Je suis certain que vous l’ignorez.

Mais d’après les études, le premier résultat organique sur la page de résultats de Google obtient jusqu’à 35,35% de clics (source : NetOffensive).

Dans la recherche vocale, le pourcentage est encore bien plus faible.

Seuls les 3 premiers résultats sont affichés sur téléphone et il n’y a seulement qu’un résultat donné par les enceintes connectées.

Être au top des résultats et occuper la première place est donc essentiel.

La réalité est que vous êtes probablement dans le reste des résultats, les 96 % autres.

Sachant que 40 % des adultes utilisent la recherche vocale chaque jour, vous avez un grave problème si vous êtes parmi ces 96 % (source: Semji).

Alors, est-ce que votre business est prêt à faire face à la recherche vocale ?

C’est la question que j’ai posée à Lisa Griffin de sitechecker, un outil gratuit d’Analyse SEO.

À première vue, cela semble non prioritaire.

Vous pensez même que ça va ralentir votre stratégie actuelle en terme d’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO).

Néanmoins, il y a des méthodes à utiliser pour adapter votre stratégie globale à la recherche vocale.

De l’utilisation de mots-clés qui sont plus adaptés aux requêtes vocales à une approche des plus exactes du SEO en fonction de votre niche, ces changements peuvent clairement amener les résultats que vous désirez pour votre stratégie actuelle de marketing numérique et vous placer dans les 4 %.

Avec la recherche vocale gagnant en popularité, développer une stratégie de référencement vocal est obligatoire pour vous classer dans le top des résultats d’une recherche et obtenir une audience de qualité ciblée par rapport à votre contenu.

Sans un effort SEO adapté, il est probable que votre site n’apparaisse pas dans les recherches vocales, vous amenant à perdre potentiellement des clients.

Comment créer une stratégie optimisée pour la recherche vocale ?

Comment créer une stratégie optimisée pour la recherche vocale ?

1. Pensez oral

Quand les gens effectuent une recherche vocale, ils pensent différemment que lorsqu’ils le font à l’écrit.

Par exemple, si quelqu’un cherche un magasin pour vêtements d’enfants, il a tendance à taper : « vêtements enfants Paris ».

Alors qu’avec une requête vocale, il va probablement poser la question sous cette forme « Où puis-je trouver des vêtements pour enfants à Paris ? ».

Quand vous regardez les 2 requêtes, vous constatez que la phrase de la requête vocale :

  • Est bien plus longue,
  • Posée sous la forme d’une question,
  • Et ressemble davantage à une discussion orale qu’une requête qu’on tape sur Google habituellement.

Cela signifie que quand vous optimisez votre contenu pour de la recherche vocale, réfléchissez sur comment votre audience poserait les questions à propos des services et produits que vous proposez, plutôt que cibler des mots-clés généraux et courts.

Mon conseil : concentrez-vous sur les questions pertinentes par rapport à votre offre.

2. Optimisez les coordonnées de votre business

Environ 10,3 milliards de dollars sont perdus chaque année juste parce que ces coordonnées sont manquantes ou inexactes (source : Venturebeat).

Il est essentiel de maintenir à jour vos informations sur votre entreprise et les rendre visibles : nom, prénom, adresse.

Mon conseil : soyez donc sûr de fournir à vos utilisateurs les bonnes informations, en particulier sur votre site Web et sur votre fiche Google My Business.

3. Créez du contenu accessible

Les individus qui cherchent sur Internet via leur téléphone ont besoin d’obtenir du contenu optimisé pour leur mobile.

Faites donc en sorte d’avoir du contenu lisible, clair et qui ne possède pas de fenêtres pop-ups intrusives ou des publicités pouvant gêner les utilisateurs à pouvoir accéder aux informations dont ils ont besoin.

Mon conseil : utilisez des phrases simples, des paragraphes courts et des titres en gras pour bien séparer le contenu autant que possible. Si besoin, relisez mes conseils sur comment améliorer la lisibilité de vos contenus.

4. Nouvelle stratégie de contenu : fournissez des réponses

Nouvelle stratégie de contenu : fournissez des réponses

Quand vous optimisez votre contenu pour les featured snippets (ce sont les encarts Google.), vous optimisez également pour la recherche vocale.

En effet, jusqu’à 60 % des réponses de la recherche vocale proviennent des featured snippets (source SEMrush).

Voici quelques pistes que vous pouvez explorer pour améliorer cela :

  • Créez du contenu qui répond à des questions (une page de FAQ par exemple) pour générer de l’information à un niveau de lisibilité très simple (en moyenne la lecture niveau collège est idéale).
  • Mettez à jour votre contenu le plus souvent possible.
  • Utilisez correctement les balises d’en-tête. Idéalement, les questions devraient être placées dans une en-tête de type <h2>.
  • Répondez à toutes les questions qu’on vous pose via Google My Business Questions et votre section réponses.
  • Générez des questions intéressantes vis-à-vis de vos produits et/ou services qui génèrent de l’engagement.

Si vous n’avez pas de contenu immédiat pour générer des questions et donc des réponses, regardez vos critiques.

Mon conseil : les avis que l’on vous laisse sur Google My Business sont écrits sous forme naturelle et donnent une idée des questions que vos clients se posent.

5. Ciblez et misez sur les mots à longue traîne

Une des techniques les plus efficaces que vous pouvez adopter pour optimiser votre recherche vocale est de cibler les mots-clés de la longue traîne.

L’analyse SEO de votre contenu est importante tout comme la façon dont vous allez choisir comment l’optimiser.

Ainsi, les mots-clés de la longue traîne sont des termes et phrases qui comme leur nom indique sont plus longs que les requêtes habituelles.

Ces requêtes sont donc souvent spécifiques et qui plus est la plupart des sites les ignorent en faveur des mots-clés courts et plus compétitifs.

Ces mots-clés de la longue traîne représentent environ 70 % de toutes les requêtes de recherches effectuées (source CWS). Certes, ils sont moins compétitifs, mais pas moins importants.

Quelque chose d’autre à considérer quand vous ciblez ces mots-clés à longue traîne est comment les gens utilisent la recherche vocale.

Contrairement à une requête écrite lors d’une recherche, les requêtes vocales sont davantage exprimées comme une personne parlant dans la vie de tous les jours.

Mon conseil : en ciblant ces bouts de conversation et phrases répondant à des questions, vous avez davantage de chances d’obtenir un meilleur classement dans les résultats de la recherche et par conséquent d’apparaître en premier résultat.

6. Améliorez l’accessibilité à vos données

Améliorez l'accessibilité à vos données

Faites en sorte que cela soit le plus facile pour le robot de Google :

  • De récupérer les informations de votre site Internet de votre entreprise,
  • Et de comprendre de quoi il en retourne.

Cela va grandement augmenter vos chances que le moteur de recherche utilise votre contenu pour répondre aux requêtes vocales des utilisateurs.

Pour cela, en plus d’ajouter vos informations dans Google My Business, vous avez besoin de fournir un sitemap à Google incluant des informations comme :

  • Les prix,
  • Le lieu de votre boutique si elle a une adresse physique,
  • Vos horaires d’ouverture,
  • Ainsi que votre numéro de téléphone.

Créer votre sitemap nécessite de bien utiliser les balises pour que les données soient comprises par le robot.

Mon conseil : pour faire en sorte que vos données soient correctement structurées, utilisez l’outil gratuit d’aide au balisage de données structurées de Google pour apprendre par la même occasion quel genre de contenu vous pouvez entourer de balises.

En plus, cet outil vous aide également à créer pas à pas des pages HTML valides.

7. Accélérez votre site web

Pourquoi est-ce important pour la recherche vocale ?

Tout simplement parce que les utilisateurs l’utilisant veulent des résultats immédiats.

De plus, Google a annoncé que leur « mise à jour de vitesse » prend en compte désormais dans le classement d’une recherche la vitesse à laquelle une page charge sur téléphone, et cela mondialement.

En moyenne, il faut 15 secondes pour charger une page d’accueil sur téléphone, là où le meilleur temps devrait être en dessous des 3 secondes (source ThinkWithGoogle).

Mon conseil : si vous n’avez pas un bon classement dans les résultats d’une recherche sur téléphone, c’est probablement que vous avez des problèmes de chargement des pages de votre site Internet.

En conséquence, il est fort probable que ça affecte également vos opportunités vis-à-vis de la recherche vocale.

Le futur de la recherche vocale

Le futur de la recherche vocale

La recherche vocale de Google a été intégrée à l’assistant virtuel de Google, Google Now, depuis plusieurs années.

Tout le monde s’accorde à dire que Google Now est de façon significative plus précis que Siri d’Apple, Cortana de Microsoft ou encore Alexa d’Amazon malgré leur mode de fonctionnement similaire.

C’est sûrement dû à la combinaison par Google de ses puissants algorithmes de recherche avec sa technologie sophistiquée de traitement du langage naturel (NPL).

En plus, il songerait même à ajouter les résultats des données des requêtes vocales à sa Google Search Console.

Le monde de la recherche continue à évoluer à plein régime.

Tous les experts en Marketing Digital doivent apprendre de nouvelles stratégies pour rester à jour avec ces changements.

Audrey : merci Lisa pour ces conseils autour de la recherche vocale. Je me permets d’ajouter que pour bien appréhender cette nouvelle pratique, passez du temps à faire des recherches vocales. C’est la meilleure façon de saisir la manière dont les internautes expriment leurs requêtes.

Conclusion sur les techniques et enjeux de la recherche vocale

Les commandes vocales vont impacter nos vies de plus en plus.

La recherche vocale a encore de beaux jours devant elle. Mieux encore, c’est certainement le futur qui se dessine de plus en plus.

En effet, de plus en plus d’individus sont dépendants de cette technologie et sont habitués à l’utiliser.

Si l’usage majoritaire reste à taper ses requêtes sur ordinateur, il est évident que les commandes vocales sont en pleine évolution.

Il y a fort à parier que dans les années à venir utiliser un ordinateur vocalement se fera bien plus aisément et naturellement qu’aujourd’hui. Il est donc probable que les recherches vocales feront d’un bond important !

En suivant les conseils de cet article vous vous assurez d’avoir une longueur d’avance sur vos adversaires dans le cas de la recherche vocale.

Quoiqu’il en soit, toutes ces actions étant destinées à apparaître dans les 3 premières positions des pages de résultats, cela ne va que renforcer encore plus votre référencement naturel.

Et au risque de me répéter, vous ne vous battez pas contre Google, mais contre vos concurrents, alors commencez toujours par une analyse concurrentielle.

Pour résumer en 3 questions

Pourquoi s’intéresser à la recherche vocale ?

La recherche vocale est déjà fortement utilisée (plus de 40 %) par les utilisateurs de téléphone portable, il est donc dommage de se priver d’autant de potentiels clients.

Pourquoi définir une stratégie pour la recherche vocale ?

Comment chaque nouveau projet, mettre en place la bonne stratégie et l’appliquer prend du temps. C’est pourquoi il est important de commencer le plus tôt possible en suivant les conseils prodigués via cet article et s’y tenir au mieux afin de constater les progrès sur les semaines (et mois) à venir.

Est-ce réellement important de se concentrer sur la recherche vocale ?

Tout porte à croire que celle-ci va évoluer favorablement au fil des années amenant davantage d’utilisateurs à s’en servir. Si vous ne commencez pas maintenant, vous allez probablement rater de potentiels clients. En tant qu’entrepreneur si vous ignorez complètement la recherche vocale, d’ici quelques années, c’est votre business tout entier qui risque d’être obsolète.

Avez-vous commencé à travailler vos contenus pour les rendre compatibles avec la recherche vocale ?