Saviez-vous que, selon Brian Clark, le maître américain du copywriting,

seulement 20 % des internautes décident de cliquer sur votre titre ?

2 personnes sur 10 !

Cela fait froid dans le dos, je vous l’accorde.

Oui, il faut se rendre à l’évidence : votre contenu web ne sera lu que si vous trouvez le bon titre, celui que vos lecteurs vont adorer.

Si ce n’est pas le cas, vous courrez à la ruine de votre business en ligne.

En effet, une bonne visibilité sur le web est aujourd’hui bien plus puissante qu’une carte de visite pour gagner des futurs prospects.

Alors, comment faire pour que vos articles soient lus et que vous puissiez enfin gagner du trafic ?

Changez vos titres !

Écrivez des titres qui claquent !

Vous devez absolument rédiger des titres exceptionnels pour captiver votre lectorat.

Il s’agit d’écrire un titre accrocheur qui donne envie d’être lu et d’en savoir plus en cliquant dessus.

Vous devez harponner vos lecteurs pour gagner du trafic et augmenter votre taux de conversion.

Rassurez-vous !

Cela n’est pas si compliqué qu’il n’y paraît.

Voici un petit guide concret, proposé par Agnès Diter, pour savoir comment écrire un titre accrocheur qui génère des clics.

En plus, ces techniques de rédaction web sont autant utilisables pour bloguer que pour écrire le titre de votre page “à propos”, ceux de vos mails ou descriptions de produits.

C’est parti !

3 secrets pour faire un titre accrocheur et captiver votre audience en quelques mots

Comment Écrire un Titre Accrocheur qui Génère des Clics ?

Enfilez le costume de votre lecteur

Vous avez moins de 2 secondes pour attirer votre lecteur avec un slogan accrocheur.

Alors, comment faire pour que ce soit votre article que le lecteur décide de lire et non pas celui du voisin ?

Changez de peau !

Rentrez dans l’esprit de votre client. Intéressez-vous à lui et posez-vous les bonnes questions à son sujet :

  • À quoi pense-t-il ?
  • Que recherche-t-il ? Quelles sont ses interrogations ?
  • Comment pouvez-vous l’aider ?

Si vous connaissez la solution à ses problèmes, votre lecteur va vous idolâtrer. C’est la première clé pour trouver un titre accrocheur.

Allez-y, n’ayez pas peur !

Titrez ses difficultés en quelques mots et les bénéfices que vous lui offrez s’il lit votre article.

Mais n’en faites pas trop non plus !

Les titres trop racoleurs sont loin de faire bonne impression.

Sachez que votre visibilité sur le web dépend aussi de votre crédibilité.

Si vous vantez les mérites d’un produit alors qu’il n’en a pas, vous pouvez rater en quelques secondes votre visibilité sur le web.

Donc, pas de fausses promesses !

En résumé, tenir compte de l’expérience utilisateur dans vos titres est capital. Afin que votre contenu web soit enfin reconnu à sa juste valeur, voici comment écrire un titre accrocheur.

Saupoudrez d’émotions

Ce n’est pas un scoop : notre état émotionnel nous gouverne.

Ce sont donc nos émotions qui nous font passer à l’action.

En l’occurrence, si vous touchez votre lecteur en plein cœur, il va cliquer, c’est sûr.

Plusieurs angles d’attaques s’offrent à vous, selon l’état émotif dans lequel vous souhaitez le transporter.

Voyez plutôt comment jouer avec les émotions pour faire un bon titre !

La joie

C’est un carburant essentiel à notre centre émotionnel.

Alors positivez un maximum pour écrire un bon titre !

Ainsi, “Comment retrouver le bonheur ?” est un bien meilleur titre que “Comment sortir de la dépression?” par exemple.

La colère

Des mots comme “arrogant”, “détester” ou “sans scrupule” permettent de rédiger un titre accrocheur et percutant, en suscitant la colère.

Ainsi, “Comment faire quand on déteste son travail ?” serait un bon titre d’article pour le blog de votre entreprise.

La surprise

Utilisez la surprise pour faire un titre accrocheur

Voici une liste de mots magiques pour convaincre :

  • Étonnant,
  • Passionnant,
  • Incroyable,
  • Fascinant,
  • Extraordinaire.

Surprenez vos lecteurs en les utilisant. Vous verrez, ces mots sont captivants et incitent au clic. Ils sont d’ailleurs parfaits pour écrire des articles viraux.

La peur

La peur est un puissant levier pour l’écriture d’un titre d’article de blog par exemple.

Un titre comme “Peur d’être démasqué ? | Vaincre le syndrome de l’imposteur” interpelle le lecteur au premier coup d’œil.

Jouez donc sur les différentes peurs possibles de votre lecteur pour le séduire.

Rappelez-vous : vous savez comment l’aider à surmonter ses angoisses.

Mettez-le face à elles et donnez-lui la solution.

Prouvez ce que vous dites

À qui feriez-vous le plus confiance :

  • À un camelot qui vous vante les mérites d’un aspirateur sans sac,
  • Ou à un vendeur d’électroménager qui vous explique l’avantage du dernier aspirateur Dyson ?

La réponse est évidente, bien sûr ! Une marque, mais aussi un expert crédibilisent un produit.

De manière pragmatique, dites plutôt  “Écrire une histoire à suspens  | 3 conseils de Stephen King” que “Écrire une histoire à suspens | 3 conseils”.

Vous pouvez ainsi trouver un titre accrocheur. Il aimante l’œil de votre lecteur. Résultat : il clique !

Vous connaissez désormais l’importance de jouer avec les émotions de votre persona. Voici des petits conseils qui changent tout pour savoir comment écrire un bon titre.

3 astuces efficaces en rédaction web pour trouver le bon titre

3 astuces efficaces en rédaction web pour trouver le bon titre

Un titre accrocheur est court et clair avec les mots justes

En Marketing Digital, optez pour un titre court… sinon rien.

Je vous l’ai déjà expliqué, un internaute décide (ou non) d’ouvrir votre post en un laps de temps hyper restreint.

Vous devez donc trouver des mots-clés à fort potentiel qui attirent votre lectorat en un clin d’œil.

Votre titre contient obligatoirement une requête clé principale pour être bien référencé. Complétez cette dernière avec des mots d’influence et ce sera un triomphe !

Mais ce n’est pas tout.

Pour que votre intitulé saute aux yeux du lecteur, encore faut-il qu’il puisse être lu en entier !

Il doit donc impérativement apparaître dans sa totalité dans la page de résultats.

Vérifiez donc sa longueur dans un simulateur de SERP comme celui de comonSoft.

L’écriture « Camel Case » est le petit détail supplémentaire qui peut faire toute la différence au niveau du référencement naturel de votre article. Cette stratégie n’a rien de difficile.

Elle consiste simplement à taper la première lettre de chaque mot-clé en majuscule (source Wikipédia).

Je vous montre tout de suite comment faire concrètement avec cet intitulé : “Quel est le meilleur conseil pour des entrepreneurs qui ont des difficultés ?”.

  • Dans le SERP, les derniers mots de ce title sont cachés. Pour être plus concis, vous pouvez titrer : “Difficultés des entrepreneurs : 4 conseils pour les surmonter”.
  • Enfin, mettez l’initiale de chaque mot-clé en lettre capitale. Vous obtenez : “Difficultés des Entrepreneurs : 4 Conseils pour les Surmonter”.

C’est facile à faire, même si vous ne connaissez rien à la rédaction web !

Imagez votre titre

Imagez votre titre

Les publicitaires l’ont compris depuis bien longtemps.

Les comparaisons et analogies de toutes sortes sont un puissant moyen pour se rappeler d’une marque, d’un événement ou d’une entreprise.

Ainsi, le petit oiseau bleu de Twitter qui ne s’arrête jamais de chanter vous rappelle l’activité de l’entreprise.

C’est exactement la même chose en rédaction.

Pour faire un bon titre, il vaut mieux écrire “Réussir une omelette comme Alain Ducasse” que “Comment faire une bonne omelette ?”.

Vous propulsez votre lecteur dans les cuisines du grand chef devant une assiette délicieuse. Effet immédiat garanti !

Rajoutez quelques chiffres

Des programmes minceurs en passant par les meilleures ventes de roman, les chiffres savent convaincre depuis la nuit des temps.

Et ça marche encore aujourd’hui !

Car les nombres permettent de mesurer le taux de réussite immédiatement.

Si je vous dis : “3 bonnes manières de gagner 57 euros par jour” et “Conseils pour gagner quelques euros par jour”.

Lequel des deux titres vous incitent le plus au clic ?

Le premier titre, bien sûr ! Il est beaucoup plus précis.

Vous savez à quoi vous attendre : vous allez trouver 3 façons d’empocher un peu plus que 50 euros par jour en lisant l’article.

Les titres avec des chiffres accrochent véritablement les lecteurs. Alors usez de cette technique de temps à autre.

Soyez quand même prudent ! Il ne s’agit pas d’écrire des titres dits “putaclic. En d’autres termes, faites attention à ce que vos intitulés soient vraisemblables.

6 exemples de titres accrocheurs à recopier les yeux fermés

6 exemples de titres accrocheurs à recopier les yeux fermés

Débutez par “comment”, la star des titres

C’est certain, s’il y en a bien un capable d’envoûter votre lectorat et de l’inciter au clic, c’est bien lui !

Le terme “comment” est un générateur de titres surpuissant.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que c’est l’un des mots les plus tapés par les internautes.

En effet, il promet des explications pour résoudre un problème. Pour être encore plus irrésistible, voici quelques recettes à recopier sans scrupule.

Mettez en évidence le problème et la solution dans votre titre

Vous pouvez écrire par exemple :

  • Comment faire un gâteau au chocolat moelleux ?
  • Comment monter une entreprise en 6 étapes ?

Rajoutez le terme “sans”

Cette variation de titre repose sur une recette magique ingénieuse : atteindre un résultat sans peine.

Regardez comme ce peut être intrigant pour votre lectorat :

  • Comment faire un gâteau au chocolat moelleux sans farine ?
  • Comment travailler moins et gagner plus sans effort ?

Finissez votre titre avec les mots “guide définitif”

“Comment monter une entreprise sans argent ? | le guide définitif” : un tel titre, vous démarque définitivement de la concurrence.

En plus, vous provoquez chez vos lecteurs un réel désir d’en savoir plus.

La nouveauté : une valeur sûre pour gagner du trafic

C’est sans conteste : un nouveau produit attire l’œil.

La tentation de l’essayer est forte.

Pour preuve, le dernier-né des sandwichs McDonald’s semble toujours plus savoureux que les autres. Il vous met en appétit et vous ne mangeriez les anciens pour rien au monde.

Et cela fonctionne avec tout ! C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à utiliser le mot “nouveau” dans vos titres.

La liste : une stratégie gagnante pour augmenter votre audience

La liste : une stratégie gagnante pour augmenter votre audience

Tous les blogs à succès comportent des articles avec des listes.

Faites deux minutes de recherche sur Google si vous ne me croyez pas !

Ils pullulent sur le net dans tous les domaines !

C’est lassant, me direz-vous, toutes ces listes.

Bien au contraire ! Votre lecteur est ultra pressé. Il a besoin d’avoir la réponse à sa question tout de suite.

Si vous lui la livrez sur un plateau d’argent en quelques étapes, vous avez tout compris ! Vous allez déclencher un clic.

En plus, vous avez de la chance, elles sont très faciles à faire. Voyez un peu comment s’y prendre avec l’un des titres précédents : “Comment travailler moins et gagner plus ?”.

Ajoutez les mots “étape”, “astuce”, “secret” ou “top 10”

Voici des variations possibles avec le même modèle :

  • 10 étapes pour travailler moins et gagner plus,
  • 5 astuces pour travailler moins et gagner plus,
  • 9 secrets pour travailler moins et gagner plus,
  • Le top 10 des secrets pour gagner plus et travailler moins.

Abusez des adjectifs forts

Ces mots subliment votre requête clé. Ils influencent sans aucun doute vos clients.

Voici une petite liste de termes à exploiter sans attendre :

  • Pour garantir la qualité d’un produit : irréel, génial, costaud, solide, meilleur, précis, validé…
  • Pour montrer au client qu’il fait un bénéfice financier : potentiel, abordable, rentable, rare et cher, riche, peu coûteux…
  • Ou pour assurer une simplicité d’un produit : accessible, simplifié, idéal, facile, pratique…

Justifiez ce que vous dites

Rappelez-vous, les noms d’experts fonctionnent aussi très bien.

N’hésitez pas à intensifier votre titre de cette manière :

  • Travailler moins et gagner plus : 5 astuces efficaces de Tim Ferriss,
  • Secrets de Tim Ferriss pour travailler moins et gagner plus.

Ces titres sont adaptables dans tous les domaines et marchent du tonnerre. Alors ne vous en privez surtout pas !

Par contre, si vous avez uniquement une méthode à présenter, préférez le “comment”, il fonctionne beaucoup mieux dans ce cas précis.

Note : Timothy Ferriss est un écrivain et entrepreneur américain. Il a écrit entre autres « La semaine de 4 heures« .

Donnez des solutions clé en main : un piège à clics redoutable

Dans cette version, votre objectif est de prouver que vous allez régler définitivement, voire rapidement les ennuis de votre lecteur en quelques mots.

Plus concrètement, votre article peut s’intituler : “Enlever définitivement une tache de graisse sur un costume en 5 minutes.”

Vous promettez un tutoriel rapide et explicite. Cela ne prend pas beaucoup de temps (5 minutes) et ça fonctionne (définitivement).

Si vous… vous pouvez… : projetez immédiatement le lecteur vers la réussite

Ce titre n’en donne pas l’impression et pourtant personne ne lui résiste.

Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire

N’auriez-vous pas envie de cliquer sur ce titre ? Il vous transporte directement dans un monde idéal.

Êtes-vous fait pour ? : capter l’attention en quelques secondes

Voilà encore une idée de titre accrocheur. En débutant par cette expression, vous parlez directement au centre émotionnel de votre lecteur. Vous captez son attention en quelques secondes. Vous allez voir :

  • Êtes-vous fait pour être entrepreneur ?
  • Êtes-vous un bon manager ?
  • Quel entrepreneur êtes-vous ? Faites le test !

Après avoir lu l’article, votre lecteur saura enfin s’il peut monter sa boîte. Claquant, non ?

Audrey : Merci Agnès. Vous l’avez compris : écrire un titre accrocheur pour générer des clics est un jeu d’enfant !

Avec tous les contenus disponibles sur Internet et les réseaux sociaux, le titre est primordial pour capter l’attention des internautes.

Un bon titre fait la différence entre quelqu’un qui clique sur votre contenu ou pas.

En plus, c’est aussi important pour le référencement naturel du site Web de votre entreprise : Google se sert du titre dans son algorithme.

Alors, pensez bien à :

  • Connaître votre futur prospect,
  • Vous interrroger sur ses attentes,
  • Trouver des requêtes clé intéressantes à ses yeux,
  • Recopier, sans vous priver, l’un des modèles donnés dans cet article.

Avec un bon titre, l’internaute intrigué clique dessus, ne le décevez pas. Travaillez la lisibilité de vos articles et ajoutez-y des images percutantes.

Travaillez-vous avec soin vos titres ? Comment procédez-vous ?