À l’heure où le contenu est la norme en Marketing Digital, je dois aussi vous rappeler combien les contenus vidéo sont importants dans votre stratégie de développement sur Internet.

Pour vous en convaincre, 87 % des entreprises utilisent la vidéo comme un outil marketing en 2019, soit une augmentation de 6 % par rapport à 2018 (source SEMrush)

Mais “Publier des vidéos” ne consiste pas uniquement à l’aspect technique de la réalisation, ni à l’écriture et à l’élaboration d’un scénario des vidéos.

À l’instar d’un film, vous devez consacrer du temps à la diffuser, à la promouvoir.

Je suis tombé sur cette vidéo très complète de Syril Tiar sur YouTube.

Je me suis rapproché alors de Syril en le contactant via son site Internet pour lui demander s’il pouvait nous partager ces astuces sur la promotion des vidéos sur Internet.

Syril a gentiment accepté. Voilà donc ses préconisations.

Une fois votre vidéo montée, exportée et les éléments additionnels finalisés comme les vignettes aux formats adaptés YouTube, IGTV et Facebook Watch… voici donc où mettre votre énergie sur la diffusion de vidéos.

1. Le réseau YouTube lui-même

Vous vous en doutez, une partie importante du trafic des vidéos va être généré des plateformes sur lesquelles vous allez publier votre vidéo.

Et la plateforme est détient la couronne est YouTube.

En plus, si elle juge votre contenu pertinent, YouTube va pousser votre vidéo auprès d’audiences effectuant des recherches à partir des mots-clés précisés.

C’est pourquoi lors de la publication d’une vidéo, il est important de prêter une attention particulière à ces 4 points :

  • Le titre,
  • Les tags qui servent aussi de mots-clés,
  • La description dans laquelle je vous conseille d’ajouter des hashtags. Les 3 premiers s’affichent alors juste au-dessus du titre de votre vidéo,
  • Et surtout la vignette de votre vidéo !

La vignette (miniature ou encore thumbnail) est la vitrine de vos vidéos. C’est d’ailleurs l’image que YouTube va faire apparaître dans les résultats de recherche par exemple.

Or le volume de vidéos publiées étant très conséquent, si vous ne travaillez pas avec soin votre miniature, vous n’avez aucune chance d’obtenir de la visibilité sur YouTube.

Respectez votre charte graphique et trouvez le message le plus accrocheur.

Mon conseil : même si ces obligations paraissent “putaclic”, c’est un moyen essentiel de développer votre audience sur la plateforme de vidéos. Ne le négligez pas comme le souligne YouTube lui-même.

2. Les réseaux sociaux

Publier votre vidéo en natif sur des réseaux sociaux est une autre façon de la promouvoir sans forcément être obligé d’en faire une très différente.

Voici quelques réseaux sociaux sur lesquels les vidéos sont appréciées :

  • Facebook (avec Watch),
  • Instagram (avec IGTV),
  • Pinterest,
  • LinkedIn,
  • Et même sur Google My Business.

Par contre, sur ses plateformes, les internautes ne sont pas friands de vidéos qui sont de longue durée.

Si votre vidéo dépasse largement les 2 minutes, je vous recommande de sélectionner un extrait et de faire un renvoi vers la vidéo complète publiée sur YouTube.

Mon conseil : trouver l’endroit où le “watch time” est le plus long pour faire votre extrait.

Le Watch Time correspond au temps moyen de visionnage d’une vidéo par votre audience. Vous le trouvez dans les données analytiques sur YouTube.

En plus de la durée, toutes ces plateformes proposent des tailles différentes pour vos visuels.

Il est donc nécessaire de consacrer un peu de temps pour adapter la taille de vos images afin de paraître professionnel.

Enfin, déterminez également le meilleur moment pour publier votre vidéo.

Mon conseil : ne diffuser pas vos vidéos simultanément sur Facebook et sur LinkedIn par exemple. Votre audience n’y est pas présente en même temps non plus.

3. Les influenceurs naturels

Les influenceurs naturels

En mars dernier, j’ai effectué un jeu de micro vidéos destinées à être publié sur LinkedIn.

Face à la versatilité qui existe actuellement sur ce réseau, il est toujours important de vous assurer une audience dès la publication de votre vidéo.

Et pour cela, rien de tel de passer par des influenceurs “naturels”.

Comment faire ?

Voici quelques astuces que j’ai expérimentées il y a quelques mois :

  • Publier un teaser quelques jours avant votre première vidéo,
  • Relever le nom des personnes qui ont interagi avec ce teaser (aimé, commenté ou partagé). Puisque vous démarrez, il n’y en a pas beaucoup (dans mon cas, une petite douzaine),
  • Contacter ces personnes pour valider leur intérêt,
  • Lister ces noms dans un fichier organisé avec le temps,
  • Le jour de la publication, “taguez-les” dans votre publication sur LinkedIn.

De cette manière, vous êtes sûr de recueillir quelques likes, voire même des commentaires très rapidement après la publication. C’est aussi un moyen de mettre toutes les chances de votre côté par rapport à l’algorithme de LinkedIn.

Pour tester une campagne, il est toujours utile de passer par des influenceurs “naturels”. En effet, cela vous évite de financer un influenceur payant.

Ensuite, pour accroître votre visibilité et la campagne de test est bien accueillie, il est toujours temps de prévoir du budget avec un “vrai” influenceur, reconnu comme tel par votre cible de clientèle.

4. Les stories pour promouvoir vos vidéos

Les stories pour promouvoir vos vidéos

Sur Instagram et désormais sur Facebook et LinkedIn, il est également possible de publier des stories.

Pourquoi pas faire la promotion de votre vidéo avec une story, voire même en y mentionnant des éventuels intéressés.

Si ceux-ci sont suffisamment dynamiques, ils vont transférer également votre contenu auprès de leur audience ce qui va démultiplier le nombre de vues et peut-être vous ouvrir de nouvelles opportunités de croissance.

Mon conseil : pensez à ajouter vos meilleurs hashtags dans votre story !

Précision : les stories existent aussi sur YouTube. Par contre, elles ne sont actuellement disponibles que pour toutes les chaînes avec plus de 10 000 abonnés.

5. Les publications boostées

L’engagement se réduit comme peau de chagrin sur l’ensemble des plateformes sociales.

C’est dû à la stratégie de ses plateformes qui cherchent à générer plus de chiffre d’affaires, mais aussi à la diversité et au volume des contenus publiés quotidiennement.

Pour y remédier, il n’y a que 2 solutions :

  • Augmenter le rythme de vos publications ce qui risque de nuire à leur qualité,
  • Ou investir un peu de budget pour booster vos contenus.

En effet, il est possible de consacrer du budget sur quasiment toutes les plateformes de réseaux sociaux.

  • Business Manager gère les publications boostées sur Facebook, Instagram et Messenger,
  • Google Ads propose de pousser du contenu vidéo sur YouTube,
  • Linkedin permet de sponsoriser du contenu sur les pages entreprises,
  • Et même Pinterest s’y met.

Mon conseil : prévoyez un budget mensuel en publicité en ligne (SEA) pour accroître la diffusion de vos contenus les plus populaires tout en contrôlant vos coûts.

6. Les articles sur le blog de votre entreprise

Les articles sur le blog de votre entreprise

Associer une vidéo avec un article augmente votre crédibilité de 2 manières :

  • Pour votre article sur le blog de votre entreprise, une vidéo réduit le taux de rebond puisque les internautes vont la regarder. En plus, cela “humanise” vos articles,
  • Pour votre vidéo, la présence dans un article augmente le nombre de vues puisqu’elle est exposée de facto à vos lecteurs les plus fidèles.

Si vous commencez par tourner votre vidéo, publiez un article avec la transcription de la vidéo. En plus, cela facilite le travail des robots d’exploration des moteurs de recherche et ajoute du contenu sur votre blog professionnel.

De cette manière, votre vidéo est présente sur une adresse URL avec votre nom de domaine ce qui renforce l’autorité de votre chaîne sur YouTube.

En plus, avec les bons mots-clés présents dans cette adresse URL, votre vidéo va aider au référencement de votre article.

Si vous faites l’inverse à savoir commencer à rédiger votre article, il est facile ensuite de tourner une vidéo sur ce sujet.

Pour résumer : diffuser votre vidéo via une page de votre site Web va aider le référencement naturel de celle-ci tout en profitant d’obtenir de l’audience naturelle à la fois avec le contenu textuel et votre vidéo.

7. Les autres plateformes de contenu pour diffuser vos vidéos

Il existe également de nombreuses plateformes de contenu sur lesquelles communiquer votre contenu.

Medium, Reddit ou encore Tumblr, pour ne citer qu’elles…

Toutes permettent de bien diffuser votre contenu auprès d’une audience différente pour trouver de nouvelles opportunités. C’est utile même si vous n’y êtes pas ultra actif (si vous l’êtes, bien sûr, c’est encore mieux).

Mon anecdote : sur ce type de plateforme, j’ai même obtenu, sans rien demandé, une traduction d’un de mes articles en anglais.

Medium

Medium fonctionne comme une plateforme de recherche et mise à disposition du contenu. Une barre de recherche donne la possibilité à chacun de faire des découvertes. En version gratuite, les publications sont limitées à 3 par jour. Une audience déjà très active peut permettre d’obtenir une belle visibilité.

Reddit

Reddit fonctionne avec un système de points (collectés sur le contenu et les commentaires). Il est donc plus difficile de s’y faire une place (à moins d’y être très actif). Toutefois, la communauté étant tellement large, il est dommage de s’en priver.

Tumblr

Tumblr est à la fois une plateforme de micro-blogging et un réseau social.

Les Hashtags y sont assez populaires. Il est beaucoup plus pertinent d’y poster du contenu court et d’engager les suiveurs à découvrir le contenu au complet via un lien.

Imgur

Imgur est également une plateforme de type blogging qui privilégie le visuel. C’est encore une bonne raison de passer du temps sur le visuel de votre vidéo.

Toutes ses plateformes génèrent du trafic, mais également quelques backlinks en nofollow.

Audrey : merci Syril pour tous ces moyens de faire la promotion de vos contenus vidéo sur Internet. N’oubliez pas que les gens regardent de plus en plus les vidéos sur leur mobile. Alors essayez des formats spécifiques au mobile comme les vidéos carrées ou verticales.

Conclusion sur la promotion de vidéos marketing

Au travers de ces 7 façons de promouvoir vos vidéos et le tutoriel, vous disposez donc d’exemples et d’objectifs afin de bien diffuser vos contenus.

Retenez surtout que vous devez optimiser la vidéo pour chaque plateforme sociale et la publier en natif.

Bien entendu, il existe bien d’autres support pour promouvoir vos vidéos comme l’Email Marketing ou les push notifications…

Mais l’idée derrière cet article était bien de vous donner quelques exemples et non de vous faire une liste exhaustive.

Gardez à l’esprit qu’il est aujourd’hui indispensable de passer du temps sur la promotion de vos vidéos. En effet, le temps où les utilisateurs transféraient facilement des liens est aujourd’hui révolu.

Enfin, pour les plus avancés d’entre vous, publiez des vidéos en fonction des étapes de votre funnel Marketing.

Pour résumer en 3 questions

Quel intérêt à promouvoir vos vidéos en dehors du seul réseau YouTube ?

YouTube est un outil Google très performant. C’est le nec plus ultra pour promouvoir vos vidéos. Les autres réseaux sociaux vous permettent d’accroître votre visibilité. Par contre, ne vous contentez pas d’y partager juste le lien de la vidéo publiée sur YouTube. Ca n’a aucune valeur ajoutée. Vous devez publier vos vidéos en natif.

En ayant une audience et un site qui fonctionne bien, est-il possible de passer moins de temps à la promotion des vidéos ?

C’est un risque et une stratégie sur laquelle je ne miserai pas. En effet, les algorithmes des réseaux évoluant régulièrement, l’engagement se réduit comme peau de chagrin depuis plusieurs mois. Varier les média, les actions et faire preuve de créativité pour sortir du lot sont plus que jamais nécessaires avec ou sans audience...

Combien de temps devez-vous dédier à la promotion de vos vidéos ?

Il est de coutume de dire que chaque élément vaut un. Autrement dit, si vous passez une heure pour tourner une vidéo, consacrez une heure pour écrire son scénario, une heure pour la monter et donc également une heure pour en faire la promotion. Et si vous devez mettre plus d’efforts, passez-le au montage et à la promotion. Enfin, il est difficile de passer moins d’une demi-journée pour la totalité du contenu vidéo.

Comment avez-vous utilisé YouTube ou d’autres plateformes vidéos pour développer votre entreprise ?