Si vous travaillez régulièrement ou même occasionnellement sur un compte Google Ads, vous avez déjà sans doute aperçu cette petite barre vous informant du pourcentage d’optimisation de nos campagnes.

Selon Google, “le taux d’optimisation fournit une estimation des performances optimales envisagées pour votre compte Google Ads. Il est mesuré sur une échelle de 0 à 100 %, la valeur maximale signifiant que vous pouvez tirer pleinement parti de votre compte.”

Le taux d’optimisation est disponible que pour les campagnes actives sur le Réseau de Recherche, display et Shopping.

Bref, le taux d’optimisation mesure le potentiel d’un compte Google Ads.

En plus de ce score, Google vous propose des recommandations pour améliorer ce taux.

Certaines de ces recommandations pour améliorer le taux d’optimisation sur Google Ads peuvent parfois surprendre.

C’est là que le doute peut s’installer :

  • Est-ce réellement un indicateur bienveillant nous informant de notre marge de manœuvre afin d’avoir des campagnes parfaites, de minimiser ses coûts et maximiser ses résultats ?
  • Ou la fiabilité de cet indicateur est-elle à considérer ?

J’ai posé toutes ces questions à Davy Martial, notre angel sur Google Ads pour connaître sa position.

Je vous conseille de rester prudent vis-à-vis du taux d’optimisation. Pour ma part, et pour l’instant, je n’y prête pas plus attention que ça. En effet, les recommandations ne sont pas forcément toujours pertinentes.

Évidemment, je lui ai demandé un exemple pour justifier ses propos…

Le taux d’optimisation de votre compte

Pour illustrer mes propos, je vais me baser sur un exemple concret.

Bien évidemment, cela ne concerne que ma propre opinion et en aucun cas cela ne doit être interprété comme vérité générale.

Un exemple de campagne qui convertit plutôt bien

Un exemple de campagne qui convertit plutôt bien

L’illustration ci-dessus est issue d’une campagne de marque sur un petit extrait de 4 jours.

Cette campagne, démarrée depuis plus de 6 mois, convertit sans aucun problème.

Bien évidemment, les annonces et les extensions sont bien structurées, le travail d’optimisation sur les mots-clés a bien réalisé.

En effet, vous pouvez le constater par vous-même. Les 3 indicateurs du score de qualité (convivialité de la page de destination, CTR attendu et Pertinence de l’annonce) sont bien supérieurs à la moyenne avec un score de qualité de 10 sur 10.

Concernant les résultats de cette campagne, le retour sur investissement de 3 mots-clés sur 4 est excellent.

Rien d’incroyable pour une campagne de marque puisque les internautes recherchent la marque en question.

A priori au vu de ces résultats, il y a peu de doute concernant le succès de cette campagne.

Pourtant, le taux d’optimisation indique que 66,9 %.

C’est un pourcentage plutôt faible. En effet, il laisse présager une marge de progression de quasiment 33 %.

Comment est-ce possible ?

Que peut bien suggérer Google pour améliorer encore plus cette campagne ?

La recommandation de Google pour améliorer ce taux d’optimisation

La recommandation de Google pour améliorer ce taux d’optimisation

Pour connaître les recommandations de Google, cliquez simplement sur la petite barre.

La première recommandation est de changer la stratégie d’enchère pour retenir le CPA cible (Coût par Acquisition Cible).

Elle saute aux yeux. Elle doit sûrement être celle qui va permettre d’optimiser le plus facilement vos campagnes de publicité en ligne.

Mais avez-vous intérêt à procéder à ce changement ?

Pas nécessairement.

Si vos campagnes performent bien avec une stratégie manuelle. Vous maîtrisez totalement les clics que vous générez actuellement. Avec un tel changement, vous pouvez littéralement réduire vos performances actuelles.

Par contre, la stratégie de Google est souvent de proposer une stratégie avec de l’automatisation. On peut alors se demander si la plateforme de publicités en ligne n’utilise pas cet indicateur tout simplement pour nous éduquer vers l’automatisation.

Quoiqu’il en soit et dans ce cas précis, je suis persuadé qu’une fois ce changement effectué, les performances de cette campagne vont se dégrader.

Ma position sur ces recommandations

Il est indéniable que des recommandations sur l’absence de certaines extensions peuvent effectivement améliorer votre taux de clics. En plus, en fonction de l’état de votre campagne, elles peuvent améliorer ses performances.

Par contre, soyez très vigilant. Essayez toujours de bien comprendre les différents éléments mentionnés et leurs impacts pour ne pas faire d’erreur.

Appliquer les suggestions sans les comprendre, ni réfléchir n’est pas nécessairement une bonne chose.

Si vous sous-traitez la gestion de vos campagnes à une agence, ne vous focalisez pas non plus uniquement sur le taux d’optimisation pour juger le travail de votre prestataire.

Pour vous faire une idée plus concrète de la réalité, rentrez dans le détail des recommandations et/ou demandez une explication sur les choix retenus ou éliminés.

Faites des recherches sur Internet ou suivez une formation en ligne.

Concernant mon exemple mentionné plus haut, les recommandations n’ont pas été appliquées.

En effet, notre propre expérience nous permet d’estimer la qualité d’une campagne.

Posez-vous toujours bien la question suivante : le risque d’un changement d’enchères est-il bien en adéquation avec les retours potentiels qu’il pourrait engendrer ?

Comment savoir si une recommandation est fiable ?

Comment savoir si une recommandation est fiable ?

Il est parfois plutôt difficile d’estimer la fiabilité d’une recommandation.

C’est encore plus difficile si vous débutez sur Google Ads ou que vous pratiquez la plateforme de temps en temps.

Bien qu’il faille faire du cas par cas en fonction de l’état de vos campagnes, de façon générale, je vous recommande de faire très attention aux recommandations qui proposent :

  • Un changement de stratégie d’enchères,
  • L’intégration de nouveaux mots-clés (notamment en requête large),
  • Une augmentation de budget pour obtenir des clics supplémentaires,
  • De procéder à des tests de campagnes automatisées surtout si vous ne les maîtrisez pas vraiment.

Tous ces changements impactent fortement le paramétrage de la campagne. Considérez bien le risque de dénaturer votre compte, voire même d’altérer vos performances.

En revanche, il peut être intéressant, en général, d’appliquer des recommandations du type :

  • Mise en place d’une annonce responsive,
  • Mise en place d’extension manquante,
  • Augmentation du CPC Max sur vos meilleurs mots-clés lorsque vous n’êtes pas visible pour les premières places et que vous pouvez vous le permettre.

Les éléments évoqués ci-dessus sont évidemment à bien considérer avant tout changement. Mais si vous estimez que ces petits changements sont bénéfiques, ça vaut le coup de faire quelques tests.

Un taux d’optimisation à 100 % ne doit pas être un objectif

Un taux d’optimisation à 100 % ne doit pas être un objectif

Tout cela nous amène à la question suivante :

Un score d’optimisation à 100 % est-il un objectif bon ou utile ?

J’affirme que non.

En général, la plupart de nos comptes ont un score d’optimisation moyen entre 60 % et 80 %, ce qui nous semble juste.

Bien sûr, vous pouvez essayer de dépasser ces scores. Mais notre expérience montre que votre investissement publicitaire va devenir beaucoup plus conséquent.

Par contre, cela ne veut pas dire que le taux d’optimisation de Google est inutile. Il peut donner des conseils utiles avec des suggestions prêtes à l’emploi, ce qui est déjà super.

Le principal point à retenir ici ?

Comme toujours, chaque fois que Google recommande quelque chose, ne lui faites pas confiance les yeux fermés. Essayez et testez comme toujours en Marketing Digital.

Parce que même si l’intelligence artificielle de Google est puissante, elle ne vous connaît pas, ni votre entreprise.

En plus, les objectifs de Google ne sont pas toujours les mêmes que les vôtres. Google souhaite que vous maximisiez vos enchères et vous souhaitez maximiser vos profits. Parfois, ces objectifs sont en harmonie et parfois non.

Conclusion sur le taux d’optimisation d’une campagne Google Ads

Comme nous l’avons vu, toutes les recommandations ne sont pas bonnes à prendre.

Mon conseil : concentrez-vous sur ce qui a le plus de chances d’impacter positivement votre business.

Certaines recommandations nécessitent une grosse augmentation du budget, d’autres sont gratuites.

Enfin, certaines ont plus d’impact sur le taux d’optimisation, d’autres beaucoup moins.

Il est très important lors de vos expérimentations sur Google Ads de prendre tous ces critères en jeu.

Enfin, les recommandations basées sur le taux d’optimisation sont générées par une intelligence artificielle.

Il est donc normal de la confronter à votre propre intuition raison au risque de devenir le pantin du moteur de recherche.

Sont-elles à rejeter pour autant ? Certainement pas, mais un score de 60 % n’est pas non plus une catastrophe.

Et si vous constatez de mauvaises performances, regardez plutôt du côté de la structure de votre compte.

Pour résumer en 3 questions

Devez-vous optimiser mon compte Google Ads ?

Oui, l’optimisation est un élément indispensable dans la longévité d’un compte, il est important de regarder fréquemment les indicateurs importants et d’ajuster en fonction de la saisonnalité, de continuer le testing et de développer sur d’autres canaux.

Devez-vous suivre les recommandations proposées ?

Pas nécessairement, il est important de bien comprendre ce qui vous est recommandé et pourquoi. Certaines recommandations ne vous aident pas forcément à atteindre vos objectifs.

Votre compte n’est optimisé qu’à 60 %, votre agence ou prestataire travaille-t-il mal ?

Un compte qui n’est pas optimisé à 100 % ne veut pas dire qu’il est forcément mal en point. Au contraire, tout dépend des résultats obtenus. Jugez plutôt les résultats et ce qui est mis en œuvre pour les atteindre. C’est finalement ce qui va importer le plus. Il y a toujours du potentiel dans un compte Google Ads, même quand celui-ci est bien optimisé. Par contre, votre capacité d’investissement est souvent en relation avec les recommandations qui peuvent vous être proposées pour accroître vos performances.

Quel est le taux d’optimisation de vos campagnes ? Avez-vous déjà dépassé les 90 % ? Si oui, quelles ont été les impacts sur votre budget ? Avez-vous des difficultés pour interpréter les recommandations de votre compte ?