Vous publiez régulièrement du contenu sur le blog de votre entreprise.

Mais pour générer du trafic, vous devez faire la promotion de tous ces contenus.

Pour cela, vous devez les partager sur vos réseaux sociaux. Une autre façon consiste à les diffuser sur une newsletter.

Cette newsletter peut être envoyée « manuellement » bien entendu, en créant son contenu à partir de zéro à chaque fois.

Mais, si vous avez choisi un outil d’envoi d’email moderne, vous avez la possibilité d’automatiser votre newsletter à partir des articles publiés sur votre blog d’entreprise.

C’est une technique que j’ai récemment découverte en échangeant avec Laurent.

Voici ce qu’il m’a appris sur le sujet :

Vous voulez diffuser vos contenus via une newsletter. C’est une bonne idée. Néanmoins, pour gagner du temps sur la construction de vos envois, il est préférable de générer le contenu de votre newsletter à partir du flux RSS de votre blog d’entreprise.

RSS est l’abréviation de « Really Simple Syndication » ce qui se traduit par « Syndication vraiment simple ».

Pour consulter le flux RSS de votre site Web, tapez tout simplement dans la barre de votre navigateur :

nomdedomaine.com/feed

C’est un peu abscons, mais en cherchant bien vous allez trouver les titres des derniers articles de blog que vous avez publiés.

Concrètement, un flux RSS est utilisé, en particulier, pour permettre aux internautes de suivre les nouvelles publications de votre blog d’entreprise depuis un lecteur comme Feedly.

C’est très pratique pour faire votre veille concurrentielle. Sur Feedly, abonnez-vous aux sites de vos concurrents et vous recevez en temps réel leurs publications sans avoir à consulter leur site Web.

Un autre usage du flux RSS est aussi d’alimenter votre outil d’envoi d’email pour construire une newsletter que vous envoyez régulièrement.

Par exemple, sur #audreytips, j’envoie ma newsletter tous les vendredis et son contenus est automatiquement généré à partir des 3 articles publiés depuis l’envoi de la dernière newsletter.

Même si le décryptage d’un flux RSS semble un peu technique, je vous rassure pour envoyer une newsletter automatiquement, aucun besoin d’entrer dans les détails techniques justement !

Dans cet article, je vous présente comme en construire une newsletter automatisée avec Mailchimp.

Commencez par ouvrir MailChimp et suivez le guide.

1. Vous assurer que vous avec une liste de contact

1. Créer une liste de contact sur Mailchimp

Tout d’abord, connectez-vous à votre compte MailChimp.

Ensuite, assurez-vous que vous ayez déjà bien créé une liste d’inscrits en cliquant sur « Audience » dans le menu supérieur. En effet, il fait bien une liste de destinataires à qui envoyer votre newsletter automatisée.

Voici en ce qui me concerne la liste des inscrits à ma newsletter.

Comment Créer une newsletter automatisée avec Mailchimp

Note : si vous n’avez pas encore créé de listes de contacts, voici 10 astuces pour recueillir les adresses emails de vos visiteurs sur le site Web de votre entreprise.

2. Créer une campagne automatisée

La deuxième étape consiste à cliquer dans le menu sur « Campagnes » puis sur le bouton “Créer une campagne”, comme ci-dessous.

2. Créer une campagne emailing

Une fenêtre pop-up s’affiche avec les 6 différentes campagnes de promotion que Mailchimp propose.

  • Email pour concevoir le design puis envoyer des campagnes d’emailing,
  • Ad pour attirer des visiteurs sur votre site avec des publicités Facebook, Instagram ou Google,
  • Landing Page pour construire une page de destination afin de collecter de nouveaux contacts, promouvoir un produit ou offrir une réduction,
  • Postcard pour concevoir puis envoyez des cartes postales imprimées à vos contacts,
  • Social Post pour partager et suivre vos publications sur vos réseaux sociaux,
  • Signup Form pour créer un formulaire pour recueillir des informations sur vos visiteurs et abonnés.

Dans notre cas particulier, évidemment, pour automatiser le contenu de votre newsletter, choisissez le premier choix : Email.

pour automatiser le contenu de votre newsletter, choisissez le premier choix : Email

Vous passez à l’étape suivante de la fenêtre popup pour choisir le type de campagne d’email approprié.

Mailchimp propose 4 types de campagne :

  • Regular pour concevoir une campagne et choisir de l’envoyer immédiatement ou à une date ultérieure,
  • Automated : ces emails sont automatisés. C’est-à-dire que selon un déclencheur que vous définissez comme une date, un événement ou une activité de contact spécifique. C’est ainsi que vous générez des séries d’emails automatisés très utiles en prospection B2B,
  • Plain-text pour envoyer des emails sans mise en forme : que du texte brut,
  • A/B test pour tester différentes versions de vos emails en faisant varier l’objet, le contenu, l’heure d’envoi…

Mailchimp propose 4 types de campagne :

Vous l’avez compris : choisissez l’option « Automated« .

Mailchimp propose de nombreuses différentes campagnes automatisées qui sont hors sujet avec cet article.

Je vous propose de cliquer sur l’option « share blog updates » ce qui signifie « partager des publications de votre blog ». En effet, c’est exactement le propos de cet article.

Il ne vous reste plus qu’à donner un nom à votre campagne et choisir la liste de contacts à qui vous souhaitez l’envoyer, puis valider.

Il ne vous reste plus qu'à donner un nom à votre campagne et de choisir la liste de contacts à qui vous souhaitez l'envoyer.

Note : le nom est un nom interne… rien à voir avec l’objet de vos emails lisibles par vos destinataires.

3. Configurer votre newsletter automatisée

3. Configurer votre newsletter automatisée

Note : pour passer d’une étape à l’autre, le CTA se trouve en bas et à droite de la page ce qui n’est pas forcément intuitif.

Maintenant, renseignez l’URL de votre flux RSS.

Si vous utilisez WordPress, ainsi que dans la majorité des autres cas, il suffira d’ajouter « feed » ou « rss » à la fin de votre nom de domaine. Dans mon cas, c’est audreytips.com/feed/.

Puis, choisissez la fréquence d’envoi et le jour et l’heure d’envoi.

Voilà ci-dessus à quoi ressemble le paramétrage pour ma newsletter :

  • L’URL du flux RSS,
  • Quand envoyer la newsletter : je choisis de vous faire parvenir ma newsletter tous les vendredis à 16 heures,
  • Ensuite, précisez bien que les images sont automatiquement redimensionnées pour bien correspondre au template d’email que vous allez choisir par la suite.

Pour valider, cliquez sur « suivant » tout en bas à droite.

4. À qui allez-vous envoyer votre newsletter automatisée

4. A qui allez-vous envoyer votre newsletter automatisée

Dans l’écran suivant, vous précisez si vous envoyez votre newsletter à tous vos contacts de la liste choisie ou à un segment.

La segmentation se fait de 2 manière en choisissant :

  • Un segment prédéfini au préalable ou selon un tag (une étiquette que vous avez mise sur certains de vos contacts),
  • Ou encore selon un groupe, c’est-à-dire la valeur d’un champ que vos abonnés ont renseigné dans votre formulaire.

Sur #audreytips, notre newsletter est envoyée automatiquement à tous mes abonnés.

Cliquez sur suivant en bas à droite.

5. Précisez les informations de base de votre newsletter

5. Précisez les informations de base de votre newsletter

Ici, vous nommez votre campagne newsletter, puis choisissez l’objet de l’email envoyé.

Dans mon cas, l’objet est ⚡  [Hebdo] *|RSSITEM:TITLE|*

Ce qui donne :

  • un émoticone,
  • suivi de [Hebdo],
  • suivi du titre du dernier article publié, contenu dans la variable *|RSSITEM:TITLE|*.

Note : la liste des variables appelée « RSS Merge Tags » est décrite par Mailchimp dans leur centre d’aide.

Ensuite, précisez :

  • Le preheader qui apparaît sur certains clients de messagerie avant d’ouvrir l’email. C’est un moyen efficace pour améliorer le taux d’ouverture de vos emails,
  • Puis l’expéditeur de l’email (#audreytips) et l’adresse email correspondante.

Mon conseil : renseigner avec soin tous ces champs en particulier les options de tracking pour suivre les performances de vos campagnes automatisées.

6. Important, choisir un beau template pour votre newsletter RSS

6. Important, choisir un beau template pour votre newsletter RSS

De nos jours, il faut fournir du contenu intéressant sur le Web, mais pas uniquement. vous devez le rendre attrayant et facile à lire.

Donc cette étape est importante.

Mon conseil : choisissez l’un des templates proposés par MailChimp. Il en propose des dizaines, tous compatibles sur mobile. En effet, depuis plusieurs années, c’est le device préféré de vos destinataires pour ouvrir leur mail (source ZDNet).

Vous avez donc le choix, même avec un compte gratuit.

Pour ma part, j’ai choisi un thème :

  • Sobre et professionnel,
  • Sur une colonne plus lisible sur un petit écran de smartphone.

Je ne veux pas quelque chose de trop flashy. En effet, je ne veux pas heurter vos yeux à chaque fois que vous recevrez ma newsletter.

Si vous hésitez, voici mes 16 conseils et mon secret pour choisir votre template d’email.

7. Peaufinez le design et le contenu de votre newsletter automatisée via RSS

7. Peaufinez le design et le contenu de votre newsletter automatisée via RSS

Voilà ci-dessus à quoi ressemble le template de newsletter après l’avoir sélectionné.

Vous constatez aussi la présentation de l’éditeur de newsletter de Mailchimp sur 2 colonnes.

À gauche, le résultat de vos modifications, comme ce que verront les destinataires de votre newsletter automatisée,

À droite, toutes les fonctionnalités pour ajouter des éléments :

  • Blocs de texte,
  • Images,
  • Liens
  • Boutons…

Je vous invite à parcourir ces fonctionnalités, car c’est assez amusant de les tester toutes !

J’ai inclus des informations présentes dans tous les envois :

  • en haut notre logo, un titre et un sous-titre, puis ma photo et un texte de présentation,
  • en bas, un CTA général si vous avez besoin d’aide puis les informations nécessaires pour être compatible avec le RGPD entre autres de quoi se désabonner.

Entre les 2, vous trouvez les « RSS Merge Tags » qui récupèrent les informations de mes articles de blog via mon flux RSS.

C’est la seule partie vraiment un peu technique de cet article…

Il s’agit d’intégrer des bouts de code pour récupérer de manière automatisée les éléments choisis.

Voyez à quoi ça resssemble :

*|RSSITEMS:|* qui indique le début de la zone générée à partir du flux RSS,

pour chacun des articles je récupère :

  • *|RSSITEM:TITLE|* : son titre
  • *|RSSITEM:AUTHOR|* : son auteur
  • *|RSSITEM:CONTENT|* : son contenu, plus exactement l’image et la méta description de l’article,
  • et « Lire la suite » qui est le bouton CTA qui pointe vers l’article sur #audreytips,

*|END:RSSITEMS|* qui signale la fin de la zone générée automatiquement.

Mailchimp est suffisamment puissant pour savoir ce qu’il a déjà publié lors du dernier envoi pour ne prendre que le contenu des nouveaux articles.

Le reste de la newsletter, c’est surprise ! Il suffit de vous inscrire pour la découvrir !

Mon conseil : pensez à bien prévisualiser et faire des tests d’envoi avec la commande « Preview and test » du menu en haut à droite.

8. Valider votre newsletter automatisée avec l’écran récapitulatif

Valider une campagne emailing

Vous avez intégré tous les éléments, textes et images que vous souhaitez voir apparaître dans votre newsletter, vous arriverez à la dernière partie, que voici ci-dessous.

Cela récapitule tout simplement les différentes étapes. Ainsi, vous vérifiez facilement que tout est bien correct. En cas de doité, cliquez sur « Edit » sur la ligne en question pour retrouver sur le bon écran de cet assistant pour vérifier, et même modifier.

Cliquez sur « Start RSS » en bas à droite pour lancer la campagne qui partira automatiquement selon la fréquence et le contenu défini dans la configuration.

Après un écran de validation, Frederick von Chimpenheimer IV (Freddie pour les intimes) vous salue pour indiquer la validité votre envoi.

Frederick von Chimpenheimer IV (Freddie pour les intimes) vous salue pour indiquer la validité votre envoi.

Et voilà, c’est tout, vous avez créé une newsletter qui partira chaque semaine (ou chaque mois, comme vous déciderez de le paramétrer), et qui inclut automatiquement des éléments de votre blog d’entreprise.

Pour résumer, les avantages de créer une newsletter automatisée

Le Marketing de Contenu est la pierre angulaire du Marketing sur Internet de nos jours. Cela consiste à rédiger du contenu Web régulièrement, mais aussi d’en assurer la promotion.

Pour cela, partagez-les sur les réseaux sociaux sans oublier de diffuser auprès de vos abonnés. Cela est chronophage. Alors dès qu’il est possible d’automatiser sans danger autant en profiter.

C’est le cas pour les newsletters en synchronisant votre outil d’envoi avec le flux RSS de votre Blog d’entreprise. Cela peut paraître technique, mais c’est finalement assez simple à faire.

C’est vraiment très intéressant, car les avantages sont réels :

  • Un gain de temps important et une façon efficace de se démarquer de votre concurrence,
  • Une flexibilité qui demeure. En effet, vous pouvez à tout moment modifier certaines parties de votre newsletter,
  • Une ré-utilisation intelligente des contenus que vous publiez dans le cadre de votre Marketing de Contenu afin de maintenir vos ventes,
  • Et enfin, vos clients ou prospects inscrits à votre newsletter, qui n’ont pas eu le temps de consulter votre blog, vont avoir une piqûre de rappel et recevoir votre contenu directement dans leur boîte email.

Juste une précision pour terminer. Votre newsletter est sur auto-pilote maintenant, mais ne l’oubliez pas. Pensez à regarder après chaque envoi vos indicateurs de performances afin de pouvoir l’améliorer.

Que pensez-vous de cette manière de créer une newsletter automatisée ? Avez-vous testé d’autres fonctionnalités avancées de Mailchimp ?


Also published on Medium.