Depuis une décennie, l’industrie du marketing a considérablement évolué pour devenir une entité complexe offrant aux acteurs une gamme d’options et de canaux de plus en plus large pour atteindre et se connecter à vos clients n’importe où sur la planète.

Voici ce que me disait Laurent ce matin :

Tout ceci n’aurait pas été possible sans Internet et le Marketing Digital. Malheureusement, depuis toujours, certains aspects du Marketing Digital font l’objet de fausses idées perpétrées par des détracteurs qui se sentent en général dépassés par les événements. Une chose est sûre : les entreprises qui croient à ces mythes font du sur-place.

Cet article tente de démystifier certains mythes les plus populaires liés au marketing numérique. Je souhaite donner un autre angle de vue aux chefs d’entreprise dont le but est de conquérir de nouveaux clients sur Internet…

1. Le trafic résout tout

Générer du trafic est important ! Je ne vais pas vous dire le contraire.

Mais votre trafic ne doit pas polluer vos données.

Voici 2 exemples de trafic qui peuvent vous induire en erreur.

Les visiteurs en dehors de votre zone de chalandise

Si vous êtes un commerce de proximité ou un site de e-commerce qui livre qu’en France, le trafic provenant d’autres pays ne vous aide pas à développer votre chiffre d’affaires.

Mon conseil : configurer une vue qui restreint le trafic à votre zone de chalandise.

Le trafic des Robots

Les “robots”, d’une manière générale, ne génèrent pas un bon trafic

C’est impossible de les bloquer et en conséquence, ils polluent vos données de trafic.

Heureusement, les robots d’indexation des moteurs de recherche sont par défaut exclus de Google Analytics.

Mais ce n’est pas le cas pour tous les autres qui sont souvent malveillants : spam, fraude publicitaire, logiciels malveillants…

Mon conseil : cocher l’option “Exclure tous les appels provenant de robots connus” dans les paramètres de la vue.

2. Le SEO est mort

7 mythes autour du Marketing Digital - Marketing Digital

C’est un véritable marronnier.

Au moins une fois par an, des articles surgissent en proclamant que la fin du Référencement Naturel, quelle qu’en soit la raison.

Et certaines entreprises croient cette fausse rumeur et stoppent tous leurs efforts en matière de SEO. C’est dommage !

J’affirme que le référencement est toujours d’actualité.

Malgré la forte émergence des médias sociaux, la recherche continue de dominer les principales sources de trafic Web.

Les chiffres le prouvent : Google effectue plus de 100 milliards de requêtes tous les mois (source BDM).

Et nous continuons à utiliser les moteurs de recherche chaque fois que nous avons besoin d’informations sur une marque, un produit ou un service.

Et le SEO joue un rôle majeur pour classer vos pages dans les résultats. C’est une forme façon de rapprocher votre entreprise de vos futurs clients.

Par contre, cette pratique évolue en permanence comme tout ce qui concerne le Digital.

Et donc, les techniques utilisées par le passé ne fonctionnent plus.

Le fait que nous surfons sur nos smartphones a eu un impact considérable sur les techniques du référencement, tout comme la montée en puissance des réseaux sociaux.

Le SEO sera mort le jour où nous arrêterons de chercher sur Internet des informations. Ce n’est pas demain la veille même avec l’arrivée des assistants vocaux.

Mon conseil : le succès du SEO repose sur les 3 domaines de l’optimisation : le SEO On page, Off page et technique. En plus, vous devez penser avant tout à l’expérience utilisateur (UX).

3. L’email Marketing ne marche plus

C’est vrai que le Marketing par e-mail sauvage ne fonctionne pas et que les consignes du RGPD sont contraignantes.

Mais, avant d’éliminer le Marketing par e-mail de votre boîte à outils du Marketing Digital, posez-vous la question si vos campagnes d’emailing sont pratiquées dans les règles de l’art.

Voici 3 principes de base :

  • Incitez les visiteurs sur votre site Web à vous laisser leur adresse e-mail. Et surtout, n’envoyez jamais de campagnes à partir d’une liste de contacts que vous avez achetée,
  • Assurez-vous que la fréquence d’envoi est adaptée à ce que votre public attend,
  • Envoyez des informations pertinentes à vos destinataires.

Tout ceci peut nécessiter un peu de travail de segmentation de vos listes de diffusion, mais c’est toujours gagnant sur le long terme pour maintenir vos ventes.

4. Suivre le taux de clics est amplement suffisant

7 mythes autour du Marketing Digital - Marketing Digital

Le taux de clics (CTR) mesure uniquement le nombre de personnes qui ont utilisé un lien pour atterrir sur le site Web de votre entreprise.

C’est un indicateur de réussite fiable pour vos campagnes de publicité en ligne, d’emailing ou de Référencement Naturel.

Le CTR est donc une composante essentielle de vos analyses.

Mais en aucun cas, il mesure l’impact sur votre chiffre d’affaires ou sur les conversions.

Pour cela, analysez aussi votre taux de conversions, en ayant au préalable défini l’objectif à suivre.

5. Un taux de rebond élevé est mauvais

Ok, ce n’est pas qu’un mythe, mais c’est un point à clarifier.

La plupart des entrepreneurs se connectent sur leur compte Google Analytics et consultent le rapport de synthèse.

Et là panique ! Le taux de rebond est élevé !

N’oubliez pas que ce pourcentage prend en compte toutes les pages de votre site Web.

Or, il est normal que certaines pages aient un taux de rebond élevé.

Par exemple, un article de blog dont le contenu est complet, lisible… peut avoir un taux de rebond très élevé et même proche de 100 %.

En effet, vu la qualité de l’article, il y a 2 cas de figure :

  • Soit son contenu ne correspond pas du tout à ce que cherche un internaute,
  • Soit au contraire, il correspond parfaitement et une fois lu l’internaute quitte votre site avec la réponse à sa question.

Mon conseil : l’analyse du taux de rebond doit être faite page par page.

6. Suivre une seule conversion est largement suffisant

7 mythes autour du Marketing Digital - Marketing Digital

Trop souvent, la conversion mesurée ne concerne que le “dernier” clic. Par exemple, lorsqu’un internaute :

  • Renseigne votre formulaire “Contact” ou une “Demander de devis”,
  • Ou effectue un paiement pour les produits mis dans son panier.

Mais, avant de renseigner ce formulaire ou d’effectuer son paiement, il y a eu de nombreuses autres conversions qui ont conduit l’internaute vers cette action finale. Voici d’autres conversions par exemple :

  • Consulter une ou plusieurs pages sur votre site Web pour mieux connaître votre offre,
  • Télécharger un livre blanc, une étude de cas depuis votre site…

En fait, il y a de nombreuses conversions avant une vente.

Mon conseil : définissez toutes ces conversions dans vos rapports pour prendre les bonnes décisions. Et si vous pratiquez le Marketing de Contenu, formalisez bien votre tunnel de conversion.

7. Mesurer le retour sur investissement est facile

Mesurer le retour sur investissement du marketing n’est pas facile et ne le sera probablement jamais.

En effet, non seulement, il n’y a jamais eu autant de canaux de Marketing disponibles. Mais en plus, vos clients n’ont jamais été aussi actifs sur tous ces canaux.

Et ce n’est pas prêt de changer.

En conséquence, compiler toutes les données de tous ces canaux devient de plus en plus un casse-tête.

Mon conseil : structurez la collecte des données provenant de tous ces canaux. Si non, il vous sera impossible de mesurer votre retour sur investissement. Au minimum, ajoutez des codes UTM à vos URLs.

Conclusion sur les 7 Mythes du Marketing Digital

Les mythes existent depuis toujours et continuent de proliférer, même dans ce monde hautement connecté.

Ne croyez jamais personne sur parole. Prenez l’avis de plusieurs experts ou de vos partenaires commerciaux pour vous faire une idée.

Et comme les indicateurs de performance sont toujours disponibles, faites des essais et analysez les conséquences pour vous faire votre propre opinion et qui sait trouver de nouvelles opportunités de croissance.

Enfin, pensez à vos clients et impliquez-les aussi dans vos choix.

Et en cas de doute, relisez mon guide sur les 6 leviers du Marketing Digital,

Ce sont les mythes que nous entendons le plus souvent. Mais ils en existent de nombreux autres.

Quel est le mythe le plus fou autour du Marketing Digital que vous avez entendu ?


Also published on Medium.