Malheureusement, il existe encore trop de fausses idées sur l’optimisation pour les moteurs de recherche.

Laurent a parlé avec des dizaines de chefs d’entreprise, d’entrepreneurs et d’experts en Marketing Digital que cela soit dans des entreprises du CAC 40, des PMEs, et même des commerçants.

Et voici ce que me disait Laurent l’autre jour :

Je suis toujours étonné de voir comment se diffusent les fausses idées autour du Référencement Naturel (SEO).

Sur #audreytips, notre travail, entre autres, consiste à enseigner à des clients potentiels ce qui compte réellement d’un point de vue référencement naturel (SEO).

Je vais tâcher dans cet article de retranscrire les propos de Laurent à propos de ces idées reçues et fausses.

1. Un blog aide immédiatement au référencement !

SEO - 5 fausses vérités du Référencement Naturel - Référencement Naturel (SEO)

Pour une raison quelconque, tout le monde pense que publier sur un blog d’entreprise augmente automatiquement vos positions sur Google.

Certes, si vous avez un site Web digne de ce nom, publier des articles de blog aide à générer plus de trafic vers votre site.

C’est ce que nous faisons sur #audreytips : utiliser des contenus Web avec des mots-clés de la longue traîne pour générer du trafic.

Nous sommes basés à Paris et à Nantes et nous avons reçu la semaine dernière des questions de la part d’un cabinet d’avocats à Nice.

Notre nom de domaine commence à avoir une autorité forte.

De cette manière, #audreytips commence à bien se classer sur le web francophone. C’est pourquoi le cabinet d’avocats niçois a pu nous trouver. Le contenu étant de qualité, ils nous ont contacté.

Par contre, cela fait de nombreux mois que nous passons, jour après jour, à construire le référencement sur Internet de notre site Web.

Tout dépend de l’autorité de votre nom de domaine

L’autorité du nom de domaine (domaine authority) est une note, sur 100, élaborée par Moz.

Pour simplifier, cette note représente la crédibilité du site Web de votre entreprise par rapport à d’autres sites ayant un contenu similaire.

Autrement dit, l’autorité de votre nom de domaine essaie de prédire le classement de votre site Web sur les pages des moteurs de recherche.

Si vous avez d’un site Web avec une autorité de domaine forte, publier des articles de blog est une source incontestable de trafic.

De la même façon, si vous êtes dans un secteur d’activité avec peu ou pas de concurrence, les articles de blog sont très efficaces pour sortir du lot.

Par contre, si votre site Web et son nom de domaine sont récents, ou encore si son autorité est faible, se contenter de publier régulièrement des articles sur votre site est peu efficace d’un point de vue SEO, du moins si vous voulez un retour rapide

Beaucoup pensent que lorsque vous publiez des articles, Google va adorer votre site Web sur lequel est hébergé votre blog parce qu’il contient des “contenus récents”.

Ce n’est pas totalement faux.

Mais je pense que, a priori, cela a peu de poids dans l’algorithme de Google. Mieux  vaut privilégier les backlinks, c’est-à-dire les liens présents sur d’autres sites qui pointent vers votre site.

Mes 2 conseils pour réussir avec du contenu Web

Il y a 2 options qui ne sont pas antinomiques :

1. Publier du contenu Web sur d’autres sites Web si possible avec des autorités de domaine plus fortes que la vôtre

N’oubliez pas d’inclure des liens dans votre texte qui pointent vers votre site Web, si possible votre page d’accueil avec un texte d’ancre comportant vos mots-clés principaux.

Cela va accroître votre autorité de domaine. Les liens retours (backlinks) sont une composante essentielle dans l’algorithme de Google.

2. Si vous décidez de publier régulièrement sur votre propre blog, faites-en la promotion

Pour sortir du lot, faites la promotion de vos contenus à outrance. Je considère que pour 1 heure de rédaction, il est nécessaire de consacrer 3 à 4 heures pour sa promotion.

Et si vous avez un peu de budget, les plateformes Facebook Ads ou Google Ads sont la meilleure façon de générer du trafic vers votre contenu.

C’est toujours frustrant de voir des chefs d’entreprise qui mettent tous leurs efforts pour rédiger un contenu de qualité sans recevoir de trafic. Tout simplement parce que leur contenu n’a aucune exposition.

2. Tous les backlinks sont égaux !

SEO - 5 fausses vérités du Référencement Naturel - Référencement Naturel (SEO)

Lorsque Laurent explique à nos prospects l’importance d’obtenir des backlinks de qualité pour leur stratégie de référencement sur internet, certains chefs d’entreprise ont tendance à penser que tous les backlinks se valent.

Par exemple, ils pensent qu’en truffant de liens vers leur site Web leurs publications sur Facebook, sur Twitter, et même leur newsletter, leur site va mieux se classer dans les pages de recherche de Google.

Ce n’est malheureusement pas le cas.

Sur les réseaux sociaux, les hyperliens que vous incluez dans vos publications ne sont pas considérés comme de vrais liens backlink, il semble.

De même, mettre des commentaires sur d’autres sites avec des liens vers votre contenu n’est pas très efficace.

Non seulement, les propriétaires des sites en question peuvent vous prendre pour un spammeur. Mais en plus, beaucoup de sites Web ajoutent l’attribut “no follow” aux liens qu’ils ne “maîtrisent” pas.

En HTML, l’attribut « no-follow » signale aux moteurs de recherche de « ne pas suivre les liens sur cette page » ou de « ce lien en particulier ».

C’est un panneau “Stop” pour les robots d’exploration des moteurs de recherche. ET comme le robot ne parcourt pas le lien, celui-ci n’est pas compté en tant que backlink pour votre site.

Les webmasters ont donc le moyen d’éviter de suivre un lien dans un contenu non approuvé ou un lien payant comme une publicité.

Mon Conseil

La seule façon est d’être sûr d’obtenir rapidement des backlinks de qualité, c’est-à-dire naturels, authentiques et liés à votre secteur d’activité sont les articles invités.

En effet, rien de tel que de rédiger des articles sur des sites tiers en n’oubliant pas d’ajouter de manière naturelle quelques liens qui pointent vers votre site Web.

Et pour le long terme, rédigez des contenus de qualité sur votre site, faites-en régulièrement la promotion et la confiance venant les internautes feront référence à vos contenus dans les leurs.

Ne croyez surtout pas que tous les liens qui pointent vers votre site sont égaux.

Attention : échanger des liens entre sites est courant, tout comme bâtir un réseau de sites pour favoriser les backlinks. Ce sont 2 pratiques à éviter aussi. Ne cherchez jamais à manipuler Google, tôt ou tard, il s’en rendra compte.

3. Accéder à la première page de Google pour 99 € par mois !

SEO - 5 fausses vérités du Référencement Naturel - Référencement Naturel (SEO)

Vous avez déjà probablement reçu des dizaines de mails et/ou d’appels téléphoniques vous vantant la possibilité d’être sur la “1ère page de Google pour seulement 99 € par mois” ou “en 30 jours”.

C’est alléchant, car être sur la première page, c’est recevoir plus de trafic et donc un moyen efficace de conquérir de nouveaux clients.

Par exemple, il est tout à fait normal qu’au bout d’un certain temps, vous soyez en première place lorsque l’on tape votre nom de marque.

Le problème, c’est que personne ne connaît votre marque, alors personne ne va le chercher dans Google … à part vous !

En conséquence, votre trafic ne décolle pas.

Malheureusement, trop d’agences web (ou qui se présentent comme telles) pratiquent ce genre de discours.

C’est un mensonge. Il n’existe pas de “solution rapide” pour accéder à la première page de Google !

Sauf si vous trichez !

Laurent a trop souvent aidé de nombreuses entreprises à se libérer des pénalités de l’algorithme Google.

La plupart avaient souscrit à une prestation à “99 € par mois”, leur prestataire avait créé des backlinks sur le site Web, en utilisant des méthodes dites du “Black Hat”.

Évidemment, elles se sont retrouvées au bout d’un certain temps sur la liste noire de Google. Et en un instant, elles ne sont plus du tout présentes sur Google, même sur la page 124 !

Mon conseil

Si vous voulez vraiment améliorer votre référencement :

  • Identifiez les produits et/ou services qui génèrent le plus de revenus pour votre entreprise.
  • Puis, déployez une stratégie de référencement pour ce business.
  • Ensuite, travaillez la recherche des mots-clés pertinents, puis optimisez le SEO du site Web de votre entreprise.

Et si quelqu’un vous garantit d’être sur la première page de Google dans un délai de 3 mois, fuyez cette idée reçue !

4. Nous avons un contact chez Google !

SEO - 5 fausses vérités du Référencement Naturel - Référencement Naturel (SEO)

Un “professionnel” du Référencement Naturel vous annonce qu’il a un contact privilégié chez Google !

Si votre discussion concerne l’optimisation des moteurs de recherche, alors, c’est un menteur !

Une agence peut être certifiée par Google, et même avoir un contact privilégié chez Google, mais c’est pour :

  • Google Ads, la plateforme de publicité en ligne qui génère des milliards de dollars pour Google chaque année,
  • Ou Google Analytics, l’outil qui mesure le trafic de votre site Web.

Par contre, aucun employé de Google n’aide les entreprises à mieux se positionner sur les pages de recherche. Aucune entreprise n’est privilégiée, sauf peut-être Google lui-même.

On peut le regretter, mais c’est ainsi !

Faites attention lorsque quelqu’un vous contacte avec des promesses trop belles, surtout s’il annonce avoir un contact ou même travailler chez Google. Demandez toujours conseil autour de vous.

Mon conseil

C’est à vous de connaître les dernières tendances pour vous assurer que votre stratégie de référencement est toujours en accord avec les mises à jour permanentes de l’algorithme de Google.

Google indique quelques fois des tendances sur son blog dédié aux webmasters. Vous pouvez aussi trouver des infos et échanger sur leur forum ou sur leur chaîne YouTube.

Et vous pouvez aussi consulter régulièrement #audreytips ou vous abonner à ma newsletter.

5. Truffer votre site web de mots-clés va vous aider !

SEO - 5 fausses vérités du Référencement Naturel - Référencement Naturel (SEO)

Google privilégie les sites appartenant à des entreprises réelles !

Je n’imagine pas une société qui s’appelle “Le seul salon de coiffure de Nantes qui coiffe pour 10 €”. Ca peut être un slogan, mais pas le nom d’une société.

De la même façon, le nom de domaine suivant est suspect aux yeux de Google.

“leseulsalondecoiffuredeNantesquicoiffepour10€.fr”

“Truffer” de mots-clés votre nom de domaine est même considéré comme une tactique de spam pour Google.

Inclure un mot-clé au sein de votre nom de domaine est une bonne pratique. Uniquement, si c’est naturel, bien sûr.

Si je voulais ouvrir un salon de coiffure, une marque comme « Audrey Coiffure » serait une bonne option. En effet, mon “prénom” suivi du mot-clé « coiffure » permet à Google de bien comprendre que je possède un salon de coiffure.

Évidemment, je voudrais récupérer des clients dans la périphérie nantaise.

Mais cela ne signifie pas que créer des dizaines de pages avec des URLs comme dessous est une bonne pratique :

  • audreycoiffure.com/nantes,
  • audreycoiffure.com/reze,
  • audreycoiffure.com/saint-herblain…

Chacune de ces pages essaie de bien classer mon hypothétique salon de coiffure pour chaque quartier ou banlieue de Nantes.

Mais c’est une bonne pratique s’il existe un salon de coiffure à chacune de ces adresses.

Sinon Google considère ce genre de « fausses » pages comme un contenu dupliqué. C’est donc une pratique trompeuse, ce qui peut faire plus de mal que de bien pour votre site.

De la même façon, cela ne sert à rien de bourrer votre page d’accueil avec le mot clef “Audrey Coiffure”.

Mettez-vous à la place de votre client !

Résultat des courses : vos textes deviennent totalement illisibles.

Et vous arrivez vite à la conclusion qu’il est préférable de mettre des photos de vos réalisations dans votre salon avec des phrases chocs.

Au risque de me répéter, l’objectif de Google est de donner les meilleures informations à ses utilisateurs !

Et les meilleures informations sont les plus pertinentes par rapport à la requête de l’internaute. Donc soyez pertinent, ensuite respectez les intentions de l’utilisateur.

Mes conseils

  • Votre nom de domaine doit être en relation avec votre marque,
  • Ne dupliquez pas vos pages ! Même en changeant 10 % des termes, Google peut le voir,
  • Ne truffez pas vos pages de mots-clefs. Non seulement, elles sont incompréhensibles pour les internautes. Comme à l’école, utilisez des synonymes, Google les prend en compte aussi.

J’aurais pu faire aussi un article sur toutes les choses incongrues que nos clients nous demandent. Mais c’est Sébastien Thibert de Beetle SEO qui en parle le mieux 🙂

Conclusion sur les “Fausses Vérités” sur le SEO

Une chose est sûre : le référencement demande du temps et de la patience.

Alors évitez toute personne qui vous promet qu’il a une technique infaillible, ou qui vous garantit le résultat.

La seule méthode valable est :

  1. Trouver vos bons mots-clés,
  2. Rédiger des contenus de qualité,
  3. Promouvoir vos articles auprès des bonnes personnes.

Si vous ne voulez pas rentrer dans toutes les considérations techniques du SEO, voici, en guise de conclusion, mes 2 conseils :

  • Écrivez votre contenu toujours en pensant à votre futur lecteur et/ou prospect,
  • Publiez régulièrement du contenu sur d’autres sites avec au moins un lien qui pointe vers votre site. Vous allez acquérir ces fameux backlinks et augmenter en conséquence l’autorité de votre domaine et donc son référencement.

Et si vous tenez à jour un blog d’entreprise, publiez régulièrement et au minimum suivez les recommandations de l’extension Yoast SEO qui vous guide sur l’optimisation de vos articles.

Avez-vous déjà entendu ces fausses vérités sur le SEO ? En connaissez-vous d’autres ? Partagez-les dans les commentaires ci-dessous pour éviter que d’autres chefs d’entreprises se fassent piéger leur tour.


Also published on Medium.