Pour la plupart des entrepreneurs, s’assurer de la bonne santé de votre entreprise est important.

J’imagine que pour vous aussi ?

Et sur Internet, le “Centre de santé” de votre site Web est l’outil Google Search Console.

J’en parlais hier matin avec Laurent, de l’équipe #audreytips, et voici son avis d’expert :

Je consulte quotidiennement la Search Console de #audreytips ainsi que celles de nos clients. C’est très important pour vérifier que tout est en ordre et qu’il n’y pas de feux à éteindre. Donne les points importants à surveiller pour les aider à gagner du temps sur ces aspects un peu techniques du Marketing Digital.

Bien dit Laurent, l’utilisation de Google Search Console contribue à sécuriser votre activité professionnelle.

Dans un précédent tutoriel sur la Google Search Console, vous avez appris comment créer un compte, valider votre site/propriété et gérer votre sitemaps et votre fichier robots.txt.

Aujourd’hui, je vous livre 14 points-clés à vérifier de manière régulière.

Ready ? Let’s go !

Rappel rapide sur l’intérêt de Google Search Console

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

A quoi sert la Google Search Console

A l’origine, cet outil gratuit proposé par Google était destiné aux webmasters. D’où son ancien nom : « Google Webmaster Tools ».

Mais aujourd’hui, tout entrepreneur est aussi un webmaster car une entreprise sans site Internet n’est plus vraiment une entreprise de nos jours.

Et avoir un flux important de trafic sur votre site est fondamental pour développer votre entreprise.

A travers la Search Console, Google vous donne un multitude d’informations sur votre site Web et sur la façon dont il le “voit” et le “comprend”.

Je vous rappelle que Google indexe les sites Internet, et en particulier les pages des sites Internet, grâce à des robots.

Le robot principal s’appelle le “Googlebot”. Ce n’est ni plus ni moins qu’un petit logiciel qui visite votre site Web régulièrement.

Grâce aux données récoltées par ce robot, Google connait de nombreux aspects de votre site et les partage avec vous.

Ces données sont le bilan de santé, en temps quasi-réel, de votre site Web émis par le docteur Google.

Inutile d’investir des efforts conséquents à construire votre marque, produire du contenu de qualité, le diffuser sur les réseaux sociaux… pour générer du trafic de qualité sur votre site Web si votre site n’est pas “OK” du point de vue de Google. Tous ces efforts sont en vain.

Alors, de la même manière que vous faites votre propre bilan de santé de manière régulière chez votre médecin… Et que vous entretenez votre forme, pensez à faire la même chose pour votre site Web !

A quelle fréquence consulter la Google Search Console ?

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Une fois que la (bonne) décision de consulter l’outil de manière régulière est prise, arrive la question de la fréquence de consultation.

Ma réponse : tout dépend de l’importance de votre site Web pour votre entreprise.

Peu importe la taille de votre entreprise, votre niveau de chiffre d’affaires ou encore votre nombre de salariés, …

Si votre site Web est le moyen qui attire 90% de vos clients, vous ne pouvez pas faire l’impasse sur la santé de votre site. Et ce même si votre activité est une toute petite activité professionnelle, avec un chiffre d’affaires faible.

Cela étant dit, je vous conseille de consulter votre Search Console :

  • Au minimum 1 fois par mois, pour une consultation complète,
  • Si possible 1 fois par semaine, pour résoudre d’éventuels problèmes chronophages à résoudre (15-30 minutes),
  • Et si votre site est crucial pour votre activité, consultez au moins 5 minutes, tous les jours. Pour vous assurer qu’il n’y a pas de feux à éteindre.

Une bonne façon de procéder est de prévoir un “check-up complet” (1 heure de travail) une fois par mois, et une vérification rapide (quelques minutes) de manière très régulière.

Les 14 points à checker sur Google Search Console

Mon objectif dans cette partie est de vous donner les informations principales à vérifier de manière régulière concernant votre site.

Passons donc sur chaque rubrique importante à consulter, l’une après l’autre !

Point n°1 : Un coup d’oeil rapide au Tableau de Bord

Une fois connecté à votre compte Search Console, cliquez sur la propriété (le site) qui vous intéresse. Le tableau de bord s’affiche avec à gauche le menu de navigation :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Cliquez si besoin sur “Tableau de bord” dans le menu ci-dessus pour voir :

  • L’existence de messages à votre attention : ici, il n’y en a pas,
  • Les éventuelles erreurs d’exploration sur votre site Web,
  • L’analyse de la recherche,
  • Et l’analyse de votre sitemaps.

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Nous reviendrons dans le détail toutes ces sujets, dans la suite de cet article.

Mon conseil : Ce tableau est à utiliser pour vous assurer que :

  1. Vous n’avez pas de messages de la part de Google (c’est bon signe quand il n’y en a pas !),
  2. Tout est au vert dans la partie exploration : DNS, connectivité du serveur et exploration du fichier robots.txt.
  3. Vérifiez aussi que vous n’avez aucune erreur au niveau des URLs (tout doit être à 0),
  4. Vérifiez ensuite que l’analyse de recherche affiche une courbe régulière, comme dans mon exemple. On y constate une belle régularité dans le trafic : élevé en semaine et plus bas lors des week-ends. La courbe semble saine et ne pas avoir d’incidents spectaculaires.
  5. Enfin, assurez-vous qu’il n’y a pas d’erreurs ou d’avertissements en lien avec votre fichier sitemaps.

Pour rappel : le sitemap est un fichier XML qui signale les pages de votre site Web devant être indexées par Google et autres moteurs de recherche.

Une fois ce premier parcours très rapide du tableau de bord réalisé, passez ensuite à l’étape 2.

Points n°2, 3 et 4 : Consultez et résolvez vos erreurs de contenu

La première rubrique sur le menu de navigation de la Search Console est “Apparence dans les résultats de recherche”.

Celle-ci contient les 5 parties suivantes :

  1. Données structurées,
  2. Cartes enrichies (que je ne traite pas dans cet article),
  3. Marqueur de données (ni ceux-ci),
  4. Améliorations HTML,
  5. Accelerated Mobile Pages.

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

1ère étape, vérifiez vos données structurées.

Pour rappel : Les données structurées sont un plus pour les moteurs de recherche. Il s’agit d’informations (non visibles pour l’internaute) que vous ajoutez à vos pages. Ces informations sont repérées par le robot d’exploration de Google et facilite sa compréhension du contenu de vos pages.

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Dans l’écran ci-dessus, je constate qu’il existe des erreurs dans mon schéma de balisage.

Mon conseil : Je vous recommande de suivre la démarche suivante :

  1. Vérifiez de manière régulière que le nombre d’erreurs n’augmente pas de manière plus rapide que l’ajout des pages sur votre site. Si c’est le cas, il y a un problème à résoudre rapidement dans la façon dont vous créez votre balisage.
  2. Fixez-vous un objectif de consulter le détail des erreurs et de corriger un nombre précis d’erreurs par semaine. Dans l’exemple ci-dessus, il reste 164 erreurs à corriger : je vous préconise de corriger 20 de ces erreurs chaque semaine. Ainsi, dans 2 mois, l’ensemble des erreurs auront été corrigées.

2ème étape : vérifiez les améliorations HTML.

Le code HTML est le langage que comprend votre navigateur comme Chrome.

Les améliorations sur cette page sont en général des problèmes sur :

  • Un titre : la balise TITLE, est manquant ou en doublon,
  • Une meta description : manquantes, en double ou autres,
  • Du contenu non indexable : comme certains fichiers Rich Media, vidéos ou images.

Heureusement, si vous respectez les consignes de Yoast SEO pour WordPress, les améliorations suggérées par la Search Console sont plutôt rares.

La preuve ci-dessous, avec l’analyse de Search Console de mon site Web : aucune erreur détectée !

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

3ème étape, vérifiez la qualité de vos pages AMP.

Pour rappel : le protocole AMP (ou “Accelerated Mobile Pages”) est conçu par Google pour proposer des pages plus rapides pour la navigation mobile. Sachez que la part des internautes qui naviguent sur des appareils mobiles est en forte croissance. C’est donc vital de leur proposer un site très réactif même sur leur smartphone !

Google Search Console vous donne son analyse de vos pages AMP :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Mon conseil : consultez d’un coup d’oeil ce rapport, afin de vous assurer de ne pas avoir d’erreurs. Si vous observez des erreurs, consultez la notification et corrigez le problème.

Points 5, 6, 7 et 8 : analysez les recherches menant à votre site !

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Dans la rubrique ci-dessus du menu de Search Console, 6 fonctionnalités vous sont proposées :

  1. Analyse de la recherche : Très important,
  2. Liens vers votre site : cette fonctionnalité l’est moins,
  3. Liens internes : y jeter un oeil rapide uniquement,
  4. Actions manuelles : passer 5 secondes sur cette page régulièrement,
  5. Ciblage international : je ne couvrirai pas cette partie dans cet article, la plupart de nos lecteurs et clients travaillant en France,
  6. Ergonomie mobile : une autre section importante à consulter !

Point 5 : Analysez la façon dont les internautes vous trouvent !

Découverte de l’Analyse de la Recherche – Présentation Générale

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Après avoir cliqué sur “Analyse de la recherche”, vous voyez les filtres de recherche ci-dessus.

Les données s’affichent selon 4 dimensions d’intérêt pour vous :

  1. Le nombre de clics : le nombre de visiteurs qui ont cliqué sur un de vos liens présents dans google qui pointe vers votre site,
  2. Les impressions : le nombre de fois que les utilisateurs de Google ont vu l’une de vos pages dans les résultats de recherche,
  3. Le CTR, ou taux de clic : le ratio entre le nombre de clic et le nombre d’impression, multiplié par 100 pour obtenir un pourcentage,
  4. La position : la position de votre page dans les résultats, par exemple : 3ème position, 30ème, ou encore 50ème, …

Cette page est à analyser très régulièrement, car elle précise le trafic que Google envoie vers votre site, et à partir de quels mots-clés.

Il est facile de filtrer ce trafic par période : jour, semaine en cours, 28 derniers jours ou une période personnalisée.

Voici un exemple sur 28 jours, avec la courbe du trafic que Google a envoyé vers le site, et les mots-clés (requêtes Google) ayant généré le plus de visites :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Les filtres disponibles, pour trier les données et affiner votre analyse sont les suivants :

  • Requêtes : les mots tapés par les internautes dans Google,
  • Pages : les pages de votre site vers lesquels les internautes sont entrés dans votre site,
  • Pays,
  • Appareils : mobile, tablette ou ordinateur,
  • Type de recherche : Web, Image, Vidéo,
  • Apparence dans les résultats de recherche. Ceci est relatif aux pages AMP et aux résultats enrichis.
Utilisation des filtres dans l’Analyse de la Recherche

Pour analyser finement le trafic issu de la recherche organique de Google, appliquez les filtres :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Pour filtrer pour une page, cliquez sur “Filtrer les pages” puis “URL contenant” et un mot-clé. Ainsi vous ne visualisez que le trafic des pages de votre site dont l’URL contient ce mot-clé :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Et voici le résultat :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

L’analyse de la recherche est, comme vous le voyez, un outil très puissant et riche. Il constitue l’un des outils-clés du Marketing de Contenu.

Mon conseil : abusez de cet outil. Il vous donne de nombreuses idées sur le type de contenus qui intéressent vos visiteurs et comment améliorer vos contenus existants !

Enfin, voici un exemple de courbe de trafic, mêlant plusieurs dimensions : nombre de clics, d’impression et position moyenne.

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Point 6 : vérifiez vos liens externes

Il existe de nombreux outils bien plus puissants que Google Search Console pour analyser vos liens externes.

Ces liens externes sont les liens que d’autres sites font qui pointent vers des pages de votre site.

Ils sont très importants, car Google les utilise pour calculer le “PageRank” de chacune de vos pages : c’est la popularité de votre page.

Plus vous avez de liens externes pertinents et de qualité, plus la popularité de votre site augmente et plus vous aurez de trafic.

Voici l’affichage proposé par la Search Console :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Mon conseil : Sachant que ces données ne sont pas exhaustives ni très intéressantes, je vous recommande d’ouvrir cette page afin de simplement s’assurer qu’il n’y ait pas de chute brutale du nombre de liens externes identifiés par Google ! Si c’est le cas, analysez la raison et assurez-vous qu’il n’y ait pas de problème au niveau de votre popularité ou de vos sites partenaires.

Point 7 : vérifiez que Google n’est pas fâché contre votre site !

Google s’implique dans la santé de votre site.

Mais aussi dans la protection de ses utilisateurs. Si le moteur de recherche estime que vous “abusez” ou “trichez” d’une manière ou d’une autre, il peut prendre des sanctions contre votre site.

Comment le savoir ?

En cliquant sur le lien “Actions manuelles” pour vous assurer que vous voyez ça :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Mon conseil : vérifiez très souvent qu’aucune action manuelle n’a été prise par les salariés de Google à l’encontre de votre site. Si une action manuelle existe, agissez très rapidement pour résoudre le problème. Des indications vous seront données sur la marche à suivre.

Point 8 : pas d’erreurs sur votre ergonomie mobile ? Tout va bien !

Google aime l’ergonomie mobile des sites Web. C’est-à-dire le fait que votre site Web s’affiche bien sur les smartphones et autres tablettes.

Pourquoi ?

Car plus de 50% du trafic Internet est aujourd’hui réalisé via ces appareils.

En cliquant sur “Ergonomie mobile”, vous visualisez la courbe suivante, donnant, au fil du temps, le nombre d’erreurs de navigation mobile de votre site :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Mon conseil : assurez-vous d’être le plus souvent à “0 erreurs” et de traiter rapidement les erreurs listées par Google.

Points 9 et 10 : Comment votre site Web se porte-t-il dans l’index de Google ?

L’index de Google est tout simplement une grande base de données dans laquelle Google stocke toutes les pages et sites Web du monde entier.

Tous ceux qu’il “connaît” en tout cas.

C’est le Googlebot, dont je vous ai parlé plus haut, qui est le logiciel en charge de visiter les sites Web et les stocker dans l’index.

Si le site Web de votre entreprise n’est pas dans l’index de Google, vous n’avez peu de chance d’apparaître dans les résultats de recherche. Votre référencement naturel est inexistant.

L’outil Search Console donne des informations-clés sur votre site Web et l’index de Google.

Point 9 : vérifiez régulièrement le nombre de pages dans l’index

Votre site Web contient probablement au moins 5 à 10 pages, et peut-être 100 voire plus si vous publiez régulièrement du contenus.

Il est important de vous assurer que Google “connaît” toutes ces pages.

Cliquez dans la rubrique “Index Google”, puis sur “Etat de l’indexation” :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Pour voir apparaître un graphe :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

On y trouve le nombre de pages indexées actuellement (430 dans cet exemple).

Mon conseil : vérifiez régulièrement l’allure de la courbe de l’état d’indexation. La courbe doit être en croissance constante.

Si elle ne l’est pas, c’est :

  • Qu’il y a un problème avec votre site Web,
  • Que vous avez modifié par erreur votre fichier robots.txt,
  • Ou encore que vous avez volontairement supprimé des pages de votre site Web.

Dans les 2 premiers cas, agissez vite pour corriger le problème !

Point 10 : vérifier que vous n’avez pas de ressources bloquées !

Des fois, Google n’arrive pas à accéder à des images, photos, infographies, ou mêmes des pages complètes de votre site.

Dans ce cas, il l’indique dans “Ressources bloquées” :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Mon conseil : vérifiez régulièrement que vous n’avez pas de ressources bloquées !

Si, comme dans la courbe ci-dessus, vous constatez soudainement une augmentation des ressources bloquées, parcourez les notifications d’erreur de Google et corrigez sans délai celles-ci !

Astuces 11, 12 et 13 : vérifiez l’exploration de votre site Web

Google Search Console propose une autre rubrique : “Exploration”, qui comprend les sous-parties suivantes :

  • Erreurs d’exploration,
  • Statistiques sur l’exploration,
  • Explorer comme Google,
  • Outil de test du fichier robots.txt,
  • Sitemaps,
  • Paramètres d’URL.

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Point 11 : vérifiez que vous n’avez pas d’erreurs au niveau du site

Cliquez tout d’abord sur “Erreurs d’exploration” :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Google signale les erreurs éventuelles au niveau :

  1. Du nom de domaine (DNS),
  2. De la connectivité de votre serveur Web,
  3. Et de l’exploration de votre fichier robots.txt.

Mon conseil : S’il y a un problème au niveau des 2 premiers éléments, vérifiez rapidement si tout est en ordre au niveau de votre hébergeur. OVH, par exemple.

Les erreurs sur le fichier robots.txt sont en général un souci au niveau de la récupération du fichier robots.txt par Googlebot. Avant d’explorer votre site, et environ une fois par jour, Googlebot récupère votre fichier robots.txt pour identifier quelles pages il ne doit pas explorer. Si votre fichier robots.txt est inaccessible à ce moment là, Google reporte l’exploration pour ne pas prendre le risque d’explorer des URL exclues de l’exploration.

Point 12 : analysez les courbes de vos statistiques sur l’exploration

Cliquez ensuite sur “Statistiques sur l’exploration”. Cette page donne l’activité, au fil du temps, du robot d’exploration de Google.

La première partie concerne le nombre de pages explorées par jour, et en corrélation le nombre de kilo-octets téléchargés par jour sur votre site :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Mon conseil : consultez régulièrement ces deux courbes et vérifiez qu’elle sont stables au fil du temps. Tout écart de conduite du robot de Google doit être une alerte pour vous. Si le robot se met à beaucoup moins visiter vos pages…c’est qu’il y a un problème à traiter !

Deuxième partie de cette analyse : le temps de téléchargement d’une page de votre site :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Comme vous le savez, plus votre site et ses pages s’affichent rapidement, plus les internautes sont contents. Et par conséquent, plus Google est content aussi.

Mon conseil : surveillez qu’il y ait le moins de “pics” possibles sur cette courbe. Chaque pic correspond à des jours où votre site était moins rapidement accessible. Si cela dure trop longtemps, votre SEO sera affecté, et votre trafic baissera !

Quelquefois, les pics ne sont pas votre responsabilité mais viennent du fait que votre hébergeur à de gros soucis.

En tout état de cause, visez idéalement une courbe “tout en bas” et sans pics.

Point 13 : votre sitemap est-il en bonne santé ?

Votre sitemap est un fichier XML qui indique à Google la liste des pages de votre site à indexer.

Vous pouvez, via la Search Console, indiquer à Google où se trouve votre fichier sitemap.

Et aussi, en cliquant sur “Sitemaps”, vous assurer que Google n’y repère pas d’erreurs ou n’a pas d’avertissements à vous proposer à ce sujet :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Mon conseil : le sitemap ne garantit pas l’indexation des pages … Mais autant vous assurer qu’il soit en bonne santé, lui aussi. Alors consultez régulièrement cette page et traitez les erreurs et avertissements qui s’y trouvent !

Voici un exemple d’avertissement à traiter :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Point 14 : pas de problème de sécurité ? Tout est en ordre !

La Search Console propose une dernière rubrique intéressante : “Problèmes de sécurité”.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une fonctionnalité de l’outil relative au hacking.

Voici ce que vous souhaitez idéalement voir apparaître dans votre Search Console :

14 points à checker régulièrement sur Google Search Console - Référencement Naturel (SEO)

Google vous alerte ici, s’il pense que votre site a été hacké par des pirates et que votre site présente donc une menace de sécurité pour les internautes.

Il vous faut naturellement agir vite et efficacement (avec l’aide de votre développeur) si un problème apparaît ici.

Google veut préserver la qualité de l’expérience utilisateur des internautes, et n’hésite pas à déclasser dans son index les sites jugés “dangereux”.

Pour finir sur ce parcours, n’hésitez pas à consulter l’article de Louis Chevant de SmartKeyword qui décrit des fonctionnalités complémentaires de la Google Search Console, …

En conclusion sur ces 14 points à checker régulièrement sur la Search Console de Google

Cet article n’a qu’un unique objectif : prendre conscience de l’importance de la “bonne santé” de votre site Web.

Sans site Web, votre entreprise perd une énorme opportunité d’affaires : la plupart de vos clients vous connaissent aujourd’hui par ce biais.

Avec l’outil Google Search Console, qui est gratuit, assurez-vous que Google :

  • Indexe correctement les pages de votre site Web,
  • Positionne bien vos pages, et sur quels mots-clés de recherche,
  • N’a pas de “grief” envers votre site,
  • Arrive à parcourir votre site, via ses robots d’exploration, sans problème,
  • Trouve votre site facile à utiliser pour les appareils mobile,
  • Et de nombreuses autres choses importantes à ses yeux.

Alors, si vous avez envie de booster votre trafic sur le site de votre entreprise, ne négligez pas la Google Search Console.

Suivez ma méthode, décrite ci-dessus, pour vérifier régulièrement les 14 points-clés dans la Search Console.

Le second outil à consulter régulièrement est Google Analytics pour connaître non seulement comment votre trafic évolue mais aussi vos conversions !

Qu’en pensez-vous ? Utilisez-vous déjà Google Search Console dans votre travail quotidien ? Quels éléments vérifiez-vous ? L’outil vous a-t-il déjà sorti d’une mauvaise impasse ?


Also published on Medium.