Voici ce qui m’est arrivé lundi dernier lors de notre réunion hebdomadaire.

D’habitude nous nous targuons humblement de la croissance du trafic de #audreytips.

Tout d’un coup, Mathieu me demande:

Mais combien te rapporte tout ce trafic ? Combien de chiffre d’affaires as-tu généré le mois dernier ?

J’ai souri calmement à Mathieu tout en résistant à mon envie de me cacher sous la table.

Je viens de réaliser que je n’ai pas d’indicateurs en place pour répondre à cette question basique.

Donc, j’ai murmuré quelque chose comme « une fraction du trafic du blog clique sur la page d’accueil et la page d’accueil convertit à 6% … donc … »

Mais ni Laurent, ni Mathieu n’ont été satisfaits de cette réponse, et moi non plus !

Bref, j’ai quitté la réunion toute honteuse.

J’étais en colère. Je ne suis malheureusement pas la seule. Beaucoup d’entrepreneurs ne valorisent pas le trafic généré par leur blog.

Ils n’ont pas de réponse claire à la question pourtant tout simple :

Comment convertir les lecteurs sur votre site Web en client ?

En fait, avec quelques indicateurs bien pensés, la réponse à cette question se fait sans hésiter.

Dans cet article, vous apprenez à :

  • Mesurer le trafic généré par vos contenus Web vers vos pages de vente,
  • Identifier les pages sur lesquelles envoyer le trafic de votre blog,
  • Choisir les meilleurs endroits sur les pages du site de votre entreprise pour insérer vos appels à l’action.

Je vais justifier mes propos avec des données constatées sur mon blog #audreytips ou sur des sites Web de clients de Laurent et Mathieu.

En suivant mes recommandations dans cet article, vous êtes en mesure de :

  • Décider quels types d’appels à l’action utiliser,
  • Quels sont les meilleurs emplacements,
  • Mesurer précisément le chiffre d’affaire généré.

Principes de base sur comment convertir un lecteur en un client

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Très concrètement et à ma connaissance, il n’existe que 2 façons pour convertir un lecteur en client :

  • Le diriger vers vos pages de vente,
  • Récupérer son adresse email afin de rester en contact avec lui (pour vendre plus tard).

Illustrons avec l’exemple d’un site d’e-commerce qui vend des vêtements et des équipements de Yoga.

Oui pour ceux qui me suivent un peu, je suis fan !

Comme vous l’imaginez, l’entrepreneur qui anime ce site Web publie toutes sortes de contenus autour du Yoga :

  • Des explications sur les postures,
  • Les accessoires nécessaires,
  • Des sujets connexes comme l’alimentation, la méditation, etc.

La visite type d’un lecteur est assez simple à imaginer aussi :

  • Il parcourt l’un des articles qui décrit une posture de Yoga,
  • A priori, il pratique le Yoga ou il va s’y mettre,
  • Il a peut-être besoin d’un tapis de Yoga ou de nouveaux vêtements.

De son côté, l’objectif de l’entrepreneur est de suggérer à son lecteur d’acheter sur son site Web.

C’est mieux que d’envoyer son lecteur faire une recherche Google puis aller chez Décathlon !

Pour conquérir de nouveaux clients, cet entrepreneur a donc 2 objectifs :

  • En priorité, inciter ses lecteurs à visiter la fiche produit pour acheter,
  • Et ensuite, les encourager à s’inscrire à sa newsletter. Ainsi, grâce à sa newsletter, il peut encore leur présenter les beaux pantalons qu’il propose sur son site Web.

Pour cela, cet entrepreneur doit suggérer à ses internautes de cliquer sur des liens insérés dans son blog pour les amener vers les pages en question.

Ces liens sont appelés des appels à l’action. En effet, ils appellent à faire une action 🙂

Leur petit nom est CTA pour “Call-To-Action” en anglais soit “Appel à l’action” en français. On retombe sur nos pieds !

8 façons de mettre en avant vos appels à l’action

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Vous avez de nombreuses possibilités pour mettre en avant vos appels à l’action.

J’ai dénombré 8 moyens pour inciter vos visiteurs à cliquer vers les actions que vous souhaitez.

Parcourons-les ensemble.

Les liens

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

C’est le moyen le plus classique. Quelques mots du texte d’un article de votre blog est transformé en un hyperlien.

Historiquement, les liens étaient toujours affichés en bleu et souligné. Aujourd’hui, les thèmes affichent les liens avec un style particulier.

Sur #audreytips, il apparaissent en rouge comme dans la phase suivante.

Les liens servent au maillage interne.

Les boutons

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Je vous ai souvent parlé des boutons d’appel à l’action.

Les experts en Marketing Digital les appellent les boutons CTA.

Pour bien orienter vos lecteurs vers l’action principale désirée, je vous recommande de de ne mettre qu’un seul CTA par page.

Si vous avez 2 actions prioritaires, je vous conseille de choisir une couleur par type d’actions. Par exemple, pourquoi pas mettre en rouge les CTAS qui pointent vers une page de vente et en gris ceux qui suggèrent de s’inscrire à la Newsletter.

Vous devez éviter de concevoir vos boutons avec des images. En effet, le poids de images ralentit toujours le temps de chargement d’un site Web. C’est souvent la cause principale de ralentissement.

Pour ma part, je m’appuie sur un générateur de Bouton au format CSS comme CSS Button Generator.

Les bannières

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Les bannières sont généralement utilisées dans les campagnes de publicités en ligne.

Mais il peut être judicieux d’en concevoir aussi pour mettre en avant votre offre de produits ou services sur votre blog.

Il est assez facile de concevoir des bannières avec un service gratuit comme Canva.

Sur Canva, vous choisissez votre format, un modèle puis vous le personnalisez. Avec un peu de pratique, cela prend moins de 5 minutes.

Les fenêtres pop-up

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Les fenêtres pop-up s’affichent au-dessus de votre contenu : en sur-impression.

Ces fenêtres pop-up délivrent un message à votre lecteur pour l’inciter à faire une action.

De son côté, le lecteur n’est pas obligé de faire l’action et peut toujours faire disparaître cette pop-up pour lire tranquillement votre contenu.

Le déclenchement de l’affichage de ces fenêtres pop-up est paramétrable comme par exemple :

  • Au bout de 30 secondes,
  • Pas plus d’une fois par semaine,
  • Après avoir parcouru la moitié de votre contenu,
  • Quand l’internaute cherche à partir de votre page. On les appellent dans ce cas les exit pop-up (« exit » signifiant « sortir » ou « sortie » en anglais).

J’utilise Hellobar.com pour gérer mes fenêtres pop-up :

  • Leur design,
  • Ce qui déclenche leur affichage,
  • Et des campagnes d’A/B testing.

J’utilisais auparavant Sumo.com mais je trouve son ergonomie trop complexe.

Les sliders pop-up

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Les sliders sont une variante des fenêtres pop-up.

Ces petites fenêtres ne cachent pas complètement votre contenu.

En général, un slider apparaît dans le coin inférieur droit ou gauche de l’écran, habituellement après le défilement et au bout d’un certain temps.

Par exemple, sur #audreytips, mon slider apparaît en bas à gauche de l’écran et une fois que vous avez parcouru la moitié de l’article.

Comme pour mes fenêtres pop-up, Hellobar prend en charge l’animation de mes sliders.

Le portail de bienvenue (welcome gate)

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Le portail de bienvenue (ou « welcome gate » en anglais) est une autre variante des fenêtres pop-up.

Par contre, il occupe tout l’écran et votre contenu Web n’est plus visible.

Le portail de bienvenue s’affiche le plus souvent lorsque l’internaute arrive sur l’une de vos pages Web.

Et comme pour mes fenêtres pop-up et mes sliders, Hellobar prend en charge mon portail de bienvenue.

Je ne l’utilise que sur la page d’accueil.

Les barres

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Les barres s’affichent en haut ou en bas de l’écran. Elles sont toujours visibles lorsque l’internaute parcourt votre page.

Sur #audreytips, je ne les utilise que la version mobile de mon blog, toujours grâce à Hellobar.

Les formulaires

Entrepreneurs,
attirez plus de visiteurs
sur votre site Web

Chaque vendredi, 1 email, 3 articles. Gratuit pour toujours.

Respect de la vie privée : nous vous spammerons jamais !

Un formulaire sert à recueillir des informations des internautes, en particulier son adresse email.

Il est indispensable de bien travailler le message d’accroche de vos formulaires pour accroître le plus rapidement possible voire même décupler votre base d’abonnés à votre newsletter.

Mes formulaires d’inscription à ma newsletter hebdomadaire sont conçues avec l’extension Mailchimp pour WordPress. C’est idéal puisque le service d’envoi d’emailing que j’ai retenu est Mailchimp.

Pour mes autres formulaires (contact, …), je fais confiance à l’extension Contact Form 7.

Remarque : Ces 8 façons d’afficher vos CTAs se combinent. En effet, comme vous pouvez le voir dans les copies d’écran précédentes, on retrouve des formulaires et des boutons CTAs dans mes fenêtres pop-up, sliders et autre portails de bienvenue.

Maintenant que nous avons tous ces moyens à disposition, voyons ensemble quelles sont les zones sur votre blog qui peuvent les accueillir.

6 endroits pour placer vos CTAs

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Le schéma ci-dessus présente le design classique d’une page d’un blog. C’est assez similaire à ce que j’ai décrit pour les parties d’un site Web.

Vous disposez de toutes ces zones pour faire apparaître les 8 types de CTAs présentés ci-dessus :

  • Dans votre page Web
    • La barre de navigation (ou navbar),
    • Le contenu,
    • La barre latérale (ou sidebar),
    • Et entre le contenu et les commentaires,
  • En sur-impression de votre page Web.

Il ne faut pas non plus oublier la “feature box” !

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

La feature box se trouve en général sur la page d’accueil de votre site ou sur les pages des catégories de produits.

On y trouve souvent les images des produits ou services qui ont besoin d’être mis en avant.

Dans la feature box de la page d’accueil de #audreytips, je mets en avant les 3 derniers articles de la catégorie “Marketing Digital” qui est ma catégorie principale.

Rien ne vous empêche de mettre une bannière dans la feature box avec un appel à l’action.

Vous avez donc à votre disposition :

  • 8 types de CTAs,
  • 6 zones d’affichage possibles,
  • Et 3 types de devices (appareils) : PC, Tablette et téléphone mobile.

Bref, plein de combinaisons sans compter les infinités de paramétrage proposés par des outils comme Hellobar.

Evidemment, il est hors de question de mettre en place toutes ces possibilités au risque de transformer votre site Web en un véritable “sapin de Noël”.

Il va falloir choisir.

Pour cela, il faut se doter des moyens pour connaître le taux de conversion de chacun de ces affichages des CTAs pour chaque zone possible.

Voyons comment mesurer ce taux de conversion.

Comment mesurer le trafic envoyé vers vos pages de vente

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Laurent et Mathieu sont toujours surpris de voir combien de leurs clients ne le savent pas.

Ils sont tous les 2 unanimes sur le sujet :

Certains de nos clients ont un trafic significatif généré par leur blog. Mais peu disposent d’un moyen efficace pour mesurer la quantité de revenus générée par ce trafic. Ils finissent par croire que ce trafic leur ramène de l’argent.

Si vous pratiquez le Marketing de Contenu, avoir un sentiment vague n’est pas satisfaisant.

D’autant plus que tous les outils de Marketing Digital vous donnent toujours accès à des statistiques pour mesurer vos résultats.

Et sans mesure précise de vos conversions, vous n’aurez aucun moyen de savoir si votre retour sur investissement (ROI) est important ou même s’il est positif.

Les experts en Marketing Digital parlent de taux de conversion ou de taux de transformation.

Le taux de conversion mesure le pourcentage entre les internautes ayant réalisé l’action recherchée et le nombre total d’internautes qui ont vus le CTAs.

Une fois vos taux de conversions connus :

  • Expliquer le retour sur investissement devient super simple,
  • Améliorer vos performances devient une habitude,
  • Et juger de la satisfaction de votre travail est une évidence, surtout si votre ROI est bon.

Et finalement, vous arrivez serein au bureau le matin et vous prenez encore plus de plaisir au travail.

Voici comment faire !

Pas besoin d’un autre outil spécifique. Google Analytics propose en standard le suivi des taux de conversion.

Pour simplifier, je suppose que le trafic de votre blog se dirige vers la page d’accueil sur laquelle les visiteurs demandent une inscription à votre newsletter.

Evidemment, c’est un cas d’école. Vous pouvez bien sûr envoyer le trafic de votre blog vers d’autre(s) page(s). Les méthodes présentées ci-dessous sont similaires.

Étape 1 : configurer un objectif de conversion dans Google Analytics

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Passez à l’étape suivante si vous les avez déjà correctement configurés.

La façon la plus simple pour connaître un taux de conversion est de compter le nombre d’affichage de la page qui s’affiche après que l’internaute ait réalisé l’action en question.

Concrètement, il s’agit de compter :

  • Après un achat, le nombre d’affichage de la page de confirmation,
  • Après une inscription à votre newsletter, le nombre d’affichage de la page de remerciement.

Pour cela rendez-vous dans la partie “Administration” de Google Analytics, puis cliquez sur “Objectifs”.

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Cliquez sur le bouton rouge “+ NOUVEL OBJECTIF”.

Puis, suivez les 3 étapes de l’assistant :

  • Choisissez le modèle d’objectif – par exemple : “Inscription” pour un nouvel abonné à votre newsletter. Cliquez sur Continuer,
  • Donnez un nom à votre objectif et choisissez “Destination”. Cliquez sur Continuer,
  • Donner l’URL de la page de remerciement,

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Attention : L’URL des pages de remerciement peut être dynamique. C’est-à-dire qu’elle change à chaque inscription.

Dans ce cas, demandez à votre développeur Web de faire le nécessaire pour configurer cette URL afin de compter toutes les inscriptions. Ce changement est à effectuer pour toutes les conversions que vous souhaitez suivre.

En option : Donner une valeur à cet objectif

Avec Google Analytics, chaque objectif peut recevoir une valeur.

Evidemment, la valeur est évidente lors d’un achat. C’est le prix du produit.

Mais vous pouvez également attribuer une valeur à chaque inscription à votre newsletter.

Par exemple, vous pouvez considérer qu’une inscription à votre newsletter vaut 5€. En effet, pas besoin d’acheter cette adresse email, ce que je déconseille toujours.

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Enfin, cliquez sur “Enregistrer” : le bouton bleu tout en bas.

Pour un guide détaillé sur le suivi des conversions, je vous renvoie vers mon précédent article sur ce sujet.

Remarque : Si vous disposez d’un site de commerce électronique, il est plus facile d’utiliser le suivi de “commerce électronique” proposé par Google Analytics, décrit dans cette page d’aide.

Étape 2 : Visualiser vos taux de conversion

Attendez une bonne semaine pour laisser assez de temps à Google Analytics pour recueillir suffisamment de données.

Ensuite, allez consulter le rapport standard sur les pages de destination de Google Analytics. Il vous donne en un clic combien d’événements de conversion proviennent de visiteurs issus de n’importe quelle page.

Pour cela, depuis Google Analytics, allez à la rubrique :

Comportement > Contenu du site > Pages de destination

Cette page vous indique pour toutes les pages de votre site et vers une page de destination :

  • Le taux de conversion,
  • Le nombre total de conversions,
  • Et les revenus.

Voici un exemple sur le site Web d’un de nos clients qui a environ 10.000 visiteurs uniques par mois.

L’objectif est de renseigner un formulaire de contact. Aucune valeur n’a été attribuée à cet objectif.

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Chaque ligne est l’URL de la page sur laquelle un internaute a commencé sa visite (c’est-à-dire sa session). Elles ont été effacées pour des raisons de confidentialité.

Vous pouvez interpréter le taux de conversion de chaque ligne comme suit :

Quel est le pourcentage des personnes qui une fois arrivées sur le site Web sur cette URL ont fini par renseigner une demande de contact ?

Si l’objectif a une valeur, ce qui n’est pas le cas dans cette copie d’écran, Google Analytics calcule le montant total généré par ces objectifs réalisés.

Étape 3 (facultatif) : connaître le chemin avant une conversion

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Bien sûr, un fois que les taux de conversion sont connus, vous allez vouloir les augmenter.

Pour cela, il est nécessaire de connaître le chemin parcouru par vos lecteurs pour identifier les points de blocage.

En effet, il est fort à parier que vos lecteurs, une fois arrivés sur la page qu’ils visitent, ne vont pas tout de suite cliquer sur votre bouton CTA pour compléter votre objectif.

C’est dommage mais c’est comme ça 🙂

Ils vont surement consulter d’autres pages au préalable. Et certains vont quitter votre site au cours de leur cheminement avant même même d’aller jusqu’à l’objectif.

Et oui, c’est la dure réalité du business, tout le monde ne devient pas client !

Malheureusement, avec le rapport de la page de destination, vous connaissez le taux de conversion mais pas le chemin que vos lecteurs ont emprunté.

Comment connaître le chemin de conversion ? Google Analytics nous propose 2 méthodes que je vais vous décrire.

1ère méthode : Connaître le chemin de conversion avec l’entonnoir de conversion

C’est la méthode idéale si vous connaissez tous les chemins possibles.

Par exemple, les internautes qui s’inscrivent à votre newsletter passent forcément par votre page d’accueil pour se rendre sur votre page d’inscription puisque c’est le seul endroit où vous la mettez en avant.

Rien de plus simple, indiquez ce chemin à Google Analytics lorsque vous mettez en place un objectif de conversion.

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Google Analytics calcule alors le pourcentage de personnes qui passent par chaque étape dans son rapport “Schéma de l’entonnoir de conversion”.

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Mais comment faire s’il y a une quantité infinie de chemins différents avant de s’inscrire ou d’acheter un produit ou un service ?

Par exemple, vos visiteurs, avant d’atterrir sur la page d’inscription :

  • Consultent d’abord une page de fonctionnalités,
  • Puis changent de page pour regarder une vidéo,
  • Ensuite se rendent sur une troisième page pour lire un autre article de blog, …

2nde méthode : Connaître le chemin de conversion avec les paramètres UTM

Préambule : Cette méthode implique que votre blog soit sur un nom de domaine distinct avec ses propres analyses Google Analytics ou un sous domaine comme blog.monsite.com.

Dans le cas contraire, votre blog est sur une URL du type monsite.com/blog, ne suivez pas cette méthode au risque de compter en double vos visiteurs.

Si votre blog n’est pas sur le même nom de domaine que votre site, pour obtenir une vue globale du nombre de visiteurs sur une page provenant du blog, il faut juste insérer des paramètres UTM sur tous les liens du blog sur le site.

Le but des paramètres UTM est d’ajouter quelques paramètres aux URLs pour que Google Analytics identifie la source de votre trafic.

D’ailleurs, j’ai déjà parlé des paramètres UTM lorsque je vous mettais en garde sur la signification exacte du trafic direct dans Google Analytics.

Insérer des paramètres UTM dans vos URLs

Voilà à quoi peut rassembler une URL avec des paramètres UTM.

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Si vous n’avez jamais utilisé les paramètres UTM, cela paraît compliqué. En fait, c’est assez facile à configurer.

Google fournit même un outil gratuit pour construire vos URLs avec des paramètres UTM. C’est l’outil de création d’URL donc le fonctionnement est décrit par Google sur cette page.

Pour construire une URL avec ses paramètres, allez sur l’outil de création d’URL et nommez les 3 paramètres suivants :

  • La source : le nom que vous donnez au lien. Vous pouvez choisir de le nommer par son emplacement comme : “sidebar” si ce lien est dans la barre latérale par exemple,
  • Le medium : le mot « blog » (ou n’importe quel mot pour nommer votre blog),
  • Puis le nom de la campagne pour décrire votre but, par exemple « inscription ».

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Evidemment, c’est très fastidieux si votre blog est déjà en ligne avec des centaines d’articles.

Mais si vous prenez le temps de le faire, vous connaîtrez avec exactitude :

  • Non seulement les taux de conversion,
  • Mais aussi tous les chemins parcourus.

Avec ces 3 paramètres, Google Analytics enregistre pour chaque source le chemin parcouru par vos internautes avant de convertir.

Connaître le chemin de conversion

Pour visualiser ce chemin, rendez-vous dans Google Analytics à la rubrique :

Comportement > Contenu du site > Toutes les pages

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Puis, choisissez ensuite comme dimension secondaire “Source – Support” :

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Récapitulatif des mesures pour connaître le trafic de votre blog envoyé vers vos pages de vente

Voici les 2 étapes à mettre en œuvre pour suivre les conversions provenant du trafic de votre blog :

  1. Mettre en place vos objectifs en Google Analytics, manuellement ou avec le suivi du commerce électronique si vous avez un site de e-commerce,
  2. Pour analyser le chemin que vos lecteurs suivent avant de convertir un objectif, ajoutez quelques paramètres dans les liens de votre blog.

Bien sûr, ces indicateurs ouvrent la voie à leur optimisation puisque maintenant vous pouvez connaître l’effet de vos modifications.

Placement du CTA : Mon analyse pour optimiser vos taux de clics

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

La bonne question est donc :

Où placer vos appels à l’action sur les pages de votre blog ?

Mes conclusions se basent sur des taux de conversion constatés sur #audreytips ou sur les sites Web de clients de Laurent et Mathieu.

Prenez ces pourcentages avec précaution. Nous les avons constatés pour des blogs dans certaines niches et avec un trafic mensuel entre 1.500 – 25.000 visiteurs uniques et pour un formulaire d’inscription à une newsletter.

Voici les différents taux constatés selon leur emplacement :

  • Dans la barre latérale : de 0,5% à 1,5%,
  • En bas d’un d’article : de 0,5% à 1,5%,
  • Dans une fenêtre pop-up : de 1% à 8%,
  • Avec un slider : de 1% à 5%,
  • Dans une barre : de 1% à 5%,
  • Via un portail de bienvenue (welcome gate) : de 10% à 25%,
  • Dans la Feature box : de 3% à 9%,
  • Au niveau de la barre de Navigation : Surprise 🙂

Parcourons maintenant toutes les options d’affichage de vos appels à l’action une par une.

La barre latérale (sidebar)

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

La barre latérale d’un blog est l’endroit le plus commun pour insérer les appels à l’action pour convertir vos visiteurs.

Pensez aux formulaires “basiques” comme “Inscrivez-vous à notre newsletter”. Ce qui n’est pas très accrocheur comme message. Tous ces formulaires sont presque toujours dans la barre latérale droite.

Quel est leur taux de conversion ?

Pour les blogs avec un formulaire d’inscription à leur newsletter dans la barre latérale, les taux de conversion constatés varient entre 0,5% à 1,5%.

Prenons l’exemple d’un blog d’une entreprise pour laquelle nous avons travaillé. Le trafic de ce blog est environ de 10.000 visiteurs uniques par mois. Dans la barre latérale, il y a un CTA pour promouvoir d’un livre blanc à télécharger. Le taux de clics est de 0,95%.

Par contre, cette société avait de nombreux autres widgets dans sa barre latérale ce qui a tendance à distraire les visiteurs.

Pour augmenter le taux de conversion de téléchargement du livre blanc, nous avons conseillé de ne garder qu’un seul CTA dans la barre latérale.

Le taux de clics est passé à 1,64%, ce qui est plutôt élevé par rapport à ce que nous constatons d’habitude pour des CTAs placés dans la barre latérale.

Ma recommandation pour la barre latérale

Pour la plupart des blogs, je recommande souvent d’insérer un CTA dans la barre latérale.

Par contre, assurez-vous de ne pas ajouter trop d’autres widgets. En effet, les taux de clic et de conversion ont un meilleur rendement dans une barre latérale avec un seul CTA.

Ne perdez pas votre temps avec de l’A/B testing sur ce type de CTA.

En effet, imaginons que vous arriviez à doubler le taux de clic. Vous passez de 0,5% à 1%. Belle prouesse.

Mais si le nombre de vos visiteurs uniques mensuels est de 2.000, cela ne fait que 10 succès supplémentaires par mois.

Lisez la suite pour vous rendre compte que vous avez beaucoup mieux à faire.

Quant à moi, sur #audreytips, je me pose même la question de carrément supprimer la barre latérale (sidebar) au vu des faibles taux de conversion.

De cette manière :

  • Le lecteur se concentre exclusivement sur mon contenu. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle vous venez sur mon site,
  • Et moi, je peux consacrer tout mon temps à optimiser des CTAs dans des placements avec de plus forts taux de clic et donc de conversion.

C’est d’ailleurs le design adopté par Medium dont l’objectif est de bien mettre en avant le contenu de ces auteurs.

Stanislas Leloup de Marketing Mania explique tout dans son guide pour arrêter de perdre des clients à cause de la Sidebar. Il a aussi enlevé la sidebar de son blog.

Les appels à l’action en bas des articles

Vous avez déjà sûrement entendu cette phrase pour justifier la présence d’un CTA en bas d’un article :

Si le lecteur a lu tout votre article, il est donc intéressé. Il faut en profiter !

Ça a l’air logique et c’est certainement un peu vrai.

Néanmoins, les mesures réelles que j’ai faites montrent que ces appels à l’action convertissent avec un rendement similaire à celui d’une barre latérale : entre 0,5% à 1,5%.

Tout d’abord, la plupart de vos lecteurs ne vont pas jusqu’à la fin des articles (ou de n’importe quelle page Web).

En plus, à la fin d’un article, il y a bien d’autres choses que vous souhaitez proposer à votre lecteur, comme :

  • Partager l’article sur les réseaux sociaux !
  • Laisser un commentaire !

Là encore, trop de choix tue le choix !

Ma recommandation pour les appels à l’action en fin de post

Si vous le souhaitez, ajoutez un appel à l’action vers votre page de destination.

Néanmoins, si vous avez déjà un tas d’autres appels à l’action en fin de vos articles, qui incitent à l’engagement comme le partage et les commentaires, oubliez cette option.

Concentrez-vous sur les zones pour lesquelles les taux de conversion sont plus importants.

Les fenêtres pop-up

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Il n’y a aucun doute ! Les fenêtres pop-up convertissent.

Je sais que vous craignez qu’elles agacent vos lecteurs ou réduisent leur engagement.

Mais j’ai constaté à maintes reprises que les taux de conversion des fenêtres pop-up dépassent largement ceux des CTAs placés dans la barre latérale ou en bas d’article.

La fenêtre pop-up sur #audreytips se déclenche lorsque quelqu’un cherche à quitter votre page.

Le taux de conversion de cette fenêtre pop-up est supérieur à 3 %, soit 2 à 6 fois mieux que les CTAs placés dans la barre latérale ou en bas d’un article.

Ces chiffres ne sont pas seulement vrais pour #audreytips. Nous le constatons sur de nombreux autres blogs.

Ma recommandation pour les fenêtres pop-up : Utilisez-les !

Vous pouvez les utiliser de 2 façons :

  1. Pour diriger vos lecteurs vers une page de destination, une page de produit pour un site de commerce électronique ou tout simplement votre page d’accueil,
  2. Ou bien pour récupérer leur adresse email. C’est le canal idéal pour rester en contact avec vos lecteurs.

Les Sliders

Les taux de conversion des sliders sont généralement inférieurs aux fenêtres pop-up.

Mais avec un peu d’A/B testing, le taux de conversion d’un slider est similaire à celui d’une fenêtre pop-up.

Sur #audreytips, les taux de conversion de mon slider atteint les 3,2% sur les 30 derniers jours.

Ma recommandation pour les sliders

Attention à ne pas être trop intrusif avec trop de CTAs s’affichant et recouvrant votre contenu. Alors, évitez d’afficher en même temps une fenêtre pop-up et un slider.

Par contre, un slider qui s’affiche en bas une fois l’article parcouru et une fenêtre pop-up qui se déclenche lorsque l’internaute quitte votre page (exit pop-up) est une bonne solution.

La barre

Les CTAs placés dans une barre en haut de la page ont un taux de conversion de l’ordre de 1%. Donc, plus faible que ceux des les fenêtres pop-up ou des sliders.

Et sans travailler votre message, le taux de conversion peut même être en-dessous des 1 %.

Ma recommandation pour les barres : La bonne solution sur mobile !

Une barre est la bonne solution sur mobile.

Sur ce type d’écran, les fenêtres pop-up sont vraiment gênantes pour le lecteur et leur taux de conversion très bas.

Par contre, une barre met en exergue votre CTA tout en permettant au lecteur de continuer à lire votre contenu.

Ce n’est pas topissisme vu que ça réduit un peu la taille de l’écran. Mais vos lecteurs peuvent lire votre contenu sans être trop perturbés.

Le portail de bienvenue

Les portails de bienvenue sont très agressifs.

Car vos lecteurs sont obligés de faire défiler vers le bas pour visualiser le contenu.

Mais le taux de conversion est exceptionnel.

En effet, en travaillant bien votre message avec de l’A/B testing, le taux de conversion d’un portail de bienvenue varie entre 15 % et 25 % dans le cas d’une inscription à une newsletter.

  • Est-ce dérangeant pour vos visiteurs ? Oui sans aucun doute.
  • Un portail de bienvenue convertit-il bien ? Absolument.

Ma recommandation pour le portail de bienvenue

A utiliser sans modération, si vous cherchez à tout prix les conversions.

En effet, le taux de conversion est exceptionnel. En fait, ils fonctionnent comme une page de destination. Toutes les distractions sont supprimées avec un seul objectif clair pour l’internaute.

Par contre, vous perdez tous vos lecteurs qui ne sont pas prêts à vous donner leur adresse e-mail et qui ne trouvent pas le moyen de faire disparaître le portail de bienvenue. Ils n’ont aucune chance de découvrir votre entreprise et son offre.

C’est donc une question de compromis !

La “Feature box”

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

Finalement, un formulaire dans votre Feature Box est comme un portail de bienvenue version “lite ».

La Feature Box a 2 objectifs distincts :

  • Expliquer l’objet de votre site Web,
  • Convertir les visiteurs.

Le taux de conversion est plus faible qu’un portail de bienvenue mais généralement il tourne quand même autour des 5%.

Ma recommandation pour la Feature box

Utilisez la Feature box si vous voulez diriger le trafic de votre blog vers votre site principal et inciter vos lecteurs à s’inscrire à votre newsletter ou à faire un achat.

C’est l’endroit idéal pour expliquer votre offre de produits et de services et en même temps insérer un lien vers votre page d’accueil ou votre page de destination.

Selon la taille de votre feature box et du niveau d’agressivité souhaité, vous pouvez aussi l’afficher sur la page d’accueil de votre blog, voire sur chaque article.

La barre de navigation

Augmenter les clics sur vos appels à l'action - Marketing Digital

J’ai gardé la barre de navigation pour la fin. Car c’est à mon sens la moins intrusive et la plus efficace.

Vous ne devez pas oublier la barre de navigation.

Pourquoi ?

Parce que c’est la façon habituelle de parcourir un site Web. Lorsque nous sommes perdus sur un site Web, notre réflexe est de regarder la barre de navigation.

Ici, nous sommes dans une psychologie différente des fenêtres pop-up d’intention de sortie, qui veulent persuader les internautes de s’inscrire alors qu’ils sont sur le point de partir.

La barre de navigation aide à se repérer. C’est l’endroit idéal pour les diriger sans intrusion vers la page que vous voulez.

Le pourcentage d’utilisateurs qui cliquent sur les liens dans la barre de navigation varie énormément selon les blogs.

J’ai observé des taux de clics entre 1 % et 7% rien que sur le logo en haut à gauche de l’en-tête.

La variation de ce taux est principalement due à la qualité de votre contenu.

Ma recommandation pour la barre de navigation

A priori, tout site Web qui se respecte dispose d’une barre de navigation.

Voici mes 4 recommandations pour optimiser votre barre de navigation afin de convertir plus de lecteurs de votre blog en client ou abonné.

  • Avoir une barre de navigation “sticky”. De cette manière, elle reste toujours visible lorsque vos lecteurs parcourent vos contenus. Elle fait alors office d’une barre présentée ci-dessus.
  • Supprimer le superflu. Contrairement aux visiteurs sur votre page d’accueil, les lecteurs de votre blog n’ont aucune idée de qui vous êtes. Ils ont simplement fait une recherche sur Google ou sur un lien sur un réseau social. Ils sont intéressés par votre contenu. C’est pourquoi des items de menu comme « Equipe » ou “Offres” ne s’appliquent pas aux lecteurs de blog.
  • Choisir avec précaution le lien sur votre logo. Par défaut, WordPress lie le logo vers la page d’accueil du blog. Mais les internautes ont l’habitude de cliquer sur le logo pour en savoir plus sur votre société. Il est donc plus logique de les envoyer à la page d’accueil de votre site Web ou vers une page de destination, point de départ de votre entonnoir.
  • Mettre un second lien “clé”. Ce lien pointe vers votre page d’inscription, votre produit phare ou votre promotion en cours. Mettez en avant ce lien avec un design différent (couleur, bordure, bouton, …). Vos lecteurs les plus curieux se dirigent comme par magie vers la page que vous souhaitez.

Vu la variation observée pour le taux de conversion, je vous conseille de faire des tests sur votre blog.

Mais en optimisant votre barre de navigation, vous dirigez les lecteurs qui souhaitent en savoir plus (bon signe !) vers les bonnes pages : points de départ de votre entonnoir de conversion.

Conclusion sur Augmenter Les Clics Sur Vos Appels À L’action

Est-il préférable de mettre :

  • Un formulaire dans la barre latérale ?
  • Une petite fenêtre qui apparaît en bas à droite ou à gauche ?
  • Une bannière en bas de votre article ?
  • Ou encore une fenêtre pop-up qui vient s’afficher au-dessus de votre contenu ?

Ce sont des choix fondamentaux qui ont un impact important sur le taux de clic de vos lecteurs.

Mettez en place le suivi des objectifs sur Google Analytics, puis faites des tests sur le meilleur choix pour le blog de votre entreprise.

Ce ne sont pas que des petits réglages à prendre à la légère. Pratiquez l’A/B testing !

Des questions sur toutes ces tactiques de conversion ? Demandez-les nous dans les commentaires !


Also published on Medium.