithme.

À chaque mise à jour, vos positions évoluent dans le bon sens ou pas !

Comment savoir si Google a fait des modifications ?

Gagner du temps sur ces aspects techniques, renseignez-vous sur les sites SEO français comme Webrankinfo ou Abondance.

Ces sites suivent les actualités de Google et de son algorithme, annoncent les mises à jour le but que Google cherche à améliorer.

Que faire ?

Si une mise à jour est publiée, vous avez aussi en général des pistes d’amélioration proposées pour votre SEO.

Si aucune piste d’amélioration n’est proposée, ne perdez pas votre temps à essayer de corriger tout azimut, vous risquez de faire plus de mal que de bien.

Mon conseil : s’il s’agit d’une mise à jour, suivez aussi les recommandations de Webrankinfo pour améliorer votre site. Si la mise à jour est assez floue, ne vous éternisez pas dessus, vous risquez de tester différentes choses néfastes pour votre référencement naturel.

Un changement sur votre site ?

Vous avez récemment fait des modifications structurelles sur le site Web de votre entreprise, comme :

  • Changez la structure des URLs de vos articles,
  • Supprimez de lots de pages sans faire de redirection 301…

Tout ceci peut provoquer la chute des classements de vos articles.

Commencez par identifier si la chute de trafic concerne tous les contenus de votre site ou si elle se limite à quelques articles.

Si la chute est générale, listez ce que vous avez fait sur votre site depuis quelques mois qui aurait pu engendrer la chute de votre trafic organique. Puis essayez de trouver la ou les modifications à éliminer.

Si la chute est restreinte à quelques pages, retravaillez en profondeur le SEO de vos articles, comme je vous le montre par la suite.

Moins d’intérêt des internautes pour votre contenu

Dans la plupart des cas, une baisse de trafic d’un article bien positionné depuis des années provient du contenu qui est devenu obsolète.

L’article est bien classé.

Les internautes qui le lisent sont déçus et partent immédiatement.

Le taux de rebond augmente, Google s’en aperçoit et vous descend dans son classement et c’est le cercle vicieux, la descente vers la deuxième page…

Alors comment en avoir le cœur net ?

Tout simplement en comparant le taux de rebond.

Le taux de rebond est le pourcentage de personnes arrivées sur l’une de vos pages et qui partent sans en consulter d’autres.

Le second indicateur à regarder est le temps passé sur la page que vous analysez.

Là encore, toujours sur Google Analytics, à partir du rapport Comportement > Contenu du Site > Page de Destination en comparant une année sur l’autre, analysez le taux de rebond et la durée moyenne des sessions de vos articles.

Vous trouvez ces 2 colonnes dans le tableau sous la courbe du rapport.

Mon article chute dans Google que faire ? - Référencement Naturel (SEO)

Si le taux de rebond augmente et que la durée des sessions sur l’article diminue, c’est mauvais signe !

Cela veut dire que les internautes portent moins d’intérêt pour votre article.

Votre contenu n’est plus la référence sur ce thème et Google s’en rend compte aussi ce qui fait chuter vos positions.

Dans ce cas, revoyez votre contenu pour le mettre à jour.

Remédier à la chute de trafic de votre article

Mon article chute dans Google que faire ? - Référencement Naturel (SEO)

Maintenant que vous avez analysé et compris pourquoi notre article a chuté, voyons comment le relancer.

Mettre à jour son contenu

Commencez par analyser votre concurrence, c’est-à-dire les pages qui sont mieux classées que la vôtre.

Pour cela, tapez le mot-clé principal de votre article en ouvrant votre navigateur en navigation privée.

Sur la première page, récupérez le contenu des 3 premiers résultats et copiez-le dans l’outil : compteur de mot.

Ainsi, vous connaissez la longueur des articles les mieux référencés.

Si les articles de vos concurrents font plus de 2500 mots et que le vôtre n’est fait que 1500, a priori, il manque pas mal de contenu pour que votre article soit complet sur le sujet.

Voici les actions à mener pour apporter plus de valeur à vos lecteurs que le font vos concurrents :

  • Reprenez votre article en ajoutant le contenu manquant,
  • Supprimez les passages qui ne sont plus à jour,
  • Remplacez les liens cassés dans votre article, sur WordPress, servez-vous de l’extension Broken link checker.

Mon conseil : ajoutez de préférence du contenu permanent (ou non-périssable), c’est-à-dire valable pendant au moins plusieurs mois. C’est indispensable pour maintenir vos ventes à un niveau optimal.

Créer plusieurs articles connexes au sujet de votre article en question

Pour démontrer à Google votre expertise, il est nécessaire de traiter votre sujet de prédilection dans son ensemble.

C’est aussi la meilleure façon de vous positionner comme expert pour vos internautes.

Pour cela, publiez un article principal puis expliquez différentes facettes avec des articles connexes.

Pensez au lecteur, il arrive, vous traitez d’un sujet dans son ensemble, il en déduit que vous êtes la référence, Google tend à raisonner de la même façon.

Note : ces articles connexes doivent contenir des liens qui redirigent vers votre article principal appelé aussi cornerstone.

Travailler votre maillage interne

Pour mailler vos articles le plus populaires, insérez plusieurs liens vers ces articles depuis d’autres articles de votre blog d’entreprise.

De cette manière, vous signalez à Google quels sont vos articles les plus importants.

Plus vous maillez vos meilleurs articles, plus Google comprend leur importance.

Voici plusieurs manières pour mailler vos contenus entre eux :

  • Insérez des liens directement dans votre contenu,
  • Ajoutez vos articles les plus lus dans la sidebar,
  • Mettez vos articles les plus populaires articles dans votre pied de page…

Ajouter des nouveaux backlinks

Vos concurrents ont peut-être mieux travaillé leurs backlinks que vous.

Vous pouvez essayer d’obtenir de nouveaux liens.

Pour ce faire, il existe plusieurs techniques. Mais la meilleure et celle que je vous conseille est de rédiger des articles invités.

Proposez à différents sites de rédiger du contenu à leur place et profitez-en pour ajouter un lien vers l’article que vous souhaitez remonter.

Attention : ne soyez pas trop gourmand. Le mot d’ordre est “naturel”.

Ne gagnez pas 10 liens tous les mois sur un seul article avec une ancre optimisée.

À vouloir trop en faire, vous risquez de subir une pénalité de Google.

Faire la promotion de votre article

Maintenant que vous avez mis à jour et re-publié votre article, partagez-le sur les réseaux sociaux et faites-en la promotion auprès des sites mentionnés dans l’article.

Par exemple, si vous citez l’entreprise Y dans votre article, contactez celle-ci sur LinkedIn, Twitter, Facebook… en leur signalant qu’elle est mentionnée dans votre article.

Dans la plupart des cas, vous gagnez un partage.

En SEO, la patience est toujours de mise

Maintenant que vous avez fait tout ça, ne faites plus rien.

Attendez de voir si votre travail porte ses fruits.

Si d’ici quelques mois vous ne voyez pas d’amélioration, augmentez le nombre de backlinks sur votre article (toujours en restant naturel).

Conclusion sur la chute de vos articles dans Google

Une chute arrive lorsque l’article est assez ancien.

Pas de panique, analysez d’où provient la chute.

Parfois, il ne s’agit pas forcément d’une chute de trafic, mais juste de la saisonnalité du mot-clé qui fait qu’à un instant donné, le mot-clé est moins recherché.

Par contre, si après toutes ces analyses, vous êtes persuadé que le volume de trafic est en chute libre due à la faible qualité de son contenu, reprenez votre contenu, apportez plus de valeur à vos lecteurs, supprimez les informations plus à jour et obtenez plusieurs backlinks vers l’article en question.

Il y a fort à parier que si vous faites cela d’ici quelques mois votre article va remonter, encore faut-il être patient.

Mieux vaut prévenir que guérir, alors apprenez à repérer vos articles avec du contenu pauvre.

Quelles sont les autres tactiques que vous avez utilisées pour relancer un article qui observe une chute de trafic ?


Also published on Medium.