Optimiser son référencement naturel (SEO) pour les moteurs de recherche a la réputation d’être difficile, car les mots-clés sont souvent très concurrentiels.

Mais quelle est la réalité ?

Bien sûr, il y a des millions de pages web en concurrence pour un même mot-clé.

Mais combien d’entreprises :

  • Font l’effort de travailler leur classement dans les pages de résultats de recherche ?
  • Appliquent au moins les principes de base du SEO ?

J’ai posé la question à Laurent qui a été catégorique :

La réponse est : « pas beaucoup ! » Le SEO est malheureusement le levier le plus négligé du Marketing sur Internet. Il suffit de regarder la part du budget consacré à optimiser le référencement naturel d’un site internet.

J’ai recherché sur Google et je suis tombée sur une enquête de “WASP Barcode” de 2017 qui affirme :

Aux États-Unis, moins d’une petite entreprise sur 3 consacre du budget au référencement naturel.

Aux États-Unis, moins d'une petite entreprise sur 3 consacre du budget au référencement naturel.

Je n’ai pas trouvé l’info pour la France, mais je pense que ça doit être pire !

C’est dommage !

Car un référencement naturel bien optimisé, ce sont des visiteurs faciles à gagner et donc de nouvelles affaires.

En effet, les visiteurs provenant des moteurs de recherche sont plus enclins à acheter.

Le taux de conversion des visiteurs venant d’un moteur de recherche est 10 fois plus important que celui provenant d’actions Marketing classiques comme un mailing papier (source Search Engine Journal).

Selon SimilarWeb, indique qu’un tiers du trafic des sites provient des moteurs de recherche.

Cette seconde étude a été faite sur des sites de e-commerce professionnels et donc a priori optimisés en matière de SEO.

Cela vous donne un point de départ.

Si 1/3 de votre trafic internet ne vient pas de Google ou Bing, alors consacrez un peu de votre temps pour récupérer ce trafic gratuit.

Je sais que vous avez peu de temps disponible, alors voici 6 tactiques rapides à mettre en place.

Si vous n’avez jamais ou très peu travaillé votre SEO, une seule de ces tactiques peut vous aider à remonter dans les classements de Google.

1. Rédiger vos titres et vos meta-descriptions comme un slogan publicitaire

Vous savez ce qu’est le taux de clic ?

Et vous savez combien c’est important.

C’est la raison pour laquelle les professionnels du Marketing Digital sont obsédés par les taux de clics de :

  • Leurs newsletters,
  • Leurs publicités sur Google Ads,
  • Et des partages sur les réseaux sociaux.

Mais qu’en est-il du taux de clic depuis la page des résultats de la recherche ?

C’est sûrement la façon la plus simple pour améliorer considérablement votre trafic en provenance des moteurs de recherche.

Pour connaître le taux de clics moyen sur l’ensemble des pages de votre site :

Et vous allez obtenir un graphe comme ci-dessous :

Pour connaître le taux de clics moyen sur l'ensemble des pages de votre site :

Cela vous donne le taux de clic pour l’ensemble de vos pages.

Pour connaître le taux de clics sur une page donnée

Pour connaître le taux de clics sur une page donnée

Cliquez sur « Nouveau », sélectionnez « Page » et coller l’URL de la page ou taper un mot-clé présent dans l’URL.

Note : vous pouvez aussi filtrer par requête (c »est-à-dire mot-clé), pays, appareils…

Ensuite, naviguez dans le tableau sous le graphe pour connaître les mots-clés qui ont fait apparaître votre page dans les résultats de recherche et/ou le taux de clic pour chacun de ces mots-clés.

Voilà ce que ça donne :

6 Tactiques simples pour optimiser votre Référencement Naturel

Pour connaître ce que vos concurrents écrivent sur ce sujet (ou sur ce mot-clé), lancez une recherche sur Google si possible en mode incognito pour passer outre les effets de personnalisation du moteur de recherche.

Une fois sur la page des résultats de recherche,

  • Comparez les titres et les meta-descriptions des pages concurrentes avec les vôtres,
  • Regardez aussi le texte des annonces sponsorisées. Ils sont souvent extrêmement bien travaillés afin d’obtenir des taux de clic plus élevés.

De cette manière, vous allez pouvoir “emprunter” les mots et les phrases de ces annonces pour les utiliser dans votre titre et votre meta-description.

Petite précision importante : ne jamais rédiger un titre ou une meta-description qui ne reflète pas exactement le contenu de votre page.

Mais rien ne vous empêche de modifier un peu le contenu de la page pour qu’il corresponde mieux à ce que les internautes cherchent sur les moteurs de recherche.

Attendez au moins 2 semaines pour avoir de nouvelles statistiques, puis répétez aussi souvent cette astuce que nécessaire, pour voir comment vos statistiques de la page évoluent au fil du temps.

Vous pouvez probablement doubler voire même tripler votre taux de clics avec cette technique, mais comptez néanmoins quelques mois pour obtenir des résultats.

Mon conseil : un bon CTR pour un mot-clé générique est aux alentours de 5 %. Alors pour jouer sur le CTR, travaillez votre titre pour les rendre le plus accrocheur possible. Mais ne trichez pas, votre titre doit toujours décrire le contenu de la page Web à laquelle il se rapporte.

2. Utiliser des mots-clés et des tirets dans les noms de fichiers de vos images

Utiliser des mots-clés et des tirets dans les noms de fichiers de vos images

Je vous ai déjà parlé de l’importance de belles images dans votre contenu.

Et puisque vos images doivent avoir un nom de fichier, pourquoi ne pas y glisser quelques mots-clés afin d’optimiser son référencement naturel ?

C’est encore mieux si vous utilisez des tirets entre les mots, comme ceci :

Mot-Clé-Image.jpg

Cette tactique ne va pas catapulter votre page en haut des pages de résultats des moteurs de recherche, mais va donner un petit coup de pouce.

Et comme cela ne prend pas plus de 2 minutes par page pour mettre cette tactique en œuvre, autant le faire même si certains experts en SEO vont dire que ça sert à rien.

Pour ma part, j’utilise l’extension WordPress “Media File Renamer” qui renomme automatiquement les images de mes articles.

J’ai paramétré cette extension de façon à ce qu’elle renomme le fichier des images avec le titre de l’article avec comme séparateur un tiret et en éliminant les caractères avec accent. Enplus, « Media File Renamer » ajoute automatiquement à la fin du nom de fichier un chiffre pour que toutes les images aient un nom différent.

Prenez aussi le temps de glisser des mots-clés dans les balises Alt de vos images.

Cela est facile à faire dans WordPress ou sur la plupart des autres systèmes de gestion de contenu.

Neil Patel (@neilpatel) conseille d’utiliser l’extension “SEO Optimized images” qui renseigne le titre et la balise Alt de vos images avec au choix le titre de l’article, sa catégorie et/ou le nom du fichier de l’image.

Mon conseil : si vous utilisez WordPress comme moi, prenez 5 minutes pour installer ces 2 extensions. Et vous n’aurez plus à vous préoccuper de ce point puisqu’elles feront le travail pour vous à chaque nouvelle image publiée.

Précision : certes, ces extensions vous font gagner du temps, mais rien ne vaut de le faire à la main. Vous serez plus précis et donc plus pertinent pour votre SEO.

3. Booster vos pages qui apparaissent sur les pages 2-3 des résultats de recherche

Google Search Console vous donne aussi facilement le classement de vos pages dans les résultats de recherche.

  • Connectez-vous à votre compte Google Search Console,
  • Allez au rapport “Performances”,
  • Puis, cliquez sur l’en-tête « Position moyenne » en violet.

Plus cliquez sur l’icône « filtre » sous l’en-tête du tableau :

6 Tactiques simples pour optimiser votre Référencement Naturel

Toutes les pages avec une position moyenne supérieure à 10 n’apparaissent pas sur la première page.

En conséquence, très peu de gens les verront.

En effet, comme la grande majorité des internautes, vous ne vous embêtez jamais avec des résultats au-delà de la première page.

Mais avec un peu d’effort, vous pouvez faire remonter les résultats de la page 2 vers la première page.

Voici mes 3 conseils pour faire remonter vos pages :

  • Repérer les pages qui apparaissent sur la première page et y ajouter des liens qui pointent vers les pages dont vous voulez faire remonter le classement,
  • Travailler un peu le contenu de ces pages avec les mots-clés qui les ont fait apparaître sur la deuxième page pour les rendre plus utiles à vos visiteurs,
  • Revoir le titre et la meta-description comme mentionné ci-dessus.

4. Rédiger du contenu conséquent

Plusieurs études ont montré que les articles plus de 1.000 mots ont un meilleur score dans les résultats de recherche.

Plus précisément, les pages avec 2.000 mots ou plus ont tendance à dominer le top 10 des listes de recherche pour un mot-clé donné (source BackLinko).

6 Tactiques simples pour optimiser votre Référencement Naturel

En 2015, Moz et BuzzSumo ont découvert que :

85 % du contenu sur Internet publié possède moins de 1000 mots !

6 Tactiques simples pour optimiser votre Référencement Naturel

Alors, pour vous distinguer de vos concurrents, écrivez du contenu plus long.

Évidemment, cela va vous demander de passer plus de temps à la rédaction de contenu.

Vous avez 2 axes de progrès à explorer :

5. Rechercher des mots-clefs avec Keyword Planner, mais pas que …

5. Rechercher des mots-clefs avec Keyword Planner mais pas que ...

Même si certains affirment que les mots-clés ont moins d’importance qu’auparavant dans le référencement naturel, il ne faut pas néanmoins les négliger.

Choisir les bons mots-clé peut faire toute la différence pour optimiser son référencement naturel.

En fait, je devrais plutôt dire « phrase-clé » plutôt que des mots uniques.

Une « phrase clé » a principalement 2 avantages :

Pensez à « Chaton » comme mot-clé et voici des exemples de phrases clé « meilleure nourriture chaton », « avis vétérinaire chaton »…

L’outil de Google “keyword planner” est reconnu pour donner des résultats peu précis, en particulier pour trouver les mots-clés avec des faibles volumes de recherche. Il est même souvent peu efficace pour des phrases clefs.

Voici comment trouver des mots-clé pour optimiser votre contenu. Mettez-vous à place de vos clients et analyser comme ils parlent.

Là aussi, vous pouvez vous servir encore d’Internet :

  • Parcourir sur les autres sites, les avis sur un produit (si votre article s’y réfère),
  • S’inspirer du contenu des forums et/ou des groupes sur LinkedIn,
  • Lire les commentaires des articles de blog,
  • Repérer les mots clefs utilisés par les sites de vos concurrents,
  • Regarder les termes connexes dans les recherches associées en bas des pages de résultats de Google.

6 Tactiques simples pour optimiser votre Référencement Naturel

Pour voir des infos sur les mots-clés que vous pensez retenir, utilisez gratuitement UberSuggest.

Pour les plus experts d’entre vous, appuyez-vous aussi sur les mots-clés dit LSI.

6. Mettre à jour vos anciennes pages

Ceci est une astuce que peu de personnes utilisent pour optimiser son référencement naturel.

Recycler vos anciens posts de blog peut arriver à doubler le trafic de ces pages.

Un fervent défenseur de cette technique est Brian Dean. Il a réussi à augmenter le trafic d’une de ses pages de 111.37 % (source Backlinko – cf point 3).

Et voilà, comment je procède pour trouver et améliorer mes contenus les plus « pauvres ».

Mon conseil : vu les résultats que je constate sur #audreytips, n’hésitez pas à faire une pause dans la publication de nouveaux contenus et en profiter pour optimiser quelques “vieilles” pages sur le site Web de votre entreprise.

En conclusion pour optimiser son référencement naturel

Il est dommage que si peu de sites de petites entreprises pratiquent les règles de base du SEO.

Mais c’est aussi une bonne nouvelle pour vous. Avec un peu de temps et quelques deniers, vous pouvez propulser vos pages dans le classement de Google.

N’écoutez pas les rumeurs selon lesquelles SEO est difficile ou chronophage. Laissez vos concurrents y croire et agissez.

Commencez par installer Yoast SEO pour WordPress et puis consultez mes 2 outils magiques pour trouver des mots-clés à fort potentiel.

Qu’en pensez vous ?

Avez-vous utilisé l’une de ces techniques ? Quels résultats avez-vous obtenus ? Faites-moi part de vos expériences dans les commentaires ci-dessous.


Also published on Medium.